Tendinopathie calcifiante de l'épaule

blog

Santé

Kinésithérapeute

Épaule

Tendinopathie calcifiante de l'épaule

Repérer et soigner la tendinopathie calcifiante de l'épaule

|

7 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Il existe diverses affections de l’épaule, comme la SLAP lésion ou le syndrome de Parsonage-Turner. La tendinopathie calcifiante est aussi l’une d’elles et consiste en la transformation de tissu tendineux en tissu osseux. Elle se décompose en trois phases. Le traitement de la tendinopathie calcifiante est crucial afin de prendre en charge l’intense douleur qu’elle provoque.

Sommaire

  • Épidémiologie de la tendinopathie calcifiante
  • Physiopathologie
  • Histoire naturelle de la tendinopathie calcifiante
  • Aspects cliniques
  • Comment traiter la tendinopathie calcifiante ?
  • Téléchargez le programme de la formation Épaule en PDF

Programme formation Épaule

+ de 900 téléchargements

Partager sur :

Épidémiologie de la tendinopathie calcifiante

La tendinopathie est une maladie de l’articulation de l’épaule, caractérisée par l’apparition de dépôts calciques, le plus fréquemment au niveau de la coiffe des rotateurs.

 

Cette condition est la plus fréquente chez la femme de 30 à 60 ans. La littérature scientifique est partagée quant au rôle causal de l’activité professionnelle, notamment les gestes répétitifs au-dessus de la tête chez les personnes de petite taille.

Bon à savoir

Comme montré dans les formations kiné en ligne, la plupart des dépôts calciques d’une tendinopathie calcifiante se retrouvent en premier lieu sur le supra-épineux (qui subit des contraintes compressives beaucoup plus importantes que les autres tendons), puis sur l’infra-épineux, enfin sur le sous-scapulaire.

Issu de la formation Épaule - Walter Santé

img test
Accompagnez le patient dans la rééducation de son épaule

Principales pathologies, principes de prévention, démarche diagnostique et thérapeutique.

Découvrir la formation

Physiopathologie

Information extraite de notre formation Épaule - Walter Santé

 

Notre formation Épaule en ligne souligne qu’il n’existe aucune cause certaine de tendinite calcifiante de l’épaule. L’origine de ces dépôts calciques reste controversée. La plupart des tendinopathies calcifiantes sont asymptomatiques. Il semblerait qu’il existe un lien entre la pathologie et l’association d’un âge jeune (30 ans) et un IMC élevé.

Bon à savoir

Il existe des cellules souches au sein du tendon qui peuvent devenir des ostéocytes, après avoir reçu des contraintes de compression inadaptées. Une médiation cellulaire est déclenchée pour faire face en adoptant des adaptations tissulaires. Elle est à l’origine d’une différenciation cellulaire : les ténocytes se transforment en ostéocytes, qui composent le tissu osseux.

La composition du tendon est naturellement de plus en plus fibro-cartilagineuse au fur et à mesure de sa proximité avec l’os qui reçoit les contraintes. Dans le cas de la tendinopathie calcifiante, cette zone de tissu semi-tendineux/semi-osseux est exacerbée et prolongée au-delà de la zone typique d’insertion, comme si le tendon avait compris qu’il devrait absorber beaucoup plus de compression que la normale.

Histoire naturelle de la tendinopathie calcifiante

Tel que montré dans les formations DPC pour kinés en e-learning, la tendinopathie calcifiante se déroule selon 3 phases.

 

La première phase est la phase pré-calcifiante : il y a métaplasie fibrocartilagineuse, le tendon change progressivement sa composition via la différenciation cellulaire.

La deuxième phase est la phase calcifiante, qui se divise en 3 sub-phases :

  • phase de formation ;
  • phase de repos ;
  • phase de résorption : dilution des dépôts par effort de macrophagie. C’est là que la symptomatologie douloureuse du patient apparaît. La quantité de nocicepteurs n’est pas égale dans toutes les structures. La bourse sous-acromio deltoïdienne est par exemple une zone très riche en nocicepteurs ; de même que la synoviale.

Enfin, la troisième phase de la tendinopathie calcifiante est la phase post-calcifiante. Le corps essaie de réparer les dégâts générés au sein du tendon via un processus de cicatrisation simple. Il faut bien comprendre que les dépôts de calcium font partie du tendon, ils ne sont pas ajoutés au tendon physiologique.

 

Voici un récapitulatif de ces étapes extrait de notre formation Épaule pour kinés :

 

Rappel

Ces 3 phases peuvent être asymptomatiques. Plusieurs cycles semblent même pouvoir avoir lieu au cours d’une vie.

img test
Formations Kinés

Découvrez les formations Kinés DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé, conçues par des experts et réalisées par des professionnels.

