Réaliser l'examen clinique de l'épaule

blog

Santé

Kinésithérapeute

Épaule

Réaliser l'examen clinique de l'épaule

Étapes d'un examen clinique de l'épaule

|

6 min

|

Par Alphonse Doutriaux

L’épaule possède une localisation et une fonction anatomiques qui la rendent particulièrement vulnérable aux risques de détériorations, blessures et luxations. C’est pourquoi un examen clinique complet est précieux pour déclencher une prise en charge kinésithérapique de qualité.

Sommaire

  • Les étapes de l'examen clinique type
  • L'évaluation clinique des pathologies de l'épaule
  • Se former au traitement des pathologies de l'épaule
  • Téléchargez le programme de la formation Épaule en PDF

Programme formation Épaule

+ de 900 téléchargements

Partager sur :

Les étapes de l'examen clinique type

Les cours de kinésithérapie en ligne fournissent des méthodes de prise en charge des atteintes de l’épaule. Voici la logique d’examen clinique commune à toutes les pathologies d’épaule :

 

Schéma extrait de la formation Épaule - Walter Santé

L'anamnèse

Il s’agit de procéder au recueil de données et d’informations du/de la patient(e), mais aussi le recueil de valeurs comme l’âge du patient, sa profession, son activité sportive, son hygiène de vie, ses atteintes, ses croyances, et l’existence éventuelle de comorbidités. L’histoire clinique et le mécanisme lésionnel sont fondamentaux à ce stade.

img test
Accompagnez le patient dans la rééducation de son épaule

Principales pathologies, principes de prévention, démarche diagnostique et thérapeutique.

Découvrir la formation

La première hypothèse

On peut ensuite poser une première hypothèse diagnostique basée sur :

  • la qualité tissulaire ;
  • l'irritabilité du tissu ;
  • l’apparition ;
  • la durée des symptômes.

L'examen physique

L’examen physique prend la suite ; ce test de l’épaule doit être attentif aux amplitudes actives et passives, et les comparer au côté controlatéral. Il consiste aussi à vérifier la force de l’épaule et la comparer aussi au controlatéral, et provoquer les symptômes tels que décrits par le patient et à les modifier. 

Astuce

C’est l’étape où il faut prendre des mesures objectives à l’aide de photographies et de la dynamométrie.

L'analyse

Enfin, la dernière étape de l’examen clinique de l’épaule douloureuse consiste à analyser l’ensemble des données pour élaborer une hypothèse diagnostique. Cette suspicion de pathologie permet elle-même d’élaborer un plan thérapeutique avec des éléments adaptés à la capacité de la personne.

L'évaluation clinique des pathologies de l'épaule

Le modèle généraliste d’évaluation clinique des atteintes de l’épaule débute par l’anamnèse. C’est le stade auquel il est important de caractériser les symptômes du patient : on lui demande s’il ressent de la douleur, et on en fait préciser les circonstances (la nuit ? au repos ? suite à une contrainte spécifique ?), de même pour la raideur et l’instabilité. Les soignants dépistent aussi les atteintes et les probables facteurs psycho-sociaux. L’anamnèse permet d’atteindre 60 à 70% de la suspicion diagnostique finale.

 

L’examen clinique de l’épaule douloureuse vise à chercher les pathologies que le soignant a en tête. On procède à un examen de la mobilité active et passive. Cela permet d’écarter les drapeaux rouges que sont les pathologies dangereuses et de classifier la suspicion diagnostique en :

  • épaule raide ;
  • douloureuse ;
  • instable ;
  • du lanceur ;
  • neurologique.
img test
Formations Kinés

Découvrez les formations Kinés DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé, conçues par des experts et réalisées par des professionnels.

Découvrir les formations

Les formations kiné en ligne s’accordent pour dire qu’il n’y a pas de protocole très supérieur de rééducation envers une pathologie ou une autre. La mise en contrainte progressive du tissu de l’épaule et l’exposition au mouvement sont les deux ingrédients fondamentaux dans la réussite du traitement de kinésithérapie. Toutefois la contrainte mécanique doit être adaptée : face à une épaule raide, la priorité sera de retrouver les amplitudes, tandis que dans le cas d’une épaule faible ce sera de retrouver de la force, etc.

