Symptômes du syndrome de Parsonage-Turner

blog

Santé

Kinésithérapeute

Épaule

Symptômes du syndrome de Parsonage Turner

Causes et symptômes du syndrome de Parsonage-Turner

|

6 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Le syndrome de Parsonage-Turner, très proche de la névralgie amyotrophiante de l’épaule, est souvent mal diagnostiqué. Le tableau clinique est pourtant assez net. Le diagnostic précoce influe directement sur les chances de guérison complète, qui passent par une prise en charge de la douleur et de la kinésithérapie.

Sommaire

  • Définition du syndrome de Parsonage-Turner
  • Causes et symptômes
  • Étapes du diagnostic
  • Traitement du syndrome
  • Risques et complications possibles
  • Téléchargez le programme de la formation Épaule en PDF

Programme formation Épaule

+ de 900 téléchargements

Partager sur :

Définition du syndrome de Parsonage-Turner

Le syndrome de Parsonage-Turner est une maladie rare du système nerveux périphérique, aussi appelée névralgie amyotrophiante de l’épaule. Elle se caractérise par l’apparition brutale d’une douleur intense dans le bras, suivie d’une faiblesse musculaire et d’une atrophie, avec une récupération lente sur plusieurs mois. 

Rappel

Plus précisément, il s’agit d’une inflammation d’une ou plusieurs branches du plexus brachial. Les atteintes nerveuses les plus fréquentes concernent le nerf thoracique long et le nerf supra-scapulaire. Les atteintes peuvent aussi toucher des muscles beaucoup plus distaux.

L’âge moyen de développement du syndrome de Parsonage-Turner est de 40 ans. Il est beaucoup plus fréquent chez les hommes.

Bon à savoir

Le nom exact de syndrome de Parsonage-Turner correspond à la forme idiopathique de la maladie. Lorsqu’il s’agit d’une forme héréditaire, on parle d’amyotrophie névralgique héréditaire (ANH).

img test
Accompagnez le patient dans la rééducation de son épaule

Principales pathologies, principes de prévention, démarche diagnostique et thérapeutique.

Découvrir la formation

Causes et symptômes

Les causes exactes du syndrome de Parsonage-Turner restent inconnues à ce jour. Il existe une multiplicité de facteurs susceptibles de jouer un rôle dans l’apparition de la maladie :

  • une infection bactérienne, virale ou parasitaire et la réponse auto-immune associée ;
  • d’autres portes d’entrée infectieuses : une anesthésie, une grossesse et/ou un accouchement, certains vaccins comme celui contre la Covid-19 ;
  • une maladie rhumatologique.

Voici les symptômes, détaillés dans les formations pour kinésithérapeutes, du syndrome de Parsonage-Turner, dans près de ¾ des cas :

  • brusque apparition de douleurs et/ou de sensations de brûlure dans les épaules, le cou et/ou les bras ;
  • dans les 24 à 48 heures suivantes, se met en place une faiblesse des muscles de l’épaule (muscles péri-scapulaires et péri-gléno-huméraux), qui se caractérise par des difficultés à lever le bras, parfois plusieurs semaines durant ;
  • on constate aussi une atrophie au niveau des muscles de la ceinture scapulaire et parfois des membres supérieurs ;
  • après l’apparition soudaine, les douleurs persistent jusqu’à trois semaines : elles sont continues, et plus intenses la nuit ;
  • symptômes sensitifs, en lien avec l’atteinte du nerf phrénique et des nerfs crâniens.

Étapes du diagnostic

Le diagnostic du syndrome de Parsonage-Turner se pose essentiellement grâce à un examen clinique qui détecte la présence des symptômes caractéristiques, sur lesquels l’on insiste dans les formations complémentaires pour kinés. Le tableau clinique permet aussi l’exclusion de certaines affections, comme la tendinopathie calcifiante.

 

Un électromyogramme et un scanner de la colonne cervicale et du plexus brachial peuvent aussi être prescrits pour confirmer le diagnostic. 

 

De même, une IRM permet de compléter le diagnostic du syndrome de Parsonage-Turner, en ce qu’elle identifie précisément les muscles touchés et exclut d’autres pathologies ayant des symptômes en commun avec la maladie, comme le syndrome de Pancoast-Tobias, la neuroborréliose ou encore la radiculopathie cérébrale.

Astuce

Plus le diagnostic est précoce, plus les chances de recouvrance fonctionnelle totale sont importantes.

img test
Formations Kinés

Découvrez les formations Kinés DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé, conçues par des experts et réalisées par des professionnels.

