Quels sont les différents rôles et fonctions du larynx ?

blog

Santé

Orthophonistes

Troubles de la voix

Le larynx

Les différents rôles du larynx en orthophonie

|

8 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Situé dans la gorge, le larynx est souvent négligé malgré son rôle crucial. Il est indispensable pour la respiration, la déglutition et la communication verbale. Mais quels sont les différents rôles et fonctions de cet organe ? On vous explique tout sur le fonctionnement du larynx

Sommaire

  • Où se situe le larynx ?
  • Quels sont les cartilages qui composent le larynx ?
  • Quels sont les rôles du larynx ?
  • Les muscles du larynx
  • Téléchargez le programme de la formation Troubles de la voix en PDF

Programme formation Troubles de la voix

+ de 800 téléchargements

Partager sur :

Où se situe le larynx ?

Le larynx est positionné à mi-chemin dans le cou et fait suite à la base de la langue, se trouvant au-dessus de la trachée. Juste derrière le larynx se situe l'œsophage, qui conduit à l'estomac. À l'avant, son plus grand cartilage, le thyroïde, est visible à l'œil nu, notamment chez les hommes, formant ce que l'on appelle la pomme d'Adam.

 

Il est flanqué de deux importants vaisseaux sanguins de chaque côté : les artères carotides et les veines jugulaires. La partie inférieure du larynx est en partie enveloppée par la glande thyroïde.

Important

Le larynx est l'organe responsable de la production vocale, servant de siège aux cordes vocales qui nous permettent de générer des sons et de communiquer.

img test
Accompagnez vos patients présentant des troubles de la voix

Physiologie de la voix, bilan vocal, rééducation de la voix et parcours de soin.

Découvrir la formation

Quels sont les cartilages qui composent le larynx ?

Structurellement, le larynx est un conduit tubulaire composé de cartilages, reliant le fond de la gorge à la trachée.

Schéma des cartilages du larynx (vue antérieure)

Schéma des cartilages du larynx (vue antérieure) - extrait de la formation Troubles de la voix de Walter Santé

 

 

Voici les 5 cartilages du larynx :

 

    • le cartilage cricoïde ;
    • le cartilage thyroïde, aussi connu sous le nom de "pomme d'Adam" ;
    • l'épiglotte ;
    • les deux cartilages aryténoïdes.

Schéma des cartilages du larynx (vue latérale droite)

Schéma des cartilages du larynx (vue latérale droite) - extrait de la formation Troubles de la voix de Walter Santé

Quels sont les rôles du larynx ?

L’anatomie du larynx remplit trois fonctions essentielles :

 

  • respirer (respiration) ;
  • produire de la voix (phonation) ;
  • avaler (déglutition).

La respiration

Le larynx est crucial pour la respiration, agissant comme une passerelle pour l'air entre l'environnement externe et les poumons. Lors de la respiration, l’anatomie du larynx s'ouvre partiellement pour faciliter le passage de l'air. Plus précisément, son épiglotte se lève et les cordes vocales s'écartent (ce que l'on appelle "abduction") pour permettre à l'air de circuler à travers la glotte, l'espace entre les cordes vocales. Ainsi, la respiration est rendue possible.

 

Dans certaines circonstances, comme lors du port de charges lourdes, de la toux ou de l'évacuation intestinale, le larynx joue un rôle dans l'amélioration de la force et de la contraction abdominale. Pour ce faire, il interrompt temporairement la respiration en fermant les cordes vocales (un processus appelé "adduction"). Ce faisant, l'air est retenu dans les poumons, bloqué sous les cordes vocales closes. Ce phénomène est connu sous le nom d'effort avec glotte fermée".

img test
Formations Orthophonistes

Découvrez nos formations continues pour les orthophonistes. Financement FIF PL disponible.

Découvrir les formations

La phonation 

La deuxième fonction du larynx est le mécanisme central dans la création des sons vocaux, agissant comme l'organe responsable de la voix.

