Prise en charge infirmière des escarres : fiche IDE

blog

Santé

Infirmier

Plaies et cicatrisation

Escarres

Fiche IDE complète sur la prise en charge infirmière des escarres

|

6 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Une escarre est une lésion de la peau et des tissus situés sous celle-ci, lésion caractérisée par une zone de tissus endommagés, également appelée nécrose, qui forme une plaie qui n’arrive pas à cicatriser spontanément.

Le traitement des escarres est l'un des rôles propres des infirmières. Cette fiche IDE consacrée aux escarres vous donnera les clés pour identifier, évaluer et prendre en charge les escarres chez vos patients.

Sommaire

  • Définition : qu'est-ce qu'une escarre ?
  • Les facteurs explicatifs fréquents
  • Les quatres stades de l'escarre
  • Méthode d'évaluation des escarres
  • Soins préventifs des escarres
  • Téléchargez gratuitement votre fiche IDE récapitulative sur les escarres

Escarres

+ de 100 téléchargements

Partager sur :

img test
Quiz Plaies et cicatrisation

Débutant, intermédiaire, avancé ? Passez le test pour connaître votre niveau de compétences !

Je fais le test

Définition : qu'est-ce qu'une escarre ?

Une escarre est une lésion cutanée qui se produit lorsque les tissus sous-cutanés sont comprimés entre une surface dure et les os du corps, réduisant ainsi la circulation sanguine dans la zone touchée. Elle est courante chez les personnes qui sont alitées ou en fauteuil roulant. Cette pression prolongée gêne la circulation sanguine au niveau de la peau et des tissus sous-jacents, conduisant à une asphyxie progressive de la zone compressée.

Astuce

Walter Santé vous offre une fiche IDE complète sur les escarres à la fin de cet article.

Les facteurs explicatifs fréquents

Les patients âgés présentent un risque accru d'ulcères et d'escarres en raison de la fragilité, de la finesse de leur peau et de sa sensibilité à la diminution de l'irrigation sanguine locale. Comme rappelé dans notre fiche IDE des escarres, le risque de développer une escarre est lié à l’immobilité en position couchée ou assise, avec compression locale. Ce risque est accentué par la dénutrition.

 

Les escarres résultent de la pression entre la peau et des surfaces dures, mais d'autres facteurs peuvent également les causer ou les aggraver :

  • une pression prolongée et trop forte ;
  • des chocs traumatiques ;
  • un cisaillement ;
  • une hypoxie tissulaire ;
  • une malnutrition ou insuffisance nutritionnelle ;
  • un défaut ou une absence de vascularisation ;
  • une immobilisation prolongée ou sa réduction.

Les quatres stades de l'escarre

Les quatre stades de l'escarre sont définis de la manière suivante :

  • Stade 1 : présence d'une rougeur qui ne disparaît pas à la vitropression. Cela indique le syndrome de menace ;
  • Stade 2 : désépidermisation ou décollement cutané touchant l'épiderme et éventuellement le derme ;
  • Stade 3 : escarre nécrosée, avec des plaques de nécrose durablement installées, recouvrant en général des tissus sous-jacents dévitalisés ;
  • Stade 4 : plaie ouverte et profonde avec plus ou moins de nécrose, généralement résultant d'une escarre de stade 3 après élimination des tissus nécrotiques.

Bon à savoir

Suivez la formation infirmière en ligne Plaies et cicatrisation de Walter Santé pour tout savoir sur les stades des escarres IDE.

img test
Maîtrisez la prise en charge des plaies

Évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et cicatrisation.

Découvrir la formation

Méthode d'évaluation des escarres

Pour prévenir et prendre en charge les escarres, les infirmières utilisent l'échelle de Braden, une méthode qui évalue le risque de développement en fonction de cinq facteurs :

  • la condition physique ;
  • la condition mentale ;
  • l'activité ;
  • la mobilité ;
  • et l'incontinence. 

