Quel pansement infirmier pour un ulcère ?

blog

Santé

Infirmier

Plaies et cicatrisation

Pansement infirmier pour ulcère

Les pansements infirmiers pour un ulcère

|

8 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Il existe trois sortes d’ulcères : l’ulcère veineux, artériel et l’ulcère mixte (combinaison des deux). Mais alors, quel pansement l’infirmier(ère) doit privilégier pour un ulcère ? Et quel est le suivi infirmier à mettre en place ? On vous explique tout. 

Sommaire

  • Définition : qu'est-ce qu'un ulcère ?
  • Les pansements infirmiers pour l'ulcère
  • Le suivi infirmier de l'ulcère
  • Téléchargez votre fiche pansements infirmiers en PDF
  • Sources

Fiche pansements infirmiers

+ de 1500 téléchargements

Partager sur :

img test
Quiz Plaies et cicatrisation

Débutant, intermédiaire, avancé ? Passez le test pour connaître votre niveau de compétences !

Je fais le test

Définition : qu'est-ce qu'un ulcère ?

L'ulcère veineux 

L’ulcère veineux se forme lors de l’hyperpression veineuse dans des veines de gros calibres mais aussi de troubles de la microcirculation engendrant un oedème et une hypoxie tissulaire. Peu à peu, il devient un piège leucocytaire avec un passage de fibrinogène. Les femmes ont plus tendance à former un ulcère veineux que les hommes. Par ailleurs, celui-ci est favorisé par un surpoids. 

Les symptômes sont les suivants

  • sensations de lourdeurs dans les jambes ; 
  • douleurs ; 
  • crampes au repos. 

L’ulcère veineux est souvent une conséquence de phlébites. Cela peut se traduire par un oedème malléolaire ou alors des varices. La plupart du temps, l’ulcère d’origine veineuse se situe sous la partie inférieure de la jambe, au niveau du tiers moyen inférieur de la jambe, c’est-à-dire, rétro-malléolaire. Nous verrons ci-dessous, quel pansement pour un ulcère à la jambe utiliser. En effet, une fois la phase de détersion passée, il convient d’appliquer un pansement sur un ulcère veineux. 

L'ulcère artériel

L’ulcère artériel représente, à lui seul, 6 à 10% des ulcères. Ces derniers sont, la plupart du temps, liés à une macro-artériopathie oblitérante chronique des membres inférieurs, d’origine athéromateuse. Dans ce cas, le tabac joue un rôle étiologique crucial. Ici, l’ischémie chronique est générale, atteignant à la fois le compartiment musculaire, avec une claudication à l’effort, et le compartiment cutané. 

 

Les ulcères artériels sont connus pour être douloureux, voire très douloureux. Ils creusent et finissent par aboutir à des dénudations, ou des nécroses tendino-musculaires. Ils sont souvent situés dans le dos du pied et peuvent, dans certains cas, atteindre la jambe. Sachez que l’adjonction d’une micro angiopathie diabétique active fortement l’apparition de ces troubles trophiques et change ainsi la symptomatologie. Pourquoi ? Car la douleur est souvent absente ou modérée, mais aussi parce que les ulcérations l'emportent généralement sur l’extrémité du membre. 

 

À noter que les maux perforants plantaires sortent, normalement du cadre (même élargi) des ulcères artériels d’origine vasculaire. La raison : ils sont majoritairement d’origine neuropathique. Comme pour l’ulcère veineux, l’infirmier(ère) devra appliquer un pansement sur l’ulcère artériel. 

img test
Maîtrisez la prise en charge des plaies

Évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et cicatrisation.

Découvrir la formation

Les ulcères mixtes

L’ulcère mixte est un mélange d’ulcère veineux et d’ulcère artériel. Ce dernier est assez fréquent et à pour particularité d’aggraver le pronostic. En effet, il complexifie fortement la prise en charge thérapeutique du(de la) patient(e). 

 

La plupart du temps, il ressemble à un simple ulcère veineux, mais assez vite, on remarque la présence de douleurs spontanées ou de décubitus. Il s’agit du caractère anormalement creusant la plaie ou rebelle. Ce peut être aussi la présence de plages de nécroses. 

 

Ces composants doivent entraîner la recherche, la documentation et le traitement d’une insuffisance artérielle sous-jacente, la plupart du temps méconnue. 

Les pansements infirmiers pour l'ulcère

Lorsque la phase de détersion est terminée sur la plaie ulcère, le pansement entre en jeu. Il a pour but principal de maintenir un milieu humide et sans macération. Il doit pouvoir absorber les exsudats, et ce, malgré la pression entraînée par l’utilisation d’une compression par bande.

 

Voici la liste des pansements pour une plaie ulcéreuse les plus utiles

 

  • les pansements gras : ceux-ci sont efficaces pour traiter les ulcères non exsudatifs ; 
  • les pansements hydrocolloïdes : il s’agit du premier pansement d’ulcère pour la cicatrisation humide. Cependant, ils ont tendance à engendrer la macération et ainsi, endommager les berges de la plaie lors du retrait. C’est notamment le cas pour les ulcères avec eczéma, atrophie blanche, hypodermite, oedème… ; 
  • les pansements hydrocellulaires : ces pansements absorbants sont spécifiquement adaptés aux ulcères dont l’exsudat est conséquent et les berges fragiles ; 
  • les pansements alginates ulcères : ils sont efficaces pour des ulcères hémorragiques, grâce à leurs propriétés hémostatiques.