Bon à savoir

Parfois, la suspicion ne rentre pas dans les cases, par exemple dans le cas d’une épaule à la fois douloureuse et raide ou instable. L’éducation du patient reste cruciale : il faut lui transmettre les connaissances nécessaires à la compréhension et la gestion de sa pathologie.

Se former au traitement des pathologies de l'épaule

Se former au traitement des pathologies de l’épaule est indispensable pour appréhender la complexité des prises en charge kinésithérapiques en fonction de la pathologie reconnue, dans un contexte traumatique comme dans le cadre d’une intervention chirurgicale. 

 

Les formations à destination des masseurs-kinésithérapeutes rappellent des notions de physiologie, biomécanique et d’anatomie fonctionnelle de l’épaule, et elles détaillent les étapes d’un examen clinique approfondi et rigoureux basé sur une évaluation méthodique.

 

C’est dans les cours de kinésithérapie que l’on trouve un panorama exhaustif et actualisé des possibilités de rééducation de l’épaule, dans une perspective d’accompagnement du patient. Il s’agit d’orienter le patient vers son éducation et son autonomisation, à travers un programme progressif d’exercices kiné de l’épaule sur-mesure.

Bon à savoir

À l'issue des formations DPC pour kinés en ligne, le professionnel maîtrise l’ensemble des pathologies de l’épaule, comme le traitement de la SLAP lésion. Il est capable d’établir un programme de rééducation adapté à la pathologie diagnostiquée, et de fixer des objectifs atteignables à l’issue de la rééducation.

img test
Une question sur le DPC ?

Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

Téléchargez le programme de la formation Épaule en PDF

Programme formation Épaule

Programme formation Épaule

+ de 900 téléchargements

Programme formation Épaule

+ de 900 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Qu'est-ce que la coiffe des rotateurs et quel est sa fonction ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

27 Novembre 2023

L’épaule est une articulation complexe qui permet une large gamme de mouvements. Au cœur de cette partie du corps se trouve un groupe de muscles et de tendons cruciaux, connus sous le nom de coiffe des rotateurs. Comment définir cet élément central et de quoi est-il constitué ? Dans cet article, nous vous familiarisons avec l’anatomie de la coiffe, point essentiel de tout bon cursus de formation de kinésithérapeutes axé sur l’épaule. Au-delà de la définition basique, nous évoquons également le rôle et le fonctionnement de la coiffe des rotateurs dans les muscles de l’épaule, afin d’améliorer vos connaissances et la prise en charge de vos patients.

Lire l'article

SLAP lésion : définition, diagnostic et traitement

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

11 Avril 2024

Parmi les pathologies de l’épaule, on retrouve la lésion SLAP. Il s’agit d’une lésion du labrum, qui est essentiel pour le bon fonctionnement de l’épaule et la mobilité des bras. C’est pourquoi le diagnostic de cette atteinte revêt une grande importance, ainsi que son traitement.

Lire l'article

Rôle et anatomie des ligaments gléno-huméraux

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

2 Février 2024

Les ligaments gléno-huméraux jouent un rôle essentiel dans la stabilité de l’épaule, et contribuent à la fonctionnalité globale de cette articulation. Dans cet article, nous explorons ces éléments centraux liant la glène et la tête humérale, ou plus simplement le bras et l’omoplate. Quel est leur rôle ? Quelles sont les spécificités des ligaments gléno-huméraux supérieur, moyen et inférieur ? Indispensable à tout cursus de formation e-learning en kiné de l’épaule, la compréhension de cette structure vous permettra d’affiner vos prises en charge.

Lire l'article

Causes et symptômes du syndrome de Parsonage-Turner

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

11 Avril 2024

Le syndrome de Parsonage-Turner, très proche de la névralgie amyotrophiante de l’épaule, est souvent mal diagnostiqué. Le tableau clinique est pourtant assez net. Le diagnostic précoce influe directement sur les chances de guérison complète, qui passent par une prise en charge de la douleur et de la kinésithérapie.

Lire l'article