Que faire en cas de contrôle de l'Assurance Maladie ?

blog

Santé

Infirmier

NGAP

Déroulement du contrôle de l'Assurance Maladie

Quelle démarche en cas de contrôle de l'Assurance Maladie ?

|

8 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Il arrive qu’un(e) infirmier(ère) reçoive une lettre d’avertissement de l’Assurance Maladie concernant  sa manière d’exercer son métier et de facturer ses actes. Dans ce cas, il est crucial de connaître toutes les étapes pour agir vite et en conséquence et éviter l'escalade de la situation. Une formation infirmier peut être utile, en attendant, on vous dit tout. 

Sommaire

  • Le risque de contrôle de l'Assurance Maladie
  • La phase pré-contentieuse
  • La phase contentieuse
  • Se préparer aux contrôles avec la formation NGAP perfectionnement
  • Téléchargez votre PDF sur les cotations

Guide installation libérale infirmière

+ de 3000 téléchargements

Partager sur :

img test
Quiz NGAP

Débutant, intermédiaire, avancé ? Passez le test pour connaître votre niveau de compétences !

Je fais le test

Le risque de contrôle de l'Assurance Maladie

Lors d’un contrôle de l’Assurance Maladie et une fois un problème de facturation détecté, celle-ci va employer toutes les voies de droit à sa disposition :

 

  • dans la cadre d’une procédure civile, une notification d’indus (rembourser les sommes auprès de l’Assurance Maladie) ;
  • dans le cadre d’une procédure disciplinaire, la saisie du Conseil de l’Ordre (remise en cause de la manière d’effectuer les actes) ;
  • dans le cadre d’une procédure pénale, une action pour poursuivre les fraudeurs.

La phase pré-contentieuse

La lettre est le prémice de la procédure de contentieux CPAM. Y figurent : 

 

  • la période contrôlée ;
  • les manquement constatés ;
  • le montant de l’indus correspond à ces anomalies ; 
  • la possibilité pour l’infirmier(ère) de présenter ses observations. 

Joint à cette lettre, un tableur excel extrêmement conséquent qui révèle, dans une première page, les griefs généraux, puis un feuillet par grief retenu

 

Classiquement, les griefs reprochés lors d’un contrôle de l’Assurance Maladie sont : 

 

  • des actes non réalisés ;
  • une double facturation ;
  • un abus d’actes  ;
  • un acte hors nomenclature et donc remboursable ;
  • un acte effectué, qui ne serait pas conforme aux données acquises de la science ;
  • la facturation d’un acte non conforme à la NGAP. 
img test
Maîtrisez les cotations complexes d'actes infirmiers

Nouveautés de la NGAP en vigueur, traçabilité des soins pratiqués, procédure en cas de contentieux avec l'Assurance Maladie.

Découvrir la formation

Pour chaque patient(e), on aura dans ce tableau : 

 

  • le codage de l’acte retenu ;
  • le montant de l'indus correspondant ; 
  • le codage retenu par l’Assurance Maladie au regard des justificatifs en sa possession ;
  • le nom du(de la) patient(e) ;
  • son numéro de sécurité sociale ;
  • la date de la réalisation de l’acte. 

Important

À réception, il est crucial d’étudier chacun des dossiers, un par un, pour pouvoir se justifier au mieux. C’est un travail colossal mais il est indispensable de le réaliser pour pouvoir se défendre correctement. 

L’infirmier(ière) dispose d’un délai d’un mois à compter de la réception de cette lettre pour présenter ses observations sur sescotations BSI mises en cause. C'est un temps très court, il faut donc agir dès réception de ce courrier et envoyer une lettre pour contester les faits reprochés, ainsi que faire des observations orales. 