Rappel

Le terme "phonation" est utilisé pour caractériser les sons générés par les cordes vocales, qui contribuent à notre voix. Que l'on parle, chante ou crie, on est en mode de phonation. 

La voix produite par le larynx se forme pendant l'expiration. Dans ce processus, les cordes vocales du larynx se rejoignent, retenant ainsi l'air expulsé des poumons sous elles.

 

La pression d'air qui s'accumule sous les cordes vocales, appelée pression sous-glottique, augmente progressivement. Quand cette pression parvient à passer à travers les cordes vocales, elle les fait vibrer, créant ainsi la fréquence de la voix. Les mouvements de la langue et des lèvres aident ensuite à façonner ces sons en mots articulés.

La déglutition

La troisième fonction du larynx est la déglutition. Il s'agit de l'acte d'ingérer ou d'avaler. Un élément clé en haut du larynx, appelé l'épiglotte, fonctionne comme une valve. Lorsque nous avalons, cette valve se rabat pour sceller l'ouverture du larynx, empêchant ainsi les aliments ou les liquides de pénétrer dans les voies respiratoires.

 

Le larynx joue un rôle crucial dans le processus de déglutition, servant de gardien des voies respiratoires. En se fermant complètement lors de l'ingestion de nourriture ou de liquide (grâce à l'adhérence des cordes vocales et au rabattement de l'épiglotte), il élimine le risque que des substances s'égarent dans les poumons.

 

Il est possible d'ingérer différents types de substances :

 

  • De la salive, ce qu'on qualifie de « déglutition sèche »
  • Des aliments solides
  • Des liquides tels que des boissons

Conceptuellement, le processus de déglutition peut être divisé en trois étapes principales, précédées d'une phase préparatoire qui conditionne le bol alimentaire pour être avalé en toute sécurité.

Les muscles du larynx

Les muscles du larynx se classent en deux groupes :

 

  • les muscles intrinsèques, responsables de l'ouverture, de la fermeture et de la tension des cordes vocales ;
  • les muscles extrinsèques, qui gèrent la montée et la descente du larynx.

La corde vocale est composée de plusieurs muscles distincts, tels que le muscle crico-thyroïdien (qui tend les cordes), le muscle thyro-arythénoïdien (le muscle de la voix), ainsi que les muscles crico-arythénoïdien latéral et inter-arythénoïdien ou ary-arythénoïdien. Le muscle crico-arythénoïdien postérieur est le dernier des muscles intrinsèques et c'est le seul qui facilite l'ouverture des cordes vocales.

Les muscles intrinsèques

Tous ces muscles sont stimulés par le nerf récurrent (aussi appelé nerf laryngé inférieur), à l'exception du muscle crico-thyroïdien qui est innervé par le nerf laryngé supérieur. Les muscles intrinsèques du larynx se divisent en trois groupes principaux :

 

Les Tenseurs des Cordes Vocales : Muscle crico-thyroïdien

  • Origine : provient de la face antérieure et externe de l'arc cricoïdien de chaque côté.
  • Insertion : se fixe au bord inférieur du cartilage thyroïde.

Les Constrictors de la Glotte : Muscle crico-aryténoïdien latéral

  • Origine : naît du bord supérieur du cartilage cricoïde.
  • Insertion : se termine sur l'apophyse musculaire du cartilage aryténoïde.

Muscle thyro-aryténoïdien inférieur :

  • Origine : débute à l'angle interne du cartilage thyroïde.
  • Insertion : se fixe sur l'apophyse vocale du cartilage aryténoïde.

Muscle thyro-aryténoïdien supérieur :

  • Origine : commence à l'angle interne du cartilage thyroïde.
  • Insertion : se termine sur l'apophyse musculaire de l'aryténoïde.

Muscle inter-aryténoïdien ou ary-aryténoïdien :

  • Faisceaux : dispose de deux faisceaux, oblique et transverse.
  • Origine : situé à l'arrière entre les deux aryténoïdes.
  • Insertion : Le faisceau transverse est étiré entre les aryténoïdes et le faisceau oblique s'étend de l'apophyse musculaire d'un aryténoïde au sommet de l'aryténoïde opposé.

