blog

Santé

Infirmier

Surveillance infirmière BPCO

La surveillance infirmière du patient BPCO

Alphonse Doutriaux

Co-fondateur de Walter

|

Vous êtes infirmier(ère) libéral(e) ? Le retour à domicile d’un patient atteint d’une broncho-pneumopathie chronique obstructive, ou PRADO BPCO, réclame toute votre attention. Votre rôle infirmier est d’assurer une surveillance du patient en suivant les étapes précises du protocole, que vous découvrirez dans cet article. Pour aller plus loin, renseignez-vous sur une formation PRADO avec Walter Santé.

img test

Maîtrisez la surveillance PRADO BPCO

Notre formation complète sur la prise en charge infirmière d’une BPCO dans le cadre du PRADO : découverte et maîtrise de l’outil.

Découvrir la formation

Qu'est-ce que le protocole PRADO BPCO ?

Le protocole PRADO BPCO permet aux patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive de bénéficier d’un suivi infirmier à domicile. Il s’agit d’une maladie permanente et progressive qui encombre les voies respiratoires. La BPCO nécessite des soins infirmiers réguliers. Pour le bien-être du patient, différents acteurs du PRADO BPCO travaillent ensemble : l'infirmier(ère) libéral(e), le kinésithérapeute, le médecin traitant, le pharmacien et le pneumologue.

Les enjeux du PRADO

Le programme de retour à domicile suite à une hospitalisation pour BPCO a 3 enjeux principaux :

 

  • accompagner le patient dans son quotidien ;
  • améliorer sa prise en charge médicale après son hospitalisation ;
  • réduire les risques de réhospitalisation.

Pour répondre à ces objectifs, le PRADO BPCO demande une surveillance infirmière. Le(la) professionnel(le) de santé devra alors anticiper au maximum les besoins du patient mais aussi l’éduquer. La prise en charge sera utile si la personne malade est partie prenante des changements de vie que sa maladie impose. 

Rappel

De nombreux acteurs médicaux interviennent dans le cadre du retour à domicile pour les patients BPCO. Chacun participe, dans sa spécialité, à un ou plusieurs des objectifs visés par le protocole PRADO, en permettant la diminution des risques d’aggravation. L'infirmier(ère) libéral(e) soutient et participe au maintien de la qualité de vie et de l’autonomie du patient.

Pour savoir comment coter vos actes médicaux, retrouvez notre article sur la cotation du PRADO BPCO. Vous en saurez plus sur l’AMI 5,8, revalorisé depuis 2017, dans le cadre d’un PRADO.

 

Les étapes du PRADO

Un PRADO ne se fait pas à n’importe quelles conditions. Le patient doit être :

 

  • majeur ;
  • affilié à la sécurité sociale ;
  • hospitalisé dans un établissement conventionné ;
  • déclaré apte par l’équipe médicale.

Le patient peut aussi renoncer à ce droit à n’importe quel moment. 

Bon à savoir

Il existe plusieurs BPCO IDE. Celui qui concerne la broncho-pneumopathie chronique obstructive est mis en place lorsque le patient est hospitalisé pour l’exacerbation de ses symptômes BPCO.

Le retour à domicile sous protocole du patient favorise :

 

  • son maintien à domicile ;
  • la transition de suivi entre l’hôpital et les professionnel(elle)s de ville ;
  • la coordination entre les différents acteurs du suivi ;
  • la diminution des risques de décès ou de nouvelle hospitalisation.

En parallèle, et suite à l’intervention d’un conseiller de l’Assurance maladie, un prestataire d’aide de vie à domicile peut intervenir. 

 

Une formation PRADO BPCO en e-learning vous permet d’intégrer toutes les informations et les protocoles inhérents au retour à domicile des patients BPCO. Sachez qu’une personne bénéficiant d’un PRADO BPCO profite d’un suivi infirmier une fois par semaine pendant les 2 premiers mois, au terme dequels un bilan est fait, suivi par une visite tous les quinze jours pendant les 4 mois suivants.

Bon à savoir

Découvrez le fonctionnement du classement GOLD BPCO grâce à Walter Santé.

img test

Appelez-nous

Vous êtes intéressé(e) par nos formations ? Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

Le carnet PRADO

Le patient est informé sur les causes et les conséquences de sa maladie grâce au carnet PRADO BPCO. En tant que personnel médical, vous devez l’accompagner dans cette découverte, notamment dans l’explication des phases d’aggravation et de décompensation.

Le déroulement du carnet PRADO

Le carnet de suivi est remis au patient en fin d’hospitalisation, par la personne qui le conseille au sein de l’assurance maladie. Il permet à la personne malade de prendre conscience de son état de santé et de devenir autonome dans sa gestion. Vous pouvez accompagner la personne dans la lecture de son carnet de suivi.

 

Le carnet se compose des éléments de sortie du patient avec :

 

  • le stade de sa maladie ;
  • son nombre d’hospitalisations ;
  • ses constantes ;
  • son périmètre de marche estimé ;
  • sa tension artérielle ;
  • son poids de sortie ;
  • si la personne est fumeuse ou non ;
  • etc.

Tous ces éléments permettent de définir un schéma clinique de base personnel.

Dans le carnet, ils sont suivis par le plan d’action, qui est défini par le médecin traitant. Ce plan guide la prise en charge infirmière de la BPCO vers l’autonomie du patient. Enfin, le malade trouve l’index de son carnet.

 

En tant qu’IDEL, vous vous assurez que la personne utilise bien son carnet. Par exemple, qu’ elle y note ses rendez-vous médicaux et les passages à domicile.

