blog

Soft Skills

Comment définir la gestion de crise ?

Comment définir et traiter une crise ?

Timothé Colas

Directeur pédagogique

|

Définir une crise n’est pas aisé, mais comprendre et mettre en place une méthode de gestion de crise n’est pas une chose innée. Avant toute chose, la crise, et les tensions qui sont sous-jacentes, doivent être identifiées. Dans notre formation professionnelle de gestion des conflits, nous développons les différentes méthodes qui peuvent être appliquées pour gérer les conflits, adopter un comportement assertif et trouver le mode de communication adéquat.
Dans cet article, nous vous expliquons comment repérer les situations de tensions, comment trouver l’équilibre entre tension positive et tension négative, et quelle méthodologie appliquer dans cette situation… Avant de vous lancer dans votre formation pour gérer les conflits !

img test
Gérez les conflits professionnels

Notre formation en ligne complète pour gérer les conflits dans un cadre professionnel : communication, désamorçage et résolution.

DÉCOUVRIR LA FORMATION

Identifier les facteurs de tension

Les tensions font partie de l’humain, elles sont au cœur même de la vie. Lorsqu’il n’y a pas de tensions, il y a souvent de l’indifférence, du retrait ou de la fuite. Mais les tensions peuvent générer une crise, puis un conflit. Afin de gérer les conflits au travail, il est indispensable d’identifier comment ces tensions se manifestent au sein d’un groupe ou d’une équipe, en étant vigilant et en faisant preuve de discernement.

 

Plusieurs facteurs peuvent être à la source de tensions et expliquer leur apparition.

 

  • Le changement : il vient déstabiliser l’environnement habituel des individus ; il faut faire le deuil d’une chose ou d’une personne remplacée, qui n’est pas toujours remplacée. Aujourd’hui, on constate une accélération des changements, ce qui génère beaucoup de tensions.
  • La frustration : c’est une situation psychologique humaine où l’individu n’obtient pas ce qu’il désire (insatisfaction ou privation du désir). Le manque est générateur de tensions, car il touche à la peur, à l’anxiété et à d’autres attitudes négatives.
  • La compétition : elle varie selon les contextes et les personnes concernées, mais elle est souvent mal vue et mal vécue. Un excès de concurrence peut déboucher sur des actions néfastes et préjudiciables, même en entreprise.
    L’incertitude : comme la frustration, elle est fondamentalement humaine et elle touche directement à l’anxiété et à la crainte. C’est la peur du lendemain, de ce qui va advenir.
  • L’ambiguïté : elle crée de l'incertitude et elle n’est pas claire. L’ambiguïté est présente quand les informations sont contradictoires et qu’elles plongent l'individu dans la confusion.

Ces facteurs peuvent être volontaires ou non, et créer des situations complexes, décryptées dans la formation de gestion des conflits au travail.

La méthodologie de traitement de crise

Une situation de crise présente des caractéristiques singulières qui permettent de la repérer. C’est une situation critique, où le temps semble être en suspens, et qui comporte des pressions externes et internes (du groupe ou de l’équipe concernée). Elle peut aussi être projetée sur le devant de la scène, devenir le sujet des conversations et s’inscrire dans la réalité des sujets.

 

Il faut donc faire preuve de grande précaution et éviter de se précipiter. La question du traitement, afin de gérer une situation de crise, est étudiée depuis plusieurs décennies. C’est devenu un domaine d’intervention spécialisé, avec des modes d’approches et des comportements mis à jour.

 

Ainsi, il existe une méthodologie en 5 points :

 

  1. purger les ressentiments ;
  2. lister et différencier les symptômes ;
  3. envoyer un signal fort de résolution ;
  4. fixer de nouvelles règles du jeu ;
  5. prendre des engagements.

Pour résumer

Appliquer cette méthodologie est une manière de se doter d’une rigueur pour réussir à approcher les problèmes qui se posent. La méthode du DESC peut être utilisée en complément, pour trouver la bonne communication en gestion de crise.

img test
Formez-vous avec Lionel Bellenger

Gérer une situation de conflit dans un cadre professionnel

Découvrir la formation

Trouver l'équilibre entre la stimulation et la pression

Les tensions ne sont pas toujours négatives. Elles sont, bien évidemment, source de stress, d’agressivité ou d’anxiété, mais elles constituent, en même temps, un élément fondamental de la vie. Il y a de la tension dans la vie.

 

Il est donc possible de distinguer deux types de tension :

 

  • la tension positive ;
  • la tension négative.

La tension positive peut être définie comme une stimulation, une effervescence, un dynamisme.

