blog

Bureautique

Animer un PowerPoint

Comment animer une présentation PowerPoint ?

Hippolyte Le Dem

Co-fondateur de Walter

|

La recette d’un PowerPoint efficace dépend de plusieurs critères. Si l’on insiste volontiers sur sa qualité synthétique, on évoque moins l’intérêt de capter l’attention du public. Cette dernière notion a pourtant son importance pour ne pas perdre son auditoire en cours de chemin. C’est ici que les effets PowerPoint interviennent. Pour ne plus laisser personne sur le bord de la route, découvrez comment animer un PowerPoint ou comment employer la forme au service du fond.

Quelle est la différence entre transition et animation sur PowerPoint ?

Il ne s’agit ni des mêmes effets, ni des mêmes onglets. Tout d’abord, la transition est l’effet qui permet tout simplement de passer d’une diapositive à une autre. Parmi les différentes catégories de transitions, on retrouve le fondu qui est notamment connu pour être utilisé tant à la TV qu’au cinéma : une image s’efface progressivement au profit de la suivante. 


Bien qu’elles soient différentes dans leur forme, les transitions ont le même but : signaler à l’auditoire qu’il entre dans un nouveau chapitre et que se clôture le précédent afin d’éviter qu’il ne décroche.


Les animations, quant à elles, désignent la liste d’effets PowerPoint mettant en mouvement les objets (textes, images, SmartArts, graphiques, etc.) présents dans la diapositive. Elles sont jouées une fois la transition vers la nouvelle diapositive effectuée.

 

Leur objectif consiste à conserver l’intérêt du public durant la présentation PowerPoint et empêcher qu’il s'ennuie en y apportant du rythme, voire une touche d’originalité. 


Afin d’éviter toute confusion sémantique, il est important de souligner la différence entre “produire une animation PowerPoint” , qui se limite au seul contexte d’une diapositive, et les expressions génériques “faire un PowerPoint animé” ou “animer un PowerPoint” qui font autant référence à l'animation qu’à la transition.

Maîtrisez PowerPoint de A à Z

Notre formation complète en ligne pour gagner en impact dans vos présentations : création, illustration, animations, transitions, fonctions audiovisuelles. Conseils pour une présentation efficace.

Découvrir la formation
img test

Poser des transitions : méthodologie

Pour placer une transition PowerPoint, il faut d’abord passer en mode “trieuse de diapositives” en cliquant sur l’onglet du même nom en bas à gauche de l’écran. Dès lors, vous obtenez une vue d’ensemble de toutes les diapositives.

 

En maintenant la touche Ctrl tout en jouant de la roulette (de votre souris) vous pouvez zoomer et dézoomer à volonté de cet aperçu. Vous remarquerez que les diapositives sont disposées en ligne et numérotées dans leur ordre de diffusion. De cette manière, vous pourrez clairement organiser le positionnement de vos transitions PowerPoint.

 

Aussi, il est nécessaire de définir une transition qui sera la même pour l’ensemble de vos diapositives ; exception faite des débuts de section (diapositives marquant le début de chaque chapitre) qui disposeront chacun de leur propre effet de transition. Cela aura pour but de prévenir l’auditoire que vous entamez une nouvelle partie.

 

Ainsi, pour sélectionner toutes les diapositives, cliquez sur l’une d’entre elles puis pressez simultanément les touches Ctrl et A . Ensuite, faîtes un clic sur l’onglet Transitions en haut à gauche de l’écran, et déroulez l'ensemble des effets proposés.

 

Là, 3 familles d’effets de transition PowerPoint vous sont proposées :

  • effets discrets ;
  • effets captivants ;
  • contenu dynamique.

Transitions PowerPoint

Transitions PowerPoint. © Microsoft PowerPoint

 

Si vous ciblez un public professionnel, il est conseillé de privilégier la catégorie “discret” . Parmi les plus connues on retrouve notamment les transitions “fondu”, “pousser” et “découvrir”. Dès lors que vous sélectionnez votre transition PowerPoint, le logiciel effectue une simulation en guise d’aperçu. En cliquant sur Durée en haut à droite, vous pouvez régler la vitesse d'exécution de votre transition. À sa gauche, se trouve l’onglet Options de l’effet : il propose des versions alternatives de l’effet PowerPoint choisi.

