blog

Santé

Infirmier

Pansements

Quels sont les différents types de pansements infirmiers et leur application selon les types de plaie ?

Hippolyte Le Dem

Fondateur de Walter

|

L'infirmier doit veiller à appliquer le type de pansement correspondant au type de plaie et à la phase de cicatrisation. Comment sélectionner le pansement idéal ? Nous passons en revue touts les types de pansement infirmier et leurs applications.

Comment réaliser le pansement idéal ?

Le pansement idéal doit répondre aux critères suivants :

  • Un milieu humide et chaud, qui favorise la cicatrisation ;
  • Perméable aux échanges gazeux ;
  • Imperméable aux liquides ;
  • Drainant ;
  • Non adhérent ;
  • Conformable ;
  • Stérile.

Par ailleurs un bon pansement doit toujours se référer au type de plaie à soigner, et en particulier à  :

  • L'origine de la plaie ;
  • L'aspect de la plaie ;
  • Le stade de la cicatrisation de la plaie ;
  • Le contexte infectieux de la plaie ;
  • La forme et la localisation de la plaie.

Pour approfondir vos connaissances des types de plaie, suivez notre formation Plaies et Cicatrisation en ligne à destination des infirmier.ère.s, dispensée par Jean-Philippe Marcou, infirmier diplômé d’Etat depuis 2011.

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Notre formation complète sur les plaies et leur cicatrisation : évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et recommandations nationales.

Découvrir la formation
img test

Comment réaliser un pansement à l'hydrogel ?

Dans quel cas utiliser un pansement à l'hydrogel ?

Le pansement hydrogel s'utilise dans le cas de nécroses et de fibrines sèches. Il est composé d'eau et de sucre.

Quelles sont les fonctions de l'hydrogel ?

Le pansement hydrogel permet la détersion et la cicatrisation de la peau. Il déterse les plaies fibrineuses et sèches. L'hydrogel ramollit et hydrate la nécrose et les plaies.

Comment appliquer le pansement hydrogel ?

Avant d'appliquer le pansement à l'hydrogel, il convient de scarifier les plaques de nécrose. Il faut renouveler l'hydrogel tous les deux ou trois jours. Pour qu'il agisse correctement, il ne faut surtout pas utiliser de compresse.

Comment réaliser un pansement alginate ?

Dans quel cas utiliser un pansement alginate ?

L'alginate convient pour la fibrine humide et les plaies infectées.   

Quelle est la fonction d'un pansement alginate ?

L'alginate favorise la détersion pour les plaies infectées. Il aborbe les exsudats.

Comment appliquer un pansement alginate ?

Il est important de toujours humidifier le pansement au sérum physiologique selon les écoulements de la plaie. Il ne faut surtout pas mettre de Dakin. Le pansement alginate est à renouveler tous les deux ou trois jours.

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Notre formation complète sur les plaies et leur cicatrisation : évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et recommandations nationales.

Découvrir la formation
img test

Comment réaliser un pansement hydrofibre ?

Dans quel cas utiliser un pansement hydrofibre ?

Le pansement hydrofibre est recommandé en phase de détersion et de bourgeonnement des plaies très exsudatives.

Quelle est la fonction de l'hydrofibre ?

Il absorbe verticalement les exsudats, ce qui évite une dispersion latérale et la macération. Il aide également à réduire les odeurs.

Comment appliquer le pansement hydrofibre ?

Pensez à laver la plaie après le retrait, cela permet d'être atraumatique. Ne pas humidifier avant application. Il faut changer un pansement hydrofibre tous les jours si nécessaire (pas plus de 7 jours).

Comment réaliser un pansement hydrocellulaire ?

Dans quel cas utiliser un pansement hydrocellulaire ?

Le pansement hydrocellulaire doit être utilisé dans la phase de bourgeonnement et d’épidermisation pour tout type de plaie. Il peut être couplé à un pansement hydrofibre.

Quelle est la fonction de l'hydrocellulaire ?

L’hydrocelluaire exerce une absorption élevée. Il favorise le drainage et la cicatrisation.

Comment appliquer le pansement hydrocellulaire ?

Il ne faut pas humidifier le pansement. Il convient également de ne pas utiliser de Dakin. Le pansement hydrocellulaire est à renouveler tous les 3 à 8 jours.

Comment réaliser un pansement hydrocolloïde ?