Découvrir les formations

Traitement du syndrome

Le traitement du syndrome de Parsonage-Turner réside essentiellement dans la prise en charge de la douleur, notamment lors de la phase aiguë. Dans ce cas, sont prescrits des opioïdes d’action longue durée et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ainsi, les médecins prescrivent fréquemment de la prednisone par voie orale, à raison d’une dose de 1mg/kg/jour la première semaine, puis avec des doses qui diminuent progressivement.

Les douleurs chroniques sont traitées avec des antalgiques en complément. 

En cas d’importantes difficultés motrices, il est possible de mettre en place une orthèse.

Bon à savoir

Un contrôle doit être réalisé tous les 6 mois.

Un autre aspect du traitement du syndrome de Parsonage-Turner correspond à la phase de récupération de la masse musculaire atrophiée, qui peut s’étaler de 6 mois à 3 ans. C’est la période durant laquelle sont programmées des séances de kinésithérapie, qui peuvent être très bénéfiques et qui sont développées dans les formations kiné en ligne. Des exercices de kiné pour renforcer l’épaule sont organisés. 

Important

Dans le même temps, il est déconseillé aux patients souffrant du syndrome de trop solliciter les zones touchées par de la musculation excessive ou le port de charges lourdes.

img test
Une question sur le DPC ?

Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

Risques et complications possibles

Si certains patients atteints d’un syndrome de Parsonage-Turner retrouvent 70 à 90% de leur motricité initiale, il reste souvent une intolérance à l’effort et une mauvaise coordination des muscles touchés et compensatoires. Les formations kiné en e-learning démontrent comment cette guérison incomplète affecte directement la qualité de vie de ces patients.

Téléchargez le programme de la formation Épaule en PDF

Programme formation Épaule

Programme formation Épaule

+ de 900 téléchargements

Programme formation Épaule

+ de 900 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Qu'est-ce que la coiffe des rotateurs et quel est sa fonction ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

27 Novembre 2023

L’épaule est une articulation complexe qui permet une large gamme de mouvements. Au cœur de cette partie du corps se trouve un groupe de muscles et de tendons cruciaux, connus sous le nom de coiffe des rotateurs. Comment définir cet élément central et de quoi est-il constitué ? Dans cet article, nous vous familiarisons avec l’anatomie de la coiffe, point essentiel de tout bon cursus de formation de kinésithérapeutes axé sur l’épaule. Au-delà de la définition basique, nous évoquons également le rôle et le fonctionnement de la coiffe des rotateurs dans les muscles de l’épaule, afin d’améliorer vos connaissances et la prise en charge de vos patients.

Lire l'article

Quel est le rôle du muscle deltoïde en anatomie ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

27 Novembre 2023

Dans le domaine de la santé et de la kinésithérapie, la compréhension de l’anatomie musculaire est essentielle pour fournir des soins de qualité. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir le deltoïde de l’épaule, développé dans toute formation kiné centrée sur l’articulation complexe. De quoi est-il fait ? Quel est son rôle ? En explorant la définition du muscle deltoïde, vous affinerez vos connaissances sur l’épaule et pourrez envisager sereinement un cursus sur le sujet si vous désirez vous spécialiser. En fin d’article, nous évoquons d’ailleurs notre programme de pour vous aider à vous projeter. Appréhendez l’anatomie du muscle deltoïde pour améliorer vos compétences et offrir à vos patients un accompagnement adapté.

Lire l'article

Diagnostiquer l'arthrose de l’articulation

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

2 Février 2024

Dans le domaine de la kinésithérapie pour l’épaule, de nombreuses conditions peuvent être observées, exigeant une connaissance pointue de cette articulation multifonctionnelle. Parmi ces pathologies, l’omarthrose de l’épaule ou arthrose gléno-humérale s’avère peu fréquente, mais doit être connue. Dans cet article, nous évoquons les divers aspects de cette affection afin d’améliorer vos prises en charge ou de vous donner un peu d’avance sur un éventuel cursus de . Quelle est la définition de l’omarthrose et quels sont symptômes associés ? Quelle différence entre l’arthrose primaire et l’arthrose secondaire ? Découvrez également le CSA ou Critical Shoulder Angle, outil déterminant pour clarifier votre diagnostic.

Lire l'article

Exemples d'exercices de kiné de l'épaule

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

11 Avril 2024

Les pathologies de l’épaule sont multiples mais la prise en charge kinésithérapique est utile à chacune. Il s’agit de trouver les exercices de renforcement kiné sur-mesure pour chaque atteinte de l’articulation, comme la tendinite de l’épaule ou la SLAP lésion.

Lire l'article