blog

CPF

DIF

CPF, DIF : les avantages du système actuel de formation professionnelle

Hippolyte Le Dem

Fondateur de Walter

|

La loi du 5 mars 2014 relative à l'emploi, la formation professionnelle et la démocratie sociale a fait naître un nouveau dispositif de formation : le CPF, ou Compte Personnel de Formation. Ce dernier, qui sonne le glas du DIF (Droit Individuel à la Formation), a pour objectif d'assouplir le système afin d'inciter davantage de français à suivre des formations financées.

Mais, concrètement, qu'est-ce qui change ? CPF, DIF : même combat ou véritable avancée pour les actifs ? Qu'est-ce qu'a apporté la loi de 2018 « Liberté de choisir son avenir professionnel » ? Walter Learning éclaire votre lanterne !

CPF ou DIF : qui est éligible ?

Le tournant majeur apporté par la loi de 2014 réside dans le remplacement du Droit Individuel de Formation (DIF) par un nouveau système : le Congé Personnel de Formation (CPF).

Dans le cadre du DIF, seuls les salariés pouvaient prétendre à des formations financées. Depuis le 1er janvier 2015 et la mise en application du CPF, le système est ouvert à l'ensemble des actifs : demandeurs d'emploi, salariés et jeunes à partir de 16 ans (15 ans pour les titulaires d'un contrat d'apprentissage).

La logique de la réforme est d'attacher le système à une personne et non à un statut particulier. Un salarié qui vient de perdre son emploi a donc le droit d'utiliser son CPF pour renforcer ses compétences et ainsi maximiser ses chances d'obtenir un nouvel emploi.

CPF, un dispositif moins complexe que le DIF

L'un des objectifs de la réforme de 2014 était de donner davantage de visibilité aux actifs désireux de renforcer leurs compétences professionnelles. Ainsi, l'ensemble des informations dont vous avez besoin sont disponibles sur l'application Mon Compte Formation ou sur le site officiel du CPF.

En quelques clics, vous pouvez créer votre compte pour accéder à votre espace personnel. Cette démarche vous permettra notamment de connaître le montant de votre solde CPF.

Cette simplicité d'accès à votre cagnotte CPF est une nouveauté. En effet, au temps du DIF, le salarié recevait une notification de son entreprise pour l'informer du nombre d'heures dont il disposait pour se former. En dehors de cette information annuelle, tout salarié désireux de connaître son solde DIF devait en effectuer la demande.

Aussi, pour être certain de faire un choix éclairé, vous pouvez poser toutes vos questions aux organismes de formations qui attirent votre attention. Un catalogue complet de toutes les formations éligibles au CPF vous offrira un maximum d'informations. Aussi, une fois votre décision arrêtée, vous pouvez postuler directement sur le site officiel du CPF.

Une portabilité totale des droits CPF contrastant avec le DIF

La loi de 2014 a réorganisé la question centrale de la portabilité des droits liés à la formation professionnelle.

Sous le régime du DIF, un salarié conservait ses droits à formation sous certaines conditions. En cas de licenciement pour faute grave ou lourde ou de démission, les heures acquises étaient perdues. Le demandeur d'emploi perdait donc une opportunité de bénéficier d'une formation financée. 

Pour éliminer certaines barrières à la formation, la loi de 2014 garantit désormais une portabilité totale. Ainsi, que la perte d'emploi soit liée à une faute lourde, une démission ou une rupture conventionnelle, le salarié garde le bénéfice de ses droits CPF.

Aussi, le salarié conservant ses droits DIF avant 2014 avait un délai de deux ans pour suivre la formation de son choix. Cette portabilité limitée dans le temps a été supprimée dans le système CPF. Désormais, c'est vous qui choisissez le moment opportun de vous former (à partir de 16 ans jusqu'à votre départ en retraite).

CPF ou DIF : ce qui change en matière de financement

La loi du 5 mars 2014 oblige les employeurs à verser une contribution unique à l'OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) de branche. Le montant de cette contribution diffère selon l'effectif de l'entreprise :

  • 0,55 % de la masse salariale dans les entreprises de moins de 10 salariés
  • 0,8 % de la masse salariale dans les entreprises de plus de 10 salariés

Une bascule entre heures du DIF et euros du CPF

En 2018, la loi pour la « liberté de choisir son avenir professionnel » a eu un impact sur la formation professionnelle continue, notamment en monétisant le CPF. Ainsi, vos droits sont désormais calculés en euros et plus en heures. Avant cette réforme, chaque salarié pouvait cumuler 120 heures de formation pendant 6 ans.

Désormais, un salarié qui exerce son activité à temps plein cumulera 500 euros par an sur son solde CPF. Pour inciter les actifs à utiliser leurs droits à formation, un plafond de 5000 euros ne peut être dépassé.

Le système est plus souple s'agissant des personnes en situation de handicap et des personnes non- diplômées. Dans ce cas, chaque salarié pourra ajouter 800 euros par an à leur cagnotte CPF, sans pouvoir dépasser un plafond de 8000 euros.

