blog

Santé

Infirmier

Infirmier en oncologie

Quel est le rôle de l'infirmier en oncologie dans la prise en charge du cancer ?

Alphonse Doutriaux

Co-fondateur de Walter

|

Le nombre de patients atteints par le cancer ne cesse d’augmenter mais les différents traitements évoluent considérablement diminuant ainsi le nombre de décès liés à cette maladie. La prévention est un outil fondamental servant à cette baisse du nombre de cas recensés. La prise en charge des patients atteints de cancer dans notre pays peut se faire dans des endroits spécialisés, comme les centres de lutte contre le cancer, ou dans des structures hospitalières, publiques ou privées.

Qu’il/elle exerce en milieu hospitalier ou en secteur libéral, l'infirmier(ère) en cancérologie est l'un(e) des acteurs importants de la prise en charge du patient en oncologie. Sa place est capitale tout au long du parcours du patient dans sa prise en charge, ce qui en fait alors une aide de choix pour les médecins et tous les autres acteurs de la prise en charge. Découvrez les spécificités du rôle de l’IDE en oncologie.

img test
Maîtrisez les soins infirmiers en cancérologie

Notre formation complète sur les traitements et protocoles de chimiothérapie : enjeux de santé publique, maîtrise des principaux protocoles et recommandation sur le soin à domicile, ajustement de ses pratiques.

Découvrir la formation

La prise en charge infirmière en oncologie

Dès l’annonce du diagnostic, le rôle de l'infirmier sera d'accompagner le patient et d'être présent dans les différentes étapes de la prise en charge :

  • Hospitalisations
  • Mise en place et surveillance des traitements
  • Accompagnement lors des moments de doute (perte de l’élan vital, modification du schéma corporel, fatigue intense, difficultés dans les relations familiales, …)

La prise en charge globale du patient et son entrée dans le programme de soins débute donc par l’annonce du diagnostic qui sera faite tout d’abord par le médecin et reprise par l’infirmière en oncologie. Ce moment ne peut être banalisé et est un élément important qui va conditionner la relation de confiance si importante dans ce contexte entre soigné et soignant.

 

Après l’élaboration du PPS (Programme Personnalisé de Soins), le patient va être hospitalisé pour les premières étapes de son traitement (chimiothérapie, radiothérapie, curiethérapie, chirurgie, etc.). L’infirmier(ère) en cancérologie aura un rôle important d’accompagnement mais aussi d’information durant ces premiers moments avec le service hospitalier.

 

Par son expérience et sa pratique, l’infirmière pourra expliquer au patient la conduite à tenir pour pouvoir faire face au mieux aux traitements proposés et à leurs principaux effets secondaires. Elle devra considérer chaque patient comme singulier tant par son approche psychologique que personnelle et bien identifier ses différentes ressources.Ces dernières, qu’elles soient matérielles, psychologiques, familiales et financières, vont permettre au patient de pouvoir faire face à la maladie et à son évolution.

 

Durant les différentes hospitalisations du patient, l’infirmière pourra observer et analyser l’évolution du patient par rapport à l’avancée de sa maladie. Les hospitalisations peuvent aussi s’étendre sur une durée limitée et alors prendre place en hôpital de semaine ou en hôpital de jour.

img test
Formations Infirmiers

Découvrez les formations Infirmiers DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé, conçues par des experts et réalisées par des professionnels.

Découvrir les formations

Le rôle de l’infirmier en oncologie dans le réseau de soins

La mise en place, depuis plusieurs années, de réseaux de soins dans différents cadres pathologiques et notamment en cancérologie aide au maintien à domicile du patient.

 

Cette prise en charge ambulatoire du patient en oncologie va lui permettre de conserver une harmonie de son cadre familial à son domicile mais aussi de ne pas quitter ses habitudes de vie. Le patient ne va plus à l’hôpital, c’est l’hôpital qui vient à lui avec des moyens souvent performants.

 

Cette prise en charge des patients à domicile depuis plusieurs années a favorisé la mise en place de réseaux de soins. Ces derniers favorisent la rencontre des différents acteurs de soins (médecin oncologue, médecin généraliste, pharmacien, IDE hospitaliers et libéraux, kinésithérapeute, psychologue,etc.).

 

Cette pluri-professionnalité va pouvoir atténuer la séparation ville / hôpital et favoriser le passage des informations importantes pour permettre une prise en charge de qualité pour le patient et son entourage. Cette transmission de l’information est capitale pour actualiser les connaissances sur l’évolution du patient tant pour les intervenants hospitaliers qu’extrahospitaliers.