Bon à savoir

On utilise également l'échelle de Norton pour évaluer le risque et le stade d'une escarre.

Chaque facteur est noté de 1 à 4 selon l'état du patient. Les points attribués sont additionnés pour obtenir un score total : un score inférieur à 16 indique un risque élevé d'escarre, tandis qu'un score plus proche de 20 indique un risque moindre. Vous pouvez consulter cette méthode dans notre fiche IDE sur les escarres à la fin de cet article.

Rappel

Cette méthode d'évaluation est étudiée plus en détail lors de notre formation infirmier à distance Plaies et Cicatrisation afin de déterminer le risque d'escarre et de mettre en place des mesures préventives pour éviter leur apparition.

Soins préventifs des escarres

Les soins préventifs des escarres sont essentiels pour réduire considérablement le risque d'apparition d'escarres.

 

Les quatre axes principaux à suivre sont :

  • l'effleurage : favorise la circulation sanguine au niveau des points d'appui ;
  • le support : il peut être dynamique ou non, et peut prendre différentes formes telles qu'un surmatelas, un matelas à air, à eau, ou à mémoire de forme, ou encore un coussin spécialisé ;
  • l'hydratation : accélére la cicatrisation de la plaie en la maintenant dans un environnement humide et chaud ;
  • la décharge : elle permet de ne pas mettre de pression sur la plaie existante et peut s'effectuer par des mécanismes de matelas alternatifs, de coussins ou de cales. 

Apprenez en plus sur les différentes techniques de prévention des plaies et les soins infirmiers comme le traitement des escarres dans notre formation Plaies et cicatrisation. Walter Santé vous offre également plusieurs ressources pour vous accompagner dans votre activité professionnelle.

Téléchargez gratuitement votre fiche IDE récapitulative sur les escarres

Escarres

Escarres

+ de 100 téléchargements

Escarres

+ de 100 téléchargements

Accès gratuit

Accédez dès maintenant à nos explications vidéo sur la cotation des pansements !

Demo image
Découvrir

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Plaie exsudative : cicatrisation et pansement infirmier

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

6 Février 2023

Qu’est-ce qu’une plaie exsudative ? L’exsudat, ou les exsudats, correspond aux fluides générés par une plaie aiguë ou chronique, lorsque la phase hémostatique est terminée. Il est crucial d’obtenir le bon équilibre d’exsudat sur une plaie. Alors, comment soigner une plaie exsudative ? On vous dit tout.  

Lire l'article

Le rôle de l'infirmier dans le traitement des escarres

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

2 Mars 2022

L'escarre est une plaie profonde qui, classée en quatre stades, peut être traitée différemment en fonction de la gravité de l'atteinte du tissu. Elle survient principalement chez les personnes âgées, que ce soit accidentellement, dans le cadre d'une maladie neurologique ou d'une pathologie en phase terminale. Elle fait partie des plaies auxquelles vous pouvez être confronté(e) en tant qu'infirmier(ère). Découvrez les spécificités du traitement des escarres par les infirmiers.

Lire l'article

Le pansement alginate : définition et mode d'emploi

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

12 Septembre 2022

Les pansements alginates font partie des actes utilisés dans le traitement d’une plaie. 
Dans la de Walter Santé, destinée aux infirmier(ère)s qui souhaitent améliorer leur prise en charge des plaies, nous abordons les différents types de pansements infirmiers. 
Ici, nous nous intéresserons particulièrement au pansement alginate afin de savoir à quel moment l’utiliser et comment l’appliquer.

Lire l'article

Les pansements infirmiers pour un ulcère

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

6 Février 2023

Il existe trois sortes d’ulcères : l’ulcère veineux, artériel et l’ulcère mixte (combinaison des deux). Mais alors, quel pansement l’infirmier(ère) doit privilégier pour un ulcère ? Et quel est le suivi infirmier à mettre en place ? On vous explique tout. 

Lire l'article