blog

Santé

Infirmier

BSI

Facturer les soins infirmiers à domicile

Facturer les actes infirmiers à domicile : indemnités de déplacement et majorations

Alphonse Doutriaux

Co-fondateur de Walter

|

La tarification des soins infirmiers est une partie importante du BSI. Il est indispensable de comprendre chacun de ses éléments et de les maîtriser, afin de bien facturer les actes infirmiers pratiqués à domicile. Suivre une formation BSI est donc utile pour les infirmiers et les infirmières qui souhaitent s’approprier l’outil du BSI.
Le forfait BSI et les déplacements sont calculés par un logiciel. En cochant les cases qui vous concernent, l'algorithme définit le tarif des soins infirmiers que vous avez réalisé. Pour facturer les actes infirmiers à domicile, les déplacements et les majorations éventuelles doivent être pris en compte. Dans cet article, nous vous expliquons comment l’assurance maladie calcule vos indemnités de déplacement (indemnités kilométriques et indemnité forfaitaire de déplacement) et quelles sont les majorations qui peuvent s’appliquer lorsque vous vous déplacez au domicile d’un patient pour pratiquer des soins prescrits par un médecin.

Les indemnités de déplacement

La facturation des indemnités kilométriques du forfait BSI et des déplacements est encadrée par la NGAP (la Nomenclature Générale des Actes Professionnels). Dans le secteur libéral, la NGAP définit les cotations des actes médicaux et paramédicaux, afin de facturer ses clients et de transmettre les bonnes informations à la caisse d’Assurance Maladie.

 

Vous pouvez obtenir des indemnités de déplacement en plus du tarif des soins infirmiers et des possibles majorations. Si le déplacement au domicile de la personne n’est pas prescrit par un médecin, il est possible d’appliquer un dépassement d’honoraires, tout en restant raisonnable. Vous devez alors indiquer le motif de dépassement (en notant “DD” dans le cadre prévu ou en cochant la colonne “frais de déplacement”).

img test
Maîtrisez le Bilan de Soin Infirmier

Notre formation complète sur le BSI : compréhension de la logique de l’outil, maîtrise pratique, formalisation d’une démarche et d’un plan de soins infirmiers.

Découvrir la formation

Les soins à domicile sont éligibles à la facturation des indemnités de déplacement lorsqu’ils sont situés à plus de 2 km du cabinet infirmier. Vous devez optimiser votre tournée de soins pour la facturation de vos indemnités de déplacement. L’objectif est de ne pas perdre de temps et de faire des tournées logiques, en limitant le nombre de déplacements. L’Assurance Maladie contrôle les actes infirmiers et régule les dépenses de déplacement. Ainsi, vous ne pouvez pas facturer 2 fois des frais de déplacement lorsqu’un seul trajet est possible.

Bon à savoir

Lors d’un contrôle, si l’Assurance Maladie estime que 2 déplacements pour un(e) seul(e) patient(e) n’étaient pas nécessaires, une justification pour motif personnel (par exemple “ça m’arrangeait” ou “c’était plus simple pour moi”) n’est pas suffisante. Elle peut vous demander de rembourser les frais de déplacement du second trajet, puisqu’elle estime qu’il était possible de faire l’intégralité des soins en un seul déplacement.

La prescription médicale (sur ordonnance) est le seul argument qui permet de justifier deux remboursements de frais de déplacement dans une journée pour un(e) même patient(e). S’il est précisé que le/la patient(e) doit avoir deux séances de soins, par exemple un renouvellement de perfusion le matin et un second acte médical dans la journée, l’Assurance Maladie prend en charge les deux déplacements.

Les majorations

Afin de déterminer le tarif BSI infirmier, il est important de préciser les critères de majorations qui alourdissent la prise en charge infirmière à domicile. Ces critères de majorations permettent de justifier et de montrer pourquoi la prise en charge SSIAD est alourdie. Les critères de majorations se rapportent à deux points : votre patient(e) et son environnement.

Les majoration liées à l'état du patient

Les critères de majorations qui peuvent alourdir les soins infirmiers et la prise en charge par rapport à votre patient(e) sont les suivants :

  • l’IMC et notamment les patient(e)s obèses qui sont moins faciles à mobiliser, malgré les aides matérielles ;
  • les patients tétraplégiques qui sont lourds à prendre en charge ;
  • les patients grabataires ;
  • les patients opposants et agités ;
  • les soins palliatifs et de fin de vie ;
  • les soins aux enfants de moins de 15 ans qui nécessitent plus de temps que vous un adulte.
img test
Maîtrisez le Bilan de Soin Infirmier

Notre formation complète sur le BSI : compréhension de la logique de l’outil, maîtrise pratique, formalisation d’une démarche et d’un plan de soins infirmiers.

Découvrir la formation

Les majorations liées à l'environnement du patient

Les critères de majorations par rapport à l’environnement du patient sont les suivants :

  • les locaux insalubres qui empêchent de travailler facilement et qui nécessitent parfois de faire de la place ou du ménage ;
  • les sanitaires non adaptés ;
  • l’absence d’aidant ou un aidant non adapté ;
  • le matériel médical refusé par le patient.

