blog

Santé

Chirurgien dentiste

DPC

Le guide complet sur le DPC dentiste

Alphonse Doutriaux

Co-fondateur de Walter

|

Depuis la loi Hôpital, Patient, Santé et Territoire (HPST) de 2009, complétée en 2016 par la loi de Modernisation du système de Santé, les chirurgiens-dentistes comme tous les professionnels de santé doivent remplir leurs obligations de Développement Professionnel Continu (DPC). Si le DPC est essentiel pour assurer la qualité des soins en validant des acquis ou se formant aux nouvelles méthodes, il n'est pas toujours évident de s'y retrouver. Comment valider ses obligations de DPC dentiste ? Comment faire le choix de ses formations DPC chirugien dentiste ? Nous vous détaillons tout.

Les grandes orientations prioritaires DPC pour les chirurgiens-dentistes

Les actions DPC choisies doivent répondre à de grandes orientations prioritaires définies par la HAS dans le but de répondre aux besoins les plus urgents dans une profession pour garantir la qualité des soins. Ces orientations sont réévaluées chaque période triennale.

 

Par exemple, les deux nouvelles orientations DPC pour les chirurgiens-dentistes sur la période actuelle sont : 

 

  • Orientation n°255 : Inlay, Onlay, matériaux et nouvelles technologies.
  • Orientation n°256 : Prévention bucco-dentaire et utilisation des vernis fluorés chez l’enfant.

Bon à savoir

Si vous voulez connaître les forfaits de DPC pour les chirurgiens-dentistes sur la periode 2020-2022, consultuez notre article sur le sujet.

Comment valider ses obligations de DPC dentiste ?

Pour valider leurs obligations triennales de DPC, les chirurgiens dentistes doivent participer à aux moins deux types d’actions DPC différentes parmi les trois citées ci-dessous :

 

  • Une action de formation continue ;
  • Une action de gestion des risques ;
  • Une action d’évaluation des pratiques professionnelles.

La formation continue reste la plus plébiscitée par les professionnels de santé car elle demande un investissement moindre et permet de poursuivre son activité, surtout dans le cas de la formation en ligne.

img test
Comment valider son parcours DPC ?

Découvrez vos options.

Lire l'article

Quels sont les avantages de la formation en ligne pour le DPC dentiste ?

Les formations DPC dentiste en ligne sont souvent choisies par les professionnels de santé car elles offrent de nombreux avantages. Elles permettent une grande flexibilité à des professionnels aux emplois du temps souvent chargés, qui peuvent accéder aux cours tous les jours 24h/24 à partir de n’importe quelle connexion internet. Cela limite également les frais annexes qui peuvent s’ajouter dans le cas d’une formation en présentiel, pour le déplacement et l’hébergement par exemple.

 

Mais il s’agit surtout de la méthode qui s’adapte le mieux aux besoins pédagogiques de chacun, avec un grand nombre de ressources disponibles sous différents formats, que chaque professionnel peut revoir à sa convenance pour revenir sur les points qui lui résistent.

 

L’intérêt de la formation en ligne est également de suivre des formations dispensées par les meilleurs experts français alors même qu’ils n’exercent pas du tout dans la même région. La formation en ligne permet de vraiment donner accès à la meilleure expertise.

Bon à savoir

Pas encore tout à fait convaincu(e) ? Découvrez les avis de nos apprenants chirurgiens-dentistes sur les formations en ligne DPC dentiste. Chez Walter Santé, les vidéos sont accompagnées de formateurs pédagogues et réactifs pour répondre à la moindre question. 

Comment s'inscire au DPC pour chirurgiens-dentistes ?

1. Se créer un compte sur mondpc.fr

Pour valider vos obligations triennales de Développement Professionnel Continu et qu’elles puissent être vérifiées par votre employeur ou votre ordre, il faut tout d’abord créer un espace personnel sur www.mondpc.fr, ce qui génère un dossier numérique dans lequel s’inscrivent toutes vos actions réalisées dans le cadre du DPC.

