blog

Santé

Infirmier

NGAP

La facturation des actes infirmiers (IDEL)

Comment sont facturés les actes infirmiers des IDEL ?

Alphonse Doutriaux

Co-fondateur de Walter

|

Les cotations et les règles de facturation des actes infirmiers peuvent être difficiles à comprendre. En tant qu’infirmier libéral, il est nécessaire de maîtriser l’outil du BSI et de connaître les rouages du logiciel pour comprendre votre rémunération et les forfaits de vos prises en charge. Le BSI prend en compte de nombreux paramètres : les soins techniques infirmiers (sans les soins de nursing), la lourdeur de la dépendance de votre patiente), les déplacements et les majorations éventuelles, les actes de téléconsultation, etc. Grâce à notre formation cotation IDEL et notre formation BSI en ligne, développez votre maîtrise du logiciel BSI et apprenez à mieux facturer vos prises en charge de patients.

Les actes techniques

Les actes techniques reprennent l’intégralité de la nomenclature générale d’actes professionnels (NGAP) et l’intégralité des soins, des prises de sang aux soins liés aux appareils, en passant par les pansements. Chaque soin est coté dans la partie des actes techniques du bilan de soins infirmiers. Dans le BSI, vous devez cocher les actes réalisés ou à réaliser, afin de connaître le nombre de soins à faire (le nombre de prises de sang à faire dans l’année pour un(e) patient(e), par exemple).

Pour résumer

En cochant une case, comme “pansement lourd et complexe”, vous pouvez y inscrire le nombre d’actes réguliers à faire pour une certaine durée (dès que vous réalisez plus de 2 pansements lourds et complexes par mois).

Cette partie des actes techniques du BSI ne permet pas de facturer les actes infirmiers à domicile, mais de connaître la lourdeur des soins techniques à réaliser pour un(e) patient(e), en plus des soins de nursing ou des soins d’accompagnement.

img test
Maîtrisez la nomenclature IDEL 2023

Notre formation actualisée sur la maîtrise de la NGAP : droits et devoirs de l'IDEL, maîtrise de la cotation adaptée, modifications des avenants 6 et 8 et obligations réglementaires.

Découvrir la formation

Les actes infirmiers de soins

Le BSI est lié à la notion de dépendance, seuls les actes infirmiers relatifs à la dépendance des patients concernent le bilan de soins infirmiers. Pour la cotation des actes infirmiers, il est nécessaire de faire un tri, de relier les actes en lien avec la dépendance de votre patient(e) et en mettant de côté les soins de la prise en charge qui n’ont pas de lien avec sa situation de dépendance.

Important

Les facteurs extérieurs à la dépendance du/de la patient(e) ne concernent pas le BSI.

Concernant les tarifs et la cotation des actes infirmiers, vous pouvez vous référer aux tarifs conventionnels applicables en métropole et dans les départements d’outre-mer et Mayotte. Vous y retrouverez les tarifs des infirmiers libéraux (ainsi que les tarifs des infirmiers en pratique avancée (IPA)), reprenant les différents types d’actes infirmiers :

 

  • les actes techniques hors cadre de dépendance ;
  • les actes techniques dans un cadre de dépendance ;
  • les forfaits de dépendance : léger, intermédiaire et lourd ;
  • les actes infirmiers de soins ;
  • l’indemnité forfaitaire de déplacement (hors cadre dépendance, dans le cadre de dépendance et dans le cadre IPA) ;
  • l’indemnité kilométrique (plaine, montagne, à pied et à ski) ;
  • les différentes majorations (majoration de nuit, dimanche et jours fériés, acte unique, coordination infirmière et enfant de moins de 7 ans) ;
  • les accompagnements en téléconsultation.

Les forfaits dépendance

Dans le BSI, il est indispensable de connaître le forfait qui vous concerne et qui détermine votre rémunération. Il existe trois forfaits dans le BSI :

 

  • le BSA : forfait léger (AIS 4,9, 13 €) ;
  • le BSB : forfait intermédiaire (AIS 6,87, 18,20 €) ;
  • le BSC : forfait lourd (AIS 10,83, 28,70 €).

Le BSI se calcule suivant les cases que vous avez cochées. Plus précisément, l’algorithme du logiciel calcule votre rémunération et détermine si votre prise en charge rentre dans le cadre d’un BSA, d’un BSB ou d’un BSC. Au sein du logiciel, les soins sont évalués selon des points précis, afin de déterminer s'ils correspondent à une cotation BSI lourd, une cotation BSI intermédiaire ou légère. Les points varient de 1 à 4 selon la lourdeur des soins. Les interventions de 4 points (les plus lourdes) concernent toujours l’hygiène, l’élimination et la mobilité.

img test
Maîtrisez le Bilan de Soin Infirmier

Notre formation complète sur le BSI : compréhension de la logique de l’outil, maîtrise pratique, formalisation d’une démarche et d’un plan de soins infirmiers.

