Rôle de l'infirmier en chirurgie ambulatoire

blog

Santé

Infirmier

RAAC

Rôle de l'infirmier en chirurgie ambulatoire

Rôle et missions de l'infirmier(ère) en chirurgie ambulatoire

|

8 min

|

Par Alphonse Doutriaux

L’infirmier(ère) joue un rôle clé dans la prise en charge des patients en chirurgie ambulatoire. Hormis l’acte chirurgical et l’anesthésie, la majorité des soins pratiqués dans un service chirurgical sont réalisés par les infirmiers. Permettant au patient de rentrer chez lui le soir même de son opération, la chirurgie ambulatoire est en partie possible grâce au travail et aux soins délivrés par les IDE.
Focus sur le rôle de l’IDE en chirurgie ambulatoire grâce à la formation professionnelle infirmier de Walter Santé.

Sommaire

  • Que fait l'IDE en chirurgie ambulatoire ?
  • Les particularités de ce rôle
  • Actes et soins pratiqués en ambulatoire
  • Les missions de l'infirmier(ère) en chirurgie ambulatoire
  • Quels sont les facteurs de risques ?
  • Téléchargez le programme de la formation RAAC en PDF

Programme formation RAAC

+ de 600 téléchargements

Partager sur :

Que fait l'IDE en chirurgie ambulatoire ?

La chirurgie ambulatoire fait partie des soins de courte durée (SCD), car la durée de séjour ne doit pas dépasser 12 heures. Le patient doit pouvoir rentrer chez lui le soir même, sans que cela n’ait d’impact sur la qualité des soins ou de la prise en charge. Les infirmiers et infirmières ont un rôle central dans la prise en charge des patients en chirurgie ambulatoire.

 

Les missions et les responsabilités de l’infirmier en chirurgie ambulatoire sont variées : de l’évaluation pré-opératoire au suivi post-opératoire, en passant par la gestion de la douleur et l’éducation du patient.

Rappel

L’infirmier en ambulatoire s’occupe de la plupart des soins qui doivent être pratiqués aux côtés de l’acte chirurgical et de l’anesthésie.

img test
Maîtrisez le parcours de soins en RAAC

Suivi des patients, éducation thérapeutique et rôle de l'IDE dans le parcours de récupération post-opératoire.

Découvrir la formation

Les particularités de ce rôle

Dans un service de chirurgie ambulatoire, l’IDE doit être formé(e) à la consultation infirmière. Les infirmiers apprennent à bien écouter les patients, gérer leurs réactions, les rassurer et poser des questions ouvertes. Une consultation infirmière dédiée, avant une opération, peut être proposée dans certains services ambulatoires, bien qu’elle ne soit pas automatique.

 

Si le chirurgien décide de pratiquer une chirurgie en ambulatoire, c’est l’IDE qui rend possible ces prises en charge accélérées, tout en garantissant un même niveau de soins et sans augmenter le niveau de risque (comparées à des hospitalisations classiques).

Important

L’éducation thérapeutique doit être dispensée par l’infirmier(ère). Si le médecin chirurgien donne des conseils, l’IDE est la personne de référence pour communiquer et expliquer les informations que le patient doit connaître avant et après l’intervention.

L'infirmier en chirurgie ambulatoire doit également rappeler les patients le lendemain de l’opération, afin de s’assurer qu’ils se sentent bien et que tout s’est bien passé la nuit après l’intervention. Il doit savoir travailler sur l’informatique, être autonome et expérimenté (les infirmières se retrouvent souvent seules dans le service) et il doit pouvoir aider le patient à être actif dans sa prise en charge.

Actes et soins pratiqués en ambulatoire

L’IDE en chirurgie ambulatoire doit réaliser plusieurs actes et soins afin de garantir une bonne prise en charge des patients et assurer leur sécurité :

  • gérer l’entrée des patients ;
  • vérifier les bilans sanguins d’entrée ;
  • contrôler la glycémie capillaire et le diabète ;
  • poser et surveiller les voies veineuses périphériques ;
  • poser et surveiller les thérapeutiques en perfusion ;
  • poser et surveiller une sonde urinaire ;
  • gérer l’anxiété des patients ;
  • gérer la prémédication avant l’intervention ;
  • préparer les patients en pré-opératoire ;
  • contrôler les paramètres vitaux en pré- et post-opératoire ;
  • surveiller les pansements en post-opératoire ;
  • surveiller le risque NVPO (nausées et vomissements post-opératoires) ;
  • contrôler le premier lever ;
  • calculer les doses ;
  • s’occuper de l’ablation d’un drain de redon ;
  • évaluer la douleur des patients.

Bon à savoir

Lorsque ce protocole est mis en place dans le service chirurgical, l’IDE doit suivre les recommandations de la HAS sur la RAAC.

Les traitements en chirurgie ambulatoire peuvent être : antalgiques, antibiotiques, anti-inflammatoires et antiémétiques. L’IDE en chirurgie ambulatoire doit suivre les consignes de l’anesthésiste concernant la prise des traitements quotidiens du patient, qui peuvent parfois être arrêtés quelques jours avant une intervention.

img test
Formations Infirmiers

Découvrez les formations continues Infirmiers DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé.

Découvrir les formations

Les missions de l'infirmier(ère) en chirurgie ambulatoire

L’IDE peut exercer dans différents services ambulatoires, par exemple :

  • en chirurgie maxillo-faciale ;
  • chirurgie plastique ;
  • chirurgie vasculaire ;
  • chirurgie viscérale ;
  • gastro-entérologie ;
  • gynécologie ;
  • ophtalmologie ;
  • orthopédie ;
  • pneumologie ;
  • stomatologie ;
  • urologie.

