Qu'est-ce qu'une plaie exsudative ? Soins et pansements

blog

Santé

Infirmier

Plaies et cicatrisation

Plaie exsudative

Plaie exsudative : cicatrisation et pansement infirmier

|

7 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Qu’est-ce qu’une plaie exsudative ? L’exsudat, ou les exsudats, correspond aux fluides générés par une plaie aiguë ou chronique, lorsque la phase hémostatique est terminée. Il est crucial d’obtenir le bon équilibre d’exsudat sur une plaie. Alors, comment soigner une plaie exsudative ? On vous dit tout.  

Sommaire

  • Qu'est-ce que les exsudats ?
  • L'équilibre d'exsudat pour une bonne cicatrisation de la plaie
  • Quel pansement infirmier pour une plaie exsudative ?
  • Téléchargez votre fiche sur l'évaluation des plaies en PDF
  • Sources

Fiche types de plaie

+ de 1000 téléchargements

Partager sur :

img test
Quiz Plaies et cicatrisation

Débutant, intermédiaire, avancé ? Passez le test pour connaître votre niveau de compétences !

Je fais le test

Qu'est-ce que les exsudats ?

L’exsudat, ou les exsudats, correspond à l’intégralité des fluides produits par les plaies aiguës ou chroniques, et ce, lorsque la phase hémostatique est terminée. Concrètement, il s’agit d’un liquide qui suinte des vaisseaux sanguins lors de la phase inflammatoire et quand la perméabilité de ceux-ci augmente. La composition d’un exsudat sur une plaie est très semblable à celle du plasma sanguin.

 

Il contient les éléments suivants : 

  • de l’eau ; 
  • des protéines ; 
  • des électrolytes ; 
  • des leucocytes ; 
  • des enzymes protéolytiques ; 
  • des facteurs de croissance ; 
  • des déchets. 

La constitution des exsudats varient selon l’évolution de la plaie. Ils sont majoritairement abondants et colonisés en phase de détersion, sauf si la plaie est nécrosée. Il finit par, peu à peu, se tarir durant les phases de granulation puis d'épidermisation.

 

Globalement, l’exsudat participe à la cicatrisation de la plaie, des manières suivantes : 

  • en prévenant le dessèchement du lit de la plaie ; 
  • en soutenant la migration des cellules réparatrices ;
  • en alimentant les éléments nutritifs indispensables au métabolisme cellulaire ;
  • en permettant la diffusion de facteurs de croissance et immunologiques ;
  • en participant à l’élimination des tissus morts ou abîmés (autolyse).

Important

Attention cependant, car l’exsudat sur une plaie peut devenir problématique pour un(e) patient(e) ou l'infirmier(ère), si la quantité de fluide formé pour sa constitution retarde la cicatrisation.

img test
Maîtrisez la prise en charge des plaies

Évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et cicatrisation.

Découvrir la formation

L'équilibre d'exsudat pour une bonne cicatrisation de la plaie

Pour que la plaie cicatrise bien, il faut un bon équilibre d'exsudat. La plaie doit rester humide afin de bien cicatriser mais elle ne doit pas macérer, pour éviter l’altération de la peau péri-lésionnelle et l’inconfort du malade. Dans les années 60, le professeur Winter publie différents travaux expérimentaux sur le principe de la cicatrisation en milieu humide. Il prouve, à travers ses expériences, l’effet bénéfique de la conservation d’un milieu humide contrôlé et démontre l’effet néfaste d’un assèchement de la plaie. 

 

Or, la gestion de l’exsudat est fondamentalement liée à sa quantité sécrétée par la plaie. Ainsi, plus la quantité est conséquente, plus les risques de macération et d’infection augmentent, et ce, surtout si la plaie est en phase de détersion. Une mauvaise gestion de l’exsudat peut engendrer une exposition de la peau péri-lésionnelle à celui-ci. La macération se forme parce que la peau est en contact permanent avec une humidité trop importante. 

La macération peut engendrer plusieurs problèmes : 

  • le retard de la cicatrisation ; 
  • l’augmentation du risque infectieux ; 
  • la possibilité d'agrandissement de la plaie.

En conclusion, il est crucial de trouver l'équilibre parfait d’exsudat et éviter tous ces risques. Alors, que faire en cas de plaie exsudative ? Des pansements absorbants ou super-absorbants ayant la capacité de réguler l’apport d’exsudat (humidité) en retenant le surplus. 

Bon à savoir

Envie d’en savoir plus sur le sujet ? Lisez nos articles sur le pansement infirmier pour un mal perforant plantaire, les pansements pour les plaies chroniques ou encore la plaie bourgeonnante

Quel pansement infirmier pour une plaie exsudative ?