Important

Cette prise en charge en réseau place le patient au cœur de sa prise en charge mais lui permet aussi s’il le souhaite d’en devenir acteur.
Cela permet également à chacun des acteurs du réseau, de percevoir son rôle de manière différente et singulière.

Même si la prise en charge des cancers dans notre pays répond à des protocoles thérapeutiques généralisés, chaque prise en charge sera différente.

Les situations de soins que pourra vivre l’infirmière en charge du patient seront différentes car se produisant à des instants différents, avec des personnes différentes et dans un contexte différent.

 

C’est cette singularité de la prise en charge qui sert l’accompagnement de l'infirmier envers le patient. Cette approche d’accompagnement nous rappelle inexorablement ce parcours de soins vécu par le patient et guidé par les différents professionnels de santé. Le soignant pourra ainsi et selon les moments éclairer le chemin d’avenir du patient et considérer ses différentes demandes pour tenter d’y répondre au mieux.

img test
Appelez-nous

Vous êtes intéressé(e) par nos formations ? Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

L’infirmier en oncologie et la guidance familiale

Le rôle de l’infirmier(ère) concerne aussi l’accompagnement de la famille et des proches du patient en oncologie. Certains patients n’ont pas d’autre choix que de vivre seul leur prise en charge rendant ainsi la vie de tous les jours parfois bien difficile. Pour ceux étant accompagnés par des proches, la perspective est toute autre. Ces personnes vont pouvoir être partie prenante du projet de soins ou programme de soins personnalisés du patient et, à ce titre, devenir des acteurs importants du réseau de soins autour du patient.

 

Parfois même ces accompagnants resteront auprès du patient jusqu’au terme de sa vie et lui permettront ainsi de mourir dans les conditions attendues de confort et de dignité. Le proche est dans ces instants soumis à une charge émotionnelle importante.

 

Les infirmiers doivent préparer ce moment et entourer au mieux le patient et un soutien psychologique peut alors être proposé au patient et à ses proches.

 

La prise en charge du patient cancéreux et le rôle de l'IDE dans cette prise en charge sont souvent conditionnés aux lieux de soins proposés, aux différents types de traitements proposés et aux différents parcours de soins proposés. Néanmoins, une constante demeure pour l'infirmier en oncologie, la nécessité de réserver au patient une prise en charge singulière et riche.

 

Chaque patient(e) et chaque prise en charge infirmière est unique et les moments de partages et d’émotions lors des soins vont permettre à l’infirmier(ère) de retrouver son cœur de métier grâce à une prise en charge holistique. Par une approche de soin et d’empathie, l’infirmier(ère) retrouvera une pratique ancestrale et fondamentale des soins infirmiers qui pourra donner un sens retrouvé à sa pratique.

img test
Formations Santé

Découvrez nos formations DPC à destination des professionnels : Infirmiers(ères), Médecins Généralistes, Masseurs-kinésithérapeutes et Chirurgiens-dentistes.

Découvrir les formations

Sur le même thème

Soins palliatifs et accompagnement de fin de vie : le rôle de l'IDEL

Alphonse Doutriaux

|

18 Juin 2021

Un nombre important de patients exprime le souhait de finir leur vie chez eux, entourés de leurs proches. L’infirmier libéral se retrouve ainsi de plus en plus confronté à des prises en charge de soins palliatifs au domicile. 

Lire l'article

Que peut prescrire un infirmier ?

Alphonse Doutriaux

|

1 Mars 2022

Les articles L.5211-1 et L.4311-1 du Code de la santé publique (CSP) définissent ce qu'est un dispositif médical et ce que l'infirmier a droit de prescrire. Il est essentiel de connaître le cadre du droit de prescription infirmière et les catégories de dispositifs médicaux que l'infirmier(ère) peut prescrire à domicile. Pour cela, il est recommandé de suivre une formation à la prescription infirmière dans le but de maîtriser toutes les bonnes pratiques et de connaître les limites des compétences de l'IDE.

Lire l'article

Tout savoir sur le FIF PL pour les infirmiers

Alphonse Doutriaux

|

12 Decembre 2022

Le fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF PL) prend en charge la formation continue des infirmiers libéraux.

Lire l'article

Se former sur la prise en charge du cancer à domicile grâce à nos formations DPC

Alphonse Doutriaux

|

5 Decembre 2022

De nombreux patients atteints de maladies graves telles que le cancer sont pris en charge à domicile. Les politiques de santé publique évitent au maximum les hospitalisations longues et de nombreux soins courants peuvent être pratiqués confortablement depuis le domicile des patients. Si vous souhaitez améliorer votre pratique professionnelle et répondre à vos obligations de formation continue, découvrez nos formations DPC sur la prise en charge du cancer à domicile. 

Lire l'article