Comment sélectionner le site d'injection de l'insuline ?

blog

Santé

Infirmier

Diabète

Comment sélectionner le site d'injection de l'insuline ?

Choisir le bon site d'injection d'insuline

|

7 min

|

Par Alphonse Doutriaux

En tant qu’infirmier(ère), l’administration de l'insuline par injection peut devenir une tâche régulière auprès de vos patients atteints de diabète. 
La sélection du site d'injection d’insuline est une étape cruciale pour garantir l'efficacité du traitement et le bien-être du patient. Avec l'expérience, cette procédure peut sembler routinière, mais il est toujours essentiel de revisiter les fondamentaux pour assurer une administration d'insuline correcte et sans risques de complications. 

C'est pourquoi notre formation pour les infirmiers dédiée au diabète vous offre l’opportunité de renforcer vos connaissances et compétences essentielles dans ce domaine.

Dans cet article, nous verrons comment les infirmiers choisissent le site d'injection d'insuline, en partageant les meilleures pratiques et astuces pour améliorer cette étape essentielle des soins.

Programme formation Diabète

+ de 1500 téléchargements

Partager sur :

img test
Quiz diabète

10 questions sur l'accompagnement du patient diabétique.

Je fais le test

Quel site d'injection choisir ?

Il est essentiel de choisir correctement l'endroit où injecter de l'insuline. Les sites recommandés sont les suivants :

  • la sus et sous épineuse (l'épaule et la base de l'omoplate) ;
  • le bras ;
  • chaque côté de l’abdomen (2 doigts de l’ombilic) ;
  • le haut des fesses ;
  • le côté et le dessus de la cuisse.

Il est important de varier les endroits d'injection de l'insuline à chaque fois. Sur chaque site, veillez à choisir différents points éloignés d'environ un centimètre pour éviter de piquer toujours au même endroit dans le cadre de la prise en charge du diabète.

Bon à savoir

Ces différentes zones ont toutes en commun la présence d'une couche de tissu sous-cutané entre la peau et le muscle. Ce tissu graisseux est essentiel, car il absorbe l'insuline, aidant ainsi à réguler la glycémie.

Lors de chaque injection, il est crucial de rechercher la présence de lipodystrophies, car cela peut indiquer une accumulation d'insuline :

 

Schéma extrait de notre formation Diabète - Walter Santé

Important

En cas de perte d'insuline, il est essentiel de ne pas ajouter de dose supplémentaire, mais plutôt de consigner ces détails dans le carnet de votre patient(e).

Certaines zones d'injection doivent être évitées.

  • Si la peau montre des signes d'irritation, d'inflammation, d'irrégularité ou d'abrasion, il est préférable de choisir un autre site d'injection. Le bon fonctionnement du tissu sous-cutané est crucial pour une absorption appropriée de l'insuline. Des problèmes cutanés peuvent entraîner une absorption trop rapide ou trop lente, provoquant un déséquilibre glycémique.
  • En cas d'eczéma, de cicatrice ou de rougeur, il est recommandé de changer de site d'injection d’insuline.
  • Évitez également les zones musculaires, car elles ne fournissent pas suffisamment de tissu graisseux pour une injection optimale.
  • Iil est important de considérer les activités musculaires prévus après l'injection, car elles peuvent affecter l'absorption. 

Bon à savoir

Dans notre formation pour les infirmiers dédiée au diabète, vous trouverez toutes les informations nécessaires concernant les injections d'insuline chez vos patients diabétiques. Animée par Danielle Brie Durain, infirmière spécialisée en diabétologie, notre formation sur le diabète aborde la prise en charge de divers types de diabète. Vous y trouverez des informations essentielles, notamment sur la prévention du coma hyperglycémique et le traitement de l’hypoglycémie avec le glucagon.

Pourquoi changer de site d'injection ?

En tant qu’infirmier(ère), il est primordial de changer de site d’injection pour éviter les lipodystrophies, qui peuvent réduire l'efficacité du traitement à cause de l'injection répétée d'insuline au même endroit. Les lipodystrophies, en plus d'être inesthétiques, réduisent la capacité d'absorption de l'insuline, compromettant ainsi l'efficacité du traitement.

img test
Accompagnez les patients diabétiques de type 2

Rappels physio-pathologiques, accompagnement du patient et EPP.

DÉCOUVRIR LA FORMATION

Ainsi, vous devez encourager le changement régulier des zones d'injection d’insuline, couvrant des zones telles que l'abdomen, les bras, les cuisses et les fesses.

Astuce

Pensez au moyen mnémotechnique BAC : Bras, Abdomen, Cuisse. 

Le choix du schéma d'injection peut être décidé par le/la patient(e), sous la supervision du professionnel de santé. Certains préfèrent suivre un schéma régulier, dessinant par exemple un tourbillon sur tout le corps, tandis que d'autres changent la zone d'injection en fonction des moments de la journée (bras le matin, abdomen le midi, cuisses le soir, etc.).

