Le rôle de pharmacovigilance de l'ANSM

blog

Santé

Pharmaciens

Vaccination

Le rôle de pharmacovigilance de l'ANSM

Quel lien entre l'ANSM et la pharmacovigilance ?

|

7 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Dans le vaste univers de la santé, la pharmacovigilance est indispensable pour assurer la sécurité des parcours thérapeutiques, notamment médicamenteux. En quoi consiste cette notion ? Quelles sont les missions de l’ANSM en matière de pharmacovigilance et quelles bonnes pratiques les professionnels de santé doivent-ils connaître ? Dans cet article, vous êtes invités à approfondir le sujet de la pharmacovigilance pour infirmiers et pharmaciens, afin d’affiner vos compétences et de développer une pratique professionnelle toujours plus sécurisée et informée.

Sommaire

  • Qu'est-ce que la pharmacovigilance ?
  • Qui est l'ANSM ?
  • Quelles sont ses missions ?
  • Les bonnes pratiques de pharmacovigilance
  • Téléchargez le programme de la formation Vaccination par le pharmacien en PDF

Programme formation Vaccination par le pharmacien

+ de 500 téléchargements

Partager sur :

Qu'est-ce que la pharmacovigilance ?

La pharmacovigilance œuvre à la collecte stratégique d’informations indispensables à la surveillance des médicaments et produits de santé. Elle se déploie dans un spectre étendu, englobant notamment les effets indésirables présumés ou avérés, qu’ils surviennent dans le cadre strict de l’autorisation de mise sur le marché ou en situations particulières telles que surdosage, mésusage, abus, ou erreurs médicamenteuses.

 

Définition extraite de notre formation Vaccination - Walter Santé

 

Les professionnels de santé, les patients et les industriels signalent les effets indésirables, et déclenchent ainsi un processus de recueil, d’exploitation, et d’évaluation de toute information liée aux risques potentiels. Des études approfondies sont menées pour garantir la sécurité d’emploi des médicaments, et des actions correctives ou préventives sont instaurées si nécessaire.

Important

Tous les médicaments destinés à l’Homme sont concernés : les préparations à base de plantes, les préparations magistrales ou hospitalières, les médicaments homéopathiques, et même ceux utilisés hors des termes de leur autorisation de mise sur le marché.

La pharmacovigilance par l’ANSM suit le médicament tout au long de son existence. Ce dispositif est régi par la pharmacovigilance européenne.

Bon à savoir

En tant que professionnel(le) de santé, il est nécessaire de continuer à vous former. Grâce au DPC, vous avez la possibilité de développer vos compétences à distance et à votre rythme. Walter Santé propose un programme de formation sur la vaccination visant à améliorer vos prises en charge et guider vos prescriptions. Pour en savoir plus, contactez-nous.

img test
Maîtrisez la prescription vaccinale

Apprenez les modalités de la vaccination et votre rôle dans cet acte en tant que pharmacien pour accompagner et suivre les patients.

Découvrir la formation

Qui est l'ANSM ?

Au-delà d’une simple collecte d’informations, la pharmacovigilance permet d’anticiper, d’identifier, et de comprendre les risques médicamenteux, afin de garantir aux patients une protection accrue. Au cœur de ce grand objectif se trouve l’ANSM ou Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Guidée par la pharmacovigilance européenne pour les vaccins, médicaments et autres dispositifs médicaux, cet organisme agit au nom de l’État.

 

Depuis 2012, elle déploie des procédures d’autorisation adaptées à chaque étape de la vie d’un médicament, avant et après sa mise sur le marché. Ses 1 000 collaborateurs, répartis sur trois sites à Saint-Denis, Lyon et Montpellier-Vendargues, forment un réseau déterminé à assurer la sûreté, l’efficacité, l’accessibilité, et l’utilisation optimale des produits de santé en France. Pour mener à bien sa mission de pharmacovigilance, l’ANSM, en sa qualité d’établissement public administratif, s’appuie sur un financement provenant du budget de la Sécurité sociale, renforcé par ses propres ressources.

Rappel

Vous souhaitez mettre à profit votre DPC ? Optez pour notre cursus de formation à la vaccination pour les pharmaciens, afin de participer activement aux campagnes de santé publique.

Quelles sont ses missions ?

Le rôle principal de pharmacovigilance de l’ANSM consiste à veiller à ce que tout médicament ou produit de santé présente davantage de bénéfices que de risques pour le futur patient. Autrement dit, l’agence s’assure que la balance bénéfice-risque soit toujours positive, du stade de développement de l’innovation thérapeutique à un contexte réel d’utilisation dans la vie quotidienne.

Bon à savoir

Lorsque nécessaire, des mesures sont instaurées pour améliorer la sécurité des produits de santé. 

Pour effectuer cette veille constante de pharmacovigilance, l’ANSM travaille en collaboration avec les professionnels de santé et les usagers qui signalent des évènements indésirables. La collecte régulière des déclarations transmises débouche sur une surveillance renforcée des produits de santé concernés, sur des études épidémiologiques, ainsi qu’une recherche poussée parmi les études menées à l’échelle nationale et internationale. 