Le choix du pansement pour une plaie exsudative dépend de la nature de la plaie : 

  • pour une plaie aiguë exsudative : on peut faire un drainage de la plaie ;
  • pour une plaie chronique exsudative : on peut recouvrir de pansements pour effectuer le drainage des exsudats et assurer la protection mécanique de la plaie ; 
  • pour une plaie productive : on peut utiliser un pansement absorbant sur la plaie exsudative ou des compresses stériles absorbants non adhérentes. 

Voici les pansements à utiliser lors de la phase de détersion d’une plaie exsudative

  • plaie humide : on préconise un pansement de type alginate ;
  • plaie très exsudative : on privilégie un pansement de type hydrocellulaire superabsorbant. 
img test
Formations Infirmiers

Découvrez les formations continues Infirmiers DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé.

Découvrir les formations

Voici les pansements à utiliser lors de la phase de bourgeonnement d’une plaie exsudative

  • plaie faiblement exsudative : on utilise un pansement de type hydrocellulaire à absorption moyenne ;
  • plaie très exsudative : on préfère un pansement de type hydrocellulaire superabsorbant.

Voici les pansements à utiliser lors de la phase d’épidermisation d’une plaie exsudative

  • plaie faiblement exsudative : on choisit un pansement de type hydrocellulaire à absorption moyenne

Pour le traitement sans distinction de phase de cicatrisation, il faudra utiliser un pansement de type hydrocolloïde. Sur une plaie très exsudative, il faudra appliquer un pansement en fibre de carboxyméthylcellulose (CMC).

 

Vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le sujet ? Chez Walter Santé, nous proposons une formation Plaies et cicatrisation 100% en ligne et éligible à un financement du DPC.

Téléchargez votre fiche sur l'évaluation des plaies en PDF

Fiche pansements infirmiers

Fiche pansements infirmiers

+ de 1500 téléchargements

Fiche types de plaie

Fiche types de plaie

+ de 1000 téléchargements

Suivi des pansements

Suivi des pansements

+ de 100 téléchargements

Sources

Aide à la prescription du pansement primaire pour la plaie chronique - Ameli

Fiche types de plaie

+ de 1000 téléchargements

Accès gratuit

Accédez dès maintenant à nos explications vidéo sur la cotation des pansements !

Demo image
Découvrir

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Suivi du pansement infirmier : réalisation et analyse grâce à la fiche IDE

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

16 Mai 2023

L'utilisation d'une fiche IDE de suivi du pansement s'avère être un outil essentiel pour garantir un suivi méticuleux de l'évolution de la plaie d'un(e) patient(e), assurant ainsi une prise en charge efficace de vos patients. Grâce à cette fiche IDE, vous pourrez consigner de manière détaillée les observations relatives à la plaie, telles que la couleur, la taille, et l'aspect général. Cela vous permettra non seulement de documenter de façon précise les changements au fil du temps, mais aussi de détecter rapidement toute variation qui pourrait nécessiter une intervention particulière.

Lire l'article

Les pansements infirmiers pour un mal perforant plantaire

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

6 Février 2023

Les plaies du pied sont courantes chez le(la) patient(e) atteint de diabète. Celles-ci constituent une urgence médicale. Pourquoi ? Elles présentent un risque d’ulcération et de gangrène, pouvant, dans certains cas, entraîner l'amputation. Il est donc très important de poser le diagnostic sur la plaie et de la traiter le plus rapidement possible. Mais, concrètement, comment faire un pansement pour un mal perforant plantaire ? Quel est le suivi thérapeutique à mettre en place ? 

Lire l'article

Différents types de plaie et soins infirmiers

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

Une plaie est une effraction cutanée traumatique. Il y en a de tous les styles : plaie superficielle, plaie profonde, plaie franche, plaie tangentielle, plaie par écrasement, plaie par haute pression, plaie balistique, plaie par morsure et plaie par piqûre. Découvrez quels sont les différents types de plaies.  

Lire l'article

Le traitement par pression négative (TPN)

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

12 Septembre 2022

En tant qu’infirmier(ère) il est important de connaître et de maîtriser l’ensemble des pansements qu’il est possible de réaliser pour traiter une plaie. En effet, il existe de nombreux pansements différents selon l’état de la plaie que vous devez soigner. Notre formation plaies et cicatrisation 2022 vous forme par exemple aux pour soigner des humides, aux pansements hydrocellulaires, aux pansements hydrogel, mais également au traitement par pression négative. Cette thérapie, non invasive, permet de traiter des plaies chroniques et/ou aiguës par application locale d’une pression négative continue 24 heures sur 24.

Lire l'article