Le Dilatateur du Larynx : Muscle crico-aryténoïdien postérieur

  • Origine : s'attache à la fossette latérale de la plaque cricoïdienne.
  • Insertion : se termine sur l'apophyse musculaire du cartilage aryténoïde.

Les muscles extrinsèques

Les muscles sus-hyoïdiens et sous-hyoïdiens

 

Les muscles sus-hyoïdiens et sous-hyoïdiens - extrait de la formation Troubles de la voix de Walter Santé

 

 

Les muscles extrinsèques se divisent en deux familles :

  • les muscles sus-hyoïdiens qui sont composés eux-mêmes de 4 muscles : muscle digastrique, muscle mylo-hyoïdien, muscle génio-hyoïdien, muscle stylo-hyoïdien ;
  • les muscles sous-hyoïdiens, qui sont eux aussi au nombre de 4 : muscle thyro-hyoïdien
  • (proche de l’os hyoïde), muscle sterno-thyroïdien, muscle sterno-cléïdo-hyoïdien, muscle omo-hyoïdien.

 

Les muscles sus-hyoïdiens peuvent s'insérer sur le crâne permettant une élévation de l'os hyoïde, soit directement sur ce dernier. Les muscles sous-hyoïdiens eux s'insèrent en haut sur l'os hyoide, et en bas sur soit sur le larynx soit sur les clavicules et l'homoplate.

Bon à savoir

Envie de suivre une formation orthophoniste à distance ? Walter Learning propose une formation continue d’orthophoniste. Contactez-nous ! 

Téléchargez le programme de la formation Troubles de la voix en PDF

Programme formation Troubles de la voix

Programme formation Troubles de la voix

+ de 800 téléchargements

Programme formation Troubles de la voix

+ de 800 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Comment traiter un kyste des cordes vocales en orthophonie ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

26 Septembre 2023

Lésion bénigne, le kyste peut se former sur les cordes vocales et entraîner des troubles de la voix (dysphonie). Le traitement d’un kyste repose sur l’association de la chirurgie, par exemple une fibroscopie interventionnelle, et la prise en charge orthophonique, dans un second temps.
Retrouvez les informations à connaître pour traiter un kyste des cordes vocales en orthophonie, issues de la formation orthophoniste à distance de Walter Santé.

Lire l'article

Dysphonie : définition et prise en charge par l’orthophoniste

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

26 Septembre 2023

La dysphonie est un trouble de la voix qui peut être chronique ou aigu, pouvant survenir brutalement ou progressivement. Lorsque ce trouble a des retentissements sur la qualité de vie, il est important de réaliser un bilan par un orthophoniste. Dans cet article, retrouvez les informations essentielles sur la dysphonie et sa prise en charge : définition, symptômes, étiologie de la dysphonie, traitement et bilan vocal.
Toutes les informations sont issues de la formation d’orthophonie en ligne de Walter Santé.

Lire l'article

Le rôle de l’os hyoïde dans la voix et la déglutition

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

26 Septembre 2023

L'os hyoïde, localisé dans le cou, joue un rôle clé dans des fonctions telles que la déglutition, la parole et la respiration. Il peut être affecté par des conditions telles que les kystes du tractus thyréoglosse, diverses affections traumatiques et osseuses, ainsi que des tumeurs. Voici la définition de l’os hyoïde et son rôle dans la voix et la déglutition.

Lire l'article

Les éléments clés à évaluer lors d’un bilan orthophonique

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

26 Septembre 2023

Le bilan orthophonique est indispensable à toute prise en charge d’un patient souffrant d’un trouble de la voix (dysphonie). Si chaque orthophoniste possède ses astuces et des habitudes pour réaliser un bilan vocal, celui-ci doit être composé de certains éléments clés, comme l’enregistrement du temps maximal phonatoire, de la voix nue ou de l’étendue vocale.
Grâce à notre formation pour orthophoniste, découvrez comment réaliser un bilan orthophonique qui soit clair, précis et reproductible.

Lire l'article