blog

Santé

Infirmier

NGAP

Cotation soins de jour à domicile

La cotation des soins de jour à domicile inclus et exclus du BSI

Alphonse Doutriaux

Co-fondateur de Walter

|

Un(e) infirmier(ère) indépendant(e) doit facturer ses heures de travail comme tout travailleur le fait. Pour cela, il faut se référer à une cotation d’acte infirmier bien défini. Pour tout savoir sur la cotation des soins de jour à domicile d’un(e) infirmier(ère) privé(e) à domicile, suivez le guide.

img test

Maîtrisez la nomenclature IDEL 2023

Notre formation actualisée sur la maîtrise de la NGAP : droits et devoirs de l'IDEL, maîtrise de la cotation adaptée, modifications des avenants 6 et 8 et obligations réglementaires.

Découvrir la formation

Les soins entrant dans le cadre du BSI

Le plus important pour un(e) infirmier(ère) à domicile est de savoir à quel forfait journalier il/elle va être rémunéré(e). Il y a trois types de forfaits

 

  • le BSA : il s’agit d’un forfait léger. Il a une valeur d’AIS de 4,9, ce qui signifie un tarif d’infirmier(ère) à domicile de 13 euros ; 
  • le BSB : il s’agit d’un forfait moyen. Il a une valeur d’AIS 6,87, équivalent à 18,20 euros ;
  • le BSC : il s’agit d’un forfait lourd. Il a une valeur d’AIS 10,83, ce qui veut dire 28,70 euros. 

Bon à savoir

Selon les cas, les infirmiers à domicile peuvent être perdants ou gagnants. La raison ? En facturant, ils vont remarquer que certains actes n’étaient pas rémunérés avant mais peuvent l’être parfois. Ou encore, ils peuvent être désavantagés selon le nombre d’AIS.

Un BSA, une fois par jour, pour un passage est 13 euros signifie qu’au lieu de 7 euros, l’infirmier(ère) est en droit de gagner 7 euros sur des suivis de traitement pouvant se faire dans le cadre d’un BSI. 

 

Dans le cadre de votre pratique, de nombreux cas pourraient justifier la mise en place d’un BSI pour un(e) patient(e) dépendant(e). Dans ces cas-là, l’infirmier(ère) pourra mettre en place un forfait, avec une surveillance, qu’il ne serait possible d’avoir en cumulant des AIS 3 et 4.

 

Comment se calcule le BSI ? À partir de tout ce que l’infirmier(ère) rempli(e) et coche, le logiciel va matcher et mélanger tous les scores par le biais d’un algorithme. Ce dernier va permettre, en fonction des réponses, de déterminer si l’infirmier(ère) doit se référer à un BSA, un BSB ou un BSC. À noter qu’il y a différents domaines dans les soins de base pour lesquels il faut retenir la première lettre pour définir la cotation acte infirmier

 

  • H pour hygiène ;
  • E pour élimination ;
  • M pour mobilité ;
  • A pour alimentation ;
  • R pour respiratoire ;
  • C pour cardio ;
  • D pour douleur ; 
  • T pour traitement ; 
  • SR pour soins relationnels ;
  • SE pour soins éducatifs. 

Ce sont les items et lettres majeurs que retient l'algorithme, afin de donner un coefficient de 1, 2, 3 ou 4 points, 4 étant la catégorie de soins la plus lourde. En résumé : un(e) patient(e) pourra avoir, par exemple, la nomenclature suivante :  H1 correspondant à hygiène, coefficient 1, A2 pour alimentation, coefficient 3 et R3 pour respiratoire, coefficient 3. 

 

L'algorithme sera en mesure de définir si l’infirmier(ère) se situe en bilan léger, moyen ou lourd

img test

Maîtrisez le Bilan de Soin Infirmier

Notre formation complète sur le BSI : compréhension de la logique de l’outil, maîtrise pratique, formalisation d’une démarche et d’un plan de soins infirmiers.

Découvrir la formation

Dans les items, il y a ce qui permet de regrouper chaque intervention en fonction de la lourdeur des soins. Il existe donc un tableau avec les cotations IDEL des différents soins en terme de lourdeur : 

 

  • des soins cotés en 1, soit une dizaine ; 
  • des soins cotés en 2, soit une vingtaine ; 
  • des soins cotés en 3, soit neuf ; 
  • des soins cotés en 4, soit quatre. 

Les items permettant d’avoir une lourdeur de soins le plus facilement possible sont les soins d’hygiène, d'élimination et de motricité. Ces trois scores se trouvent dans la cotation IDEL 4.

Important

Un(e) infirmier(ère) doit impérativement comprendre le forfait qui lui est assigné. 

