Comment réaliser un Y balance test en kinésithérapie ?

blog

Santé

Kinésithérapeute

Cheville

Y balance test

Le Y balance test en kinésithérapie

|

7 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Y balance test permet d’évaluer l’instabilité de la cheville chez un patient. Pratiqué et reconnu au niveau international, ce test évalue la proprioception des patients. En fonction du score atteint par ces derniers lors du déplacement d’un membre inférieur le long d’une des branches du Y placé au sol, le kiné associe un risque d’inversion et d’éversion de la cheville. Découvrez le Y balance-test et le protocole de passation. 

Sommaire

  • Qu'est-ce que le Y balance test ?
  • À quoi sert le Y balance test ?
  • Quelles sont les étapes du Y balance test ?
  • Qu'est-ce que la proprioception de la cheville ?
  • Téléchargez le programme de la formation Cheville en PDF

Programme formation Cheville et autonomisation

+ de 1000 téléchargements

Partager sur :

Qu'est-ce que le Y balance test ?

Le Y balance test est un examen d’évaluation de l’équilibre dynamique. Trois bandes adhésives sont positionnées au sol en forme de Y. le (la) patient(e) place son membre inférieur porteur au centre des trois branches. Il effectue ensuite une suite de déplacements le long des branches, tandis que le kiné évalue ses résultats.

 

En effet, les gestes du (de la) patient(e) sont accompagnés de mesures permettant l’interprétation du Y balance-test. Elles prennent en compte : 

 

  • la longueur des jambes ;
  • la position du membre controlatéral. 

Important

L’observation et les mesures prises par le kiné durant l’exercice lui permettent de déterminer le niveau de proprioception de la cheville. Les kinés n’ont cependant pas la capacité de dissocier l’origine des déficits proprioceptifs. Il peut provenir du genou, de la hanche ou de la cheville.

Améliorez le suivi que vous offrez à vos patients souffrant de déséquilibre suite à une entorse de cheville. Suivez la formation Cheville en ligne dispensée par Walter Learning. En effet, notre organsime de formation e-learning pour les professionnels de la santé propose une formation complète abordant : 

 

  • l’évaluation des pratiques actuelles grâce à un audit clinique ;
  • la stabilité de la cheville et l’entorse ;
  • l’instabilité chronique ;
  • la prise en charge kinésithérapique des patients en situation d’instabilité fonctionnelle ou mécanique.
img test
Maîtrisez la prise en charge kiné de l'entorse

Parcours de soin, diagnostic et analyse de la stabilité de la cheville.

Découvrir la formation

À quoi sert le Y balance test ?

Le Y balance-test est utile aux masseurs-kinésithérapeutes pour déterminer les déficits et asymétries chez les patients. Il permet d’évaluer l’équilibre dynamique, notamment chez les sportifs. En effet, il est utilisé aussi bien en préparation physique que lors de séances de rééducation. Ainsi, le Y balance-test permet de : 

 

  • évaluer l’équilibre postural dynamique ;
  • prédire des blessures des membres inférieurs.

Cependant, les résultats varient en fonction du genre de la personne testée. Ainsi, une diminution du score sur la diagonale antérieure pour les patients et une diminution du score sur la diagonale postéromédiale pour les patientes permet aux kinés d’envisager un risque d’entorse de la cheville plus important.

 

L’équilibre est aussi appelé « contrôle postural ». Il peut être défini et observé sous deux angles :

 

  • de façon statique, comme la capacité à maintenir sa position en restant immobile ; 
  • et de manière dynamique, comme la capacité à effectuer une tâche, un geste, tout en restant stable sur ses appuis. 

Le maintien d’un équilibre dans un environnement chaotique, en déplacement, permet d’éviter les blessures et, pour les sportifs, l’atteinte d’objectifs de performance. Ainsi, il peut être très intéressant de tester et de surveiller la stabilité dynamique pour un athlète. En effet, le Y balance-test permet au kiné de prédire. 

Quelles sont les étapes du Y balance test ?

Le Y balance test est un test d’équilibre. Le (la) patient(e) se tient debout, un bras levé en accord avec les mouvements effectués par le membre inférieur.

 

Le Y balance test suit le protocole suivant : 

 

  1. placer 3 bandes autocollantes au sol, en formant un Y ;
  2. le (la) patient(e) positionne son pied porteur au milieu des 3 branches ;
  3. une suite de déstabilisations va être générée par le déplacement du membre controlatéral.

Ainsi les patients doivent déplacer un membre inférieur le long des différentes branches du Y ; le Y balance-test permet alors d'évaluer la portée antérieure, postéromédiale et postérolatérale.

 

Les patients ont trois essais et tous leurs gestes sont pris en compte

 

  • immobilisation en milieu de parcours ;
  • entrée en contact avec le sol durant le déplacement ;
  • déplacement du membre porteur.

Le Y balance test est une version abrégée du test de la balance à excursion en étoile. Le (la) patient(e) doit atteindre le plus loin possible tout en maintenant son équilibre. La bande posée au sol ne doit être qu’effleurée par les orteils du (de la) patient(e).

