Traitement de l'atrophie cutanée

blog

Santé

Médecin généraliste

Diagnostic dermatologique

Traitement de l'atrophie cutanée

Diagnostic et traitement de l'atrophie cutanée

|

7 min

|

Par Thomas Cornet

Il existe de nombreuses altérations de la surface cutanée, dans lesquelles on identifie les atrophies, où la surface de la peau est épaissie, absente ou interrompue. Ces lésions élémentaires sont généralement bénignes, mais demandent un traitement médical approprié. 

L’atrophie cutanée est un phénomène d’amincissement du tissu de la peau, on le retrouve souvent à des points d’injection ou sous des formes congénitales. Quels sont les symptômes et les causes, ainsi que le traitement possible pour l’atrophie cutanée ? Cet article vous expose les différentes informations liées à cette pathologie cutanée.

Sommaire

  • Définition de l'atrophie cutanée
  • Qu'est-ce que l'atrophie blanche ?
  • Quels traitements sont possibles ?
  • Apprendre à diagnostiquer l'atrophie cutanée avec Walter Santé
  • Téléchargez le programme de la formation Diagnostic dermatologique en PDF

Programme formation Diagnostic dermatologique

+ de 900 téléchargements

Partager sur :

Définition de l'atrophie cutanée

Les formations pour médecin généraliste caractérisent l’atrophie cutanée comme un phénomène témoignant de l’apparition de télangiectasies et d’une peau fine. Lorsqu’il est observé une atrophie cutanée liée à la cortisone, elle est parfois accompagnée d’un purpura, d’une dépigmentation ou d’un retard de cicatrisation.

Bon à savoir

On définit l’atrophie comme une macule non palpable, qui conserve la couleur de la peau du sujet, avec un aspect papier de cigarette.

En médecine générale, on décèle différentes causes à l’atrophie cutanée. Lors du diagnostic, après un interrogatoire et un examen clinique, le médecin détermine si l’atrophie de la peau émerge à la suite d’une injection médicamenteuse, comme un corticoïde.

 

En effet, après une injection de corticoïde réalisée superficiellement, il peut apparaître une atrophie cutanée très caractéristique qui demandera une longue période de cicatrisation. Voici un exemple d'atrophie cutanée causée par une injection de Kenacourt :

 

 

Rappel

Les atrophies cutanées sont également observées chez les nouveau-nés. Dans ce cas précis, il est question d’aplasie congénitale.

img test
Maîtrisez le diagnostic dermatologique

Diagnostiquez les pathologies dermatologiques de vos patients en cabinet de médecine générale.

Découvrir la formation

Qu'est-ce que l'atrophie blanche ?

L’atrophie blanche a la particularité de se manifester suite à une diminution ou à un arrêt de la circulation artérielle dans une région tissulaire. En réalité, l’atrophie blanche est la forme la plus fréquente d’atrophie cutanée.

Important

L’atrophie blanche doit absolument être surveillée, car son insuffisance veineuse périphérique peut causer la présence de plaques blanches nacrées atrophiques qui peuvent constituer le début d’un ulcère cutané. 

Il existe deux cas dans lesquels peut apparaître une atrophie blanche : 

  • dans le cadre d’un syndrome post-thrombotique ;
  • à la suite d’ulcérations douloureuses récidivantes des membres inférieurs.

Quels traitements sont possibles ?

Comme les médecins peuvent l’étudier dans les formations généralistes, les atrophies de la peau doivent être prises en charge avec prudence

 

Le traitement pour l’atrophie cutanée repose sur des traitements locaux, comme l’application de crème et la préparation d’un pansement rembourré. 

Le traitement local 

En fonction du degré de gravité de l’atrophie cutanée, le traitement doit être adapté. En effet, il est recommandé d’utiliser des corps gras contenus dans les crèmes hydratantes. Elles sont relativement peu irritantes, mais il est nécessaire de surveiller leur application pendant toute la durée du traitement. 

 

Si l’on est en présence d’une atrophie blanche ulcéreuse, la crème hydratante risque d’irriter et d’aggraver les plaies déjà présentes. Dans ce cas, il est conseillé de recourir à l’application d’une pommade, qui est un composé plus gras et moins aqueux. Elle complique la mise en place du traitement en raison de ses contraintes : elle est salissante et difficile à nettoyer, mais demeure le traitement le plus avisé. 

img test
Formations Médecins Généralistes

Découvrez les formations DPC Médecins Généralistes en ligne de Walter Santé.

Découvrir les formations

Le pansement

Le traitement local d’une atrophie cutanée avec une crème ou une pommade est généralement accompagné d’un pansement occlusif, obligatoire en présence d’ulcères de la peau. Si les pansements occlusifs demandent une plus grande surveillance en raison de leurs effets secondaires, ils redoublent d’efficacité quant à l’absorption et la rapidité du soin.

Rappel

Un pansement occlusif est constitué d’un film imperméable transparent comme le polyéthylène, ou les pansements souples et semi-perméables.

Dans le cadre d’une atrophie ulcéreuse, il est recommandé de recourir à un pansement hydrocolloïde qui puise du liquide dans la peau et forme un gel qui accélère la guérison. 

 

La cicatrisation des plaies se fait grâce à l’application d’un traitement sur une surface propre et saine. Le traitement de l’atrophie cutanée ne nécessite pas d’agents nettoyants particuliers.