Dans quel cas utiliser un pansement hydrocolloïde ?

Tout comme le pansement hydrocellulaire, le pansement hydrocolloïde doit être utilisé dans la phase de bourgeonnement et d’épidermisation. Il peut également être utilisé pour tout type de plaie. 

Quelle est la fonction de l'hydrocolloïde ?

L'hydrocolloïde est épais et permet de maintenir le milieu humide de la plaie. Cependant, il draine moyennement les exsudats.

Comment appliquer le pansement hydrocolloïde ?

Lors de l'application de ce pansement, il ne faut surtout pas utiliser de Dakin, de bétadine ou d'alcool. Il doit être renouvelé à saturation, saturation qui est observable le long des contours du pansement ils deviennent blancs).

Comment utiliser le tulle gras ?

Dans quel cas utiliser du tulle gras ?

Le tulle gras doit être utilisé lors de l’épidermisation. On peut en mettre pour le bourgeonnement. Il ne faut pas l’utiliser sur des plaies très exsudatives.

Quelle est sa fonction ?

Le tulle gras nourrit la plaie pour qu’elle évolue plus rapidement. Elle protège la plaie superficielle en phase d’épidermisation.

Comment appliquer le tulle gras ?

Le tulle gras adhère à la plaie. Il faut l’appliquer par-dessus de la vaseline et de la paraffine. Il faut le renouveler tous les deux jours s’il s’agit d’un pansement avec un ajout en silicone. Autrement, s’il s’agit d’un tulle gras simple, il faut le changer tous les jours.

Comment réaliser un pansement au charbon ?

Dans quel cas utiliser un pansement au charbon ?

Le pansement au charbon est utilisé pour absorber les exsudats lorsqu’ils sont très importants, et pour couvrir les odeurs nauséabondes. Il est spécialement fait pour les plaies tumorales. On peut le coupler avec d’autres pansements pour qu’il joue son effet de filtration sur les odeurs.

Quelle est sa fonction ?

En plus d’absorber les exsudats et de couvrir les odeurs nauséabondes, le pansement au charbon déterse un peu la nécrose et les plaies.

Comment appliquer le pansement au charbon ?

Il convient de mettre la phase blanche au plus proche du contact de la peau. Il est à changer tous les jours. 

Comment réaliser un pansement au film de polyuréthane ?

Dans quel cas utiliser le film de polyuréthane ?

On utilise le film de polyuréthane pour favoriser la ré-épidermisation et prévenir de l’escarre. Il est indispensable de le coupler avec l’hydrogel pour les escarres nécrotiques ou fibrineux.

Quelle est sa fonction ?

Ce pansement finalise la cicatrisation.

Comment appliquer le film de polyuréthane ?

La peau doit être sèche pour appliquer le film de polyuréthane. Il faut changer le pansement tous les jours. Attention, le film de polyuréthane provoque de nombreuses réactions allergiques.

Comment réaliser un pansement à l'argent ?

Dans quel cas utiliser le pansement à l'argent ?

Il doit être utilisé pour des plaies infectées. Il ne peut en revanche pas être prescrit par un infirmier diplômé d’État. Il doit être utilisé sur une période comprise en 8 et 10 jours maximum.

Quels sont les risques du pansement à l'argent ?

Il peut engendrer une augmentation de la taille de la plaie, un retard de cicatrisation, une granulation ou friabilité de la plaie, une augmentation des exsudats, une odeur voire des douleurs.

Cas de pansements particuliers

Le pansement antibactérien

  • Cas d’utilisation : C’est un pansement sans principe actif.
  • Fonction : Il capte les bactéries et champignons des plaies. Il arrête la formation des toxines.

L'acide hyaluronique

Il s'agit d'un pansement à l'acide hyaluronique pour la phase d'épidermisation ou le bourgeonnement. Il est utilisé en fin de cicatrisation pour améliorer la résistance de la peau.

Le miel

Le miel contient :

  • Une très forte concentration en glucose et lévulose (effet osmotique).
  • Un PH d’acide faible établi entre 3,2 et 5,4.
  • Une faible teneur en eau.
  • La présence de 4 ingrédients actifs majeurs.

Au travers de ces propriétés, le miel possède trois bienfaits pharmacologiques démontrés :

  • Il est antimicrobien.
  • Il est anti inflammatoire.
  • Il cicatrise les plaies (plaies post opératoires, brûlures, ulcères et escarres).

