Le traitement par laryngectomie en cas de cancer laryngé

blog

Santé

Orthophonistes

Troubles de la déglutition

Laryngectomie

Quel traitement pour soigner les différents cas de laryngectomie ?

|

9 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Les cancers laryngés peuvent être traités par laryngectomie partielle ou laryngectomie totale. Ces techniques chirurgicales consistent à retirer une partie ou la totalité du larynx, ce qui peut avoir des conséquences sur la déglutition, entraînant des pertes des niveaux de fermeture et augmentant le risque de fausses routes.
Découvrez les différentes laryngectomies en orthophonie et les prises en charge adaptées. Toutes les informations sont issues de notre formation orthophoniste Walter Santé.

Sommaire

  • Qu'est-ce qu'une laryngectomie ?
  • La laryngectomie partielle
  • La laryngectomie totale
  • La laryngectomie supra-glottique
  • La laryngectomie frontale antérieure avec épiglottoplastie
  • Les laryngectomies supracricoïdiennes
  • Téléchargez le programme de la formation Troubles de la déglutition en PDF

Programme formation Troubles de la déglutition

+ de 800 téléchargements

Partager sur :

Qu'est-ce qu'une laryngectomie ?

Il existe différents types de traitements pour les cancers laryngés. Les micro-chirurgies sont peu fréquentes en chirurgie ORL, elles sont plutôt utilisées pour les lésions fonctionnelles ou congénitales de cordes vocales. Du côté du larynx, les chirurgies sont souvent partielles et peu étendues, ou totales.


Une laryngectomie, par définition, est une ablation partielle ou totale du larynx. Il existe aussi des plus petites chirurgies du larynx, comme les cordectomies ou des hémilaryngectomies (chirurgies latérales du larynx). Les conséquences sur la déglutition sont transitoires ou permanentes. Lorsqu'elles sont les causes de problèmes de déglutition vraiment importants, il peut y avoir recours à une trachéotomie pour respirer et sécuriser la déglutition.

img test
Maîtrisez la prise en charge de la déglutition dysfonctionnelle

Physiologie et sémiologie de la déglutition, évaluations et bilan, rééducation et réadaptation.

Découvrir la formation

La laryngectomie partielle

Les laryngectomies partielles ont des conséquences sur la déglutition et l’alimentation, notamment au niveau de la perte des niveaux de fermeture. En effet, pour protéger les voies aériennes, le corps humain dispose de 5 niveaux de fermeture :

  1. les cordes vocales ;
  2. les bandes ventriculaires ;
  3. les aryténoïdes ;
  4. l’épiglotte ;
  5. le recul de la base de la langue.

Suivant les conséquences d’une laryngectomie partielle sur les niveaux de fermeture (récupération post-opératoire, gravité, etc.), la prise en charge d'une laryngectomie en orthophonie est plus ou moins longue.
Il existe plusieurs sortes de laryngectomies partielles, dont :

  • la laryngectomie supra-glottique ;
  • la laryngectomie frontale antérieure avec épiglottoplastie (laryngectomie de Tucker) ;
  • les laryngectomies supracricoïdiennes (CHEP ou CHP).

Astuce

Découvrez aussi notre article sur la presbyphagie et les troubles de la déglutition chez les personnes âgées.

La laryngectomie totale

La laryngectomie totale, comme son nom l’indique, est une ablation totale du larynx. La voie digestive est complètement séparée de la voie aérienne. Le risque de fausse route et de pénétration dans les voies aériennes est présent seulement au moment de la période de cicatrisation (ou dans le cas d’un défaut de cicatrisation, comme une fistule ou un pharyngostome).


Une laryngectomie totale est une technique chirurgicale qui entraîne surtout des conséquences au niveau de la propulsion et du transport des aliments, causé par des défauts d’ouverture du sphincter supérieur de l’œsophage et du transport pharyngé.


La prise en charge orthophonique de la laryngectomie totale concerne donc peu la prise en charge des risques liés à la déglutition, mais la mise en place d’une rééducation vocale.

Important

Durant cette réhabilitation vocale, l’orthophoniste doit tout de même rester vigilant face aux troubles de la déglutition chez ces patients : il faut faire attention à l’étanchéité de l’implant phonatoire (présence de toux après la prise des liquides), aux blocages lors de la déglutition et aux capacités de déglutition en termes d’alimentation (difficulté à avaler des aliments solides, par exemple).

img test
Formations Orthophonistes

Découvrez nos formations continues pour les orthophonistes. Financement FIF PL disponible.