Qu'est-ce que la proprioception de la cheville ?

Définition de la proprioception

La proprioception est définie comme l’activité articulée autour de la sensibilité propre à l’ossature et la musculature qui permet l’équilibre et le déplacement. Des capteurs physiques permettent la transmission des informations au cerveau et au système nerveux central. S’ensuit une adaptation des gestes et du positionnement du corps, permettant d’éviter toute blessure. Une bonne cohérence sensitivomotrice est en effet essentielle afin d’assurer une gestuelle sécurisée, notamment dans le cas d’une instabilité chronique de la cheville.

 

Une cheville en inversion peut être la cause principale d’une instabilité chronique. Apprenez à reconnaître l’inversion de cheville en lisant notre article complet sur le sujet. 

img test
Formations Kinés

Découvrez les formations Kinés DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé, conçues par des experts et réalisées par des professionnels.

Découvrir les formations

Rééduquer les instabilités de cheville

Il est possible de cibler la proprioception de la cheville en plaçant sous le patient une déstabilisation spécifique au niveau de l’arrière-pied, autrement dit autour de l’axe de Henke. Cet axe permet d’indiquer si les deux os de l’articulation sous-talienne sont capables de faire les trois mouvements qu’ils font en temps normal : rouler, virer et tanguer.

 

Dans le domaine de l’évaluation et de la restauration de la qualité du signal proprioceptif, le kiné doit être capable de : 

 

  • dissocier l’avant-pied de l’arrière-pied ;
  • mobiliser en charge de l’articulation sous-talienne en tridimensionnel, autour de l’axe physiologique de l’arrière-pied, autrement dit l’axe de Henké ;
  • restaurer d’une acuité proprioceptive des capteurs qui ont parfois été mis longtemps en sommeil, aussi bien sur les mouvements d’inversion que d’éversion. Le kiné doit pouvoir détecter un mouvement d’inversion, ou tridimensionnel, inférieur à 2° de mobilisation ;
  • intégrer les informations recueillies dans une boucle fonctionnelle. Cela implique d’être capable de mettre en place le verrouillage de la cheville au moment de l’impact avec le sol. 

Il existe un autre test pratiqué par les kinés pour évaluer les lésions syndesmotiques lors des entorses latérales de cheville : le squeeze test. Découvrez comment l’utiliser et toutes ses étapes de mise en œuvre dans notre article dédié.

Testez vos connaissances sur l'instabilité de la cheville

Quel test permet de déterminer le niveau d’atteinte des ligaments lors d’une instabilité de cheville ?

A

Le squeeze test

B

Le Y balance test

Téléchargez le programme de la formation Cheville en PDF

Programme formation Cheville et autonomisation

Programme formation Cheville et autonomisation

+ de 1000 téléchargements

Programme formation Cheville et autonomisation

+ de 1000 téléchargements

Testez vos connaissances sur l'instabilité de la cheville

Quel test permet de déterminer le niveau d’atteinte des ligaments lors d’une instabilité de cheville ?

A

Le squeeze test

B

Le Y balance test

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Comment se former au traitement de la cheville instable en kiné ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

20 Février 2023

Walter Santé propose aux masseurs-kinésithérapeutes de se former au traitement de la cheville instable. En effet, les entorses de la cheville représentent la lésion la plus courante chez les Français. Une inversion de la cheville est un accident domestique courant et peut se produire simplement en marchant dans un trou ou en descendant un escalier. Kinés, découvrez les bonnes raisons et les modalités pour suivre une formation en ligne spécialisée dans l’instabilité de la cheville.

Lire l'article

Diagnostic d'une entorse de la cheville

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

17 Août 2022

Le diagnostic d’une entorse de cheville est fondamental pour assurer au patient un traitement et une prise en charge adaptés : zoom sur les bonnes pratiques et les codes indispensables à connaître sur le sujet.

Lire l'article

Comment réaliser un squeeze test de cheville en kinésithérapie ?

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

20 Février 2023

Le Squeeze test de cheville en kinésithérapie est utile au praticien pour faire la différence entre une entorse classique et une syndesmose ligamentaire. En effet, cette atteinte est rare, mais profonde et peut fréquemment être confondue avec une entorse latérale de la cheville. Découvrez comment le kiné doit examiner la cheville afin de poser le bon diagnostic, notamment en effectuant le squeeze-test, autrement nommé le test de Hopkinson. 

Lire l'article

Étapes de la rééducation de la cheville

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

14 Mars 2024

La rééducation de l’entorse de la cheville consiste à générer des mouvements spécifiques de la cheville lésée. La formation professionnelle des kinésithérapeutes passe nécessairement par cet apprentissage fondamental. Parmi les exercices de kiné en lien avec une entorse de la cheville, la rééducation de la fonction musculaire est centrale. Il s’agit toutefois de s’assurer de l’assiduité du patient au-delà des séances.

Lire l'article