Découvrir la formation

Les indemnités forfaitaires de déplacement

Les soins infirmiers à domicile de type BSA, BSB et BSC sont concernés par l’indemnité forfaitaire de déplacement (IFD). Cette indemnité se cumule à la rémunération des actes et des soins infirmiers effectués à domicile. Il est possible de cumuler indemnités forfaitaires de déplacement et indemnités kilométriques, ainsi que les majorations (nuit, dimanche, jours fériés, enfant de moins de 7 ans, etc.).

Bon à savoir

C’est l’Assurance Maladie qui rembourse les déplacements des infirmiers libéraux et des IPA. Le montant de l’IFD est fixé par la NGAP.

Les indemnités kilométriques

L’Assurance Maladie rembourse les frais de déplacement des infirmiers libéraux et IPA en proposant une indemnité kilométrique. Lorsque le domicile de votre patient(e) est situé à plus de 2 km en plaine ou à 1 km en montagne de votre lieu de travail et qu’il ne fait pas partie de la même agglomération, vous êtes éligible à l’IK.

 

L’Assurance Maladie peut vérifier si vos tournées de soins sont logiques et optimisées, afin de ne pas facturer deux déplacements lorsqu’un seul est nécessaire. Seule une prescription médicale qui justifie deux soins dans la journée (à des horaires différents) permet de facturer deux déplacements. Un barème précis fixe le calcul des indemnités kilométriques pour les infirmiers libéraux. Les indemnités kilométriques sont plafonnées : elles sont remboursées à 50 % au-delà du 300ème kilomètre, mais elles ne sont plus remboursées au-delà du 400ème.

L'accompagnement en téléconsultation

Les actes de téléconsultation sont pris en charge par l’Assurance Maladie depuis l’avenant 6. Ils répondent à un cadre précis de la NGAP et des soins infirmiers. Ils doivent être réalisés au sein d’un parcours de soin coordonné, par vidéotransmission avec le respect des données personnelles et la sécurisation des échanges, en respectant l’intimité des patients. L’infirmier n’a pas besoin d’une prescription médicale, mais un téléphone portable ne suffit pas pour réaliser un acte de téléconsultation.

 

Celui-ci peut être réalisé au cours d’un soin infirmier (pour assister le médecin) au domicile du/de la patient(e) (l’acte est coté TLS). Lorsque c'est un acte de téléconsultation réalisé isolément au domicile de votre patient(e) (sans soin), il est côté TLD. Et quand l’acte est réalisé dans un lieu dédié aux téléconsultations, le code est TLL. Il est possible de cumuler ce type d’acte avec d’autres soins infirmiers.

Bon à savoir

Besoin d’aide pour la facturation de vos actes infirmiers ? Notre formation BSI sur la cotation IDEL vous permet de comprendre en détail le fonctionnement de la cotation BSI et des actes infirmiers.

Sur le même thème

La cotation des frais kilométriques pour les IDEL : fonctionnement et plafonnement

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

Les frais de déplacement d’un(e) infirmier(ère) libérale à domicile est un poste de remboursement non négligeable. CIl/elle doit donc être attentive à la manière dont ces frais sont déclarés afin de recevoir une indemnisation forfaitaire de déplacement (IFD) ainsi qu’éventuellement des indemnités kilométriques (IK). Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la cotation des frais kilométriques pour les IDEL

Lire l'article

Quels sont les changements de la nomenclature IDEL en 2023 ?

Alphonse Doutriaux

|

16 Janvier 2023

La nomenclature générale des actes professionnels regroupe la description de tous les actes médicaux et paramédicaux facturables aux patients et pris en charge par l’Assurance Maladie. La NGAP est donc un document qui permet de coter les actes des professionnels de santé. Il est régulièrement réévalué et a subi de nombreuses modifications en 2022. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la nomenclature IDEL mise en œuvre en 2023. 

Lire l'article

Quelle majoration pour la cotation des soins de nuit à domicile ?

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

La majoration de nuit et celle du dimanche et jour férié d’un(e) infirmier(ère) libéral(e) à domicile font l'objet d’une vigilance et de contrôles accrus par l’Assurance Maladie. En effet, sauf si cela est indispensable, elles doivent être évitées. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la cotation des soins infirmiers de nuit à domicile.

Lire l'article

Lettres-clés et modalités de la cotation des actes techniques à domicile

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

Un acte technique correspond à la totalité des actes professionnels effectués par un(e) infirmier(ère). Pour tout savoir sur la cotation des actes techniques à domicile, suivez le guide.  

Lire l'article