Découvrir les formations

La laryngectomie supra-glottique

La laryngectomie supra-glottique est une laryngectomie partielle. Elle consiste à retirer des structures qui sont au-dessus du plan glottique. Certains éléments peuvent devenir problématiques dans cette chirurgie :

  • la création d’un récessus glossolaryngé ;
  • la perte de l’ascension laryngée et de la bascule antérieure du larynx lors de la déglutition ;
  • la perte d’efficacité de la propulsion linguale ;
  • la perte de sensibilité des structures laryngées.

Ces conséquences augmentent les risques de fausses routes et de pénétrations laryngées. Par ailleurs, la récurrence des fausses routes peut entraîner une altération de l’état général du patient, même lorsqu'elles sont silencieuses.


La rééducation et les stratégies d’adaptation des laryngectomies supra-glottiques doivent toujours s’adapter aux éléments qui ont été retirés. Les comptes-rendus opératoires sont donc très utiles. L’orthophoniste peut travailler sur certains éléments :

  • le recul et le renforcement de la base de la langue (lorsque la base est toujours présente) ;
  • le renforcement des structures postérieures ;
  • le renforcement de la musculature laryngée intrinsèque et extrinsèque (protection des voies aériennes).

L’orthophoniste peut proposer différents exercices à ses patients : manœuvre de Masako, déglutition sus-glottique et supra sus-glottique, des postures comme la rotation ou la flexion antérieure, etc. Les stratégies alimentaires consistent à épaissir les liquides, à limiter les quantités de nourriture en bouche, et à manger des aliments hydratés ou gras.

Manœuvre de MasakoManœuvre de Masako - extrait de la formation Troubles de la déglutition

© Walter Santé 2023

La laryngectomie frontale antérieure avec épiglottoplastie

La laryngectomie frontale antérieure avec épiglottoplastie, appellée aussi laryngectomie de Tucker, est une laryngectomie partielle. Cette chirurgie est moins pratiquée qu’autrefois, mais les orthophonistes peuvent accompagner des patients qui en ont bénéficié lorsqu’elle était pratiquée plus régulièrement.


Dans cette chirurgie, l’épiglotte est verticalisée lors de la reconstruction. Le patient perd des espaces valléculaires, ainsi que deux niveaux de fermeture (au niveau épiglottique et au niveau des cordes vocales et des bandes ventriculaires). La base de la langue n’est, normalement, pas impactée. Après cette chirurgie, les fausses routes concomitantes ne sont pas rares, notamment durant la période post-opératoire.


L’orthophoniste doit travailler à restaurer les niveaux de fermeture manquants en compensant avec la base de la langue et la fermeture aryténoïdienne, et chercher à favoriser une bascule de l’épiglotte qui n’est plus mobile.

img test
Maîtrisez la prise en charge de la déglutition dysfonctionnelle

Physiologie et sémiologie de la déglutition, évaluations et bilan, rééducation et réadaptation.

Découvrir la formation

Les laryngectomies supracricoïdiennes

Les chirurgies partielles supracricoïdiennes les plus communes sont la CHEP (la chirurgie partielle du larynx avec reconstruction par Crico-Hyoïdo-Epiglotto-Pexie) et la CHP (la chirurgie partielle du larynx avec reconstruction par Crico-Hyoïdo-Pexie).

La CHEP

La chirurgie CHEP crée un défaut de protection des voies aériennes au premier plan, par défaut de fermeture des voies aériennes. L’étage glottique et le cartilage thyroïde sont retirés, mais la base de la langue est conservée, ainsi que l’épiglotte et les aryténoïdes. Il est donc possible de récupérer jusqu’à trois niveaux de fermeture. Pour ce faire, l’orthophoniste peut proposer au patient des exercices qui favorisent la bascule aryténoïdienne et le recul de la base de la langue

 

CHEP

CHEP - extrait de la formation Troubles de la déglutition

© Walter Santé 2023

La CHP

Après une chirurgie CHP, il est possible de ne récupérer qu’un seul niveau de fermeture. En effet, dans la plupart des cas, il ne reste qu’un seul aryténoïde, ainsi que la base de la langue. L’objectif est de restaurer un niveau de fermeture entre ces deux éléments, en travaillant sur le recul de la base de la langue et en optimisant le temps oral (en réduisant la compensation par le temps pharyngé). En plus de sécuriser la déglutition, ces exercices orthophoniques permettent aussi de restaurer et de réhabiliter la parole du patient.