 

Un conseil : sollicitez un entretien avec l’Assurance Maladie. Deux raisons : 

 

  • cela va entraîner le retard de la procédure contentieuse car il faudra organiser le rendez-vous ;
  • il est parfois plus facile pour des professionnels de s’expliquer de vive voix et de comprendre ce qui leur est reproché, dans le cadre d’un entretien de visu avec l'Assurance Maladie. 

Bon à savoir

Lors de cet entretien, il est possible d'être assisté par quelqu’un, comme un confrère ou un avocat. Vous pouvez aussi demander à avoir un entretien et présenter des observations écrites pour avoir une base de travail. 

La phase contentieuse

Le recouvrement des indus est une procédure contentieux CPAM litigieuse qui requiert certaines informations obligatoires, notamment la cause, la nature et le montant de l'indu, le montant des sommes réclamées ainsi que la date des versements.

 

Dans le cadre de cette procédure, un délai de deux mois est accordé pour contester la décision ou formuler des observations au directeur de la caisse. Toutefois, ce dernier ne peut pas remettre en cause la décision.

Lorsqu'un infirmier reçoit une notification d'indus, il doit vérifier la conformité de celle-ci aux textes légaux ainsi que les dates de la période concernée par le recouvrement. Les sommes qui seraient en litige peuvent être contestées dans les deux mois suivant la réception de la notification.

 

L’infirmier(ère) est en droit de faire appel à une commission de recours amiable pour contester la notification d’indus. Pour ce faire, il est nécessaire de la saisir par écrit et de fournir toutes les pièces justificatives requises, ce qui peut être une tâche laborieuse, nécessitant de passer en revue tous les actes de la période concernée. Cependant, il est primordial que le dossier soit solide à ce stade.

Bien que la commission de recours amiable soit affiliée à l'Assurance Maladie, elle tend à confirmer la décision initiale. Néanmoins, cette étape est pertinente pour une éventuelle procédure judiciaire.

img test
Formations Infirmiers

Découvrez les formations continues Infirmiers DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé.

Découvrir les formations

Les délais de réponse de la commission sont souvent très longs. Si aucune décision n'est rendue après un mois, cela est considéré comme une décision implicite de rejet. L'infirmier a alors le choix entre entamer immédiatement une procédure judiciaire ou attendre la réponse de la commission pour gagner du temps.

 

En cas de saisine du juge, il est recommandé de faire appel à un avocat pour la rédaction du dossier à soumettre au juge du tribunal judiciaire. Lors de l'audience, le juge peut demander une expertise médicale pour remettre en question l'avis du service médical ou l'interprétation médicale de la caisse.

 

Si la demande est partiellement acceptée ou rejetée, la décision peut être contestée devant la cour d'appel avec l'assistance d'un avocat. En dernier recours, la Cour de cassation peut être saisie, avec l'aide d'un avocat conseil.

Bon à savoir

Découvrez les cotations réservées aux patients diabétiques dans notre article sur le sujet. 

Se préparer aux contrôles avec la formation NGAP perfectionnement

Vous aurez compris qu’il est primordial, en tant que professionnel(elle), d’être parfaitement au courant de ces différentes procédures et de s'y préparer dès le départ. C’est pourquoi, il est absolument indispensable que les infirmiers prennent très au sérieux l’Assurance Maladie, et ce, dès le premier courrier qu’ils se voient adresser. Il faut y répondre et se préparer. Plus tôt l’infirmier(ière) interviendra et justifiera, plus tôt, il sera possible de stopper les procédures, d’où l’importance de suivre une formation infirmière à distance

 

Une chose est certaine, en cas de contentieux avec l’Assurance Maladie, les contrôles ne risquent pas de diminuer, bien au contraire. Aujourd'hui, l’Assurance Maladie dispose de nouveaux outils très performants qui permettent d'améliorer les ciblages. 


