Chaque année, la bronchiolite du nourrisson touche environ 480 000 nourrissons de moins de 24 mois en France, soit environ 30% des enfants de cette tranche d’âge. Malgré des symptômes souvent impressionnants comme la toux ou une respiration rapide et sifflante, la bronchiolite est le plus souvent une maladie bénigne (97% des cas).

L’épidémie de bronchiolite représente, chaque année lors de son retour dès la mi-novembre, un nombre conséquent de consultations de ville et hospitalières, dont 38% sont suivies d’une hospitalisation.

Peu à peu, la kinésithérapie respiratoire pédiatrique s’est affirmée comme un axe majeur du traitement de la maladie en France et il apparaît aujourd’hui important, à la lumière des dernières recommandations de la HAS, de ré-insister sur l’importance de la place du kinésithérapeute dans le parcours de soin, intégré à un écosystème de santé interdisciplinaire.

Il est de facto primordial, dès lors que le rôle de masseur-kinésythérapeute est maîtrisé, de revenir sur l’anatomie du nourrisson et la kinésithérapie adaptée à une mécanique ventilatoire et des poumons potentiellement encore en développement.

Walter sante, c'est :

La délivrance d'attestations pour remplir vos obligations

Des formateurs tous experts dans leur domaine

Une montée en compétence, et ceci quand bon vous semble

Ce que vous allez apprendre

  • Comprendre la bronchiolite du nourrisson et les risques associés ;
  • Savoir identifier le niveau d’atteinte du nourrisson pour mettre en place un programme adapté ;
  • Re-contextualiser le rôle du masseur-kinésithérapeute dans la prise en charge de cette pathologie, dans une approche interdisciplinaire.

Public concerné

Masseurs-kinésithérapeutes libéraux

Programme

Votre formateur

Dominique Delplanque

Masseur-kinésithérapeute depuis 1980 et formateur depuis 1989, Dominique Delplanque a choisi la voie de la transmission des connaissances en masso-kinésithérapie, renforcé par un master en sciences de l’éducation. Il interviendra alors au sein de structures de soin comme pour divers organismes de formation et universités. Son expertise est régulièrement sollicitée par les autorités de santé, auprès desquelles il intervient en qualité d’expert.