 

Prenons l’exemple de l’effet de transition “pousser” : l’original amène la nouvelle diapositive de la gauche vers la droite, quand une des versions alternatives propose le sens inverse.
Une fois vos réglages terminés, appuyez sur F5 pour tester votre présentation PowerPoint en plein écran afin de juger au mieux du rendu.

Bon à savoir

La formation PowerPoint de Walter Learning est éligible au CPF.

Comme évoqué précédemment, il est pertinent d'habiller différemment les débuts de section du reste des diapositives pour mieux marquer le changement de chapitre dans l’esprit de votre auditoire. Pour ce faire, cliquez sur le tout premier début de section puis maintenez la touche Ctrl enfoncée en continuant de sélectionner un à un celui de chaque chapitre. Allez ensuite dans l’onglet Effet, et plus précisément dans la catégorie Captivant.

 

Sélection diapositives PowerPoint

Sélection de Diapositives PowerPoint. © Microsoft PowerPoint

 

L’effet PowerPoint “galerie” est aussi conseillé car il offre une transition plus nette : on a le temps de voir la dernière diapositive du chapitre précédent céder progressivement la place à la première du suivant. Libre à vous d’augmenter la durée de la transition. Cela aura pour effet non seulement de marquer le coup, mais aussi de respirer un peu ; à la manière d’un blanc volontaire lors d’une allocution. Cela donne également à l’auditoire l’occasion de digérer l’information qu’il vient de recevoir.

Paramétrer des effets d'animation

Une animation PowerPoint a pour effet de donner du mouvement aux objets (textes, images, SmartArts, graphiques, etc.) une fois que la nouvelle diapositive est arrivée à l’écran.


Pour créer et paramétrer des effets d’animation vous devez d’abord sélectionner l’objet (prenons l’exemple d’un bloc de texte) dans son intégralité. Une fois votre objet sélectionné, cliquez sur l’onglet Animation en haut à gauche de l’écran : des logos en forme d’étoile apparaîtront. Déroulez le reste en cliquant sur Autres.

 

Vous avez maintenant la liste complète des catégories d’animation PowerPoint : 

  • les animations d’entrée (font apparaître l’objet) ; 
  • les animations d’accentuation (le font ressortir ou l’assombrissent) ; 
  • les animations de sortie (le font disparaître) ;
  • les animations de mouvement (déplacent l’objet selon une trajectoire définie).

Comme c’était le cas avec les transitions, l’onglet Options de l’effet propose une liste de déclinaisons possibles pour chaque animation PowerPoint choisie. Pour “zoom” par exemple, vous pouvez la choisir avec le point de fuite situé soit au centre de l’objet, soit au centre de la diapositive.


L’onglet Démarrage en haut à droite vous permet de déclencher votre animation PowerPoint manuellement à partir d’un clic, ou par défaut, de manière automatique. Juste en dessous, l’onglet Durée reprend aussi le même principe que pour les transitions : régler la vitesse d'exécution de votre animation.


Pour avoir un exemple concret, vous allez voir comment ces mêmes techniques peuvent servir à animer un sommaire :

  1. Sélectionnez l’ensemble de la liste à puces (le sommaire) et passez par la catégorie d’animation “entrée” pour choisir, par exemple, “entrée brusque” ;
  2. Déroulez l’onglet “options de l’effet”, et en dessous de “séquence”, sélectionnez “paragraphe” . Ainsi, les lignes du sommaire s’afficheront de manière successive et non d’un seul bloc : vous avez divisé l’objet en plusieurs éléments ; 
  3. Ouvrez le Volet Animation à droite de l’écran. Vous remarquerez une icône de souris. Elle indique que l’animation du sommaire s’effectue bien de manière manuelle (au clic par clic).

 

Cette méthodologie est également applicable pour créer des graphiques SmartArt animés.      

