La cotation de la visite longue par le médecin généraliste

blog

Santé

Médecin généraliste

La cotation de la visite longue

Comment est cotée la visite longue (VL) ?

|

8 min

|

Par Thomas Cornet

L’avenant 9 de la convention médicale, entré en vigueur le 1er avril 2022, a revalorisé certaines cotations en médecine. Découvrez dans cet article la cotation de la visite longue par le médecin généraliste.

Sommaire

  • Comment se déroule une visite longue ?
  • Les différents cas de visite longue
  • Les nouveautés de l'avenant 9
  • La valorisation du rôle du généraliste
  • Téléchargez le catalogue de nos formations santé en PDF

Catalogue de formations DPC pour médecins généralistes

+ de 3500 téléchargements

Partager sur :

Comment se déroule une visite longue ?

La cotation de la Visite Longue (VL) en médecine générale doit être appliquée dans les cas suivants :

  • trois fois par an pour les patients atteints de maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques… ;
  • trois fois par an pour les patients en soins palliatifs ;
  • la première visite pour un nouveau patient en Affection Longue Durée (ALD) ou âgé de plus de 80 ans.

L’avenant 9 de la convention a défini un nouveau contexte de facturation, ainsi que de nouvelles règles de facturation pour la visite longue. Il est à noter que seuls les médecins traitants peuvent facturer la VL, quel que soit leur secteur de conventionnement. Dans tous les cas de facturation, un maximum de quatre VL peut être facturé par an et par patient indépendamment du motif de la visite. 

Rappel

Cette nouvelle réglementation vise à garantir une couverture adéquate des honoraires pour les visites longues, afin de mieux prendre en charge les patients nécessitant des soins réguliers et spécialisés à domicile ou en EHPAD.

img test
Formations Médecins Généralistes

Découvrez les formations DPC Médecins Généralistes en ligne de Walter Santé.

Découvrir les formations

Les différents cas de visite longue

Différentes situations de visite longue sont possibles. Chaque visite longue représente une opportunité pour le médecin traitant de prodiguer des soins adaptés et personnalisés, renforçant ainsi le lien de confiance et le bien-être des patients dans leur parcours de santé.

La visite chez un patient atteint de maladie neurodégénérative

Il s’agit des patients en ALD présentant une pathologie neurodégénérative spécifique. Le tarif de la visite longue est fixé à 60 €. Il est souhaitable que les aidants soient présents. L’évaluation de l’état du patient est au cœur de cette visite, avec un focus sur son autonomie, ses capacités restantes et l’évolution de ses déficiences.

 

La situation familiale et sociale du patient est également prise en compte. Une coordination avec les autres professionnels de santé et les structures d’accompagnement est formalisée. Le médecin informe le patient et les aidants sur les structures d’accueil disponibles. Les conclusions de cette visite sont consignées dans le dossier médical du patient. La fréquence recommandée est d’une fois par trimestre pour chaque patient.

La visite chez un patient nécessitant des soins palliatifs

Cette consultation concerne les patients en soins palliatifs selon l’article L.1110.10 du code de la santé publique. Le tarif de la visite longue est également de 60 €. L’objectif principal de cette visite est de réaliser une évaluation médicale approfondie en accord avec les objectifs des soins palliatifs. Une organisation et une coordination de la prise en charge des soins sont mises en place en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire de soins palliatifs. Les conclusions de cette visite sont enregistrées dans le dossier médical du patient. Cette visite peut être réalisée jusqu’à quatre fois par an, pour chaque patient.

La visite chez un patient de 80 ans et plus en ALD

Dans ce cas, le patient doit être âgé de 80 ans ou plus et bénéficier d’une exonération du ticket modérateur au titre de l’ALD. Le cotation VL est de 60 €. Le médecin effectue un interrogatoire approfondi du patient, réalise un examen clinique complet et, si besoin, prescrit un traitement. Cette visite est recommandée une fois par trimestre.

La première consultation chez un patient devant déclarer le médecin traitant

Cette visite s’adresse aux patients qui ne peuvent pas se déplacer pour des raisons médicales et qui souhaitent déclarer le médecin traitant. De plus, le patient est soit bénéficiaire d’une exonération du ticket modérateur au titre de l’ALD, soit âgé de plus de 80 ans. Le tarif de la visite longue est fixé à 60 €.

 

Lors de cette visite, le médecin recueille toutes les informations nécessaires pour retracer l’histoire médicale et les antécédents du patient. Une évaluation médicale complète est réalisée, et une organisation de la prise en charge coordonnée des soins est mise en place. Les conclusions de cette visite sont inscrites dans le dossier médical du patient. Le choix du patient quant à la déclaration du médecin traitant est également recueilli lors de cette visite. 

Les nouveautés de l'avenant 9

Depuis le 1er avril 2022, l’avenant 9 introduit de nouvelles modifications tarifaires, offrant des possibilités de cotation élargies pour les médecins traitants. Les principaux changements sont les suivants.

