blog

Santé

Médecin généraliste

Les avantages et inconvénients de la télémédecine

Les avantages et inconvénients de la télémédecine

Thomas Cornet

Fondateur de Walter

|

Depuis son instauration en 2009 via la loi HPST (hôpital, patients, santé et territoires), la télémédecine fait débat. En effet, même si cette nouvelle pratique médicale est bénéfique à bien des égards, elle est sujette à des améliorations. Zoom sur les avantages et inconvénients de la télémédecine

Avantages de la télémédecine

Facilitation de la prise en charge

Un avantage de la téléconsultation est la facilité de prise en charge des patient(e)s. Cela a donc aussi bien un intérêt pour le médecin que pour le(la) patient(e), en particulier les patient(e)s seul(e)s, en EHPAD, se trouvant dans l’incapacité de se déplacer ou dans une région rurale. Dans ces cas, la télémédecine peut s’avérer pratique, car elle permet de répondre aux sollicitations d'un(e) patient(e) qui, sans cette possibilité, renoncerait aux soins. Ils peuvent ainsi facilement obtenir un avis médical. 

 

Les patient(e)s pour qui la télémédecine est un réel avantage sont celles se trouvant dans une situation d’isolement géographique, social ou légal.

 

  • Les personnes âgées, en perte d’autonomie ou incapables de conduire ou de prendre les transports en commun. 
  • Les populations rurales ou montagnardes se trouvant la plupart du temps dans des déserts médicaux. Ici, la télémédecine semble être la solution la plus viable. 
  • Les malades infectieux qui sont obligés de rester confinés en quarantaine, comme c’est le cas pour les personnes atteintes du Covid-19.
  • Les détenus, généralement privés de soins du fait de la lenteur de l’organisation carcérale.
  • Les personnes migrantes ou sans-papiers ne souhaitant pas prendre le risque de se déplacer. 
  • Certaines personnes porteuses d’un handicap notamment, les centaines de milliers de personnes aveugles ou gravement atteint de déficiences visuelles. Il y a aussi les personnes paralysées ou se déplaçant en fauteuil roulant. Cela leur évite l’effort important de se déplacer. 

La télémédecine facilite aussi la prise en charge, en ce qu’elle permet un gain de temps considérable. En effet, l’absence de déplacement offre la possibilité de trouver davantage le temps de consulter un médecin. C’est aussi un moyen d’obtenir un rendez-vous auprès d’un spécialiste plus rapidement. C’est le cas, par exemple, des ophtalmologues ou des dermatologues.

img test
Maîtrisez les usages de la télémédecine

Notre formation complète sur la mise en place de la télémédecine : conception d’un projet de télémédecine, cadre légal, spécificités déontologiques et données de santé.

Découvrir la formation

Un dispositif sécurisé

L’un des autres avantages de la télémédecine : l’utilisation de dispositifs numériques sécurisés. La télémédecine dispose de garde-fous afin de protéger les données des patient(e)s. C’est le cas avec la messagerie sécurisée. Celle-ci n'est pas obligatoire mais est fortement recommandée afin de préserver le droit à la vie privée des patient(e)s. En effet, les informations qui passent par la messagerie relèvent du secret médical, il est donc conseillé aux médecins pratiquant la télémédecine de protéger ces données médicales. 

 

Pour avoir une messagerie parfaitement sécurisée, il faut disposer d’un système d'authentification avec deux mots de passe puissants. 

 

L’avantage de la télémédecine, dotée d’un dispositif sécurisé puissant, est de permettre une excellente communication et coordination entre les différents professionnels de santé dans le suivi des patient(e)s. En effet, la télémédecine offre un dossier médical partagé (DMP), 100 % sécurisé conservant toutes les informations de santé des patient(e)s

 

  • traitements ; 
  • résultats d’examens médicaux ;
  • allergies ; 
  • antécédents ; 
  • pratiques et risques pour la santé ; 
  • etc. 

Par le biais de la télémédecine et de la téléconsultation, les professionnels de santé peuvent ainsi partager facilement ces informations dans le but d’apporter les soins et traitements les plus adaptés aux patient(e)s, notamment ceux ou celles en ALD (Affection de Longue Durée).

Bon à savoir

Pour tout connaître sur le fonctionnement de la télémédecine, notamment la cotation en télémédecine, nous vous recommandons de suivre une formation sur le sujet. Vous pourrez ainsi découvrir dans le détails tous les avantages et inconvénients de la téléconsultation avant de vous lancer. 

Inconvénients de la télémédecine

Fracture numérique

L’un des principaux inconvénients de la télémédecine est la fracture numérique qu’elle crée. Même si la téléconsultation devient de plus en plus une pratique au sein des foyers français, elle reste pour certains d’entre eux difficile d’accès. En effet, il existe bel et bien une inégalité vis à vis de l’accès aux technologies numériques, soit pour des raisons matérielles, soit par manque de compétences sur le sujet. En plus d’être discriminante au niveau de la population, elle l’est aussi au sein du milieu professionnel. 

