blog

Santé

Infirmier

Plaies et cicatrisation

Le pansement hydrocellulaire

Le pansement hydrocellulaire : définition, fonction, application et références

Alphonse Doutriaux

Co-fondateur de Walter

|

Lorsqu’il s’agit de traiter une plaie, les infirmier(ère)s peuvent utiliser différents types de pansements selon l’état et la localisation de celle-ci. Ici, nous nous intéressons aux pansements hydrocellulaires. 

Quand et comment utiliser ces pansements ? Quels sont les différents modèles de pansements hydrocellulaires ? Quel pansement hydrocellulaire utiliser pour quelle plaie ? Découvrez cela dans notre article. Toutes ces informations sont étudiées et approfondies dans la formation plaie et cicatrisation 2022.

Définition et fonction

L’hydrocellulaire est un pansement synthétique : il s’agit de cellulose reconstituée, amalgamée avec du silicone avec un système border adhésif ou sans. Ce pansement va permettre de conserver le milieu chaud et humide propice à la prolifération cellulaire. Ainsi, les pansements hydrocellulaires sont faits pour la phase de bourgeonnement et d'épidermisation.

 

L’avantage des hydrocellulaires est qu’ils absorbent un petit peu, suffisamment pour garder un peu d’humidité, mais pas trop. Il favorise ainsi le drainage et la cicatrisation de la plaie.

img test

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et cicatrisation.

Découvrir la formation

Quand utiliser un pansement hydrocellulaire ?

Un pansement hydrocellulaire doit être utilisé dans la phase de bourgeonnement et d'épidermisation pour tout type de plaie. Il peut être couplé à un pansement hydrofibre.

 

Important

Il faut éviter l'utilisation de pansements hydrocellulaires sur les plaies sèches, peu exsudatives ou infectées.

Comment appliquer un pansement hydrocellulaire ?

Le pansement hydrocellulaire existe en format non adhésif ou avec adhésif. Il peut être utilisé aussi bien en tant que pansement primaire qu’en tant que pansement secondaire. Dans le cas d’une utilisation comme pansement primaire, un pansement secondaire peut être nécessaire pour la fixation si l’hydrocellulaire n’est pas muni d’un adhésif.

 

Lorsque vous posez un pansement hydrocellulaire, veillez à dépasser de quelques centimètres autour de la plaie. D’autre part, il est important de ne pas utiliser d’antiseptique ou d’humidifier le pansement avant l’application sur la plaie.

 

Bon à savoir

L’application de ce type de pansement infirmier est expliquée en détail dans notre formation plaies et cicatrisation pour les infirmiers. Vous apprendrez également la marche à suivre pour appliquer des pansements alginates ou des pansements hydrogels.

Quand renouveler un pansement hydrocellulaire ?

Le pansement hydrocellulaire est à renouveler tous les 3 à 8 jours en fonction de la quantité d’exsudats. Mais l’idéal est de le renouveler tous les 2 jours pour garder un œil sur l’évolution de la plaie. Lors de notre formation pansement infirmier, vous apprendrez à reconnaître les signes indiquant qu’il faut renouveler le pansement ou non.

img test

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et cicatrisation.

Découvrir la formation

Les différents pansements hydrocellulaires sur le marché

Il existe une large gamme de pansements hydrocellulaires, vous pourrez découvrir les différents modèles dans notre formation pansement infirmier.

La gamme Mepilex

La gamme Mepilex est une gamme très connue pour les pansements hydrocellulaires. Mepilex, propose différentes formes de pansements à utiliser selon la localisation de la plaie.

 

  • Molnlycke - mepilex border : ce pansement hydrocellulaire bordé à cinq couches est disponible dans un large éventail de formes et de dimensions. Il est utilisé pour le traitement des plaies chroniques et aiguës. Vous pourrez donc utiliser ce pansement hydrocellulaire Mepilex pour le traitement de différentes  plaies telles que les escarres, les ulcères de jambe et de pied et les plaies traumatiques.
  • Molnlycke - mepilex talon : ce pansement hydrocellulaire auto-fixant est à utiliser pour la prévention des escarres et le traitement des plaies du talon. Le pansement Mepilex Talin est indiqué dans le traitement des plaies fortement exsudatives telles que les escarres et les ulcères.
  • Molnlycke - mepilex border flex :  indiqué pour le traitement des plaies modérément à fortement exsudatives telles que les escarres, ulcères de jambe et de pied et plaies traumatiques, comme les déchirures cutanées et les plaies chirurgicales. Vous pouvez également l'utiliser sur des plaies sèches ou nécrosées si vous l’associez à des gels. Ce pansement est muni d'alvéoles qui lui permettent de s’adapter au creux, aux bosses et aux articulations.

