blog

Santé

Infirmier

Changer un pansement PICC Line

Changer un pansement PICC Line

Alphonse Doutriaux

Co-fondateur de Walter

|

L’IDE peut être confronté au changement d’un pansement PICC Line à domicile ou au cabinet. Pour cela, il doit suivre un protocole strict et avoir connaissance de certaines des complications possibles propres à cette manipulation.

img test

Maîtrisez les voies d'abord veineuses

Notre formation complète sur les dispositifs de voies d’abord veineuses pour la chimiothérapie : législation, protocoles d’utilisation, suivi et manipulation.

Découvrir la formation

À savoir avant toute manipulation

Le protocole de préparation

Avant toute manipulation, l’IDEL doit toujours suivre le protocole défini pour le pansement PICC Line suivant :

 

  • Porter un masque de soins et mettre un masque de soin au patient. Si l’infirmier ne dispose pas d’un deuxième masque, il doit demander au patient de tourner la tête lors du changement du pansement.
  • Réaliser une friction avec une solution hydroalcoolique.
  • Préparer le matériel nécessaire à la réfection du pansement et au rinçage.

Quelques règles de manipulation

De même, ce professionnel de santé doit toujours limiter les manipulations au maximum, regrouper les soins, et utiliser le matériel adapté. Par exemple, sur du matériel avec des pas de vices, il faut toujours utiliser des seringues contenant un pas de vice pour qu’elles puissent s’adapter au pas de vice et limiter l’introduction d’air dans la manipulation.

Bon à savoir

Il doit également limiter au maximum le nombre de connexions, de robinets et de rampes. Il se doit aussi de respecter une règle concernannt la ligne de perfusion : elle ne doit jamais être reconnectée si elle a traîné après avoir été débranchée.

Voici deux autres règles de manipulation à connaître :

  • utiliser, autant que faire se peut, des valves bidirectionnelles respectant le système clos et limitant les fuites d’air ou d’injection ;
  • manipuler les bouchons, robinets, valves, tubulures avec une compresse stérile (antiseptique alcoolique).
img test

Formations Infirmiers

Découvrez les formations Infirmiers DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé, conçues par des experts et réalisées par des professionnels.

Découvrir les formations

Prévenir les risques de cette manipulation

L’infirmier doit, de surcroît, avoir connaissance des différentes complications qu’il peut rencontrer lors du changement du pansement PICC Line. Pendant l’entretien du PICC Line, les complications survenant à la suite de la pose et au-delà de la pose sont :

  • infectieuses ;
  • thrombotiques ;
  • mécaniques.

Ce sont trois risques inhérents à tout cathéter central.

 

Au préalable de la pose, l’IDE devra, par ailleurs, connaître les stabilisateurs et le changement du système de fixation de la valve. Le système le plus utilisé est la fixation par Stat Lock, comparativement au Grip Lock qui est un système d’adhésion par col et par système velcro. Le changement de cette fixation est toujours délicat car il présente les risques suivants :

 

  • déclenchement d’une fibrillations auriculo-ventriculaires
  • retrait ou de poussée accidentelle
  • heurt sur la veine.

 

Pour éviter ces risques, le professionnel de santé et le patient doivent être bien installés pour que l’IDE ait un maximum de champ libre. De plus, et à la suite de la pose, l’IDE doit veiller à ce que le pansement PICC Line ne soit jamais souillé ou mouillé. En dehors de ces différentes étapes de fonctionnement du PICC Line, les difficultés peuvent également prendre source du fait de l’état de santé du patient.

Quand changer le pansement PICC Line ?

La fréquence de réfection du pansement PICC Line est, généralement, de 7 jours, sauf pour un PICC Line qui vient d’être posé. Dans ce dernier cas, le patient est invité à se rendre auprès d’un IDE formé aux soins infirmiers sur PICC Line. Ce dernier doit notamment vérifier que le pansement PICC Line n’est pas souillé par le sang, et s’il y a ou non la présence d’un hématome. 

 

À chaque changement du pansement du cathéter central, l’IDE devra systématiquement vérifier la perméabilité de la voie veineuse centrale. La réfection du pansement PICC Line à domicile est possible, de même que celle en cabinet. Consultez nos formations DPC disponibles en ligne sur ce sujet.