 

Attention, dans le cas d’un ulcère, il n’est pas recommandé d’appliquer des compresses car celles-ci maintiennent une importante macération. En effet, l’eau absorbée est instantanément refoulée sur la plaie sous l’effet de la compression. 

img test
Formez-vous avec Jean-Philippe Marcou !

Plaies et cicatrisation

Découvrez la formation

Il existe certains cas particuliers dans le protocole de pansement sur l’ulcère, les voici : 

 

  • les plaies infectées : il est possible d’utiliser un pansement pour ulcère avec une action bactériostatique ou bactéricide, comme un pansement au charbon ou à l’argent. Un pansement au miel pour l’ulcère peut être aussi utile
  • les plaies avec une cicatrisation ralentie, voire arrêtée : ici, l’application d’acide hyaluronique sur l’ulcère relance la cicatrisation. 

Bon à savoir

Envie d’en savoir plus sur certains sujets, comme les pansements pour les plaies chroniques, les pansements infirmiers pour un mal perforant plantaire ou encore la plaie bourgeonnante ? Lisez nos articles dédiés ! 

Le suivi infirmier de l'ulcère

L’infirmier(ère) doit mettre en place des mesures d’accompagnement. Celles-ci sont recommandées par accord professionnel, dans le cadre d’une éducation et du suivi du(de la) patient(e) atteint d’ulcère.

 

Ces mesures sont les suivantes

 

  • l’amélioration de l’observance sur le long terme et de la qualité de la compression ; 
  • la prévention des traumatismes ; 
  • le traitement précoce des plaies ; 
  • l’obtention d’une meilleure hygiène ;
  • l’encouragement du(de la) patient(e) pour plus de mobilité et d’activité sportive ;
  • l’entretien de la mobilité de la cheville ; 
  • l’obtention, le plus possible, de la levée du membre atteint au dessus du plan cardiaque au repos. Cela permet le drainage de posture ; 
  • l’indication des positions à éviter, comme le fait d’être assis, jambes pendantes ou croisées ou encore le piétinement ; 
  • la correction des déséquilibres métaboliques et la réduction pondérale en cas de surpoids ; 
  • la prise en charge du contexte social ; 
  • la correction des troubles de la statique plantaire. 

 

Ainsi, le rôle de l’infirmier(ère) est essentiel dans le suivi médical du(de la) patient(e). Il joue un véritable rôle de prévention. Celle-ci passe principalement par une éducation à la santé publique mais aussi par une meilleure hygiène de vie, c’est-à-dire : 

 

  • une bonne nutrition ; 
  • une activité sportif régulière ; 
  • une bonne hydratation ;
  • une bonne oxygénation.

 

Vous souhaitez suivre une formation Plaies et cicatrisation ? Chez Walter Santé, nous proposons une formation en ligne sur ce sujet. Nous vous invitons à découvrir son contenu en détail sur notre site.

Téléchargez votre fiche pansements infirmiers en PDF

Fiche pansements infirmiers

Fiche pansements infirmiers

+ de 1500 téléchargements

Suivi des pansements

Suivi des pansements

+ de 100 téléchargements

Sources

Ulcères veineux - Recommandations : Haute Autorité de santé

Fiche pansements infirmiers

+ de 1500 téléchargements

Accès gratuit

Accédez dès maintenant à nos explications vidéo sur la cotation des pansements !

Demo image
Découvrir

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

La plaie infectée : la reconnaître et la soigner

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

Une plaie infectée est le résultat d’interactions dynamiques entre un hôte, un germe pathogène potentiel et l’environnement. Les premiers réflexes à avoir pour soigner une plaie infectée sont le nettoyage, l’application d’une crème antibiotique et/ou la pose d’un pansement bactériostatique. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la plaie infectée. Découvrez aussi l'ensemble de nos pour améliorer votre pratique. 

Lire l'article

Le pansement hydrocolloïde : définition et mode d'emploi

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

22 Novembre 2022

Un pansement hydrocolloïde, qui existe depuis plus de 20 ans, est utilisé en phase d'épidermisation et de bourgeonnement d’une plaie. Il est notamment posé comme superficielles, des sites donneurs de greffe, des ulcères de la jambe ou encore des escarres. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce type de pansement. Découvrez aussi nos .

Lire l'article

Tout ce que vous devez savoir sur le pansement VAC

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

16 Mai 2023

Le pansement à pression négative de type VAC est une technique avancée pour accélérer la cicatrisation des plaies complexes. Cette fiche IDE sur le pansement VAC vous explique les indications ainsi que les étapes clés d’un pansement VAC pour offrir les meilleurs protocoles de pansement VAC à vos patients.

Lire l'article

Qu'est-ce qu'une plaie bourgeonnante ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

6 Février 2023

Il existe 3 phases de cicatrisation d’une plaie : la phase inflammatoire, la phase de réparation tissulaire et la phase de maturation cellulaire. Lors de ces phases, la lésion se transforme en une plaie bourgeonnante. Zoom sur le bourgeonnement de la plaie

Lire l'article