Comment mesurer la pression artérielle ?

blog

Santé

Médecin généraliste

Facteurs RCV

mesure pression artérielle

Mesure de la pression artérielle : techniques et recommandations

|

6 min

|

Par Thomas Cornet

La pression artérielle peut être mesurée à l’aide de différents appareils : manomètre anéroïde ou manomètre oscillométrique pour le médecin, MAPA ou automesure pour le patient, à domicile. Ces mesures sont indispensables dans le diagnostic de l’hypertension artérielle dans le but d’évaluer le risque cardiovasculaire, mettre en place un traitement et un suivi, voire déterminer un pronostic.

Lisez notre article pour savoir comment mesurer la pression artérielle : les appareils, la mesure ambulatoire et les recommandations de la société française d’hypertension artérielle.

Sommaire

  • Les différents appareils pour mesurer la pression artérielle
  • Les mesures ambulatoires
  • Les recommandations de mesure de la pression artérielle
  • Téléchargez le programme de la formation Facteurs de risques cardiovasculaires en PDF

Programme formation Facteurs RCV

+ de 1000 téléchargements

Partager sur :

Les différents appareils pour mesurer la pression artérielle

La mesure de la pression artérielle est essentielle, car tout se fait à partir des chiffres mesurés : le diagnostic de l'hypertension artérielle, le traitement, le suivi et le pronostic. La première mesure de tension artérielle a été réalisée à la fin du XIXe siècle avec un appareil à colonne. Par la suite, d’autres appareils pour la prise de la pression artérielle ont été mis au point, comme l’oscillomètre, créé par M. Pachon au début du XXe siècle.

Bon à savoir

La méthode oscillométrique développée est toujours utilisée par nos appareils de mesure de la pression artérielle.

Du point de vue historique, c’est Nikolaï Korotkov qui a été le premier à décrire comment mesurer la pression artérielle en consultation. On parle d’ailleurs des “bruits de Korotkov” pour désigner les bruits qui apparaissent lorsque le brassard se dégonfle, afin de repérer la pression artérielle maximale.

Il existe différents appareils pour mesurer la pression artérielle :

  • le manomètre à mercure ;
  • le manomètre anéroïde ;
  • le manomètre oscillométrique (électronique).
img test
Maîtrisez les facteurs de risques cardiovasculaires

Notre formation DPC complète sur les facteurs de risques cardiovasculaires : de l'HTA au diabète.

Découvrir la formation

Par manque de précision, le manomètre anéroïde est un appareil pour prendre la tension qui est de moins en moins utilisé en consultation. De nos jours, le manomètre oscillométrique est plus largement utilisé, bien qu’il ait été destiné, à l’origine, à l’automesure pour les patients. Les appareils d’automesures validés sont ainsi devenus les appareils de travail pour les médecins.

Les mesures ambulatoires

Les mesures ambulatoires sont réalisées en dehors de la présence du médecin. Il existe deux techniques de mesures ambulatoires :

  • la MAPA (Mesure Ambulatoire de la Pression Artérielle) ;
  • l’automesure tensionnelle à domicile (AMT).

L’appareil MAPA pour la tension ressemble à un petit boîtier que les patients doivent porter pendant 24 heures. Les mesures sont prises automatiquement, tous les quarts d’heure dans la journée et toutes les demi-heures dans la nuit.

 

L’automesure tensionnelle à domicile peut être réalisée à l’aide de divers appareils. Il existe deux grands types d’appareils :

  • les brassards classiques qui se placent au niveau supérieur du bras ;
  • les appareils au poignet.

Il est fortement recommandé de choisir un brassard qui se place au niveau du biceps, car les appareils au niveau du poignet manquent de précision. Si les chiffres sont moins précis, c’est parce que la pression mesurée au niveau de l’artère radiale (au poignet) n’est pas la même que celle de l’artère humérale (dans la partie supérieure du bras).

 

La hauteur joue également un rôle dans la mesure ambulatoire de la pression artérielle : le poignet doit être à hauteur du cœur. Il est donc conseillé, si le patient possède un appareil au poignet, de prendre la pression artérielle en plaçant sa main sur l'épaule, afin d’avoir le poignet à la même hauteur que le cœur.

Bon à savoir

En tant que médecin, vous devez recommander au patient de se tourner vers les brassards traditionnels pour une meilleure mesure de la pression artérielle.

img test
Formations Médecins Généralistes

Découvrez les formations DPC Médecins Généralistes en ligne de Walter Santé.