Bon à savoir

Walter Santé propose des formations DPC en ligne destinées notamment aux médecins généralistes, aux infirmiers ou encore aux masseurs-kinésithérapeutes.

img test

Maîtrisez les voies d'abord veineuses

Notre formation complète sur les dispositifs de voies d’abord veineuses pour la chimiothérapie : législation, protocoles d’utilisation, suivi et manipulation.

Découvrir la formation

Comment changer le pansement PICC Line ?

Le changement du pansement du PICC Line s'effectue en trois étapes : le retrait de l'ancien pansement, la préparation à la pose du nouveau pansement et la pose du nouveau pansement.

Le retrait de l'ancien pansement

S’agissant de la réfection du pansement PICC Line, le protocole est le suivant pour retirer le pansement. L’IDEL doit :

 

  • Se désinfecter les mains avec une solution hydroalcoolique. La solution la plus efficace reste de se laver les mains à l’eau et au savon. 
  • Retirer l’ancien pansement protecteur par étirement afin de casser les fibres de la colle. Le professionnel de santé peut utiliser sa main non-occupée pour maintenir le PICC Line tandis qu’il décolle le pansement tout autour pour le retirer intégralement et l’accompagner afin de limiter le risque de retrait accidentel.
  • Enfiler une paire de gants non stériles et retirer l’ancien système de fixation, c’est-à-dire tout ce qui correspond aux Stat Lock ou Grip Lock.

Concernant le Stat Lock, il y a un système d’ergo qu’il faut retirer puis libérer au niveau de l’embase du Grip Line. 

 

Pour le Grip Lock qui est un système velcro adhésif, le velcro est facilement retirable. La libération de l’embase adhésive se fait par un geste qui désengage l’embase du système d’adhésion. La colle peut retenir l’embase : il faut donc être particulièrement précautionneux pour éviter le retrait ou l’engagement du cathéter. Si le Stat Lock est plus compliqué à manipuler, il permet d’éviter ce type de geste brusque.  

 

La dernière étape du protocole est de maintenir éventuellement l’extrémité du PICC Line (côté valve, en dehors de la zone stérile) avec une bande collante type micropore et/ou stéristrip, afin d’éviter le retrait accidentel du PICC Line.

img test

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et cicatrisation.

Découvrir la formation

La préparation de la pose du nouveau pansement

Une fois le pansement retiré, l’infirmier devra ensuite :

 

  • retirer les gants et faire une friction avec la solution hydroalcoolique ;
  • enfiler les gants stériles, après avoir ouvert l’ensemble du set du pansement PICC Line accompagné de tout le matériel satellite ;
  • nettoyer le point d’insertion selon le protocole indiqué.

Important

La bétadine doit être alcoolique et non dermique. En effet, si l’IDE utilise de la bétadine dermique, les saletés s’amalgameront facilement autour du cathéter.

 La pose du nouveau pansement

Afin de poser le nouveau pansement, le professionnel de santé devra adapter et bloquer les ailettes du PICC Line. Pour ce faire, il s’agit de prendre le nouveau stabilisateur que l’on présente au PICC Line. Une fois libéré, il est intégré et le professionnel de santé referme dessus. Il est alors apposé sur la peau et les adhésifs sont libérés en dessous.

 

Pour plus de facilités, il vaut mieux ne pas coller le stabilisateur puis poser le PICC Line car l’infirmier peut avoir besoin de le déplacer légèrement.

Bon à savoir

Une lingette est souvent ajoutée dans le set du Stat Lock. Ce n’est pas une lingette pour désinfecter ou décoller l’ancien pansement. Elle est faite pour renforcer le système d’adhésion pendant les 7 jours. Le système d’adhésion rectangulaire s’ajoute et colle la ou les tubulures en fonction de la présentation du PICC Line.

 Il faut ensuite coller le support sur la peau puis appliquer le pansement transparent par-dessus.