 

Concernant les patient(e)s, la télémédecine est difficile, notamment, pour certaines personnes âgées isolées, ne disposant pas d’un équipement (smartphone, tablette ou ordinateur) et non prises en charge par le corps médical. Elles doivent donc faire appel à une tierce personne, parfois difficile à trouver. Aussi, certaines populations vivant dans des zones rurales avec un faible réseau internet, ont souvent toutes les peines du monde à consulter en ligne. 

 

Aujourd'hui, il s'avère que les personnes âgées ne sont pas les patient(e)s qui ont le plus de difficultés à faire appel à la télémédecine. Les personnes âgées sont souvent assistées par un professionnel de santé, comme un infirmier ou un pharmacien, lors d’une téléconsultation. Par ailleurs, les adolescent(e)s et jeunes adultes naviguent parfaitement avec les outils numériques. Ainsi, il ressort que ce sont les personnes entre 30 et 50 ans qui sont les plus réfractaires à la télémédecine.

 

Des solutions, trop méconnues du grand public, existent pour pallier cette fracture numérique.

 

  • La consultation en ligne peut être effectuée au sein d’un centre de santé ou dans une pharmacie équipée du matériel technologique adéquat. 
  • Les pharmacies peuvent aussi proposer des cabines de téléconsultation équipées d’appareils afin de réaliser un examen de base. Elles disposent d’une connexion internet haut débit.
  • La téléconsultation peut se faire par téléphone

Les patient(e)s jouennt également un rôle essentiel dans la pratique de la télémédecine. Si la solution de télémédecine est simple et bien mise en œuvre, elle devient facilement intégrable dans le quotidien des patient(e)s. 

img test
Maîtrisez les usages de la télémédecine

Notre formation complète sur la mise en place de la télémédecine : conception d’un projet de télémédecine, cadre légal, spécificités déontologiques et données de santé.

Découvrir la formation

Intégration difficile à la formation médicale

Globalement, la plupart des professionnels de santé se lancent en télémédecine, en particulier les professionnels de santé expérimentés.

 

A contrario, les professionnels de santé fraîchement diplômés, y sont plus réfractaires. Même s’ils ont une bonne connaissance du fonctionnement d’un logiciel de téléconsultation, ils craignent, avec la télémédecine, de passer à côté d’éléments essentiels pour établir un bon diagnostic. En effet, le manque d’expérience les poussent à choisir la consultation traditionnelle.

 

Afin de les rassurer, il est impératif d’intégrer la pratique de la télémédecine dans les études de médecine pour en faire un réel outil de travail des professionnels de santé.

Bon à savoir

Vous souhaitez suivre une formation en téléconsultation ? Walter Santé vous propose de suivre une formation DPC télémédecine complète, vous apprenant à intégrer cette nouvelle pratique. 

Sur le même thème

Les facteurs de risques de la maladie d'Alzheimer

Thomas Cornet

|

16 Mai 2022

La maladie d’Alzheimer est une maladie incurable. Pour autant, il est possible d’éviter ou de contenir son expression par l’identification des facteurs de risques d’Alzheimer chez le patient. Dans la plupart des cas, l’expression de la maladie d’Alzheimer est liée à la conjonction de plusieurs facteurs de risque et de facteurs génétiques probablement présents ou limités. La maladie d’Alzheimer est très rarement génétique. En effet, cette maladie n’est pas monogénique, c’est-à-dire liée à la mutation d’un seul gène.


Suivre une vous permettra de mieux identifier les facteurs risques Alzheimer auxquels peuvent être confrontés vos patients.

Lire l'article

Trouver un médecin remplaçant : quelles sont les démarches ?

Thomas Cornet

|

22 Novembre 2022

En tant que médecin généraliste, vous pouvez être amené(e) à effectuer des remplacements pour un confrère, ou à vous faire remplacer en cas d’absence ou de maladie. Quelles sont les démarches et les formalités à accomplir pour un remplacement ?

Lire l'article

La surveillance de la patiente après une conisation

Thomas Cornet

|

30 Mai 2022

La conisation est un traitement chirurgical qui permet d'éliminer des lésions de bas grade persistantes depuis plus de 2 ans, ou des lésions de haut grade. Suite à ce traitement, les patientes font face à un risque de récidive et sont plus exposées au cancer du col de l'utérus que les patientes lambda. Il faut donc assurer une surveillance suite à la conisation : voici tout ce que vous avez besoin de savoir sur cette surveillance post-thérapeutique de votre patiente en cabinet de médecine générale.

Lire l'article

Le papillomavirus humain (HPV) : définition et risques

Thomas Cornet

|

18 Juin 2021

Les virus HPV sont des virus à ADN qui se transmettent de façon interhumaine par voie sexuelle (possiblement par voie indirecte par objets). On recense jusqu’à 150 HPV différents classés en deux familles : bas et haut risque. Cet article est tiré de notre formation HPV, dispensée par le Professeur Carcopino. Formation à destination des médecins généralistes.

 

Lire l'article