Traitement d'urgence de l’hypoglycémie

blog

Santé

Infirmier

Diabète

Traitement d'urgence de l’hypoglycémie

Quel est le traitement d'urgence recommandé en cas d'hypoglycémie ?

|

7 min

|

Par Alphonse Doutriaux

L'hypoglycémie sévère, une baisse significative du taux de sucre dans le sang, peut entraîner une variété de symptômes, allant de la transpiration et de la nervosité à des vertiges sévères, voire le coma. 
En tant qu’infirmière, la capacité à réagir rapidement en urgence face à l'hypoglycémie sévère est essentielle.

Cet article explore en détail le traitement d'urgence de l'hypoglycémie sévère, du traitement classique aux mesures à prendre dans cette situation. Il souligne également les conséquences potentiellement graves d'une hypoglycémie prolongée.

Programme formation Diabète

+ de 1500 téléchargements

Partager sur :

img test
Quiz diabète

10 questions sur l'accompagnement du patient diabétique.

Je fais le test

Traitement classique de l’hypoglycémie

Que déclenche l'hypoglycémie ?

Quand le taux de sucre dans le sang baisse, provoquant une hypoglycémie, le corps réagit en produisant de l'adrénaline par les glandes surrénales. L'adrénaline libère du glucose stocké, mais elle peut aussi causer des symptômes semblables à une crise d'angoisse, tels que transpiration, nervosité, tremblements, évanouissement, palpitations et faim.

 

Les symptômes d’hypoglycémie apparaissent généralement lorsque le taux de glucose atteint moins de 60 mg/dl de sang (3,3 mmol/l). Certaines personnes peuvent ressentir des symptômes même avec des taux légèrement supérieurs, surtout en cas de baisse rapide du sucre, tandis que d'autres ne présentent pas de symptômes tant que le taux de sucre n'est pas beaucoup plus bas.

Adopter le traitement adéquat en cas d'hypoglycémie

  1. Si la glycémie est comprise entre 0,50 et 0,80 g/L et qu'il n'y a pas de repas imminent, il est recommandé de suivre un traitement en consommant environ 20 grammes de glucides, équivalant à une banane moyenne ou trois biscuits secs, par exemple. Cependant, si l'heure du repas approche, on commence par donner une petite portion d'entrée au patient et on double sa portion de pain, en veillant à ce qu'il mange.
  2. En cas d’une glycémie inférieure à 0,50 g/L, il est conseillé de donner 15 g de sucre au patient par le biais d'aliments à fort effet hyperglycémiant, comme trois morceaux de sucre ou 20 cl de jus de fruits. Une fois que le patient se sent mieux, il est important de lui donner son repas en augmentant sa portion de féculents.

Les symptômes d'hypoglycémie s'améliorent en quelques minutes après avoir pris du sucre, que ce soit sous forme de bonbon, de comprimés de glucose ou même d'une boisson sucrée comme du jus de fruits. 

 

Si l'hypoglycémie est sévère ou persistante, et qu'il n'est pas possible d'administrer du sucre par voie orale, on peut injecter rapidement du glucose par voie intraveineuse pour éviter des dommages au cerveau. En plus de prendre du sucre, il peut être utile de suivre cela en consommant des aliments contenant des glucides à libération lente, comme du pain ou des biscuits.

Rappel

Si le patient ne se sent pas bien, ne le contraignez jamais à boire, afin d'éviter tout risque de fausse route.

Afin de connaître les bons gestes à adopter face à un patient en hypoglycémie, nous vous recommandons de suivre notre formation Diabète pour infirmier(ère). Cette formation sur le diabète vous fournira les connaissances nécessaires pour assurer une prise en charge efficace et sécurisée, améliorant ainsi la qualité des soins que vous prodiguez à vos patients.

img test
Accompagnez les patients diabétiques de type 2

Rappels physio-pathologiques, accompagnement du patient et EPP.

DÉCOUVRIR LA FORMATION

Que faire en cas d’hypoglycémie sévère ?

Une hypoglycémie sévère signifie que le cerveau reçoit moins de glucose, entraînant des symptômes tels que :

  • vertiges ;
  • fatigue, faiblesse ;
  • maux de tête ;
  • difficulté à se concentrer, confusion ;
  • comportement inapproprié (semblable à l'état d'ivresse) ;
  • problème d'élocution ;
  • vision floue ;
  • crises convulsives, voire coma. 

Important

Les symptômes de l’hypoglycémie peuvent apparaître progressivement ou soudainement, évoluant en quelques minutes d'un léger malaise à une confusion sévère ou une crise de panique. Certains diabétiques, en particulier ceux ayant eu fréquemment des épisodes d'hypoglycémie pendant de nombreuses années, peuvent ne plus ressentir les premiers signes et perdre conscience sans avertissement.

Pour les patients avec un taux de sucre en dessous de 0,40 g/L et en état de semi-conscience, il peut être nécessaire d'administrer du glucagon.