 

Certains films de polyuréthanes sont allergisants. En cas d’allergie, deux systèmes d’adhésif permettent de la prévenir : l’hydrofilm de chez Hartmann et le mepitel film de chez Molnlycke. L'hydrofilm est composé de beaucoup d’eau et cela limite les allergies. Le mepitel film est composé en majeure partie, voire totalement, de silicon. 

 

Une fois le pansement terminé, l’infirmier devra défaire le micropore et le jeter. Il ne faut pas non plus oublier d'apposer sur le pansement un petit adhésif sur lequel le professionnel de santé note ses initiales, la date du jour, le retour positif ou non, et le changement éventuel de la valve. Cela garantit un changement et une réfection en temps et en heure du PICC Line. 

 

Une fois le pansement terminé, on passe au rinçage de la voie avec un système verrouillé d’au moins 10 ml. Il s’agit alors d'injecter, par exemple, un à deux CC et de faire en retour. Ce retour n’a pas à être intégral mais doit être suffisant pour pouvoir voir le retour sanguin. Ensuite, il s’agit d’effectuer trois poussées pour finir de tout rincer. Si le PICC Line a deux voies, il faut faire ces actions dans les deux voies, en systématique. 

img test

Comment choisir sa formation DPC ?

Découvrez nos conseils.

Lire l'article

S’il y a des valves intégrées en plus, le professionnel de santé devra changer la valve ou les deux valves en systématique. Pour changer cette ou ces valves, il faudra s’aider de compresses stériles imprégnées d’antiseptique alcoolique. Puis il devra rincer le tout en injectant 10 ml de NaCL à 0,9, à l’aide d’une seringue en effectuant un rinçage pulsé. De même, on vérifira la perméabilité et le retour veineux de façon systématique. 

Bon à savoir

Une seringue de 10 ml qui a une pression plus élevée est quelquefois plus facile à manipuler qu’une seringue de 20 ml. Cette pression dépend en effet du diamètre de la seringue.

Sur le même thème

Insuffisance cardiaque et rôle de l'infirmier

Alphonse Doutriaux

|

24 Octobre 2022

Une insuffisance cardiaque aiguë peut mener un patient à une décompensation cardiaque grave. Cette dernière nécessite systématiquement une hospitalisation. Votre rôle, en tant qu’infirmier(ère) intervenant dans le cadre d’un PRADO insuffisance cardiaque, est de surveiller les signes vitaux du patient, mais aussi de prévenir la récidive. Apprenez-en davantage sur l’insuffisance cardiaque et le rôle de l’infirmier(ère).

Lire l'article

Surveillance infirmière en chimio à domicile

Alphonse Doutriaux

|

1 Août 2022

Il y a différentes manières de recevoir un traitement par chimiothérapie. Certains cancers, comme le cancer du sein ou celui du poumon, peuvent être traités à domicile grâce à une équipe de soignants et une surveillance infirmière. Découvrez la pratique de la chimiothérapie à domicile.

Lire l'article

Les 6 soins infirmiers de base liés au BSI

Alphonse Doutriaux

|

25 Mars 2022

Au sein du bilan de soins infirmiers, les diagnostics et le plan de soins sont essentiels. Pour réussir à mettre en place un plan de soins efficace et adapté à votre patient, le BSI infirmier prévoit des items qui correspondent aux soins de base infirmiers. Pour vous aider à y voir plus clair, en complément de notre formation infirmière, nous vous détaillons les différents types de soins de base du BSI : l'alimentation, la respiration et le cardio, l’élimination, l’hygiène, la mobilisation, ainsi que le traitement et la douleur.

Lire l'article

L'infarctus du myocarde : définition, signes cliniques et traitement

Alphonse Doutriaux

|

24 Octobre 2022

L’infarctus du myocarde est une crise cardiaque aiguë possiblement létale et menant à un insuffisance cardiaque. Les patients qui l’ont vécu ont réellement l'impression d’avoir échappé à la mort. L’infarctus du myocarde est impressionnant, pour le patient comme pour sa famille et nécessite un suivi rigoureux. Un protocole existe pour le prévenir autant que pour éviter un nouvel épisode. Apprenez à discerner les signes avant-coureurs de l’infarctus du myocarde et à reconnaître les patients au cœur fragile grâce à la pharmacopée.

Lire l'article