Astuce

Découvrez en parallèle notre article sur l’infection invasive du SGA.

img test
Formations Pharmaciens

Découvrez nos formations continues pour les pharmaciens. Financement FIF PL disponible.

Découvrir les formations

Les bonnes pratiques de pharmacovigilance

Désignation d’un responsable de pharmacovigilance

L’organisation efficace du système de pharmacovigilance repose sur des piliers cruciaux, dont la désignation d’un Responsable de Pharmacovigilance (RPV) dès l’exploitation d’un médicament. Le RPV peut être un médecin ou un pharmacien, et doit s’assurer de la continuité de sa tâche en cas d’absence, grâce à un système de suppléance défini. Un professionnel qualifié responsable en matière de pharmacovigilance européenne (QPPV) peut par exemple assumer le rôle de référent temporaire. 

Important

La formation du personnel, couvrant divers secteurs liés à la pharmacovigilance, est par ailleurs une exigence. Elle garantit une expertise généralisée au sein de l’entreprise.

Enregistrement et déclaration

La méthode pour évaluer l’imputabilité des effets indésirables est laissée à la discrétion du titulaire d’AMM et/ou de l’exploitant. La surveillance des sites internet et réseaux sociaux reste impérative pour respecter les obligations d’enregistrement des données de pharmacovigilance auprès de l’ANSM et, le cas échéant, la déclaration des effets indésirables.

 

Définition extraite de notre formation Vaccination - Walter Santé

Gestion des risques

Le RPV ou QPPV garantit le respect des obligations, en particulier celles liées aux actions de réduction des risques et à la réalisation des études de sécurité post-AMM. Une fois le Plan de Gestion des Risques (PGR) validé par les autorités compétentes, l’exploitant, sous la supervision du RPV, présente à l’ANSM les projets de mesures de réduction du risque destinées à être appliquées sur le territoire national.

Important

Cette démarche englobe la traduction des documents fournis et la concrétisation des mesures de réduction du risque. L’exploitant aura aussi la charge d’évaluer l’efficacité des mesures implantées. 

Enfin, le RPV s’engage à transmettre à l’ANSM toute nouvelle donnée susceptible de modifier l’évaluation du rapport bénéfice-risque des produits concernés.

Bon à savoir

Vous envisagez de rejoindre une formation à la vaccination ? Explorez notre article sur la cotation de vaccination par l’IDEL et contactez l’un(e) de nos conseillers pour valider votre parcours DPC.

img test
Une question sur le DPC ?

Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

Téléchargez le programme de la formation Vaccination par le pharmacien en PDF

Programme formation Vaccination par le pharmacien

Programme formation Vaccination par le pharmacien

+ de 500 téléchargements

Programme formation Vaccination par le pharmacien

+ de 500 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Quel lien entre l'ANSM et la pharmacovigilance ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

31 Mars 2024

Dans le vaste univers de la santé, la pharmacovigilance est indispensable pour assurer la sécurité des parcours thérapeutiques, notamment médicamenteux. En quoi consiste cette notion ? Quelles sont les missions de l’ANSM en matière de pharmacovigilance et quelles bonnes pratiques les professionnels de santé doivent-ils connaître ? Dans cet article, vous êtes invités à approfondir le sujet de la pharmacovigilance pour infirmiers et pharmaciens, afin d’affiner vos compétences et de développer une pratique professionnelle toujours plus sécurisée et informée.

Lire l'article

Comprendre le fonctionnement de l'immunité de groupe

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

29 Mars 2024

En tant que professionnel de santé, il est essentiel de comprendre le concept clé d’immunité de groupe. Nous vous proposons de développer cette notion dans cet article, afin de guider vos actes de vaccination et vos prises en charge. Quelle est la définition de l’immunité collective ? Comment l’atteindre et la calculer ? Découvrez nos réponses dans ce tour d’horizon, utile à toutes celles et ceux qui souhaitent renforcer leurs connaissances sur l’immunité collective, ou suivre une .

Lire l'article

Définition et diagnostic de l'infection invasive au streptocoque A

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

1 Avril 2024

Vous envisagez de suivre une formation sur la vaccination et cherchez à approfondir le sujet des maladies infectieuses ? Dans cet article, nous abordons l’infection invasive à streptocoque A. À quoi correspond cette bactérie ? Quels sont ses modes de transmission et ses symptômes ? Nous évoquons également le traitement ainsi que les mesures préventives de cette infection invasive, afin de donner aux professionnels de santé une vue d’ensemble et de leur permettre de prodiguer des conseils pertinents.

Lire l'article

Qu'est-ce que la mémoire immunitaire ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

7 Mai 2024

La mémoire du système immunitaire fonctionne grâce à une activité synergique, à double niveau, de l’immunité humorale et de l’immunité cellulaire. La mémoire immunologique correspond donc à la capacité du corps à se souvenir d’un antigène (une substance étrangère). Ainsi, l’organisme se souvient des germes, des maladies et des virus avec lesquels il a été en contact. La mémoire immunitaire et la vaccination sont liées : la vaccination est un procédé qui permet de stimuler la mémoire immunitaire, afin de développer des défenses immunologiques contre un agent infectieux.

Lire l'article