 

CHP

CHP - extrait de la formation Troubles de la déglutition

© Walter Santé 2023


Le praticien peut proposer une stratégie d’adaptation avec des flexions et des rotations du côté lésé, pour favoriser un passage du côté où l’aryténoïde est conservé.

Astuce

Découvrez la formation orthophoniste à distance proposée par Walter Santé et dispensée par Anaïs Galtier, orthophoniste travaillant au CHU de Toulouse dans l’Unité de la voix et de la déglutition et dans un centre de formation orthophoniste. Cette formation en ligne d’orthophonie concerne les troubles de la déglutition. Elle permet aux orthophonistes diplômés d’acquérir les compétences pour repérer les symptômes de la dysphagie et de diagnostiquer les troubles de déglutition, afin de mieux les prendre en charge. Nos cours d'orthophonie sont éligibles au DPC et FIF PL.

Téléchargez le programme de la formation Troubles de la déglutition en PDF

Programme formation Troubles de la déglutition

Programme formation Troubles de la déglutition

+ de 800 téléchargements

Programme formation Troubles de la déglutition

+ de 800 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Quel traitement pour soigner les différents cas de laryngectomie ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

12 Septembre 2023

Les cancers laryngés peuvent être traités par laryngectomie partielle ou laryngectomie totale. Ces techniques chirurgicales consistent à retirer une partie ou la totalité du larynx, ce qui peut avoir des conséquences sur la déglutition, entraînant des pertes des niveaux de fermeture et augmentant le risque de fausses routes.
Découvrez les différentes laryngectomies en orthophonie et les prises en charge adaptées. Toutes les informations sont issues de notre formation orthophoniste Walter Santé.

Lire l'article

Anaïs Galtier, orthophoniste et formatrice : "la formation en ligne, c'est une très belle opportunité !"

Walter Learning

Charlotte Paumelle

|

12 Septembre 2023

Anaïs Galtier est orthophoniste depuis 9 ans et travaille depuis plus de 8 ans au CHU de Toulouse dans le service de l’Unité de la Voix et de la Déglutition, ainsi qu’au Centre de Rééducation Intensive des laryngectomisés. Elle vous donne toutes les clés du bilan et la prise en charge de la déglutition dysfonctionnelle chez l’adulte dans la .

 

Découvrez dans cette interview son parcours et ses conseils sur la prise en charge des troubles de la déglutition !

Lire l'article

Quels sont les symptômes de la dysphagie ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

12 Septembre 2023

Les troubles de la déglutition (dysphagie) peuvent avoir plusieurs et symptômes. Les symptômes de la dysphagie sont évocateurs d’un ou de plusieurs mécanismes physiopathologiques. Dans la dysphagie, les symptômes peuvent être spécifiques ou aspécifiques. Ils sont dits spécifiques, lorsqu’ils sont en lien avec la fonction de la déglutition, ce qui n’est pas le cas lorsqu’ils sont aspécifiques. Dans ce cas, ils peuvent être liés à l’alimentation, l’état nutritionnel ou l’état pulmonaire du patient. Petit tour d'horizon des différents symptômes rencontrés dans les troubles de la déglutition.

Lire l'article

Problèmes de déglutition : quelles sont les causes ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

12 Septembre 2023

Les troubles de la déglutition, nommés aussi dysphagies, ont des conséquences sur la vie quotidienne des patients qui en sont atteints. La dysphagie ne doit pas être prise à la légère et requiert, dans certains cas, l’intervention d’un orthophoniste afin de mettre en place une prise en charge adaptée, comme une rééducation de la déglutition.

La difficulté à déglutir a des causes diverses. Elles peuvent être neurologiques, structurelles, infectieuses, iatrogènes ou résulter du vieillissement naturel de l’organisme. Petit tour d’horizon de la déglutition difficile et ses causes.

Lire l'article