Anticoagulants : fiche pratique pour infirmiers

blog

Santé

Infirmier

Anticoagulants

Anticoagulants

Fiches infirmier sur les traitements anticoagulants

|

8 min

|

Par Alphonse Doutriaux

Les anticoagulants sont des traitements efficaces, mais qui nécessitent une prise en charge et un suivi régulier. Sous le nom d’anticoagulants, différents médicaments sont regroupés (AVK, AOD, aspirine, héparine, etc.). Retrouvez toutes les informations essentielles sur les anticoagulants : liste de recommandations, fiches IDE, fonctionnement, suivi et risques associés.

Programme formation Anticoagulants

+ de 1000 téléchargements

Les anticoagulants

+ de 1200 téléchargements

Partager sur :

Définition : qu'est-ce que la coagulation du sang ?

La coagulation sanguine est un processus naturel, le sang passe de l’état liquide à un état semi-solide (caillot).

 

C’est une protection naturelle du corps pour faire face à différentes situations :

 

  • elle permet de colmater les plaies afin d’éviter les hémorragies (une blessure, par exemple) ;
  • elle évite la pénétration de corps étrangers en créant une barrière dans la plaie (comme une écharde) ;
  • elle rassemble les deux bords d’une plaie avant que le processus de cicatrisation ne reconstitue la peau (cela ne fonctionne pas avec des plaies profondes).

Le sang coagule lorsqu’il est en contact avec l’air ou un corps étranger. Dans ces deux cas, des facteurs de coagulation s’activent afin de former un réseau fibreux solide et d’emprisonner les plaquettes sanguines et les globules rouges. Cependant, la coagulation sanguine peut ne plus jouer un rôle de protection, mais créer des situations à risques.

img test
Accompagnez les patients sous anticoagulants

Appareil cardiovasculaire, méthodes de fluidification du sang, rôle de l'infirmier et complications possibles.

Découvrir la formation

Lorsque le sang ne circule pas assez rapidement, le processus de coagulation peut se mettre en marche et devenir dangereux pour la santé du patient :

 

  • Le sang peut stagner dans une veine : le caillot crée alors une phlébite.
  • Les dépôts de cholestérol (athérome) peuvent obstruer les vaisseaux sanguins : lorsqu’il y a un AVC (Accident Vasculaire Cérébral), une zone du cerveau n’est plus irriguée ; lorsqu'il y a un infarctus, l’irrigation est bloquée au niveau d’une artère du cœur.

Ces trois situations, phlébite, AVC et infarctus, sont regroupées sous le terme de risques thromboemboliques. Il est possible de dissoudre des caillots à l’aide de médicaments anticoagulants. D’autres risques, comme l’hémophilie, sont liés à un mauvais fonctionnement des facteurs de coagulation sanguine.

Comment agissent les anticoagulants ?

Les médicaments anticoagulants peuvent agir de différentes manières.

 

Il existe trois types d’anticoagulants qui permettent de bloquer certaines étapes du processus de coagulation :

 

  • les antivitamines K (AVK), ils bloquent la fabrication des facteurs de coagulation ;
  • les anticoagulants oraux directs (AOD, anciennement NACO), ils bloquent l’activation des facteurs de coagulation ;
  • l'héparine (HBPM) et apparentés.

 

L’héparine est un anticoagulant produit naturellement dans l’organisme. Créé par des cellules du système immunitaire, il permet de dissoudre les caillots sanguins et éviter qu’ils ne prennent de l’ampleur. L’héparine peut être utilisée pour les maladies thromboemboliques (voir notre fiche IDE des antithrombotiques).

Les types de traitements anticoagulants

Les traitements anticoagulants varient d’une situation à une autre, c’est pourquoi il existe différents types de médicaments anticoagulants. Il est important de distinguer ceux qui sont prescrits en situation d’urgence, chronique ou ponctuelle.