Si un(e) patient(e) a besoin de soins légers, il/elle pourrait avoir cette cotation infirmier : 1 en alimentation, 0 en hygiène et 2 en douleur. En revanche, s’il/elle a besoin de soins lourds, sa cotation infirmier ressemblerait plutôt à cela : 3 en motricité, 3 en hygiène et 0 en élimination et 1 en soins respiratoires et soins éducatifs. Le forfait sera lourd car il/elle aura déjà 2 des items dans la catégorie 3.

Bon à savoir

Vous souhaitez en apprendre davantage concernant les soins infirmiers de nuit et les frais de déplacement de l'infirmier libéral ? Pour cela, nous vous recommandons de lire nos articles sur le sujet. 

img test

Maîtrisez la nomenclature IDEL

Notre formation complète sur la maîtrise de la NGAP : textes réglementaires, dispositions spécifiques aux infirmiers et connaissances des risques d”une interprétation erronée.

Découvrir la formation

Les soins hors BSI

Le BSI est centré sur la notion de dépendance. Ainsi, tous actes de dépendance entrent dans le cadre du BSI. Un(e) patient(e) dépendant(e) va bénéficier de certains soins liés à cette dépendance. En revanche, on va extraire de cette enveloppe de soins, des soins qui n’ont rien à voir avec la dépendance. Par exemple, pour un(e) patient(e) ayant une dépendance plutôt motrice, mais dont le critère de l’élimination est à 0, le BSI ne prend en compte que la dépendance motrice. En revanche, si son état change durablement et qu’il/elle devient dépendant(e) sur l’élimination, il faudra alors faire une modification de son BSI afin de prendre en compte cette nouvelle dépendance.

Bon à savoir

Autre cas de figure : si, de manière ponctuelle, sa dépendance à l’élimination change, comme cela peut être le cas pour une période de constipation (sur une semaine par exemple), on ne considérera pas cet évènement comme un motif de changement de BSI. La dépendance à l’élimination sera alors exclue de la BSI, car il s’agit d’un facteur extérieur, non lié à la dépendance motrice.

Pour connaître les soins de base du BSI, il est recommandé de suivre une formation infirmier. Pour en savoir plus sur la formation Walter Santé n’hésitez pas à nous contacter. 

img test

Appelez-nous

Vous êtes intéressé(e) par nos formations ? Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

Sur le même thème

Quelle majoration pour la cotation des soins de nuit à domicile ?

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

La majoration de nuit et celle du dimanche et jour férié d’un(e) infirmier(ère) libéral(e) à domicile font l'objet d’une vigilance et de contrôles accrus par l’Assurance Maladie. En effet, sauf si cela est indispensable, elles doivent être évitées. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la cotation des soins infirmiers de nuit à domicile.

Lire l'article

Lettres-clés de la NGAP

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

L'ensemble des tarifs des infirmiers libéraux (IDEL) sont fixés par la nomenclature des actes infirmiers qui dépend à son tour de la Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP).
La NGAP est donc essentielle à l’exercice de l’activité quotidienne des infirmiers puisque c’est grâce à ce document que les infirmiers(ères) peuvent coter et facturer les actes et les soins qu’ils prodiguent à leurs patients.

 

Chaque acte infirmier est désigné par une lettre clé et un coefficient ce qui permet d’indiquer aux organismes d’Assurance Maladie la valeur des actes tout en respectant le secret professionnel.
Nous vous proposons un tour d’horizon des lettres clés indispensables à la cotation NGAP infirmier.

Lire l'article

L'avenant 9 à la convention nationale infirmière : quels changements ?

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

Depuis le 1er avril 2022, des mesures prévues à l’avenant 9 de la convention médicale sont entrées en vigueur. Cet avenant apporte des modifications au NGAP IDEL, comme la revalorisation de certaines prestations et la création de nouveaux actes. Il favorise également le recours à la téléconsultation et fait évoluer le forfait structure. Nous vous proposons de faire un point sur les mesures phares de ce nouvel avenant.

Lire l'article

NGAP : comment facturer les pansements infirmiers ?

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

La Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP) est un document officiel qui regroupe tous les actes professionnels médicaux et paramédicaux facturables aux assurés sociaux, dont la nomenclature des actes infirmiers. La nomenclature infirmière permet d’indiquer aux organismes d’Assurance Maladie la valeur des actes tout en respectant le secret professionnel grâce à un système de code. Indispensable à l’activité quotidienne des infirmiers libéraux (IDEL), il leur permet notamment de faire des cotations spécifiques à chaque type de pansement. Si vous souhaitez en savoir plus sur la cotation des pansements IDEL nous vous invitons à lire cet article.

Lire l'article