Appareillage d'une stomie

blog

Santé

Infirmier

Stomies

Appareillage d'une stomie

Composition de l'appareillage d'une stomie

|

9 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Lorsque les selles ou l’urine ne peuvent plus être évacuées par les voies naturelles, il faut pratiquer une stomie, soit une ouverture créée dans le côlon ou l’intestin grêle à travers l’abdomen. Les selles et l’urine sont recueillies dans une poche spéciale, collée sur le ventre, autour de la stomie. Grâce à des formations de stomathérapie, les infirmiers stomathérapeutes se spécialisent dans le conseil du matériel de stomie. Il faut choisir le meilleur type d’appareillage et de poche.

Sommaire

  • Composition de l'appareillage d'une stomie
  • L’appareillage en une ou deux pièces
  • Les types de poches
  • Les tampons obturateurs
  • Accompagner le patient dans le choix d'appareillage
  • Téléchargez le programme de la formation Stomies en PDF

Programme formation Stomies

+ de 1500 téléchargements

Partager sur :

Composition de l'appareillage d'une stomie

Le matériel médical pour stomie consiste en ce que l’on appelle appareillage de stomie. C’est un dispositif médical étanche destiné à recueillir, stocker et évacuer les selles (colostomie ou iléostomie) et/ou les urines (urostomie). Il arrive qu’une stomie soit aussi réalisée pour mettre en place une nutrition entérale.

 

L’appareillage d’une stomie digestive se compose d’une poche de recueil des selles et d’un système de fixation de la poche sur  la peau de l’abdomen. Cet appareillage doit être adapté au type de stomie mise en place, notamment par rapport à sa taille et à sa forme, afin d’éviter les fuites de selles. Notre formation Stomies en ligne détaille chaque élément de l’appareillage de colostomie, iléostomie ou urostomie.

img test
Prenez en charge les patients stomisés

Suivi des patients, éducation thérapeutique et rôle de l'IDE dans la surveillance des personnes stomisées.

Découvrir la formation

L’appareillage en une ou deux pièces

L'appareillage de stomie est choisi en fonction de plusieurs paramètres, comme le type de stomie et sa localisation, ou encore le mode de vie du patient. Les options sont discutées avec un(e) infirmier(ère) stomathérapeute. 

Bon à savoir

Comme présenté dans les formations continues pour IDE, Il existe deux types d’appareillage, en une seule pièce ou en deux pièces.

Dans les appareillages en une pièce, la poche de recueil (transparente ou opaque) et le système de protection forment un ensemble :

  • qui est décollé à chaque changement de poche (1 à 2 fois par jour en général) ;
  • convenant aux colostomies, iléostomies et urostomies ;
  • différent selon le type de stomie.

 

Notre formateur Guillaume Duguet montre un échantillon d'appareillage monobloc - Formation Stomies

Concernant les appareillages en 2 pièces pour stomie digestive ou urinaire, ils sont constitués :

  • d’une poche, qui varie selon la nature de la stomie ;
  • d’un support : c’est une plaque adhésive souple et ronde que l'on colle autour de la stomie, directement au contact de la peau. Elle se fixe à la poche par un système d'emboîtement, de collage ou de verrouillage. Le support reste généralement collé à la peau deux ou trois jours alors que la poche est changée tous les jours ou vidée autant que nécessaire comme dans le cas d'un système une pièce.

Rappel

Le changement du support est lié à son adhérence à la peau et à la présence d'un gomme protectrice de la peau.

À noter que tous les appareillages sont constitués d'une gomme protectrice, l'adhérence à la peau dépend de l'épaisseur et de la résistance au délitement de la gomme.

 

Exemple d'appareillage bibloc issu de la formation Stomies

 

L’avantage principal de l’appareillage 2 pièces est le confort de soin apporté par la possibilité de ne pas avoir à le changer tous les jours. Cependant, le port prolongé d'un support peut causer des complications cutanées. Il reste important de vérifier tous les jours l’état de la gomme du support et de changer ce dernier au maximum tous les trois jours.

Pour résumer

Que l’appareillage soit en une ou deux pièces, il est important de choisir le bon diamètre du système de protection prédécoupé ou d’utiliser des systèmes à découper soi-même, pour ajuster au mieux le support protecteur à la forme de la stomie le temps qu’elle atteigne sa taille définitive.

img test
Formations Infirmiers

Découvrez les formations continues Infirmiers DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé.

Découvrir les formations

Les types de poches

Parmi le matériel de stomie, le choix du type de poche n’est pas anodin. Il dépend de la localisation de la stomie et de la consistance des selles :

  • si les selles sont moulées/épaisses/solides, ce qui est généralement le cas des colostomies gauches, la poche est fermée et possède un filtre désodorisant pour évacuer les gaz  et les odeurs des selles. Ces poches fermées sont généralement plus courtes ; certaines sont disponibles en format mini pour encore plus de discrétion. On estime qu’une poche fermée est pleine lorsqu’elle est remplie entre 1/3 et 1/2 ; 
  • lorsque les selles sont liquides, notamment dans le cas d'une iléostomie, ou semi-liquides, la poche est ouvrable. Elle peut se vider par sa partie basse et possède un filtre pour évacuer les gaz. Il existe des poches vidables dotées d'une fermeture kangourou ou d’un système à picots, pour renforcer la sécurité  et se rapprocher du confort d’une poche fermée. Il est conseillé de vider la poche dans les toilettes en s’asseyant sur le côté de la cuvette ; il ne faut pas négliger de procéder au nettoyage minutieux, intérieur et extérieur, du bas de la poche ;
  • quant aux appareillages pour stomie urinaire, en raison de l'écoulement continu de l'urine, ils requièrent le port permanent d'une poche de recueil pourvue d’un système de vidange dans sa partie basse. Un robinet permet de la vider autant de fois que nécessaire dans la journée. La nuit, la poche de recueil est reliée à un collecteur pour éviter au patient de devoir se réveiller pour la vidanger. Elle possède aussi une valve antireflux pour empêcher le retour des urines sur la stomie dû à la position couchée. 