 

  • Les anticoagulants en situation d’urgence : en cas d’infarctus ou d’AVC non hémorragique, l’injection d’anticoagulants (comme l’héparine) en urgence est nécessaire.
  • Les anticoagulants en situation chronique : après un AVC ou un infarctus, un traitement de longue durée est mis en place afin d’éviter le risque de récidive. Des anticoagulants à voie orale sont prescrits (prise quotidienne). C'est le cas aussi pour les personnes à risques ayant une hypercholestérolémie ou une hyperlipidémie.
  • Les anticoagulants en situation ponctuelle : une phlébite ne nécessite pas de traitement au long cours (injection d’héparine puis prise d’anticoagulants par voie orale). Ce même traitement (héparine injectable et anticoagulants voie orale) est également prescrit suite à certaines interventions chirurgicales, comme une prothèse de hanche ou de genou.

Vous trouverez les différents types d’anticoagulants en PDF sur le net. N’hésitez pas à consulter notre fiche IDE des anticoagulants oraux direct.

img test
Formations Infirmiers

Découvrez les formations continues Infirmiers DPC & FIF PL en ligne de Walter Santé.

Découvrir les formations

Les risques liés à un traitement anticoagulant

Les anticoagulants ont des contre-indications suite à leur action bloquant la coagulation sanguine. Ils peuvent entraîner des risques hémorragiques et doivent être surveillés de près en cas d’insuffisance hépatique. Chez la femme, la plupart des anticoagulants ne peuvent pas être utilisés pendant la grossesse.

 

Pour limiter le risque hémorragique sous anticoagulants, vos patients doivent préciser toute situation à risque à leur médecin traitant :

 

  • les accidents de la vie courante : une blessure, un choc, etc. (même sans plaie apparente) ;
  • la pratique d’un sport violent (risques de chutes ou de coups) ;
  • les actes médicaux susceptibles d’entraîner un saignement : soins dentaires, ponction lombaire, etc. ;
  • les maladies susceptibles d’entraîner des saignements : maladie de Crohn, ulcères de l’estomac, varices œsophagiennes, etc.

Il est important de consulter un tableau des anticoagulants pour infirmier ou de vérifier les informations d’un anticoagulant sur une fiche IDE si vous avez des doutes.

Le suivi médical pendant un traitement anticoagulant

Un patient sous traitement anticoagulant doit être suivi régulièrement. L’objectif de cette surveillance est de détecter l’apparition de maladie associée à un risque de saignement, de surveiller le fonctionnement du foie et des reins (prise de sang) et d’évaluer la capacité de coagulation sanguine. Une surveillance anticoagulant (voire fiche IDE associée au traitement) est indispensable, car un saignement mineur peut devenir hémorragique sous anticoagulants.

 

Il existe d’autres examens, comme l’INR (International Normalized Ratio) et le TCA (Temps de Céphaline Activée). L’INR est employé pour les patients sous antivitamines K, tandis que le TCA est recommandé pour les traitements sous anticoagulants oraux directs (voir notre tableau des anticoagulants oraux). Ces deux examens se réalisent grâce à un prélèvement sanguin.

 

Les anticoagulants oraux directs (AOD) peuvent nécessiter la mesure du temps de thrombine (TT). Le taux de plaquettes sanguines doit être surveillé avec précision pour les patients sous héparine. La fréquence du suivi varie selon le type de traitement et la situation du patient. Au début du traitement ou en cas de modification du dosage, il est important de réaliser des examens biologiques et des dosages.

Recommandations pendant la prise d'un traitement par anticoagulants

Les anticoagulants sont efficaces dans la prévention et le traitement des risques thromboemboliques, mais ils doivent être pris et prescrits avec prudence.

 

Il est important de suivre ces recommandations pour les patients sous anticoagulants et les infirmiers qui les suivent :

 

  • respecter les doses prescrites, les horaires et les conditions de prise ;
  • avoir un suivi biologique et réaliser les examens préconisés ;
  • consulter son médecin traitant pour le suivi du traitement et de la maladie associée ;
  • noter les dosages pris et les résultats d’analyses ;
  • adapter son alimentation si nécessaire (par exemple, éviter les aliments riches en vitamine K pour un traitement AVK) ;
  • ne pas associer plusieurs anticoagulants (notamment l’aspirine, ou un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), avec un autre anticoagulant), ce qui peut majorer le risque hémorragique ;
  • faire attention aux interactions médicamenteuses (elles sont nombreuses avec les anticoagulants) et toujours consulter l’avis du médecin avant de prendre un nouveau traitement.