Découvrir les formations

Les recommandations de mesure de la pression artérielle

La société française d’hypertension artérielle propose des recommandations pour la mesure de la tension artérielle. Il est recommandé de répéter la mesure en consultation. En principe, le premier chiffre mesuré n’est pas précis, car les patients peuvent être essoufflés, anxieux, impatients, etc. Il est conseillé de faire entre deux et trois mesures de tension artérielle. Si le médecin ou l’infirmier réalise trois mesures, il doit calculer la moyenne des deux dernières mesures.

 

Pour la prise de la pression artérielle à domicile en automesure, il est conseillé au patient d’utiliser un appareil à déclenchement automatique, car le fait d’actionner la poire pour gonfler le brassard augmente légèrement les chiffres.

Bon à savoir

Le site de la société française d’hypertension a mis en ligne la liste des appareils validés pour prendre la tension artérielle en automesure.

Il faut également savoir que les patients hypertendus qui n’ont pas eu d’accident ne sont plus pris en charge à 100 % en ALD (affection de longue durée) par l’Assurance Maladie. Si les patients diabétiques de type II sont toujours à 100 % en ALD, c’est un sujet qui est en discussion du côté de l’Assurance Maladie. Vous pouvez aussi consulter notre article “diabète et maladie cardiovasculaire”. 

Rappel

Retrouvez toutes les informations sur les facteurs de risques cardiovasculaires, de l’évaluation du risque à la prise en charge, dans notre formation Facteurs de risques cardiovasculaires. Développez vos connaissances sur l’ensemble des risques cardiovasculaires, de l’hypertension artérielle au diabète, en identifiant les examens cliniques nécessaires pour chaque patient, afin de pouvoir définir, identifier et prendre en charge un patient qui présente des risques cardiovasculaires.

Téléchargez le programme de la formation Facteurs de risques cardiovasculaires en PDF

Programme formation Facteurs RCV

Programme formation Facteurs RCV

+ de 1000 téléchargements

Programme formation Facteurs RCV

+ de 1000 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Diagnostic de l'hypertension artérielle : définition et méthode

Walter Learning

Thomas Cornet

|

31 Juillet 2023

Véritable enjeu de santé publique, les maladies cardiovasculaires sont fréquentes et multifactorielles. L’hypertension artérielle est un des principaux facteurs de risques d’accident ou de maladie cardiovasculaire. Le diagnostic de la tension artérielle est donc capital. Il doit être réalisé par un professionnel de santé. Une fois le diagnostic d'HTA (hypertension artérielle) posé, un traitement et un suivi doivent être mis en place.
Reprenons les étapes pour comprendre comment diagnostiquer l’hypertension artérielle : la définition, le dépistage et la confirmation du diagnostic HTA, et les différentes techniques de mesure de la tension artérielle.

 

Lire l'article

Qu'est-ce que l'AOMI et quel est le traitement adapté ?

Walter Learning

Thomas Cornet

|

18 Janvier 2024

L'Artériopathie Oblitérante des Membres Inférieurs (AOMI) est une maladie cardiovasculaire caractérisée par le rétrécissement ou l'obstruction des artères irriguant les membres inférieurs. 
Cette condition vasculaire est étudiée dans le cadre de notre sur les facteurs de risques cardiovasculaires. Souvent associée au tabagisme et au diabète, elle présente un risque non négligeable d'événements cardiovasculaires. 

Cet article explorera en détail l'AOMI, de sa définition à ses implications médicales, les traitements possibles et ses aspects spécifiques chez les femmes.

Lire l'article

Que faire en cas de taux de triglycérides élevé ?

Walter Learning

Thomas Cornet

|

18 Janvier 2024

Les triglycérides sont, tout comme le cholestérol, des composés lipidiques, c'est-à-dire des graisses, qui circulent dans le sang. Un taux élevé de triglycérides peut être un indicateur de risque pour la santé cardiovasculaire. 

Découvrez les clés pour aborder et traiter efficacement les taux de triglycérides élevés, en explorant les stratégies allant des modifications du mode de vie aux options médicales, afin de prévenir les risques cardiovasculaires associés à cette condition.

Lire l'article

Recommandations en cas de dyslipidémie chez le patient à risque cardiovasculaire

Walter Learning

Thomas Cornet

|

3 Juillet 2023

Dans cet article, nous abordons le sujet de la dyslipidémie dans le cadre de la cardiologie, et plus particulièrement chez la personne identifiée comme étant à haut risque cardiovasculaire. Découvrez la prise en charge de cette spécificité et quels conseils prodiguer à vos patients en tant que professionnel de santé. Nous évoquons le traitement de la dyslipidémie, et dévoilons les seuils arrêtés par les organisations médicales pour un suivi efficace. Prenez connaissance des recommandations établies pour la dyslipidémie afin de prévenir les complications et de continuer à promouvoir la santé cardiaque.

Lire l'article