  • La Visite Longue (VL) : le médecin peut coter une VL par trimestre civil pour tous vos patients en ALD âgés de 80 ans et plus, vus à domicile. La cotation VL reste applicable pour les patients atteints de pathologies neuro-dégénératives, avec une fréquence d’une fois par trimestre, soit 4 visites par an. Les patients en soins palliatifs pourront également bénéficier de la cotation VL, avec une limite de 4 visites par année civile.
  • Les nouveaux patients : la cotation VL est possible pour un nouveau patient vu à domicile, dans l’impossibilité de se déplacer, qu’il soit en ALD ou âgé de 80 ans et plus. La cotation VL pour ces nouveaux patients sera de 60 €, auxquels s’ajouteront les suppléments tarifaires : MD (10 €) et IK si applicable.
  • Le Certificat MDPH : la cotation d’un dossier MDPH est de 60 € dès la rédaction du premier certificat du patient.
  • La transmission du dossier entre médecins traitants : en cas de transmission du dossier entre l’ancien et le nouveau médecin traitant, vous pourrez coter MPH à 60 € conjointement avec l’autre médecin (soit 60 € pour chaque médecin). Cette disposition concerne les patients atteints d’un handicap lourd et considérés comme « bénéficiant d’un aidant » selon l’assurance maladie.
  • La consultation « blanche » : les consultations où les réactions du patient ne permettent pas de mener une consultation complète, mais nécessitent tout de même une prise en charge, pourront être facturées normalement. La cotation sera soit GS à 25 €, soit VGS+MD à 35 € (+/- IK), en fonction des actes réalisés.
  • La consultation complexe d’admission à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) : la cotation ASE pour une consultation complexe d’admission d’un enfant à l’Aide Sociale à l’Enfance sera de 46 €.
  • L’avis ponctuel de Consultant (APC) : l’APC sera coté à 55 €, avec les règles tarifaires habituelles.

Astuce

La formation en ligne pour médecin généraliste de Walter Santé offre une mise en jour des différentes cotations en médecine générale.

img test
Formations Santé

Découvrez nos formations DPC à destination des professionnels de santé.

Découvrir les formations

La valorisation du rôle du généraliste

La cotation VL de 60 € + MD de 10 €, soit un total de 70 € (+/- IK), reconnaît la valeur de ces visites longues et dédiées aux patients nécessitant une prise en charge multidimensionnelle. Elles impliquent la coordination de l’équipe soignante, l’évaluation de l’état du patient ainsi que de sa situation sociale, médico-sociale et familiale, tout en fournissant des informations aux patients et à leurs aidants. Les conclusions de ces visites doivent être consignées dans le dossier médical du patient.

 

Ces visites sont des actes essentiels pour maintenir les patients à domicile et méritent une valorisation appropriée, permettant ainsi au médecin traitant d’accompagner au mieux les patients âgés et dépendants dans leur volonté légitime de rester chez eux.

Bon à savoir

Les formations pour médecins généralistes en ligne de Walter Santé vous accompagnent dans le développement de connaissances spécifiques telles que la cotation d’un ECG en médecine générale et l’établissement d’un certificat MDPH.

Téléchargez le catalogue de nos formations santé en PDF

Catalogue de formations DPC pour médecins généralistes

Catalogue de formations DPC pour médecins généralistes

+ de 3500 téléchargements

Catalogue de formations DPC pour médecins généralistes

+ de 3500 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Comment coter le certificat MDPH en tant que médecin généraliste ?

Walter Learning

Thomas Cornet

|

7 Août 2023

Le certificat MDPH est une démarche administrative revalorisée par l’avenant 9 à la convention médicale. Cet article détaille la constitution d’un certificat MDPH et la cotation à appliquer par le médecin généraliste.

Lire l'article

Les avis de nos apprenants médecins généralistes sur les formations DPC Walter Santé

Walter Learning

Thomas Cornet

|

19 Septembre 2022

Découvrez dans cet article les avis de nos apprenants sur les .

Lire l'article

Comment coter un frottis en tant que médecin généraliste ?

Walter Learning

Thomas Cornet

|

7 Août 2023

Depuis le 1er juillet 2017, il est possible pour un médecin généraliste de cumuler une consultation et un frottis. Retrouvez dans cet article les conditions de réalisation d’un frottis et la cotation en vigueur à appliquer par le médecin généraliste.

Lire l'article

Quelle est la cotation de l'annonce d'un cancer ?

Walter Learning

Thomas Cornet

|

18 Octobre 2023

La première cotation de médecine générale dédiée aux consultations très complexes, disponible pour les médecins généralistes à partir du 1er novembre 2017, est intitulée MIS. Elle est réservée aux situations impliquant l'annonce et la coordination des soins pour certaines pathologies graves. On vous explique comment faire la cotation pour l’annonce d’un cancer. 

Lire l'article