Important

Il est essentiel d’être précis(e) et de cocher les bons critères pour faire un BSI infirmier et pour définir le tarif adapté aux soins infirmiers à domicile qui ont été effectués.

Des majorations s’appliquent en sus de la valeur du service de soins infirmiers à domicile si vous effectuez des soins le dimanche, la nuit ou les jours fériés. Ces soins doivent être précisés par le médecin, ils doivent donc être quotidiens ou être obligatoirement réalisés dans la nuit. Ces majorations sont cumulables avec l’indemnité forfaitaire de déplacement et les indemnités kilométriques.

Actes à domicile pour plusieurs patients

Il est possible de pratiquer des soins à plusieurs patients au sein d’une même famille. Dans ce cas, l’indemnité forfaitaire de déplacement (ou l’indemnité kilométrique) ne prend en compte qu’un seul déplacement. Il n’y a qu’un acte (même si vous réalisez une prise en charge SSIAD pour deux personnes) qui permet d'obtenir des indemnités de déplacement.

 

La règle est la même pour des patients qui résident dans un même logement ou dans le même établissement d’hébergement, par exemple un établissement de personnes âgées. Lorsque vous intervenez pour réaliser des soins infirmiers à domicile et une prise en charge, un seul déplacement est comptabilisé pour facturer les frais de déplacement.

img test
Formations Infirmiers

Découvrez les formations Infirmiers DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé, conçues par des experts et réalisées par des professionnels.

Découvrir les formations

En plus de la valeur du service de soins infirmiers à domicile, l'indemnité forfaitaire de déplacement et les indemnités kilométriques permettent de facturer les frais de déplacement. Les indemnités de déplacement, comme les majorations (soins de nuit, le dimanche, les jours fériés ou majorations par rapport au patient ou à son environnement), répondent à des règles encadrées par l’Assurance Maladie et la NGAP.

Bon à savoir

Afin de comprendre le fonctionnement de la tarification des soins infirmiers, vous pouvez choisir de faire une formation BSI infirmier dans le cadre du dispositif de l'ANDPC pour le développement professionnel continu.

Sur le même thème

Exemple : comment remplir un BSI infirmier ?

Alphonse Doutriaux

|

30 Janvier 2023

Depuis 2020, le bilan de soins infirmiers (BSI) remplace la démarche de soins infirmiers (DSI) pour le suivi et la prise en charge des patients dépendants. En 2022, l’outil est entièrement mis en place, totalement dématérialisé, et permet aux infirmiers de facturer les soins à domicile pour les patients dépendants. L’outil BSI est accessible sur Amelipro depuis 2020, grâce à un accès de carte CPS, pour les infirmiers et les médecins. Vous avez besoin de vous familiariser avec l’outil BSI ? Maîtrisez la gestion du bilan de soins infirmiers sur Amelipro et découvrez un exemple de BSI infirmier.

Lire l'article

Les différents types de majoration des actes infirmiers

Alphonse Doutriaux

|

26 Septembre 2022

Les règles de cotation des actes infirmiers fixées par la NGAP dans les dispositions générales et la liste des actes infirmiers peuvent être complexes et difficiles à appréhender. Afin de maîtriser la facturation des soins réalisés au cabinet ou au domicile du patient, il est recommandé de suivre une . Dans notre formation de cotation des actes infirmiers, nous vous invitons à décrypter les systèmes de cotation, à mieux facturer vos soins BSI et à savoir appliquer les majorations quand elles sont justifiées. Voici un petit rappel des majorations qui s’appliquent dans le cadre d’une prise en charge infirmière et dans les forfaits BSI : la majoration d’acte unique (MAU), la majoration de nuit, dimanche et jours fériés, la majoration de coordination infirmière (MCI), la majoration d’urgence et la majoration enfant de moins de 7 ans.

Lire l'article

Les 14 besoins fondamentaux de Virginia Henderson

Alphonse Doutriaux

|

23 Mars 2022

À partir de 1947, l’infirmière américaine Virginia Henderson théorise les besoins fondamentaux (besoins vitaux, interdépendance, satisfactions…) à partir de sa propre pratique des soins infirmiers.

Depuis, le concept des 14 besoins fondamentaux d'une personne agée est enseigné dans les études de soins infirmiers et s’articule avec le BSI (Bilan de Soins Infirmiers), afin de comprendre quels sont les besoins indispensables à une bonne qualité de vie. Rendez-vous en fin d'article pour télécharger votre tableau des 14 besoins fondamentaux de Virginia Henderson en PDF.

Lire l'article

Le rôle d'Amelipro dans le BSI

Alphonse Doutriaux

|

15 Novembre 2022

En tant que professionnel(le) de santé, vous avez accès à un espace Ameli réservé sur le site de l’Assurance Maladie. Ce dernier s’appelle Amelipro. Il facilite la transmission de tous vos actes à l’Assurance Maladie et vous donne accès à votre espace professionnel et aux informations médicales de vos patients. Découvrez comment fonctionne Amelipro dans le cadre d’un BSI. 

Lire l'article