blog

Santé

Infirmier

Le pansement hydrogel

Qu'est-ce que le pansement hydrogel ?

Alphonse Doutriaux

Co-fondateur de Walter

|

Les pansements hydrogel sont une des familles de pansements infirmiers étudiées dans notre formation DPC plaies et cicatrisation. Pour quel type de plaie sont-ils préconisés ? Comment appliquer ce type de pansement ? Apprenez en plus sur le pansement hydrogel dans cet article.

Définition et fonction

Les pansements hydrogel sont composés d’eau et du sucre. Ils sont faits pour la nécrose sèche, noire et la fibrine sèche. En effet, l’hydrogel permet la détersion et la cicatrisation des nécroses et des plaies fibrineuses sèches. 

 

Ce dispositif médical a pour but de créer un milieu humide afin de stimuler le processus de détersion autolytique naturel de la plaie tout en facilitant la détersion mécanique.

 

Les pansements hydrogels sont composés à 80 % d’eau et nécessitent une fixation par un pansement secondaire peu absorbant. En effet, ces pansements sont humidifiants avant d’être absorbants. Ils se destinent donc en première intention aux plaies sèches et nécrotiques.

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Notre formation complète sur les plaies et leur cicatrisation : évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et recommandations nationales.

Découvrir la formation
img test

Quand utiliser un pansement hydrogel ?

Le pansement hydrogel s’applique sur une plaie nécrotique ou fibrineuse sèche. Il assure la détersion de la plaie, à savoir l’élimination des tissus morts, des fibrines et du sang coagulé, afin de favoriser une cicatrisation saine. 

 

Les pansements hydrogels forment comme un gel sur la lésion afin de maintenir un milieu humide tout en protégeant la plaie des agressions bactériennes extérieures. Les infirmier(ères) utilisent ce pansement dans le cadre du traitement des escarres, des ulcères et des brûlures du deuxième et troisième degré.

Comment appliquer un pansement hydrogel ?

Il y a des précautions à prendre avant d’appliquer un pansement hydrogel et notamment penser impérativement à protéger la peau périlésionnelle. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités :

 

  • utiliser un corps gras réparti sur la peau périlésionnelle pour la protéger, comme de la vaseline ;
  • appliquer une pâte à l’eau telle que le Comvim crème ;
  • utiliser un hydrocolloïde.

Important

Pour que l’hydrogel fonctionne correctement, il ne faut pas mettre de compresse. La compresse va absorber l’hydrogel qui ne pourra donc pas attaquer la fibrine.

Enfin, si vous êtes face à une plaie nécrotique, assez dure, il peut être intéressant de gratter sur la surface de la nécrose pour pouvoir aider l’hydrogel à pénétrer. Toutes ces manipulations sont approfondies dans notre formation plaies et cicatrisation.

Quand renouveler un pansement hydrogel ?

Un pansement hydrogel doit être renouvelé tous les jours. De plus, un protocole a besoin de temps pour être efficace. Lorsque vous mettez un protocole sur une plaie, il faut le continuer au minimum pendant une semaine. Laisser un délai d’action vous permet de mesurer l’impact du dispositif médical que vous mettez en place.

Bon à savoir

Vous apprendrez les délais pratiqués pour les pansements hydrogels, mais également ceux pour les pansements alginates ou encore les pansements hydrocellulaires grâce à notre formation pansement infirmier.

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Notre formation complète sur les plaies et leur cicatrisation : évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et recommandations nationales.

Découvrir la formation
img test

Les différents pansements hydrogel sur le marché

Voici une liste, non exhaustive, des pansements hydrogel que peuvent utiliser les infirmiers(ères). Vous en apprendrez davantage sur leurs utilisations dans notre formation plaie et cicatrisation 2022.

Purilon

Le Purilon est un hydrogel doux composé d’ingrédients naturels et ne contenant aucun additif. Il est préconisé pour accélérer la guérison des plaies nécessitant un débridement efficace et doux du tissu nécrotique. Une fois appliqué, ce gel hydrate le tissu nécrotique et absorbe l’excès d’exsudat, le tissu nécrotique et les débris de la plaie.

 

Son application est facilitée grâce à l'applicateur qui permet une application précise et aseptique, avec une seule main. Le gel peut être enlevé par simple rinçage.

Hydrosorb gel

Hydrosorb gel est également un gel transparent en seringue pour le traitement humide des plaies. Ce gel ramollit des tissus desséchés, nécrotiques, et facilite leur débridement. Il absorbe les débris et l'exsudat de plaies faiblement exsudatives.

ICONS/bullhorn Copy 2

Astuce

L’avantage de ce pansement hydrogel de chez Hartmann, par rapport à d’autres pansements hydrogel, est que son bouchon se referme correctement. De plus, le piston de la seringue est gradué. Ainsi, quand vous en apposez sur la plaie, vous savez combien vous en utilisez.