La formation infirmier NGAP proposée par Walter Santé vous permettra d'acquérir les compétences nécessaires pour justifier vos cotations NGAP en cas de litige avec les caisses d'Assurance Maladie, ainsi que de comprendre les dangers liés à une interprétation. Et pour éviter tout litige, cette formation NGAP vous apprendra à utiliser les bonnes cotations NGAP IDEL pour vos actes. Pour suivre une formation NGAP de perfectionnement en ligne, rendez-vous sur notre site internet. 

img test
Maîtrisez les cotations complexes d'actes infirmiers

Nouveautés de la NGAP en vigueur, traçabilité des soins pratiqués, procédure en cas de contentieux avec l'Assurance Maladie.

Découvrir la formation

Téléchargez votre PDF sur les cotations

Cotation des pansements

Cotation des pansements

+ de 1500 téléchargements

Cotation du BSI

Cotation du BSI

+ de 2500 téléchargements

Cotation des perfusions

Cotation des perfusions

+ de 500 téléchargements

Cotation des prélèvements & injections

Cotation des prélèvements & injections

+ de 350 téléchargements

Guide installation libérale infirmière

Guide installation libérale infirmière

+ de 3000 téléchargements

Guide installation libérale infirmière

+ de 3000 téléchargements

Accès gratuit

Accédez dès maintenant à nos explications vidéo sur la cotation des pansements !

Demo image
Découvrir

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Quelle démarche en cas de contrôle de l'Assurance Maladie ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

30 Mai 2023

Il arrive qu’un(e) infirmier(ère) reçoive une lettre d’avertissement de l’Assurance Maladie concernant  sa manière d’exercer son métier et de facturer ses actes. Dans ce cas, il est crucial de connaître toutes les étapes pour agir vite et en conséquence et éviter l'escalade de la situation. Une formation infirmier peut être utile, en attendant, on vous dit tout. 

Lire l'article

Comment sont facturés les actes infirmiers des infirmiers libéraux ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

26 Septembre 2022

Les cotations et les règles de facturation des actes infirmiers peuvent être difficiles à comprendre. En tant qu’infirmier libéral, il est nécessaire de maîtriser l’outil du BSI et de connaître les rouages du logiciel pour comprendre votre rémunération et les forfaits de vos prises en charge. Le BSI prend en compte de nombreux paramètres : les soins techniques infirmiers (sans les soins de nursing), la lourdeur de la dépendance de votre patiente), les déplacements et les majorations éventuelles, les actes de téléconsultation, etc. Grâce à notre et notre , développez votre maîtrise du logiciel BSI et maîtrisez la facturation vos prises en charge de patients.

Lire l'article

Quels ont été les changements de la nomenclature IDEL en 2023 ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

16 Janvier 2023

La nomenclature générale des actes professionnels (NGAP) regroupe la description de tous les actes médicaux et paramédicaux facturables aux patients et pris en charge par l’Assurance Maladie. La NGAP est donc un document qui permet de coter les actes des professionnels de santé. Il est régulièrement réévalué et a subi de nombreuses modifications en 2022.

Qu'est-ce que la nomenclature IDEL ? Quels changements sont appliqués depuis 2023 ? Comment se former à ces nouveautés en tant qu'infirmier(ère) ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la nomenclature IDEL en vigueur actuellement.

Lire l'article

La cotation infirmière d'un prélèvement d’urines pour ECBU

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

28 Août 2023

L’examen cytobactériologique des urines, appelé ECBU, est pratiqué chez un patient présentant des symptômes urinaires afin de rechercher la présence de germes dans les urines. C’est un acte qui peut être réalisé par l’IDEL sur prescription médicale. Cet examen est très courant en analyse microbiologique. Son prélèvement peut être réalisé en laboratoire ou à domicile par une infirmière libérale. Lorsqu’il est pratiqué par un IDEL à domicile, ce dernier doit facturer l’acte en appliquant la cotation ECBU.

Retrouvez toutes les informations sur la réalisation et la cotation d’un ECBU par l’infirmière libérale dans cet article et découvrez notre , pour aller encore plus loin !

Lire l'article