Biatain Silicone

Le Biatain Silicone est un pansement de mousse souple, flexible et absorbant, muni d'une couche adhésive à base de silicone. Ce pansement hydrocellulaire siliconé est indiqué pour le traitement de plaies exsudatives.

Bon à savoir

La couche de silicone du​ pansement hydrocellulaire Biatain en contact avec la plaie permet de garder le pansement bien en place tout en réduisant au minimum la douleur lors du retrait.

Tegaderm

Les pansements 3M de Tegaderm sont des pansements hydrocellulaires adaptés à différentes typologies de plaies. Vous pouvez utiliser ces pansements à la fois sur les plaies peu et/ou fortement exsudatives telles que les ulcères de jambes, les escarres, le pied du diabétique ou encore les brûlures superficielles.

 

Attention cependant, le collant adhésif de cette marque peut provoquer des allergies.

Allevyn

Ce pansement adhésif de mousse hydrocellulaire se présente sous forme de plaques adhésives qui se fixent très facilement. Il est indiqué pour les plaies exsudatives et notamment les plaies de pression.

 

Grâce à leur fort pouvoir d’absorption, les pansements Allevyn adhésifs peuvent rester en place pendant 7 jours tout au long du processus de cicatrisation.

 

Attention, l'adhésif utilisé peut être allergisant.

Askina Heel

L’Askina Heel est un pansement en mousse non adhérent de forme anatomique conçu spécifiquement pour les talons. Mais, grâce à son système adhésif, deux bandes Velcro auto-adhésives, il est possible d’adapter ce pansement aux talons, mais également aux coudes ou aux genoux, pour protéger les patient(e)s contre les frottements.

 

Ce pansement hydrocellulaire fournit un environnement humide à la plaie grâce à l'utilisation de mousse de polyuréthane hydrophile.

img test

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et cicatrisation.

Découvrir la formation

Aquacel Foam

L’avantage de ce pansement hydrocellulaire est qu’il est doublé d’un hydrofibre. Son absorption est donc bien supérieure aux autres pansements que nous avons vus précédemment. Il existe en forme adhésive et non adhésive. 

 

L’Aquacel Foam est donc très intéressant pour les plaies fortement exsudatives, avec des ulcères par exemple. Il est conseillé de faire un renouvellement tous les deux jours pour garder un œil sur l’évolution de la plaie.

UrgoStart

L’UrgoStart est dès la phase de bourgeonnement jusqu'à cicatrisation dans le traitement des plaies exsudatives chroniques (ulcères de jambes, plaies du pied diabétique, escarres) et aiguës chronicisées.

 

Il est notamment préconisé face à une plaie qui n’évolue plus (également appelée plaie atone). Dans ce cas, l'utilisation d’un UrgoStart va permettre de relancer la cicatrisation. Au contact de la plaie, des enzymes vont être libérées pour stimuler la cicatrisation et la refaire partir.

Important

Le but de ce pansement est de relancer la cicatrisation. Son utilisation doit donc être limitée à une, voire deux semaines maximum.

Sur le même thème

Quels sont les différents types de pansements infirmiers et leur application selon les types de plaie ?

Alphonse Doutriaux

|

18 Juin 2021

L'infirmier doit veiller à appliquer le type de pansement correspondant au type de plaie et à la phase de cicatrisation. Comment sélectionner le pansement idéal ? Nous passons en revue tous les types de pansement infirmier et leurs applications. Découvrez notre tableau récapitulatif en fin d'article.

Lire l'article

Le traitement infirmier de l'ulcère veineux

Alphonse Doutriaux

|

28 Février 2022

L'ulcère veineux ou variqueux est l'ulcère le plus fréquent. Il varie en gravité, ce qui nécessite de connaître ses différentes formes et traitement associés.

Découvrez les spécificités du traitement infirmier de l'ulcère veineux.

Lire l'article

La plaie nécrotique : définition et soins infirmiers

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

Une plaie nécrotique désigne la mort des cellules. La nécrose est rapidement évolutive, c’est pourquoi il est important d’agir vite. Par ailleurs, il existe différents types de nécroses (nécrose sèche et nécrose humide) ne nécessitant pas la même prise en charge. Zoom sur la plaie nécrotique. 

Lire l'article

Le pansement alginate : définition et mode d'emploi

Alphonse Doutriaux

|

12 Septembre 2022

Les pansements alginates font partie des actes utilisés dans le traitement d’une plaie. 
Dans la formation plaies et cicatrisation de Walter Santé, destinée aux infirmier(ère)s qui souhaitent améliorer leur prise en charge des plaies, nous abordons les différents types de pansements infirmiers. 
Ici, nous nous intéresserons particulièrement au pansement alginate afin de savoir à quel moment l’utiliser et comment l’appliquer.

Lire l'article