C’est une poche transparente qui est installée après l’intervention chirurgicale de mise en place de la stomie. Cela permet aux patients de habituer à évaluer le volume des selles ou de l’urine dans la poche, afin de déterminer quand la poche doit être changée ou vidée. Quand les patients ont acquis une bonne maîtrise du système, il est possible d’opter pour une poche opaque pour plus de discrétion.

Important

Le filtre désodorisant de la poche aide à évacuer le gaz pour éliminer les odeurs mais aussi garder la poche plate. Il doit être recouvert lorsque le patient est dans l’eau (douche, bain, natation).

Les tampons obturateurs

Un tampon obturateur est mis en place une fois que la poche est enlevée, pour bloquer les selles, tout en évacuant les gaz sans bruit et sans odeur grâce à un filtre. On en utilise après une irrigation colique ou pour pratiquer certaines activités comme se baigner, faire du sport ou avoir une relation sexuelle.

 

La mise en place d’un tampon obturateur dépend de la bonne régularité du transit. Il s’agit aussi de choisir les moments où le transit intestinal est faible, pour empêcher un décollement du tampon sous la pression des selles.

img test
Une question sur le DPC ?

Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

Accompagner le patient dans le choix d'appareillage

Lorsque la réalisation d’une stomie digestive est envisagée, il est possible de faire accompagner le/la patient(e) par un stomathérapeute, avant et après l’opération.

Rappel

Le stomathérapeute est un infirmier spécialisé dans le soutien aux personnes stomisées dans le but de leur permettre de conserver une vie personnelle, familiale, professionnelle et sociale aussi normale que possible. Les stomathérapeutes suivent une formation spécifique pour soutenir les patients stomisés.

Il intervient à plusieurs niveaux.

  1. Avant l’opération, le stomathérapeute rencontre le patient, éventuellement avec sa famille, pour expliquer ce qu’est une stomie. L’emplacement de la future stomie est décidé en concertation avec le patient, en fonction de l’intervention mais aussi en tenant compte de sa morphologie et de ses habitudes de vie.
  2. Dans les quelques jours qui précèdent et suivent l’opération, le stomathérapeute dispense des conseils adaptés. Environ 5 jours avant une colostomie par exemple, il est conseillé de suivre un régime alimentaire sans résidu. La veille de l'intervention, le stomathérapeute accompagne à la purge (élimination d’un maximum de résidus dans le côlon). Il demande aussi au patient de prévoir des vêtements amples et confortables à porter à la sortie de l'hôpital.
  3. Après l’opération, le stomathérapeute apprend au patient comment faire sa toilette et changer la poche. L’ETP des patients stomisés est une étape fondamentale. Les infirmiers stomathérapeutes suivent à cet égard une formation dont le but est de guider le patient vers une indépendance la plus rapide possible. Le stomathérapeute aide également au choix de l’appareillage le plus adapté, en termes d’étanchéité, de confort, de discrétion et de facilité d’utilisation.
  4. Après la sortie de l’hôpital, le stomathérapeute est présent en cas de problème comme des complications de stomie, un réajustement ou un changement de l’appareillage. Il est aussi là pour faire le point sur la nouvelle vie sociale, familiale, sexuelle du patient stomisé.

Téléchargez le programme de la formation Stomies en PDF

Programme formation Stomies

Programme formation Stomies

+ de 1500 téléchargements

Programme formation Stomies

+ de 1500 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Changement de poche d'une stomie : quels soins infirmiers ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

24 Mai 2024

Les stomies ont des emplacements et des caractéristiques variables. Le choix de l’appareillage dépend de ces facteurs pour éviter tout risque de fuite, de gêne ou d’irritation cutanée. Dans cet article, retrouvez toutes les informations concernant les issues de notre : les poches de stomie digestive et urinaire, le choix de l’appareillage et le protocole de changement d’une poche de stomie.

Lire l'article

En quoi consiste l'éducation thérapeutique en cas de stomie ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

19 Avril 2024

L’éducation thérapeutique d’un patient ayant subi une stomie passe à la fois par un suivi précoce, dès l’annonce de la maladie puis la phase préopératoire, mais aussi par un soutien technique et psychologique à long terme. Ce système permet une adaptation de qualité et aide le patient à bien vivre son handicap. Une des étapes-clé de l’ETP en cas de stomie est l’autonomisation du patient.

Lire l'article

Les risques de complication après une stomie

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

19 Avril 2024

Des complications peuvent survenir, que les stomies soient digestives ou urinaires. Toute enseigne que ces complications altèrent non seulement la bonne évolution de la stomie, entraînent des difficultés d’appareillage mais nuisent aussi au confort du patient et à sa qualité de vie. Il existe de nombreuses complications possibles : de façon précoce ou tardive, d’ordre cutané ou en lien avec un traitement anticancéreux.

Lire l'article

Quels soins infirmiers en cas de jéjunostomie ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

24 Mai 2024

Deux types de jéjunostomies existent : la jéjunostomie d’alimentation ou de dérivation. Une jéjunostomie d’alimentation, par exemple, permet de placer une sonde pour assurer une alimentation entérale sur le moyen ou le long terme. Après la pose de la sonde par endoscopie, des soins sont nécessaires pour changer les pansements, vérifier et nettoyer la sonde. Focus sur les soins infirmiers d’une jéjunostomie, grâce aux informations issues de la de Walter Santé.

Lire l'article