 

Recommandation de Danielle Brie Durain, formatrice de notre formation Diabète

 

Ce traitement d’urgence pour l’hypoglycémie stimule le foie à libérer une grande quantité de glucose. Ce médicament peut être administré par injection ou grâce à un inhalateur nasal, et il ramène généralement la glycémie à la normale en 5 à 15 minutes. Ensuite, il est essentiel de donner des glucides complexes à absorption lente à vos patients.

Les lésions cérébrales peuvent devenir irréversibles en cas d'hypoglycémie profonde et prolongée. Il est donc primordial de suivre une formation sur la prise en charge du patient diabétique pour être prêt à réagir efficacement en cas d'urgence.

Rappel

La formation sur le diabète, proposée par Walter Santé, offre aux infirmiers toutes les clés nécessaires pour intervenir de manière appropriée en cas d’hypoglycémie sévère. Vous y apprendrez également le traitement du diabète gestationnel et le protocole d'injection d'insuline.

img test
Une question sur le FIF PL ?

Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

Traiter l’hypoglycémie prolongée

Pour traiter l'hypoglycémie prolongée, plusieurs approches sont envisageables selon ce qui la provoque.

  • Consommation de sucre pour augmenter le taux de glucose dans le sang : cette approche immédiate consiste à consommer du sucre pour élever rapidement le niveau de glucose dans le sang.
  • Modification des doses de médicaments : si l'hypoglycémie prolongée est causée par un médicament, les doses peuvent être ajustées ou le médicament peut être changé.
  • Prise de plusieurs petits repas pendant la journée : maintenir une alimentation fractionnée avec de petits repas tout au long de la journée peut contribuer à stabiliser la glycémie.
  • Ablation chirurgicale de la tumeur : dans le cas des insulinomes, petites tumeurs pancréatiques générant un excès d'insuline, une intervention chirurgicale est parfois nécessaire. Cette procédure délicate doit être effectuée par un spécialiste.
  • Restriction de la prise de glucides, en particulier des sucres simples : pour éviter l'hypoglycémie réactive, il peut être recommandé de limiter la consommation de glucides, en particulier de sucres simples.
  • Prise de médicaments comme l'acarbose : certains médicaments, tels que l'acarbose, ralentissent l'absorption des glucides et ont montré leur efficacité chez les personnes sujettes à l'hypoglycémie réactive et à celle induite par une chirurgie bariatrique.
  • Limitation des aliments riches en sucre : limiter la consommation d'aliments riches en sucre peut être conseillé pour prévenir l'hypoglycémie après les repas.

Bon à savoir

Vous retrouverez en détails tous les traitements pour contrer l’hypoglycémie prolongée dans notre formation diabète pour infirmier(ère).

Téléchargez le programme de la formation Diabète en PDF

Programme formation Diabète

Programme formation Diabète

+ de 1500 téléchargements

Programme formation Diabète

+ de 1500 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Quel est le traitement d'urgence recommandé en cas d'hypoglycémie ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

26 Janvier 2024

L'hypoglycémie sévère, une baisse significative du taux de sucre dans le sang, peut entraîner une variété de symptômes, allant de la transpiration et de la nervosité à des vertiges sévères, voire le coma. 
En tant qu’infirmière, la capacité à réagir rapidement en urgence face à l'hypoglycémie sévère est essentielle.

Cet article explore en détail le traitement d'urgence de l'hypoglycémie sévère, du traitement classique aux mesures à prendre dans cette situation. Il souligne également les conséquences potentiellement graves d'une hypoglycémie prolongée.

Lire l'article

Quels sont les antidiabétiques oraux ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

7 Août 2023

Les antidiabétiques oraux sont des médicaments couramment utilisés pour traiter le diabète et contrôler la glycémie. 

Dans cette liste, nous examinerons différentes classes d'antidiabétiques oraux, leurs effets indésirables et leurs contre-indications pour que vous puissiez assurer une prise en charge optimale de vos patients diabétiques.

Lire l'article

La neuropathie diabétique

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

9 Janvier 2023

La neuropathie diabétique est une des complications les plus fréquentes chez les patients diabétiques en hyperglycémie chronique. Il est difficile de détecter les symptômes de la neuropathie diabétique, car elle est ignorée des patients diabétiques parce que silencieuse. Si vous suivez une formation en diabétologie pour infirmière et pour infirmier, vous vous demandez peut-être ce qu’est la neuropathie diabétique en général, ainsi que la neuropathie diabétique périphérique et la neuropathie diabétique autonome. Cet article va vous aider à mieux appréhender ces questionnements.

Lire l'article

Fiche IDE : le diabète

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

22 Juin 2023

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un taux de sucre dans le sang excessif. Cette fiche infirmier au sujet du diabète propose un tour d’horizon des trois types de diabète ainsi que de la surveillance des patients.

Lire l'article