Nu-Gel

Nu-Gel est un pansement hydrogel transparent contenant de l'alginate de sodium qui réhydrate progressivement et efficacement les plaies nécrotiques et les escarres. Il fournit un milieu humide idéal pour les plaies en phase de granulation/épithélialisation. 

 

Il s’applique facilement sur les plaies grâce à sa technique simple à une main. Son emballage sous forme d’ampoule limite le gaspillage de produit.

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Notre formation complète sur les plaies et leur cicatrisation : évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et recommandations nationales.

Découvrir la formation
img test

Instrasite Gel

L’Intrasite Gel est un pansement hydrogel amorphe qui facilite le débridement rapide des fibres nécrosées tout en ayant le pouvoir de ramollir les escarres et d'absorber l'exsudat. Il est également intéressant de l’utiliser lors de la cicatrisation en milieu humide optimal au cours des dernières phases du processus de cicatrisation. Il est non adhérent, ce qui permet de ne pas abîmer les tissus viables ni le pourtour cutané de la plaie. De fait, l’Intrasite Gel est indiqué à tous les stades du processus de cicatrisation.

Bon à savoir

La formule partiellement hydratée de ce pansement hydrogel lui confère deux propriétés : celle d'humidifier les milieux plus secs et celle d'absorber dans des conditions plus humides, tout en créant un environnement humide propice à la cicatrisation.

Ce pansement est indiqué dans le traitement des plaies ouvertes superficielles ou profondes, comme les plaies de pression, les ulcères de jambe, les plaies chirurgicales et cancéreuses, les brûlures d'épaisseur partielle, les échaudures, les lacérations et les éraflures. Il est également préconisé dans le traitement des plaies creuses en voie de granulation et des plaies nécrotiques.

DuoDERM

Le gel DuoDERM est un hydrogel dont la composition hydrocolloïde unique le distingue des autres pansements hydrocolloïdes. Ce pansement hydrate, et fournit l’humidité nécessaire aux plaies sèches, nécrotiques, squameuses et en processus de granulation. Dans l’idéal, il sert de produit de remplissage dans les cas de plaies sèches avec cavité afin de créer un milieu humide.

HydroClean

L’HydroClean appartient à une sous-catégorie des hydrogels appelée hydro-absorbant. Ce pansement hydrogel Hartmann va libérer la solution de Ringer pendant 3 jours, ce qui permet de décaper rapidement. L’HydroClean nouvelle génération est également entourée de silicone permettant de décaper encore plus vite.

 

Ce type de pansement est utilisé pour des plaies avec une fibrine assez épaisse et dense. Avec cette catégorie d'hydrogel, il est possible d’utiliser des compresses, cela n'arrêtera pas son action. Le renouvellement du pansement doit avoir lieu sur indication médicale ou au plus tard après trois jours.

Sur le même thème

Comment évaluer et traiter la douleur du patient en soins palliatifs ?

Alphonse Doutriaux

|

29 Mars 2022

En soins palliatifs, le confort du patient est une priorité. Le rôle de l’infirmier(ère) est d’évaluer sans cesse la souffrance du patient pour améliorer sa qualité de vie, et non pas nécessairement sa durée de vie. Ainsi, le soignant se doit de rester attentif aux plaintes de la personne qu’il accompagne et de connaître les outils à sa disposition pour s’adapter au mieux. Nous vous proposons un tour d’horizon de l’appréhension de la douleur en soins palliatifs, son évaluation et ses traitements possibles.

Lire l'article

Le rôle de l'infirmier(ère) dans la démarche palliative

Alphonse Doutriaux

|

30 Mars 2022

Le protocole de soins palliatifs s’inscrit dans la durée en guidant le patient et les proches tout au long de la maladie jusqu’au décès. Sa mise en place passe par l’information du malade et de sa famille, par la connaissance des étapes et trajectoires de la phase palliative, et par la coordination d’une équipe pluridisciplinaire. Dans cet article, nous revenons sur les éléments indispensables qui garantissent un accompagnement en fin de vie optimal.

Lire l'article

Le rôle de l'IDEL dans la pose du PICC Line

Alphonse Doutriaux

|

25 Juillet 2022

Le PICC Line est un outil essentiel pour l’IDEL. La bonne connaissance de son fonctionnement et de son utilisation permet de prodiguer des soins infirmiers adéquats qui évitent au patient d’être piqué à outrance dans le cadre de soins longs, comme ceux prodigués en chimiothérapie.

Lire l'article

BSI et diagnostic infirmier

Alphonse Doutriaux

|

24 Mars 2022

Les diagnostics sont indispensables pour le bilan de soins infirmiers. Ils permettent d’identifier le niveau de dépendance d’un patient et les problèmes liés à sa maladie.

 

Le diagnostic infirmier et le diagnostic du médecin doivent être pensés en tant que démarches complémentaires, au sein de la coordination des pratiques médicales. Comment faire un diagnostic infirmier pour le BSI ? Comment se déroule l’entretien avec le patient ? Comment diagnostiquer les patients dépendants ? On répond à vos questions.

Lire l'article