blog

Santé

Infirmier

Les anti cancéreux

Les médicaments anti-cancéreux dans le cadre des soins infirmiers

Hippolyte Le Dem

Fondateur de Walter

|

La chimiothérapie à domicile se fait avec certains anticancéreux, comme le Xeloda, la navelbine, le folfox, etc. Ces médicaments doivent être pris selon un protocole strict, élaboré par le corps médical. Découvrez plus en détails chacun de ces traitements  

Le Xeloda

Ce médicament anticancéreux fait partie de la famille des antimétabolites. Il tue les cellules cancéreuses et empêche leur croissance. Le Xeloda est utilisé dans les cas suivants : 

 

  • un cancer colorectal opéré ; 
  • un cancer colorectal métastatique ;
  • un cancer du sein métastatique. 

Il est possible de coupler le Xeloda avec un traitement de chimiothérapie par voie intraveineuse. 

 

La prise de Xeloda peut entraîner des effets secondaires, parmi eux : 

 

  • le syndrome mains-pieds : picotements ressentis dans les doigts ou dans les orteils ; 
  • dérèglements digestifs ; 
  • vertiges ; 
  • nausées ; 
  • fatigue. 

Bon à savoir

Le Xeloda est le traitement en chimiothérapie orale le plus répandu à domicile. 

 L'administration du Xeloda suit une réglementation stricte :

 

  • les prises quotidiennes doivent se faire à des horaires précis ;
  • le cycle de traitement dure 14 jours, suivis d'une pause d'une semaine ;
  • le patient ne doit pas consommer de pamplemousse ;
  • le médicament anticancéreux doit être conservé à froid.

Maîtrisez les soins infirmiers en cancérologie

Notre formation complète sur les traitements et protocoles de chimiothérapie : enjeux de santé publique, maîtrise des principaux protocoles et recommandation sur le soin à domicile, ajustement de ses pratiques.

Découvrir la formation
img test

La navelbine

Cette chimiothérapie a la capacité de tuer les cellules cancéreuses, en parasitant l'action du matériel génétique (ADN), nécessaire à leur croissance et à leur reproduction. Par ailleurs, la navelbine est une molécule largement utilisée pour les traitements de chimiothérapie orale à domicile. Elle s'utilise dans certains cas de cancers, comme : 

 

  • les cancers broncho-pulmonaires ; 
  • les cancers du sein.

Ses effets secondaires sont relativement faibles par rapport aux autres traitements anticancéreux. Néanmoins, un(e) patient(e) peut être atteint de : 

 

  • constipation et douleurs abdominales ;
  • nausées ;
  • toxicité hématologique.

Le traitement consiste en une seule prise hebdomadaire. L'administration de la navelbine est encadrée par une procédure stricte.

Thérapies ciblées

Les thérapies ciblées ont pour but de bloquer la croissance ou la propagation de la tumeur, en interférant avec des anomalies moléculaires ou avec des mécanismes, responsables du déploiement ou de la dispersion des cellules cancéreuses.

Les thérapies ciblées peuvent agir à plusieurs niveaux de la cellule cancéreuse :

 

  • sur les facteurs de croissance : ceux-ci sont des messagers entraînant la transmission d’informations au sein d’une cellule,
  • sur les récepteurs : ces derniers permettent le transfert de l’information à l’intérieur de la cellule cancéreuse ; 
  • sur des éléments à l’intérieur des cellules cancéreuses.

Rappel

Les thérapies ciblées ont pour avantage d'avoir des effets secondaires très limités par rapport à une chimiothérapie classique.

 Il existe différents types de thérapies ciblées, selon le cancer à traiter. Chaque type de cancer à sa carte d’identité qui lui est propre. Une cellule cancéreuse spécifique se traite par une molécule spécifique. Ainsi, les effets secondaires diffèrent selon les cancers, puisqu'ils dépendent de l'utilisation de telle ou telle molécule.

Folfox

Les chimiothérapies à domicile par intraveineuse sont effectuées via des diffuseurs. Les installations diffusent le produit, qui traite en continu le cancer et ce, sans système électronique. Les diffuseurs font l'objet d'une surveillance accrue de la part du personnel soignant.

 

Le Folfox est une substance utilisée en chimiothérapie à domicile par voie intraveineuse. 

 

Ses effets secondaires sont :

 

  • nausée, vomissements ;
  • diarrhées ;
  • hématologique ;
  • mucite buccale ;
  • neuropathies périphériques qui se traduit par des sensations de décharges électriques ou des crampes ;
  • troubles de la sensibilité des extrémités du corps, de la bouche et de la gorge ; 
  • photosensibilisation ; 
  • Sécheresse de la peau et rougeur des mains et des pieds ; 
  • Syndrome mains-pieds, se traduisant par des douleurs dans ces zones. 

Maîtrisez les soins infirmiers en cancérologie

Notre formation complète sur les traitements et protocoles de chimiothérapie : enjeux de santé publique, maîtrise des principaux protocoles et recommandation sur le soin à domicile, ajustement de ses pratiques.