Le patient doit également avoir sur lui une carte ou un document spécifiant son traitement anticoagulant. C’est une information précieuse pour les secours en cas d’accident.

Se former au suivi des patients sous anticoagulants

Vous cherchez un cours infirmier anticoagulant pour améliorer la prise en charge de vos patients ? Notre formation Anticoagulants Walter Santé vous apporte toutes les informations essentielles pour accompagner vos patients.

 

Notre cours infirmier Anticoagulants revient sur le fonctionnement du système cardiovasculaire, la fluidification du sang et la formation de caillots sanguins. Le suivi des patients, la prévention médicamenteuse, la surveillance des traitements et les complications sont développés pour vous permettre d’actualiser et de renforcer vos connaissances. Surveillance anticoagulant, fiche IDE, tableau anticoagulant pour infirmier, etc. Vous retrouverez les informations et les supports dont vous avez besoin pour votre pratique quotidienne !

Maîtrisez-vous le suivi des patients sous anticoagulants ?

Au cours d'un traitement anticoagulant, quelle est la complication la plus redoutée ?

A

L'embolie pulmonaire

B

La thrombose veineuse

C

L'accident hémorragique

Téléchargez la fiche mémo infirmier sur les anticoagulants en PDF

Les anticoagulants

Les anticoagulants

+ de 1200 téléchargements

Programme formation Anticoagulants

+ de 1000 téléchargements

Les anticoagulants

+ de 1200 téléchargements

Maîtrisez-vous le suivi des patients sous anticoagulants ?

Au cours d'un traitement anticoagulant, quelle est la complication la plus redoutée ?

A

L'embolie pulmonaire

B

La thrombose veineuse

C

L'accident hémorragique

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Prise en charge infirmière des patients sous anticoagulants

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

26 Juin 2023

Les anticoagulants sont des médicaments à risque qui présentent des effets secondaires. L’infirmier a donc un rôle important à jouer dans la vigilance, la surveillance et la sécurisation de la prise d’anticoagulants dans les soins infirmiers qu'il donne à ses patients. Afin de bien prendre en charge ses patients, il est important de comprendre quelle est la responsabilité de l’infirmier, les étapes dans la prescription des médicaments anticoagulants, et les erreurs médicamenteuses les plus fréquentes.

En suivant les informations issues de notre , nous abordons deux points fondamentaux dans la deuxième et la troisième partie : la vigilance concernant les dosages et la surveillance des effets indésirables pour les patients sous anticoagulants.

Lire l'article

Prescription de Lovenox et surveillance des plaquettes

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

17 Juillet 2023

Parmi les anticoagulants, les héparines de bas poids moléculaires (HBPM) sont composés de quatre médicaments : la Fragmine, la Fraxiparine, l’Innohep et le Lovenox. Les HBPM inhibent le facteur Xa et la thrombine. L’injection de Lovenox doit être réalisée en sous-cutanée et il est souvent utilisé en ambulatoire.
Vous avez des questions concernant les modalités du traitement Lovenox et la surveillance des patients sous Lovenox (plaquettes et anti-Xa) ? Retrouvez les informations essentielles, issues de notre formation pour infirmière, dans cet article.

Lire l'article

Surveillance infirmière des patients sous anticoagulants

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

26 Juin 2023

Les infirmiers et infirmières ont un rôle important à tenir dans la surveillance des anticoagulants. Chaque type de traitement anticoagulant nécessite une surveillance infirmière spécifique : les AVK ne doivent pas être surveillés de la même manière qu’un traitement sous héparine ou sous injectables. Cet article vous permet de retrouver les informations essentielles sur la surveillance d’un anticoagulant (fiche IDE, type de traitement, examens, etc.

Lire l'article

Fiches infirmier sur les traitements anticoagulants

Walter Learning

Alphonse Doutriaux

|

5 Juin 2023

Les anticoagulants sont des traitements efficaces, mais qui nécessitent une prise en charge et un suivi régulier. Sous le nom d’anticoagulants, différents médicaments sont regroupés (AVK, AOD, aspirine, héparine, etc.). Retrouvez toutes les informations essentielles sur les anticoagulants : liste de recommandations, fiches IDE, fonctionnement, suivi et risques associés.

Lire l'article