Les infirmiers et infirmières sont des acteurs indispensables en phases pré-opératoire et post-opératoire :

  • en phase pré-opératoire : l’IDE s’occupe de l’accueil et de l’admission du patient, la constitution du dossier du patient, les préparatifs pré-opératoires, l’installation des accès et des prémédications, mais aussi la préparation finale avant le bloc opératoire ;
  • en phase post-opératoire : l’IDE gère l’installation du patient en salle de réveil, la surveillance avant et après le réveil, la mise en place des soins post-opératoires, la gestion de la douleur, et l’éducation du patient, dans le but de le rendre actif dans sa prise en charge.

L’infirmier doit utiliser le score de Chung, qui est un système d’évaluation précis pour déterminer la capacité ou non d’un patient à sortir du service ambulatoire et rentrer chez lui. Le score de Chung a été révisé et modifié afin de le rendre plus flexible et de favoriser une approche adaptative. Plusieurs critères sont évalués :

  • les constantes vitales : elles doivent être stables, dans les plages normales ;
  • la capacité de déambulation : la marche doit être autonome, avec le moins de soutien possible ;
  • les nausées et les vomissements : les symptômes post-opératoires doivent être réduits (idéalement absents) ;
  • le contrôle de la douleur : la douleur doit être supportable et ne doit pas gêner le patient dans ses déplacements et pour réaliser des mouvements ou des tâches basiques ;
  • le saignement chirurgical : le saignement post-opératoire doit être absent ou très réduit et il ne doit pas y avoir de complications nécessitant une intervention.

Bon à savoir

Lisez aussi notre article sur le protocole RAAC lors d’une chirurgie digestive, issu de notre formation continue en soins infirmiers.

Quels sont les facteurs de risques ?

L’infirmer en ambulatoire joue un rôle clé dans la prévention des risques et des complications liés à une intervention chirurgicale. Occuper un poste d’infirmier en chirurgie ambulatoire, c’est aussi conseiller et guider les patients le mieux possible, en prenant en compte leurs comorbidités et leurs facteurs de risque.

 

Voici les principaux facteurs de risque en chirurgie ambulatoire :

  • l’âge (les personnes âgées) ;
  • l’obésité (un indice de masse corporelle élevé) ;
  • le syndrome d’apnée du sommeil ;
  • l’insulinorésistance et le diabète ;
  • les pathologies cardiovasculaires ;
  • le tabagisme ;
  • l’impotence fonctionnelle.
img test
Formations Santé

Découvrez nos formations DPC à destination des professionnels de santé.

Découvrir les formations

L’IDE doit également apprendre aux patients à reconnaître les complications et mettre l’accent sur l’importance du suivi médical.

Astuce

Vous cherchez une formation professionnelle infirmier ? Découvrez notre formation RAAC à distance, une formation infirmier indispensable pour comprendre et mettre en place un protocole RAAC au sein d’un service de chirurgie.

Téléchargez le programme de la formation RAAC en PDF

Programme formation RAAC

Programme formation RAAC

+ de 600 téléchargements

Programme formation RAAC

+ de 600 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Rôle et missions de l'infirmier(ère) en chirurgie ambulatoire

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

19 Avril 2024

L’infirmier(ère) joue un rôle clé dans la prise en charge des patients en chirurgie ambulatoire. Hormis l’acte chirurgical et l’anesthésie, la majorité des soins pratiqués dans un service chirurgical sont réalisés par les infirmiers. Permettant au patient de rentrer chez lui le soir même de son opération, la chirurgie ambulatoire est en partie possible grâce au travail et aux soins délivrés par les IDE.
Focus sur le rôle de l’IDE en chirurgie ambulatoire grâce à la formation professionnelle infirmier de Walter Santé.

Lire l'article

Comment appliquer le protocole RAAC en chirurgie digestive ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

19 Avril 2024

Le protocole RAAC en chirurgie digestive permet au patient de retrouver rapidement son autonomie après une intervention chirurgicale. Elle accélère le processus de récupération et favorise la sortie du bloc opératoire, plus rapidement qu’une prise en charge traditionnelle, sans augmenter les risques ou les complications. Cette réhabilitation améliorée est possible grâce à un acteur indispensable : le patient lui-même.
Découvrons le principe et les étapes du protocole RAAC en chirurgie digestive d’après notre .

Lire l'article

Modalités de la surveillance infirmière en RAAC

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

19 Avril 2024

Depuis 2021, la nomenclature NGAP comporte les actes de surveillance infirmière post-opératoire à domicile. En effet, l’IDEL intervient dans le parcours post-opératoire des patients, et notamment dans le cadre du protocole RAAC (réhabilitation améliorée après chirurgie). Il dispense les soins nécessaires et surveille le rétablissement du patient après une intervention chirurgicale.
Vous cherchez des informations sur la surveillance infirmière RAAC ? On répond à vos questions dans cet article et dans notre .

Lire l'article

Étapes du protocole RAAC en chirurgie

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

19 Avril 2024

Le programme de récupération améliorée après chirurgie (RAAC) est composé de différentes mesures et règles de bonne pratique qui visent à faciliter et accélérer la réhabilitation des patients après un acte chirurgical. La Haute Autorité de Santé (HAS) a établi des recommandations et définit les différentes étapes du protocole RAAC en chirurgie. Quelles sont ces étapes et qui est concerné par le programme RAAC ?

Lire l'article