Pourquoi choisir d'exercer en tant qu'IDEL ?

blog

Santé

Infirmier

Gestion de cabinet infirmier

Exercer en tant qu'IDEL

Pourquoi exercer en tant qu'IDEL ?

|

7 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Le nombre d’infirmiers et d’infirmières qui choisissent le statut libéral est en constante augmentation en France. Certaines causes poussent les infirmiers salariés (public ou privé) à choisir le libéral (tensions à l'hôpital, rémunération, rythme effréné, problèmes de hiérarchie…), mais ce sont surtout les avantages de l’exercice libéral qui attirent de plus en plus les infirmiers(ères) : gestion personnelle du planning et de la patientèle, chiffre d’affaires plus élevé, autonomie et liberté d’exercice, relation patient-infirmier plus saine, etc.

 

Que ce soit sous forme de collaboration IDEL, en tant que remplaçant ou associé, au sein d’un cabinet, d’une MSP ou d’une CPTS, nous vous conseillons de suivre une formation professionnelle infirmier, comme la formation Gestion de cabinet, avant de vous lancer en tant qu’IDEL !

Sommaire

  • L'augmentation du nombre d'IDEL
  • Quels sont les avantages de l'activité libérale ?
  • Les qualités de l'IDEL
  • Où exercer en tant qu'IDEL ?
  • Téléchargez gratuitement le guide de l'installation libérale infirmière en PDF
  • Sources

Guide installation libérale infirmière

+ de 3000 téléchargements

Partager sur :

img test
Êtes-vous prêt(e) à vous installer en libéral ?

10 questions sur la gestion de cabinet infirmier.

Je fais le test

L'augmentation du nombre d'IDEL

D’après les chiffres INSEE (2021), il y a plus de 600 000 infirmiers en France, tout mode d’exercice confondu (salariés, libéraux et mixtes). Les salariés en structure hospitalière représentent 64 % des IDEL, 18 % pour les IDEL libéraux ou mixtes, et 18 % pour les autres salariés. Depuis plusieurs dizaines d’années, le nombre d’infirmiers libéraux ne cesse d’augmenter.

 

Différentes raisons peuvent être évoquées pour expliquer l’augmentation d’IDEL sur le territoire :

 

  • une volonté d’affranchissement de la hiérarchie ;
  • une insatisfaction de l’exercice du métier en structure hospitalière ; des tensions à l’hôpital et au sein des équipes (l’actualité n’est pas avare d’exemples illustrant les difficultés rencontrées à l'hôpital en France) ;
  • une envie de trouver sa place et d’être plus satisfait dans son métier (horaires, rythme, conciliation vie professionnelle/vie personnelle…) ;
  • un salaire qui n’est pas satisfaisant et de (très) nombreuses tâches administratives qui dénaturent le métier.

Quels sont les avantages de l'activité libérale ?

Ce n’est pas sans raison si le nombre d’infirmiers salariés qui décident de devenir infirmier libéral est en constante augmentation ces dernières années. Plusieurs avantages font pencher la balance en faveur de l’activité libérale infirmière.

 

  • Les revenus sont plus élevés pour une infirmière libérale qu’une infirmière salariée. Les revenus annuels moyens de l’IDEL sont de 48 000 euros (même s’ils varient fortement selon la zone d’exercice, le nombre de patients et les actes facturés en cotations IDEL). Après son installation, l’IDEL peut gagner entre 3 000 et 4 000 euros mensuels, voire plus. Cependant, les charges mensuelles représentent, en moyenne, la moitié du chiffre d’affaires de l’IDEL. Une infirmière en hôpital gagne 2 500 euros brut/mois en fin de carrière (et 1 800 euros brut/mois en début de carrière).
  • L’emploi d’infirmière libérale permet de s’affranchir de la hiérarchie et des contraintes d’une structure hospitalière, même si la gestion administrative d’un cabinet est importante et ne doit pas être sous-estimée. Bien que l’activité de l'IDEL nécessite de la rigueur et de l’organisation, elle apporte de l’autonomie et une certaine liberté professionnelle.
  • L’IDEL peut gérer son propre planning, s’organiser selon sa vie professionnelle et sa vie personnelle, choisir son rythme, les soins à dispenser et sa patientèle.
  • Il y a plus de respect et de reconnaissance dans la relation entre patient et IDEL qu’à l’hôpital (où l’infirmière doit courir entre chaque patient, sans avoir la possibilité de prendre son temps et de bien faire son métier). La relation avec le patient n’est pas la même : l’IDEL est plus proche, plus à l’écoute et peut tisser des liens (notamment avec les patients chroniques).
  • L’activité libérale permet de voir du pays ! L’IDEL doit aller chez ses patients et se déplacer, ce qui permet de sortir du cabinet et de ne pas rester enfermé entre quatre murs toute la semaine.
img test
Développez votre activité libérale

Installation libérale, matériel, comptabilité, aides et réglementation.

Découvrir la formation

Face au vieillissement de la population, au développement de l’hospitalisation ambulatoire et au maintien à domicile (les personnes âgées restent plus longtemps chez elles, même lorsqu’elles sont malades), la demande d’infirmières libérales est de plus en plus forte. L’augmentation des maladies chroniques, qui représentent environ 60 % de la patientèle d’un IDEL, renforce ce besoin. Sans oublier le rôle fondamental des infirmiers libéraux dans les zones de désertification médicale.