 

Prenez l’exemple de la flèche horizontale graduée servant à présenter une suite d’étapes ou d'événements :

 

SmartArt PowerPoint flècheSmartArt flèche PowerPoint. © Microsoft PowerPoint

 

  1. Sélectionnez entièrement l’objet ;
  2. Choisissez parmi les effets d’animation ("balayage") ; 
  3. Apportez une variation (si nécessaire) en changeant le sens d’apparition de la flèche grâce à “options de l’effet” ; 
  4. Toujours depuis le même onglet, cliquez sur Un par un : vous pourrez faire apparaître, en cliquant au fur et à mesure, le texte destiné à chacune des graduations disposées sur le SmartArt.

Animer des graphiques

Même s’ils partagent l’appellation de “graphique” avec les SmartArts, les visuels dont il est question ici sont techniquement plus élaborés. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé en premier lieu de transposer votre graphique depuis Excel, logiciel plus adapté à leur création.

Exemple d’un graphique composé de 3 courbes et 1 aire (4 séries de données) : 

 

Graphique Powerpoint

Graphique SmartArt. © Microsoft PowerPoint

 

Une fois que vous l’avez placé sur une diapositive, sélectionnez-le entièrement puis cliquez sur Animation. Choisissez votre effet (par exemple “balayer”) et convenez de sa durée. Après cela, affichez le volet d’animation à droite comme vu dans la partie précédente. Allez par la suite dans “options de l’effet” pour définir le sens du balayage. Toujours dans le même onglet, descendre à “séquence” et choisir entre :

  • Comme un seul objet : le graphique apparaît en entier avec toutes ses données d’un seul coup ;  
  • Par série : le graphique et ses données (les 3 courbes et l’aire) se dessinent successivement sur la diapositive. 

Il est également possible de contrôler le rythme d’apparition de vos courbes en choisissant la fonction “au clic“ à l’onglet “démarrage”. Enfin, appuyez sur la touche F5 pour apprécier le rendu final. 

 

Vous souhaitez apprendre à utiliser PowerPoint pour savoir comment insérer des éléments multimédia à sa présentation ou faire un PowerPoint animé ? Walter Learning propose sa formation PowerPoint en ligne, à suivre selon votre rythme avec des exercices pratiques pour mesurer votre progression.

Maîtrisez PowerPoint de A à Z

Notre formation complète en ligne pour gagner en impact dans vos présentations : création, illustration, animations, transitions, fonctions audiovisuelles. Conseils pour une présentation efficace.

Découvrir la formation
img test

Sur le même thème

Comment se former à Excel ?

Hippolyte Le Dem

|

11 Janvier 2022

Vous souhaitez monter en compétences, changer de métier ou tout simplement d’entreprise ? La maîtrise parfaite de l’outil Excel peut être une nécessité pour y parvenir. Apprenez tout ce qu’il y a à savoir sur le suivi d'une formation excel.

Lire l'article

Les masques de diapositives sur PowerPoint : mode d'emploi

Hippolyte Le Dem

|

7 Avril 2022

Quand il s’agit de préparer une présentation PowerPoint, le masque des diapositives s’illustre comme un outil incontournable. Bien qu’en premier lieu sa conception nécessite un temps de configuration, le retour sur investissement que vous obtiendrez en économie de temps passé sur vos diapositives sera, lui, tout à fait remarquable. Découvrez comment optimiser votre productivité, tout en obtenant une belle présentation PowerPoint en harmonie avec votre charte graphique. 

Lire l'article

La fonction SI sur Excel

Hippolyte Le Dem

|

8 Août 2022

La fonction SI sur Excel permet notamment de calculer une rémunération ou encore des indemnités. Pour en savoir plus sur l’utilisation de la fonction SI dans Excel, nous vous invitons à lire cet article. Vous y découvrirez également quelques rappels pour mieux vous servir de ce logiciel emblématique de la Suite Office de Microsoft.

Lire l'article

Comment utiliser la fonction SOMME.SI sur Excel

Hippolyte Le Dem

|

8 Août 2022

Vous aimeriez en savoir plus sur la fonction SOMME.SI ou encore SOMME.SI.ENS ? Vous recherchez des astuces pour faire rapidement vos calculs sur Excel ? 
Vous êtes au bon endroit : dans cet article, nous allons vous expliquer comment utiliser la fonction SOMME.SI. Parmi toutes les fonctions Excel qui existent, celle-ci vous permettra de gagner un temps conséquent pour compter les cellules d’une feuille de calcul.

Lire l'article