blog

Santé

Infirmier

Le pansement alginate

Le pansement alginate : définition et mode d'emploi

Alphonse Doutriaux

Co-fondateur de Walter

|

Les pansements alginates font partie des actes utilisés dans le traitement d’une plaie. 
Dans la formation plaies et cicatrisation de Walter Santé, destinée aux infirmier(ère)s qui souhaitent améliorer leur prise en charge des plaies, nous abordons les différents types de pansements infirmiers. 
Ici, nous nous intéresserons particulièrement au pansement alginate afin de savoir à quel moment l’utiliser et comment l’appliquer.

Définition et fonction

Les pansements à base d'alginate sont composés essentiellement à partir d'algues naturelles reconstituées. L'alginate favorise la détersion pour les plaies infectées en absorbant les exsudats.

Il existe de nombreux types de pansements infirmiers en fonction de la plaie à traiter. Les pansements alginates sont des pansements à très fort pouvoir absorbant faits pour la fibrine humide. Ils permettent de la drainer et agissent également légèrement sur le côté infecté d’une plaie.

Autre avantage des alginates, ils sont hémostatiques. Ils vont donc permettre d’arrêter les saignements.

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Notre formation complète sur les plaies et leur cicatrisation : évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et recommandations nationales.

Découvrir la formation
img test

Quand utiliser un pansement alginate ?

On recommande l’utilisation des pansements alginates pour le soin des plaies fibrineuses humides (plaies aiguës suintantes) et des plaies hémorragiques. Par exemple lors d’une plaie post-opératoire ou d’une brûlure.
Les alginates sont également utilisés dans le soin des plaies chroniques en phase de détersion fibrineuse. Ils sont aussi préconisés lors de la phase de la granulation dans le cas de plaies fistulées, creusées ou planes. On peut par exemple utiliser un pansement alginate pour une escarre.

Bon à savoir

Il faut éviter l’utilisation de compresses d’alginate sur les plaies sèches ou nécrotiques, et ne pas l’associer à des solutions alcalines.

Comment appliquer un pansement alginate ?

Tout d’abord, commencer par nettoyer la plaie, puis la sécher. Ensuite, découper la compresse d’alginate pour l’adapter à la taille et à la localisation de la plaie. Pensez à laisser dépasser la compresse d’alginate sur les pourtours de la plaie afin de faciliter le changement ou le retrait du pansement infirmier. Fixer ensuite la compresse d’alginate à l’aide d’un pansement secondaire.

 

Si la plaie n’est pas fortement exsudative, vous pouvez ajouter du sérum physiologique à la compresse d’alginate afin d’entretenir un milieu humide pour la cicatrisation et éviter que le pansement ne colle à la plaie. Dans ce cas, veillez à recouvrir le pansement primaire d’un film de polyuréthane.

 

En fonction des exsudats de la plaie, il faudra humidifier votre algue. Il est important de toujours humidifier le pansement alginates, car en faisant cela vous allez libérer des ions qui vont intervenir dans le processus de la cicatrisation. Par contre si vous avez une plaie fortement exsudative il faudra moins humidifier votre alginate. Le but est de savoir contrôler l’équilibre de l’humidification.

 

Pour faciliter le retrait, il faudra à nouveau penser à humidifier le pansement.

Important

Attention, aucun antiseptique ne doit être utilisé lorsque vous utilisez des alginates. Surtout pas le Dakin car il détruit l’algue et vous n’aurez donc plus l’effet escompté.

Quand renouveler un pansement alginate ?

Un pansement alginate se change tous les 3 à 5 jours maximum. Dans le cas d’une plaie infectée, il faudra changer le pansement alginate tous les jours. Si la plaie est très exsudative, le changement se fera tous les 1 à 2 jours.

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Notre formation complète sur les plaies et leur cicatrisation : évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et recommandations nationales.

Découvrir la formation
img test

Les différents pansements alginate sur le marché

En tant qu’infirmier(ère) vous pouvez travailler avec différents pansements alginates. Nous vous présentons ici une sélection de ces pansements, mais vous apprendrez encore d’autres possibilités dans notre formation de pansement pour infirmiers(ères) comme par exemple l’utilisation de pansements alginates au miel de manuka, de pansements hydrocellulaires ou encore de pansements hydrogel.

 

L’ensemble de ces pansements est étudié dans notre formation plaies et cicatrisation 2022.

Algostéril

Le pansement alginate Algosteril se présente généralement en compresse ou en mèche. Ce pansement, assez filandreux, est non adhésif et s’applique directement au contact des tissus lésés. Il doit être recouvert d’un pansement secondaire. Pour un retrait indolore, penser à l’humidifier.

Bon à savoir

La procédure de pose des pansements est étudiée en détail dans notre formation plaies et cicatrisation.