Les qualités de l'IDEL

Quelles sont les qualités nécessaires pour être IDEL ? Il est indispensable de savoir être à l’écoute de ses patients, d’être patient et d’avoir une endurance psychologique et physique (il faut marcher, se déplacer fréquemment, monter des escaliers et supporter une grande amplitude horaire). Être IDEL, c’est travailler au sein d’un cabinet libéral composé de plusieurs infirmiers associés et/ou collaborateurs. C’est pourquoi l’IDEL doit aussi avoir un esprit d’équipe, être organisé, rigoureux et avoir un bon sens des responsabilités.

 

C'est le code de la santé publique qui régit l’activité d’infirmière. Si vous souhaitez vous lancer en tant qu’IDEL, nous vous recommandons de suivre une formation infirmier pour apprendre à gérer un cabinet infirmier et pour tout savoir de la prescription infirmière.

img test
Formez-vous avec Sylvie Danton

Installation et gestion du cabinet infirmier libéral

Découvrir le programme

Où exercer en tant qu'IDEL ?

L’infirmier qui souhaite exercer en tant qu’IDEL doit choisir son statut.

  • Devenir remplaçant : c’est le statut choisi par les IDEL débutants qui souhaitent découvrir l'exercice libéral. Un infirmier peut devenir IDEL remplaçant après 1 an et 6 mois d’exercice en structure hospitalière.
  • Devenir collaborateur : un IDEL collaborateur s’installe au sein d’un cabinet établi et fait partie d’une équipe déjà constituée. Il faut avoir exercé 3 ans en hôpital avant de pouvoir devenir infirmier libéral collaborateur.
  • Reprendre ou créer un cabinet : reprendre un cabinet est utile pour récupérer le fonds de commerce, le matériel et la patientèle du précédent IDEL. Il n’est pas possible de créer un cabinet infirmier n’importe où. La création d’un cabinet libéral infirmier doit donc se faire en zone autorisée.

 

En principe, l’exercice en cabinet IDEL est un travail d’équipe (avec une petite ou une grosse équipe). Les IDEL exercent rarement seuls. Il existe encore quelques cabinets avec un seul IDEL (qui doit se faire remplacer pour pouvoir prendre des congés), mais c’est une situation de plus en plus rare. En dehors du cabinet IDEL, il est possible d’exercer en MSP (Maison de Santé Pluriprofessionnelle) ou au sein d’une CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé).

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : il y a 2,8 % des infirmiers salariés qui choisissent de changer de mode d’exercice et qui optent pour une installation IDEL libérale. Le pourcentage d'infirmiers qui font le chemin inverse est divisé par deux : ce sont 1,4 % des IDEL qui décident de quitter leur activité libérale pour un autre mode d’exercice. Les carrières des IDEL sont plus longues : elles durent 35 ans, en moyenne, contre 30 ans à l’hôpital public et 33 ans dans le privé (chiffres de la DREES, a Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques).

Téléchargez gratuitement le guide de l'installation libérale infirmière en PDF

Guide installation libérale infirmière

Guide installation libérale infirmière

+ de 3000 téléchargements

Sources

Infirmières : les chiffres clés de 2021 - MACSF

 

Guide installation libérale infirmière

+ de 3000 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Cabinet infirmier : quel affichage obligatoire ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

3 Avril 2023

Lorsque vous vous installez en cabinet infirmier libéral, vous devez respecter certaines obligations (juridiques, administratives, fiscales…), le code de déontologie infirmier, mais aussi les règles de bonne pratique. Les règles d’affichage obligatoire au cabinet médical (cabinet IDEL, en l’occurrence) sont à connaître : l’affichage des tarifs (tarifs des honoraires pratiqués et tarifs des remboursements de l’Assurance Maladie), le texte à afficher selon votre situation conventionnelle (IDEL conventionné ou IDEL non conventionné) et les sanctions en cas de non respect.


Si vous souhaitez en savoir plus sur les réglementations en cabinet infirmier libéral, nous vous conseillons de .

Lire l'article

La Convention nationale des infirmiers

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

12 Decembre 2022

L’actuelle convention nationale des infirmiers a été signée en 2007 entre les différents syndicats infirmiers et l’Union nationale des caisses d’assurance maladie. En tant qu’IDEL, signer la convention nationale des infirmiers vous offre des bénéfices, mais vous engage également à des obligations statutaires, notamment au niveau de votre facturation. Découvrez les droits et les devoirs de tout IDEL conventionné.

Lire l'article

Pourquoi exercer en tant qu'IDEL ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

6 Mars 2023

Le nombre d’infirmiers et d’infirmières qui choisissent le statut libéral est en constante augmentation en France. Certaines causes poussent les infirmiers salariés (public ou privé) à choisir le libéral (tensions à l'hôpital, rémunération, rythme effréné, problèmes de hiérarchie…), mais ce sont surtout les avantages de l’exercice libéral qui attirent de plus en plus les infirmiers(ères) : gestion personnelle du planning et de la patientèle, chiffre d’affaires plus élevé, autonomie et liberté d’exercice, relation patient-infirmier plus saine, etc.

 

Que ce soit sous forme de collaboration IDEL, en tant que remplaçant ou associé, au sein d’un cabinet, d’une MSP ou d’une CPTS, nous vous conseillons de suivre une formation professionnelle infirmier, comme la , avant de vous lancer en tant qu’IDEL !

Lire l'article

Le matériel nécessaire à l'ouverture d'un cabinet infirmier libéral

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

15 Novembre 2022

Un cabinet médical demande un équipement spécifique qui doit permettre d’accueillir sa patientèle dans un environnement professionnel respectant les conditions de sécurité et d’hygiène exigées par l’ARS. Du mobilier au matériel informatique en passant par la mallette de soins pour les tournées, nous vous présentons, dans cet article, le matériel essentiel pour ouvrir son cabinet infirmier.

Lire l'article