blog

Santé

Infirmier

NGAP

Cotation soins de nuit à domicile

Quelle majoration pour la cotation des soins de nuit à domicile ?

Alphonse Doutriaux

Co-fondateur de Walter

|

La majoration de nuit et celle du dimanche et jour férié d’un(e) infirmier(ère) libéral(e) à domicile font l'objet d’une vigilance et de contrôles accrus par l’Assurance Maladie. En effet, sauf si cela est indispensable, elles doivent être évitées. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la cotation des soins infirmiers de nuit à domicile.

img test

Maîtrisez la nomenclature IDEL 2023

Notre formation actualisée sur la maîtrise de la NGAP : droits et devoirs de l'IDEL, maîtrise de la cotation adaptée, modifications des avenants 6 et 8 et obligations réglementaires.

Découvrir la formation

La majoration d'un acte ponctuel

Lorsqu’un(e) infirmier(ère) libéral(e) à domicile réalise un acte la nuit ou le dimanche, l’article 14 des dispositions générales de la NGAP prévoit qu’il est possible de majorer cet acte. On distingue alors deux situations

 

  • un acte d’urgence (ponctuel) ; 
  • un acte répété.

Lorsque l’intervention de l’infirmier(ère) doit être réalisée en urgence en raison de l'état de santé du/de la malade, la majoration pourra être facturée si les conditions suivantes sont respectées :

 

  • l’acte a été prescrit par un médecin ; 
  • l’acte est justifié par l'état de santé du/de la malade ;
  • l’acte est effectué entre 20 heures et 8 heures ;
  • l’appel du praticien a été passé entre 19 heures et 7 heures. 

Cette première hypothèse est rencontrée s’il s’agit d’un cas ponctuel, comme lors d’une sortie d’hospitalisation justifiant un acte sous cutané et un(e) patient(e) sous surveillance.

Important

Attention, la majoration pour un acte d’urgence (clé F) ne peut pas être cumulée avec la majoration de nuit. Le tarif conventionnel d’un acte d’urgence est de 8,50 euros. 

En ce qui concerne la majoration enfant de moins de 7 ans (clé MIE), celle-ci intervient pour tous les soins du/de la patient(e) enfant et ce, jusqu’à la veille de son septième anniversaire. Le tarif conventionnel de cet acte d’urgence sur un(e) enfant(e) est de 3,15 euros. 

La majoration d'un acte répété

L’acte de manière continue est ce qu’on appelle un acte répété. La majoration de l'acte s’applique si les conditions suivantes sont respectées

 

  • l’acte est prescrit par un médecin ;
  • la prescription mentionne la nécessité impérieuse de réaliser l’acte ;
  • l’acte est effectué entre 20 heures et 8 heures.

Bon à savoir

Vous aimeriez en savoir plus sur le rôle de l'IDEL dans les soins palliatifs à domicile ? Pour cela, lisez notre article sur le sujet.

img test

Maîtrisez les cotations complexes d'actes infirmiers

Notre formation complète NGAP Perfectionnement : nouveautés de la NGAP en vigueur, traçabilité des soins pratiqués, procédure en cas de contencieux avec l'Assurance Maladie.

Découvrir la formation

Quelles précautions prendre ?

L’infirmier(ère) de nuit doit être très vigilant(e) sur la rédaction de la prescription du médecin. il/elle doit être en mesure d’expliquer pourquoi il doit y avoir une prise en charge entre 20 heures et 8 heures et pourquoi son intervention est importante pour l'état de santé du/de la patient(e), la continuité des soins et la prise en charge. 

 

S’il/elle ne le fait pas, l’Assurance Maladie va considérer que l’impérieuse nécessité de la cotation de nuit IDEL n’est pas justifiée

Important

Attention, la Cour de cassation est de plus en plus exigeante et préserve les intérêts de l’Assurance Maladie en matière de cotation de nuit d’un(e) infirmier(ère) libéral(e)

Souvent, les médecins justifient seulement l’acte infirmier de nuit en indiquant “injection devant être effectuée et obligatoirement réalisée tous les jours à 23 heures dans le respect de la continuité des soins”. Or, il lui faut être plus précis(e) en expliquant pourquoi cette injection doit être faite à heures fixes. 

 

À titre d’exemple, l’Assurance Maladie refuse de considérer que l’injection d’insuline puisse être médicalement justifiée de nuit, sauf protocole particulier pour un enfant. Autrement dit, si une injection d’insuline est faite entre 20 heures et 8 heures, l’infirmier(ère) de nuit à domicile ne pourra pas facturer une majoration de nuit. Ce n’est que si le médecin explique expressément que l'état de santé particulier du/de la patient(e) nécessite une injection d’insuline à heures fixes et plus particulièrement de nuit que l’infirmier(ère) pourrait justifier d’une majoration.