La larvothérapie

Le comportement nécrophage de certaines mouches est connu depuis des siècles. Les blessures de guerre ont permis de nombreuses observations de plaies infestées de larves. Délivrance par laboratoire agréé.

La larvothérapie déterse des plaies fibrineuses et infectées. Elle peut être utilisée pour :

  • Des ulcères de la jambe.
  • Des escarres.
  • Des plaies diabétiques.
  • Des plaies post chirurgicales et traumatiques.
  • Des plaies cancéreuses.

Tableau récapitulatif

Type de pansementType de plaie
Pansement hydrogelNécroses et fibrines
Pansement alginatePlaies infectées
Pansement hydrofibrePlaies très exsudatives (phases de détersion et de bourgeonnement)
Pansement hydrocellulaireTout type de plaie (phases de bourgeonnement et d'épidermisation)
Pansement hydrocolloïdeTout type de plaie (phases de bourgeonnement et d'épidermisation)
Tulle grasPlaies en phase d'épidermisation ou de bourgeonnement, brûlures du 1er ou 2e degré
Pansement au charbonPlaies tumorales, plaies exsudatives
Film de polyuréthanePlaies en phase d'épidermisation, escarres nécrotiques ou fibrineux (avec hydrogel)
Pansement à l'argentPlaies infectées

 

Apprenez-en plus sur les pansements et les différentes plaies grâce à notre formation Plaies et Cicatrisation en ligne à destination des infirmier.ère.s.

Maîtrisez la prise en charge des plaies

Notre formation complète sur les plaies et leur cicatrisation : évaluation des plaies, maîtrise des différents types de pansements, prescription, surveillance et recommandations nationales.

Découvrir la formation
img test

Sur le même thème

Comment évaluer les besoins du patient en soins palliatifs ?

Hippolyte Le Dem

|

31 Mars 2022

En 1979, l’infirmière américaine Jean Watson expose le concept du « caring », ou théorie des besoins de la personne soignée, devenu le fondement de la démarche soignante. Le besoin est une notion fondamentale des soins palliatifs. Pour une prise en charge optimale du patient, le soignant doit pouvoir évaluer les besoins de celui-ci pour adapter au mieux ses actes de soin. À cette fin, il peut s’appuyer sur la théorie de Jean Watson.

Lire l'article

Comment trouver un remplacement infirmier ?

Hippolyte Le Dem

|

18 Juin 2021

Vous souhaitez suppléer un infirmier occasionnellement pendant les vacances scolaires, ou êtes à la recherche d'un remplacement plus régulier ? Découvrez tous nos conseils pour mener à bien cette expérience qui vous permettra ensuite d'évoluer vers une collaboration ou une association.

Lire l'article

Comment évaluer et traiter la douleur du patient en soins palliatifs ?

Hippolyte Le Dem

|

29 Mars 2022

En soins palliatifs, le confort du patient est une priorité. Le rôle de l’infirmier(ère) est d’évaluer sans cesse la souffrance du patient pour améliorer sa qualité de vie, et non pas nécessairement sa durée de vie. Ainsi, le soignant se doit de rester attentif aux plaintes de la personne qu’il accompagne et de connaître les outils à sa disposition pour s’adapter au mieux. Nous vous proposons un tour d’horizon de l’appréhension de la douleur en soins palliatifs, son évaluation et ses traitements possibles.

Lire l'article

Le traitement par insuline du diabète de type 2

Hippolyte Le Dem

|

6 Mai 2022

L'insuline est une hormone naturellement fabriquée par le corps humain par le pancréas, plus précisemment au niveau des cellules dans les îlots de Langerhans. Elle a pour rôle de favoriser le passage du glucose depuis le sang jusque dans les cellules. Chez le diabétique de type 1, le pancréas est dans l'incapacité de produire cette hormone et pour les patients atteints d'un diabète de type 2, le pancréas en fabrique mais de façon insuffisante ou en mauvaise qualité.

 

Comme l'insuline est une hormone nécessaire au bon fonctionnement du corps humain, il est dès lors primordial de l'injecter chez les patients diabétiques. Mais quelles sont les différentes catégories d'insuline ? Comment se conservent-elles ? Dans quelles zones peut-on injecter l'insuline ? Découvrez-le dans cet article.

Lire l'article