Découvrir les formations

Aspects cliniques

Les formations complémentaires à destination des kinés détaillent les aspects cliniques de la tendinopathie calcifiante. La durée moyenne d’une tendinopathie calcifiante symptomatique est de 6 mois.

Astuce

Ce qui différencie une tendinopathie réactive d’une crise calcique de tendinopathie calcifiante c’est le degré d’irritabilité tissulaire et l’intensité de la douleur. Dans la phase de résorption, la douleur au repos est très exacerbée, jusqu’à amener à consulter aux urgences. Les symptômes liés à la phase de résorption durent de 1 à 3 semaines.

Au-delà d’1cm pour les dépôts calciques, le risque de développer des symptômes associés augmente. De même, la probabilité de développer des symptômes est plus importante si les dépôts calciques se retrouvent au niveau du supra-épineux.

Comment traiter la tendinopathie calcifiante ?

Pour résumer

Plusieurs traitements existent pour la tendinopathie calcifiante.

Tout d’abord, il est fortement recommandé de pratiquer une infiltration dans la bourse sous-acromio deltoïdienne lors de la phase de résorption.

Après la fin de la phase de résorption, le traitement de choix de la calcification tendineuse de l’épaule est la rééducation par kinésithérapie. Les formations DPC pour kinés insistent sur la mise en contrainte progressive du tendon.

Bon à savoir

Contrairement à la tendinopathie réactive, il faudra faire attention à l’irritabilité des tissus après cette phase très réactionnelle : le tendon est potentiellement très nociceptif, ce qui pose problème en cas de stimuli mécaniques en traction ou compression.

img test
Une question sur le DPC ?

Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

Les ondes de choc et les anti-inflammatoires non stéroïdiens ont un rôle à jouer dans la minoration de la douleur et l’amélioration de la fonction de l’épaule. Cependant, la littérature n’a pas déterminé de façon consensuelle le dosage, la fréquence, l’intensité, ni les zones d’application de ces deux traitements.

Important

En cas d’échec des traitements sus-nommés, il faut envisager un traitement chirurgical : un needling sous échographie ou une exérèse de la calcification (suivie éventuellement d’une réparation chirurgicale de la coiffe des rotateurs).

Téléchargez le programme de la formation Épaule en PDF

Programme formation Épaule

Programme formation Épaule

+ de 900 téléchargements

Programme formation Épaule

+ de 900 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Diagnostiquer et traiter la dyskinésie scapulaire en tant que kiné

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

27 Novembre 2023

Pour exercer en tant que kiné spécialiste de l’épaule, la connaissance des diverses pathologies associées est essentielle. Dans cet article, nous nous penchons sur la dyskinésie scapulaire. Comment la définir ? À quoi correspondent ses trois types et comment la traiter ? Afin de vous aider à appréhender cette condition et à proposer des soins adaptés à vos patients, nous abordons aussi l’examen clinique et le score de Morgan, outil indispensable à votre diagnostic. Découvrez notre guide complet sur la dyskinésie scapulaire, pathologie enseignée dans toute axée sur l’épaule.

Lire l'article

Étapes d'un examen clinique de l'épaule

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

11 Avril 2024

L’épaule possède une localisation et une fonction anatomiques qui la rendent particulièrement vulnérable aux risques de détériorations, blessures et luxations. C’est pourquoi un examen clinique complet est précieux pour déclencher une prise en charge kinésithérapique de qualité.

Lire l'article

Rôle et anatomie des ligaments gléno-huméraux

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

2 Février 2024

Les ligaments gléno-huméraux jouent un rôle essentiel dans la stabilité de l’épaule, et contribuent à la fonctionnalité globale de cette articulation. Dans cet article, nous explorons ces éléments centraux liant la glène et la tête humérale, ou plus simplement le bras et l’omoplate. Quel est leur rôle ? Quelles sont les spécificités des ligaments gléno-huméraux supérieur, moyen et inférieur ? Indispensable à tout cursus de formation e-learning en kiné de l’épaule, la compréhension de cette structure vous permettra d’affiner vos prises en charge.

Lire l'article

Qu'est-ce que la coiffe des rotateurs et quel est sa fonction ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

27 Novembre 2023

L’épaule est une articulation complexe qui permet une large gamme de mouvements. Au cœur de cette partie du corps se trouve un groupe de muscles et de tendons cruciaux, connus sous le nom de coiffe des rotateurs. Comment définir cet élément central et de quoi est-il constitué ? Dans cet article, nous vous familiarisons avec l’anatomie de la coiffe, point essentiel de tout bon cursus de formation de kinésithérapeutes axé sur l’épaule. Au-delà de la définition basique, nous évoquons également le rôle et le fonctionnement de la coiffe des rotateurs dans les muscles de l’épaule, afin d’améliorer vos connaissances et la prise en charge de vos patients.

Lire l'article