 

Le plus important est de suivre un schéma qui permet à chaque zone de se reposer entre deux injections, contribuant ainsi à éviter le développement de lipodystrophies. En effet, l'étude Blanco de 2013 a révélé que les patients présentant des lipodystrophies ont une fréquence d'hypoglycémies inexpliquées et une variabilité glycémique 6 à 8 fois plus élevées. 

Important

Pour éviter cela, si la lipodystrophie est importante, il est recommandé de ne pas injecter dans la zone concernée pendant trois mois. En cas de lipodystrophie légère, on peut attendre entre trois semaines et un mois avant de réinjecter dans la même zone.

Le protocole d'injection

Dans notre formation sur le diabète, vous apprendrez que le protocole idéal d’injection de l’insuline est le suivant :

  1. prendre une aiguille neuve stérile ;
  2. se laver les mains avec du savon et de l’eau ;
  3. choisir le site d’injection sous cutanée pour l’insuline, en prenant soin de vérifier que la peau est en bon état ;
  4. nettoyer la zone que vous vous apprêtez à piquer avec de l’alcool désinfectant ;
  5. pincer la peau entre le pouce et l’index pour faire un pli. Ce geste n’est pas nécessaire si vous utilisez une aiguille courte ;
  6. attendre que l’alcool désinfectant soit sec ;
  7. introduire l’aiguille à 90°, c'est-à-dire en formant un angle droit avec la peau ;
  8. compter 10 secondes, et retirer l’aiguille en la gardant droite, et en laissant le pouce appuyé sur le piston ;
  9. si nécessaire, passer un glaçon sur le site d'injection d’insuline pour atténuer la douleur ;
  10. jeter l’aiguille dans une boîte DASRI dédiée au stockage des objets perforants (en France, ces boîtes sont mises à disposition gratuitement dans toutes les pharmacies, sur présentation d’une ordonnance).
img test
Une question sur le FIF PL ?

Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

En suivant notre formation en diabétologie, vous acquerrez les connaissances nécessaires pour effectuer correctement les piqûres d’insuline chez vos patients diabétiques. 

 

Vous étudierez notamment le protocole d’injection selon l’étude Fitter qui préconise les directives suivantes :

  • il ne doit pas y avoir de pas de plis, sauf pour l'enfant de moins de 6 ans, une personne anorexique ou une personne âgée ;
  • l'aiguille choisie doit mesurer 4 mm et la piqûre se fait de façon droite à 90°. Il faut impérativement respecter la taille de l'aiguille, car si le patient est piqué dans le muscle, il peut être sujet à une hypoglycémie sévère ;
  • rotation des points d'injection, avec une préférence pour l'abdomen en tant que site le plus stable.

Téléchargez le programme de la formation Diabète en PDF

Programme formation Diabète

Programme formation Diabète

+ de 1500 téléchargements

Programme formation Diabète

+ de 1500 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Les aliments à privilégier et à éviter pour le patient diabétique

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

31 Octobre 2022

L’aspect diététique est inhérent à toute formation en diabétologie. Il est en effet important de connaître l’index glycémique des aliments lorsque l’on suit des personnes diabétiques, ainsi que l’apport glucidique dont elles ont besoin. Nous évoquons ces sujets dans cet article et vous précisons également quels aliments privilégier ou éviter.

Lire l'article

Définition : qu'est-ce que le diabète ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

2 Mai 2022

Le diabète est une maladie chronique touchant plusieurs centaines de millions de personnes dans le monde. Mais en quoi consiste-t-il ? Quels sont les différentes formes que le diabète peut prendre et leur traitement ? Qu'est-ce que le diabète de type 2 ? Découvrez-le avec Walter Santé.

Lire l'article

Mesurer l’HbA1c chez un patient diabétique

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

9 Janvier 2023

Pour le patient atteint de diabète, la surveillance de HbA1c est primordiale. Elle est le guide qui permet d’évaluer le taux de diabète d’une personne et d’adapter les soins si nécessaire. Que représente l’hémoglobine glyquée pour un patient diabétique ? Pourquoi est-il si important de la mesurer ? Comment définir les objectifs HbA1c selon les profils des patients diabétiques ? Cet article répond à toutes ces questions. 

Lire l'article

Le rôle du glucagon dans le traitement de l'hypoglycémie

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

26 Janvier 2024

L'hypoglycémie survient lorsqu'il y a une chute soudaine du taux de sucre dans le sang en dessous des objectifs fixés par le médecin. 
En cas d'hypoglycémie sévère, lorsque les personnes diabétiques sous insuline perdent conscience à cause d'une baisse significative du sucre dans le sang, l'administration de glucagon, une hormone pancréatique, peut être nécessaire pour traiter cette situation d'urgence.

Cet article se penche sur l'importance du glucagon, le mécanisme d'action de ce médicament, les différentes formulations disponibles, et les situations qui exigent son administration. Cependant, même si le glucagon est une solution précieuse en cas d’hypoglycémie, vous découvrirez qu’il est important de bien connaître ses limites pour l'utiliser de manière avisée.

Lire l'article