Que sont devenues vos heures acquises au titre du DIF ?

Les annonces pour basculer ses heures de DIF sur le CPF avant le 30 juin 2021 se sont multipliées ces derniers mois. Et pour cause ! Les actifs qui n'ont pas effectué cette démarche ont perdu jusqu'à 1800 euros (120 heures maximum) utilisables pour suivre une formation.

Pour ceux qui n'ont pas raté le coche, toutes vos heures acquises dans le cadre du DIF ont été converties en euros, sur une base de 15 euros par heure.

Des démarches moins chronophages depuis la centralisation des formations CPF ?

La loi de 2018 a également permis de simplifier les démarches quant au choix d'une formation. En effet, avant la réforme, il incombait à chaque salarié de vérifier sur plusieurs listes régionales et nationales que la formation souhaitée était éligible au CPF.

Ces démarches fastidieuses ne sont plus qu'un mauvais souvenir. Aujourd'hui, la quasi-totalité du catalogue de formations est répertoriée dans le Référentiel National des Certifications Professionnelles, consultable sur le site officiel du CPF, ou sur l'application Mon Compte Formation. 

Grâce à cette réforme, vous pouvez vous orienter sans difficulté vers des formations certifiantes, qualifiantes, parmi lesquelles :

  • Certifications professionnelles (Bac pro, CAP/BEP, licence pro, diplôme d'ingénieur)
  • VAE (Validation des Acquis de l'Expérience)
  • Bilans de compétences
  • Permis poids lourds
  • Formations dans le but de créer ou de reprendre une entreprise
  • Formation à destination des bénévoles
  • Formation dans le cadre d'un service civique

Il est même possible aujourd'hui de financer son permis de conduire via son CPF si vous justifiez que l'obtention du permis vous aidera à trouver un emploi.

Des formations éligibles au CPF chez Walter Learning

Walter Learning conçoit, produit et diffuse des formations qualifiantes et certifiantes dans différents domaines : médical, photographie, restauration, bureautique, infographie, Web, création d'entreprise.

Chez Walter Learning, notre volonté est d'accompagner nos stagiaires dans leur projet professionnel de A à Z. Dès lors, l'ensemble de nos formations sont éligibles au CPF et consultables directement via le site officiel du CPF ou l'application mobile.

Aussi, puisque nos formations ont un souci d'excellence, ces dernières sont estampillées « Qualiopi », label prouvant que nos enseignements sont de grande qualité.

100 % digital ou en présentiel afin de vous garantir un maximum de souplesse, vous bénéficiez d'une certification en fin de formation pour attester de vos nouvelles compétences.

Alors, que vous soyez un(e) infirmier(e) intéressé(e) par les soins palliatifs ou un particulier désireux de renforcer vos compétences sur Photoshop ou WordPress, contactez-nous par téléphone (07 55 50 35 32) ou via notre formulaire de prise de contact.

Sur le même thème

Comment savoir si une formation est éligible au CPF ?

Hippolyte Le Dem

|

18 Juin 2021

Le Compte Personnel de Formation, dispositif de financement public pour favoriser la formation continue, est une opportunité pour acquérir de nouvelles compétences, vous permettant d’accéder à un emploi ou à un salaire plus élevé. Il faut donc faire un tour d’horizon de toutes les formations que votre CPF vous permet de financer ainsi que de ce que chacune d’entre elles vous offre.

Lire l'article

Comment consulter ses crédits de formation CPF ?

Hippolyte Le Dem

|

18 Juin 2021

Le Compte Personnel de Formation, dispositif de financement public de formation continue, est un compte en euros détenu par tous les travailleurs de plus de 16 ans, voire 15 ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, crédité une fois par an et ayant pour objectif de permettre à chacun de continuer à se former tout au long de sa carrière. Il est donc très utile pour pallier un manque de diplôme, pour rester compétitif dans son secteur d’activité, pour trouver un emploi ou bien encore faciliter une reconversion.

Lire l'article

Comment se faire financer une formation avec son Compte Personnel de Formation ?

Hippolyte Le Dem

|

18 Juin 2021

Le Compte Personnel de Formation est un dispositif qui  vous permet de financer des formations tout au long de votre vie professionnelle. Comment utiliser ses crédits disponibles ? Quels sont les compléments disponibles pour le reste à charge et comment les solliciter ? 

Lire l'article

Comment utiliser ses heures de CPF ?

Hippolyte Le Dem

|

18 Juin 2021

Chaque travailleur de plus de 16 ans possède un Compte Personnel de Formation alimenté chaque année travaillée et lui permettant de financer fréquemment des formations pour rester compétitif sur le marché du travail. L'utilisation de ces heures à l'initiative de l'employé n'est pas toujours aisée. Comment avoir accès et employer ce solde ? Nous vous détaillons tout.

Lire l'article