 

Les maladies respiratoires chroniques sont aggravées par la prise de tabac ou certains environnements professionnels toxiques auxquels les patients ont été exposés. Vous pouvez aborder ce sujet avec vos patients et, en cas de besoin, faire appel à un soutien extérieur par le biais de la formation Walter Santé.

Informer le patient grâce au carnet PRADO

Votre rôle, en tant qu’IDEL, est de comprendre ses symptômes tout en réussissant à vulgariser le langage technique. Par exemple, vous ne parlerez pas de tachycardie mais d’augmentation du rythme du cœur ; vous ne parlerez pas de cyanose mais de coloration bleutée de la peau.

Important

Tous les signes décrits dans le carnet sont à prendre en considération. En parler avec le patient vous permet d’évaluer son état général et ses habitudes. L’objectif est que la personne puisse, à la fin de son suivi à domicile, se référer au carnet et repérer seule les signes d’aggravation de sa maladie. 

 Votre rôle est de lui faire comprendre que ses habitudes ne peuvent plus être les mêmes et que de nouvelles doivent être choisies pour éviter l’aggravation de sa santé, notamment :

 

  • pas de prise de poids ;
  • hydratation régulière ;
  • pratique d’une activité physique régulière.

Sans ça, la décompensation peut être accélérée.

 

IDEL, vous voulez tout savoir sur la cotation PRADO BPCO ? Inscrivez-vous à la formation proposée par Walter santé.

 

img test

Maîtrisez la surveillance PRADO BPCO

Notre formation complète sur la prise en charge infirmière d’une BPCO dans le cadre du PRADO : découverte et maîtrise de l’outil.

Découvrir la formation

Tableaux de surveillance PRADO BPCO

Le tableau de surveillance est un espace dédié aux IDEL et aux kinésithérapeutes lors des 2 premiers mois des visites à domicile. Il permet le suivi de :

 

  • la fréquence respiratoire ;
  • la toux ;
  • la dyspnée ;
  • la cyanose ;
  • la température ;
  • la saturation en oxygène
  • etc.

Certains niveaux d’alerte peuvent amener à solliciter les secours ou à contacter le médecin traitant.

Dans le carnet de suivi, un espace est réservé à l'auto-suivi quotidien du patient. Il s'agit d’une analyse journalière de ses signes cliniques comme :

 

  • je suis essoufflé(e) ;
  • j’ai les mains bleus ;
  • j’ai un mauvais sommeil ;
  • mes crachats ont changé de couleur ;
  • etc.

Vous devez éduquer le patient afin que cela devienne une routine quotidienne pour lui. C’est essentiel pour éviter la décompensation et une nouvelle hospitalisation. La BPCO est irréversible, l’objectif du suivi est bien de minimiser le délai d'aggravation de l’état du patient.

img test

Formations Infirmiers

Découvrez les formations Infirmiers DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé, conçues par des experts et réalisées par des professionnels.

Découvrir les formations

Sur le même thème

Le diabète, qu'est-ce que c'est ?

Alphonse Doutriaux

|

2 Mai 2022

Le diabète est une maladie chronique touchant plusieurs centaines de millions de personnes dans le monde. Mais en quoi consiste-t-il ? Quels sont les différentes formes que le diabète peut prendre et leur traitement ? Qu'est-ce que le diabète de type 2 ? Découvrez-le avec Walter Santé.

Lire l'article

Le rôle de l'infirmier dans l'éducation thérapeutique du patient diabétique

Alphonse Doutriaux

|

5 Mai 2022

Étant donné que le diabète est une maladie chronique incurable, le patient doit apprendre à vivre avec et adapter son comportement pour en minimiser les effets. Par conséquent, son apprentissage et son éducation sont deux éléments fondamentaux pour bien gérer la maladie et ses implications. Le rôle de l'infirmier(ère) dans l'éducation thérapeutique du patient diabétique est donc essentiel.

Lire l'article

Le non-cumul des actes infirmiers et les cas de dérogation

Alphonse Doutriaux

|

26 Septembre 2022

Le non-cumul des actes est un principe fondamental du système de facturation des soins infirmiers. Souvent mal maîtrisé, il peut entraîner des erreurs de facturation et des contrôles de la part de l’Assurance Maladie, qui n’hésite pas à utiliser l’article 11 des dispositions générales de la NGAP (qui fixe les interdictions de cumuls d’actes) pour sanctionner les professionnels de santé, et plus particulièrement les infirmiers qui ne respectent pas les règles. Comprendre comment fonctionne le cumul ou le non-cumul des actes et maîtriser la facturation des soins infirmiers (des soins lourds aux soins de nursing, en passant par l’application des forfaits BSI) est indispensable dans votre pratique professionnelle quotidienne. Pour vous aider à bien facturer les soins réalisés dans le cadre de la prise en charge de vos patients, nous proposons une formation BSI pour les infirmiers, pour réussir à s’approprier le Bilan de Soins Infirmiers, dans sa totalité.

Lire l'article

Comment facturer un BSI en cabinet ?

Alphonse Doutriaux

|

26 Septembre 2022

L’appropriation et la maîtrise du Bilan de Soins Infirmiers (BSI) ne sont pas toujours simples. Afin de vous aider à facturer vos actes de soins auprès de vos patients en situation de dépendance, nous vous proposons une formation DPC BSI à distance. Pour vous y aider à y voir plus clair dans la facturation du BSI au sein d’un cabinet, composé de deux infirmiers ou plus, nous vous expliquons comment répartir vos honoraires entre collègues, comment utiliser les logiciels métier, pourquoi établir une convention de partage d’honoraires et comment rédiger un BSI initial, en utilisant des cas concrets pour illustrer les techniques de facturation et les différentes cotations.

Lire l'article