Découvrir la formation
img test

Folfiri

Le Folfiri est une substance utilisée en chimiothérapie intraveineuse

 

Cette substance possède des effets secondaires similaires au Folfox. La plupart des effets secondaires de la chimiothérapie peuvent s'annuler grâce à certains médicaments. 

 

En revanche, l'alopécie, qui est la perte de cheveux, est un effet secondaire auquel le(a) patient(e) ne peut échapper. Le traitement par chimiothérapie consiste en une perfusion de 4 heures toutes les deux semaines. 

 

Les effets secondaires sont les suivants : 

 

  • diarrhées qui surviennent généralement 4 ou 8 jours après la cure ; 
  • hypersudation ; 
  • crampes abdominales ; 
  • larmoiements ; 
  • conjonctivite ; 
  • hypersalivation ; 
  • troubles de l'accommodation visuelle ; 
  • syndrome cholinergique ; 
  • aphtes ; 
  • ulcérations dans la bouche et sur les lèvres. 

Néanmoins, chaque patient(e) répond différemment au traitement. Il est donc possible de n’avoir que certains des effets secondaires. 

Bon à savoir

Vous souhaitez suivre une formation d'oncologie infirmier ? Chez Walter Learning, nous proposons une formation soins infirmiers en cancérologie. Pour en savoir plus, il vous suffit de nous contacter, nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions.

Autres protocoles

Le FV5FU est une molécule utilisée en chimiothérapie intraveineuse, en adjuvant de la chirurgie. Ses effets secondaires sont similaires à ceux des molécules déjà évoquées. 

 

Le protocole de perfusion suit, lui aussi, un protocole précis et strictement surveillé. 

 

Une autre molécule, le GEMZAR, peut s'utiliser en chimiothérapie dans certains cas de cancers, comme : 

 

  • les cancers bronchiques ; 
  • les cancers de la vessie ; 
  • les cancers du pancréas ;
  • les cancers du sein. 

Le protocole perfusion est également précis.

 

Quel que soit le type d’anticancéreux, il est crucial d’avoir une bonne hygiène de vie au cours du traitement du cancer. Ainsi, certaines règles sont à respecter pour que la chimiothérapie à domicile se passe dans les meilleures conditions : 

 

  • Si le(a) patient(e) est fumeur(se), il(elle) devra le communiquer à son médecin afin que celui-ci l’aide à arrêter. Le tabac peut aggraver certains effets secondaires, comme les ulcérations buccales.
  • Évitez la consommation d’alcool durant les premiers jours du traitement. L’alcool peut aussi aggraver des ulcérations buccales. 
  • Se protéger des rayons du soleil en limitant l’exposition et en mettant de l’écran solaire. 
  • Les médicaments sont éliminés durant plusieurs jours dans les urines et les selles. Il est donc important de bien nettoyer les toilettes après utilisation.
  • Surveiller régulièrement la zone cutanée autour de la chambre implantable du (de la) patient(e). Si une gêne, un picotement, une brûlure ou une rougeur apparaît, il faut prévenir l’équipe médicale.

Formations Infirmiers

Découvrez les formations DPC Infirmiers en ligne de Walter Santé, conçues par des experts et réalisées par des professionnels pour les infirmiers et infirmières.

Découvrir les formations
img test

Sur le même thème

Quels traitements contre le cancer ?

Hippolyte Le Dem

|

1 Août 2022

Il existe différents traitements pour soigner un cancer : chirurgie, radiofréquence, radiothérapie, curiethérapie, hormonothérapie, immunothérapie, chimiothérapie… Zoom sur les traitements du cancer.

Lire l'article

Le traitement infirmier des brûlures

Hippolyte Le Dem

|

3 Mars 2022

Les brûlures touchent plus de 300 000 personnes chaque année en France, dont 3 000 de manière grave, entraînant en moyenne 300 décès. La prise en charge infirmière de la brûlure est déterminante pour sa cicatrisation ; voici donc en détail les éléments clés du traitement infirmier de la brûlure.

Lire l'article

À quoi sert le plan cancer ?

Hippolyte Le Dem

|

1 Août 2022

Le plan national cancer a été créé par le gouvernement, avec pour objectifs, la lutte contre le cancer et l’amélioration de la prise en charge des malades. Au fil des années, trois plans cancers ont vu le jour, avec pour chacun, la volonté de faire mieux. Zoom sur les trois plans cancer français.

Lire l'article

Les 6 soins infirmiers de base liés au BSI

Hippolyte Le Dem

|

25 Mars 2022

Au sein du bilan de soins infirmiers, les diagnostics et le plan de soins sont essentiels. Pour réussir à mettre en place un plan de soins efficace et adapté à votre patient, le BSI infirmier prévoit des items qui correspondent aux soins de base infirmiers. Pour vous aider à y voir plus clair, en complément de notre formation infirmière, nous vous détaillons les différents types de soins de base du BSI : l'alimentation, la respiration et le cardio, l’élimination, l’hygiène, la mobilisation, ainsi que le traitement et la douleur.

Lire l'article