 

 

Biatain

Le Biatain se présente sous forme de mèche au toucher beaucoup plus doux. Le Biatain Alginate est un pansement à base d’alginate ultra-absorbant pour les plaies modérément à fortement exsudatives de toutes tailles, formes et profondeurs. Il a une absorption supérieure à d’autres pansements à base d’alginate et d’hydrofibres.

 

Ce pansement est recommandé pour le comblement des cavités. En effet, l’utilisation du Biatain Alginate est multiple, car vous pouvez facilement le découper pour l’adapter aux plaies de toutes tailles, formes et profondeurs. 

 

L’autre avantage est qu’il réduit les risques de fuite et de macération. Grâce à son fort pouvoir d’absorption et à son gel, le Biatain Alginate piège l’exsudat dans le pansement, empêchant les fuites pouvant endommager la peau périlésionnelle.

 

Enfin, ce pansement a un effet hémostatique prouvé, c’est-à-dire qu’il arrête les saignements mineurs grâce à la libération d’ions de calcium par le pansement alginate.

 

Il ne doit pas être utilisé sur des plaies sèches ou peu exsudatives ni pour contrôler des hémorragies importantes ou prolongées. Le pansement alginate Biatain Alginate est indiqué pour les escarres, les ulcères de jambe veineux, les ulcères du pied diabétique, les sites donneurs de greffe et les plaies traumatiques.

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Notre formation complète sur les plaies et leur cicatrisation : évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et recommandations nationales.

Découvrir la formation
img test

UrgoSorb

Un autre pansement alginate avec lequel les infirmiers(ères) ont l’habitude de travailler : l’UrgoSorb. Ce médicament se présente sous forme de compresse et de mèche sous conditionnement individuel prêt à l’emploi.
Il existe également sous forme de pad qui à l’avantage d’être facile à enlever et à repositionner grâce à une couche de silicone.

 

L’UrgoSorb est un pansement favorisant la cicatrisation. Il est destiné aux soins locaux des plaies moyennement à fortement exsudatives en phase de détersion et de bourgeonnement notamment les plaies post-chirurgicales (moignons d’amputations, cavités abcédées...) et les plaies chroniques (escarres de décubitus, ulcères de jambes).

 

Destiné aux soins locaux des plaies cavitaires ou tunnellisées, ce pansement peut également être utilisé sur des plaies présentant des signes cliniques d’infection, sous réserve d’une surveillance médicale appropriée.

 

Avant d'appliquer UrgoSorb, rincer la plaie avec du sérum physiologique. Par la suite, il doit être renouvelé lorsqu’il est saturé. Cela peut subvenir une fois par jour en cas de plaie fortement exsudative ou infectée. Si la plaie est moyennement exsudative, un changement du pansement tous les 2 jours est préconisé.

Important

Comme les autres pansements alginates, UrgoSorb ne doit pas être associé avec des solutions antiseptiques alcalines, car l’incompatibilité physico-chimique détruirait l’algue.

Sur le même thème

À quoi sert le plan cancer ?

Alphonse Doutriaux

|

1 Août 2022

Le plan national cancer a été créé par le gouvernement, avec pour objectifs, la lutte contre le cancer et l’amélioration de la prise en charge des malades. Au fil des années, trois plans cancers ont vu le jour, avec pour chacun, la volonté de faire mieux. Zoom sur les trois plans cancer français.

Lire l'article

Les déchets médicaux DAOM et DASRI à domicile

Alphonse Doutriaux

|

25 Juillet 2022

La gestion des déchets médicaux (DAOM, DASRI, OPCT) par le professionnel de santé est définie selon la catégorie du déchet visé. L'infirmier ayant une bonne connaissance de leur règles de tri assure non seulement le respect des normes en vigueur mais aussi sa protection et celle de son environnement de travail.

Lire l'article

Diabète de type 2 et hypoglycémie

Alphonse Doutriaux

|

3 Mai 2022

L'hypoglycémie correspond à une baisse brutale du taux de glycémie ou de sucre dans le sang en deçà des objectifs glycémiques fixés par le médecin. Sur le plan physiologique, cela arrive lorsque le taux de sucre est inférieur à 0,50g/L, cependant les valeurs de 0,65 à 0,70g/L peuvent aussi être admises pour les patients diabétiques.

 

Attention, cette limite est modulable en fonction de l'âge et de la sensibilité du patient. Dans cet article, nous expliquerons quels sont les causes et symptômes de l'hypoglycémie chez le patient diabétique mais aussi les traitements possibles ainsi que les potentielles conséquences de cette situation pour le patient.

Lire l'article

Le rôle de l'IDEL dans la pose du PICC Line

Alphonse Doutriaux

|

25 Juillet 2022

Le PICC Line est un outil essentiel pour l’IDEL. La bonne connaissance de son fonctionnement et de son utilisation permet de prodiguer des soins infirmiers adéquats qui évitent au patient d’être piqué à outrance dans le cadre de soins longs, comme ceux prodigués en chimiothérapie.

Lire l'article