ICONS/bullhorn Copy 2

Astuce

Si vous possédez un numéro ADELI ou RPPS, vos informations seront directement remplies dans le formulaire. Dans le cas contraire, il faudra les renseigner manuellement.

Si l’on vous demande votre RIB, il n’y a aucun souci à se faire : c'est uniquement pour vous verser vos indemnités liées au temps passé à suivre vos formations de DPC dentiste.

 

Ensuite, il suffit de s’inscrire à une session de la formation que vous souhaitez entreprendre directement depuis le site MonDPC.

2. Choisir sa formation DPC dentiste

Toutes les formations DPC dentiste sont référencées sur le site de l’ANDPC, qui propose un moteur de recherche affichant des résultats de manière aléatoire.

Bon à savoir

Pour être référencé sur le site de l’ANDPC, il suffit de se conformer aux pré requis légaux : ce n’est donc aucunement un gage de qualité. Il est donc recommandé de passer par un moteur de recherche classique (Google) pour se renseigner sur les différents organismes. Cela permet également de prendre contact avec eux et de s’assurer de son choix auprès de leurs conseillers.

Comment se faire rembourser une formation DPC ?

Les actions DPC pour une formation dentiste sont entièrement prises en charge par l’ANDPC dans la limite de 14 heures pour les chirurgiens-dentistes.

Important

L’ANDPC indemnise votre perte d’activité liée à la formation. Il est également possible de déduire l’intégralité des frais additionnels potentiels de la déclaration 2035 ainsi que de bénéficier d’un crédit d’impôt formation dans la limite de 40 heures.

Si vous souhaitez en réaliser un plus grand nombre, vous pouvez faire une demande de financement auprès de l’OPCO Santé ou du FIF PL.

Sources

Sur le même thème

Comment poser des implants dentaires ?

Alphonse Doutriaux

|

8 Août 2022

Le DPC pour les dentistes facilite l'amélioration des pratiques : les formations en implantologie en sont l’illustration. La pose d’un implant dentaire est une discipline rigoureuse qui implique de connaître notamment les conditions de réalisation d’une chirurgie implantaire et les mesures techniques relatives au positionnement de l’implant. Nous abordons ici ces points, incontournables si vous souhaitez vous former sur les actes d’implantologie.

Lire l'article

Résines composites en odontologie : nature, composition et dégradation

Alphonse Doutriaux

|

26 Decembre 2022

Les résines composites dentaires ont beaucoup évolué ces dernières années. Leur progrès ont permis une amélioration sans précédent des restaurations de dent avec un composite. Pour autant, des risques de dégradation des résines composites demeurent. Comme pour la réalisation de , une sur le sujet peut donc s’avérer nécessaire au chirurgien-dentiste qui n’en serait pas familier. 

Lire l'article

Comment réaliser des clés en silicones en odontologie ?

Alphonse Doutriaux

|

26 Decembre 2022

La réalisation des clés en silicone dentaire permet au chirurgien-dentiste d’améliorer sensiblement la qualité de ses soins. Il pourra utiliser cette technique dans le cadre, par exemple d’une fracture d’angle, d’une carie proximale ou dans des cas de . 

Lire l'article

Quels sont les risques liés aux implants dentaires ?

Alphonse Doutriaux

|

8 Août 2022

Le DPC pour les dentistes permet d'accéder à la et de plus en plus de professionnels font ce choix. Parmi les enseignements, on retrouve les potentiels dangers liés aux implants dentaires. Le chirurgien-dentiste doit être capable de surveiller son patient, et de diagnostiquer et traiter d’éventuelles complications d’origines diverses : infectieuses, hémorragiques, anesthésiques et médicamenteuses. Il ou elle a la responsabilité d’établir une évaluation stricte de l’état bucco-dentaire du patient, son hygiène, son autonomie et sa compliance. Dans cet article, nous détaillons les différents types de risques en lien avec l’implantologie et les recommandations associées.

Lire l'article