Astuce

Afin de diversifier et approfondir vos connaissances, d’autres articles informatifs sur les examens cliniques de dermatoses sont à votre disposition, comme le traitement de la dyshidrose ou le diagnostic du chancre mou.

Apprendre à diagnostiquer l'atrophie cutanée avec Walter Santé

Dans l’intention d’aider les médecins à distinguer les nombreuses pathologies dermatologiques, Walter Santé a conçu une formation pour médecin généraliste financée par le DPC. D’une durée de 12 h, elle propose des enseignements plus précis sur la complexité de ces maladies de peau, grâce à l’intervention de professionnels de la dermatologie. 

 

Jean-François Cuny, membre titulaire de la Société Française de Dermatologie, dermatologue et vénérologue depuis 1985 et François Truchetet, dermatologue et vénérologue, spécialisé dans la discipline de la dermatologie infectieuse et tropicale, interviennent tous les deux dans la formation de médecin généraliste. Docteurs et experts de leur domaine de prédilection, ils partagent leur savoir-faire et leurs connaissances dans le cadre de la formation continue de médecin afin de vous aider à maîtriser le diagnostic d’une pathologie cutanée.

 

Dans cette formation pour médecin généraliste, en plus de découvrir le traitement de l’atrophie cutanée, vous pourrez : 

  • distinguer les différentes lésions élémentaires, en fonction de critères d’altération, de pigmentation et d’extension ;
  • prendre en compte les lésions dans la constitution du diagnostic dermatologique ;
  • maîtriser la topographie des dermatoses ;
  • différencier et reconnaître les dermatoses en fonction de l’âge des patients ;
  • se former au dépistage et à la prise en charge des tumeurs ;
  • détecter les signes de maladies rares, graves et d’urgence.
img test
Une question sur le DPC ?

Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

Walter Santé a pour mission de développer vos connaissances et approfondir les angles de recherche et de dépistage. Le médecin généraliste est le plus souvent le premier professionnel de santé vers qui se tourne le/la patient(e) dans le cadre d’une suspicion d’un trouble, d’un symptôme ou d’une gêne.

Bon à savoir

Si le médecin généraliste n’est pas docteur en dermatologie, il peut se renseigner et améliorer l’étendue de son savoir sur les maladies cutanées afin de répondre aux besoins de ses patients. Il reste le premier interlocuteur en mesure de rediriger ou non vers un spécialiste plus compétent sur ces questions. Pour former les médecins au diagnostic des tumeurs et cancers de la peau, ou aux troubles s’y apparentant, il devient essentiel de s’informer sur les manifestations de ces pathologies graves afin de prévenir leur apparition.

Téléchargez le programme de la formation Diagnostic dermatologique en PDF

Programme formation Diagnostic dermatologique

Programme formation Diagnostic dermatologique

+ de 900 téléchargements

Programme formation Diagnostic dermatologique

+ de 900 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Le diagnostic de la maladie de Behçet en médecine générale

Walter Learning

Thomas Cornet

|

12 Septembre 2023

La maladie de Behçet, ou aphtose bucco-génitale, est une vascularite des vaisseaux de tous calibres qui touche le plus fréquemment les sujets de 10 à 45 ans. Elle devient parfois invalidante et son pronostic est variable mais peut être grave. La connaissance de la symptomatologie pour les patients enfants comme adultes est utile au médecin généraliste, ainsi qu’une formation à la prise en charge thérapeutique de la maladie de Behçet.

Lire l'article

Diagnostiquer et traiter la chéilite

Walter Learning

Thomas Cornet

|

24 Octobre 2023

De plus en plus de médecins généralistes choisissent de rejoindre une afin d’apprendre à identifier les différentes atteintes cutanées. Et pour cause, près de 15 % des consultations portent sur ce sujet. Dans cet article, nous nous penchons plus particulièrement sur la chéilite. Comment se définit-elle ? Quels sont ses causes et ses symptômes ? Nous vous proposons un tour d’horizon complet, incluant également le diagnostic et le traitement des chéilites. Obtenez ainsi un aperçu de notre cursus DPC médecine sur les diagnostics dermatologiques.

Lire l'article

Le diagnostic de la dermatite atopique en médecine générale

Walter Learning

Thomas Cornet

|

12 Septembre 2023

La dermatite atopique, ou eczéma, est une dermatose inflammatoire caractérisée par un prurit majeur. C’est une maladie extrêmement fréquente, qui touche tous les âges mais en particulier les nourrissons. C’est pourquoi les formations continues de médecine générale abordent cette affection chronique, tant dans ses causes et ses symptômes que son traitement et ses complications.

Lire l'article

Diagnostic de l'érythème et de l'exanthème

Walter Learning

Thomas Cornet

|

24 Octobre 2023

Il existe peu de lésions élémentaires en dermatologie, mais de nombreuses dermatoses les associent, rendant le diagnostic parfois complexe. En tant que médecin généraliste, il peut s’avérer pertinent de se former via un cursus DPC e-learning approprié, afin d’identifier plus rapidement la cause des maladies cutanées et ainsi agir efficacement. Il a été établi que 80 % du diagnostic repose sur l’interrogatoire, d’où la nécessité de se familiariser avec les diverses conditions dermatologiques pour poser les bonnes questions et accélérer la prise en charge. Dans cet article, nous vous proposons d’explorer l’érythème polymorphe et l’exanthème, pour vous donner un avant-goût des formations DPC médecine sur la dermatologie. Découvrez les signes cutanés et les différences entre ces deux notions essentielles.

Lire l'article