Pour résumer

Ainsi, il faut être extrêmement vigilant(e) sur la prescription. N'hésitez pas à échanger avec le médecin pour obtenir une justification claire sur l’intervention de nuit. 

img test

Formations Infirmiers

Découvrez les formations Infirmiers DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé, conçues par des experts et réalisées par des professionnels.

Découvrir les formations

En pratique, pour facturer une majoration de nuit, l’infirmier(ère) de nuit doit indiquer la lettre N dans la colonne “Montant des honoraires” lorsque un acte est effectué au domicile du/de la patient(e) la nuit et F lorsque l’acte infirmier à lieu au domicile du/de la patient(e) le dimanche ou jour férié. 

 

Attention, votre IFI aura la même valeur que l’IFD. Autrement dit, il reste à 2,50 pour le déplacement. Lorsque l’infirmier(ère) de nuit à domicile facture un soin de nuit, il faut que celui-ci ait bien lieu dans les horaires définies et qu'il soit prévu dans les décrets d’actes. Par ailleurs, pour éviter toute déconvenue, il faut que le médecin note les horaires de passage de l’infirmier(ère) de nuit à domicile sur l’ordonnance. Vous serez alors sûr d’avoir un justificatif complet à présenter lors d’un éventuel contrôle de cotation des actes infirmiers par l’Assurance Maladie.

 

La majoration du dimanche et jour férié (clé F) intervient lors de chaque passage si la prescription du médecin y indique la nécessité quotidienne et rigoureuse. Attention, cette majoration ne peut être cumulée avec la majoration d’urgence ou la majoration de nuit. Son tarif conventionnel est de 8.50 euros. 

 

La majoration de nuit IDEL de 20 heures à 23 heures et de 5 heures à 8 heures (clé N), quant à elle, intervient lors de chaque passage entre 20 heures et 8 heures. Pour être facturée, le médecin doit préciser sa nécessité impérieuse avec notification des horaires. Elle ne peut être cumulée avec la majoration du dimanche et jour férié ou avec la majoration d’urgence. Son tarif conventionnel est de 9.15 euros. 

 

Enfin, le tarif conventionnel de majoration de nuit IDEL de 23 heures à 5 heures (Clé N) est de 18,30 euros. 

Bon à savoir

Walter Santé propose une formation en ligne sur la NGAP. Vous pouvez y aborder dans le détail les nouveautés des avenants 6 et 8, les conditions de contrôle de l'Assurance Maladie ou encore les frais kilométriques de l'IDEL. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter. 

img test

Appelez-nous

Vous êtes intéressé(e) par nos formations ? Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

Sur le même thème

La cotation des soins de jour à domicile inclus et exclus du BSI

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

Un(e) infirmier(ère) indépendant(e) doit facturer ses heures de travail comme tout travailleur le fait. Pour cela, il faut se référer à une cotation d’acte infirmier bien défini. Pour tout savoir sur la cotation des soins de jour à domicile d’un(e) infirmier(ère) privé(e) à domicile, suivez le guide.

Lire l'article

Cotation infirmière et accord préalable de la CPAM

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

L'ensemble des soins réalisés par les infirmiers libéraux (IDEL) sont listés dans la nomenclature générale des actes professionnels (NGAP). Les soins de santé et traitements médicaux sont en principe directement remboursés par l’Assurance Maladie. Cependant, certains actes infirmiers sont soumis à l’accord préalable de l’Assurance Maladie pour pouvoir être pris en charge

 

Quels sont les actes infirmiers concernés et comment effectuer une demande d’accord préalable ? Nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le fonctionnement de l’accord préalable de la Sécurité Sociale.

Lire l'article

Les changements de cotation pour les IDEL dans le cadre du COVID-19

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

La crise sanitaire du Covid-19 a généré de nombreux changements de pratique au quotidien pour les infirmiers libéraux (IDEL). En effet, le rôle des IDEL est essentiel pour lutter contre l’épidémie de coronavirus (dépistage, vaccination, surveillance des patients symptomatiques à domicile, etc.). Pour leur permettre d’assurer la continuité des soins de leurs patients, des mesures dérogatoires aux conditions habituelles de prise en charge et de facturation ont donc été mises en place par l’Assurance Maladie. Découvrez les cotations infirmières mises en place par le gouvernement pour garantir le suivi des patients atteints du Covid-19.

Lire l'article

NGAP : comment facturer les pansements infirmiers ?

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

La Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP) est un document officiel qui regroupe tous les actes professionnels médicaux et paramédicaux facturables aux assurés sociaux, dont la nomenclature des actes infirmiers. La nomenclature infirmière permet d’indiquer aux organismes d’Assurance Maladie la valeur des actes tout en respectant le secret professionnel grâce à un système de code. Indispensable à l’activité quotidienne des infirmiers libéraux (IDEL), il leur permet notamment de faire des cotations spécifiques à chaque type de pansement. Si vous souhaitez en savoir plus sur la cotation des pansements IDEL nous vous invitons à lire cet article.

Lire l'article