Exemple

Par exemple, une situation d’urgence peut déclencher une prise d’initiative, une prise de décision ou la recherche de solution.

C’est tout l’intérêt de créer une cellule de crise. Certains facteurs générateurs de tensions peuvent également créer de la tension positive. La compétition, par exemple, suppose le dépassement de soi, et peut engendrer des exploits. Et le changement apporte avec lui du progrès et de l’innovation. Dans cette conception positive de la tension, l’individu se révèle à lui-même et aux autres à partir d’une situation de tensions.

 

Dans sa version négative, la tension est liée à une surcharge de stress, de l’agressivité, une réactivité trop forte ou à une fuite. Mal gérées, les tensions peuvent engendrer des comportements et des situations négatives, contre-productives et dommageables. C’est également le cas avec une mauvaise communication de gestion de crise.

 

Cette ambivalence des tensions est au cœur de l’humain. L’art du management de crise consiste à chercher et à trouver l’équilibre entre ces deux versants, entre la tension positive et la tension négative. La clé du savoir-faire pour canaliser les tensions, éviter de tomber dans une situation de crise et savoir gérer les conflits consiste à trouver le juste dosage, à être vigilant et à faire preuve de discernement.

Bon à savoir

Gérer une situation de crise en entreprise n’est pas simple. Notre formation professionnelle de gestion des conflits vous apprend à identifier les sources de tensions, à appliquer des méthodes de traitement, à adopter l’attitude et la communication adaptée au management de crise, et à trouver une solution et des bénéfices mutuels pour maîtriser la situation et gérer une crise. Une formation pour gérer les conflits est indispensable pour maîtriser la situation et réussir à gérer une crise en entreprise.

img test
Appelez-nous

Vous êtes intéressé(e) par nos formations ? Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 92

Sur le même thème

Comment choisir sa stratégie de négociation ?

Timothé Colas

|

11 Juillet 2022

Vous souhaitez approfondir vos connaissances et développer vos compétences concernant les différentes stratégies de négociation ? Avec notre , découvrez comment maîtriser l’art de la stratégie et comment bien choisir votre tactique, pour concrétiser et mener à bien votre négociation. Il existe seulement deux stratégies possibles en négociation : l’engagement et le laisser-venir. Suivant les situations, les rapports de force et son profil-type, le négociateur peut être amené à choisir l’une ou l’autre pour atteindre son objectif. On détaille ces 2 stratégies de négociation ici.

Lire l'article

Adopter les bons mécanismes de communication pour gérer les conflits

Timothé Colas

|

26 Decembre 2022

La qualité de la communication joue un rôle essentiel dans la capacité à traiter une crise. Une communication non maîtrisée, avec ses insuffisances et ses maladresses, n’est pas adaptée à une situation de crise, de conflit en entreprise ou à une cellule de crise. Afin de réduire les dommages du conflit, voire, dans le meilleur des cas, les éviter totalement, il est fondamental de communiquer de manière assertive et de favoriser l’empathie entre les différents acteurs de la crise.
Grâce à notre formation Gestion des conflits, apprenez à démasquer les comportements dommageables, comme le danger projectif ou l’égocentrisme, et à adapter votre communication à la situation et aux personnes (avec leurs singularités et leurs émotions) qui sont en face de vous. Focus sur la bonne communication à adopter pour gérer les conflits en entreprise.

Lire l'article

Les techniques d'argumentation en négociation

Timothé Colas

|

11 Juillet 2022

Il est difficile de réussir une négociation sans avoir une méthode d’argumentation. Une bonne stratégie argumentative est donc indispensable à toute personne qui est amenée à négocier régulièrement au cours de sa carrière professionnelle. Chaque type d’argumentation est expliqué et détaillé dans notre , afin de vous aider à améliorer vos compétences argumentatives et à atteindre vos objectifs de négociation. C’est dans l’univers de la rhétorique que l’argumentation puise ses outils pour développer une méthode efficace et pertinente. Focus sur les 5 techniques de négociation pour argumenter : sélectionner, hiérarchiser, illustrer, insister et connecter.

Lire l'article

Quels sont les différents types de conflit ?

Timothé Colas

|

7 Novembre 2022

Le conflit, qu’il soit ancré dans le milieu personnel ou professionnel, est un acte de rupture. Conflit vient du latin conflictus qui signifie “un choc né d’une rencontre d’éléments ou de sentiments contraires”. Le conflit est la troisième et dernière étape d’un processus en 3 phases, qui débute par des tensions, puis qui se transforment en situation de crise. De la crise au conflit, il y a une limite qui est franchie.

Dans la vie de tous les jours et selon le domaine au sein duquel il s’exerce, le conflit peut prendre plusieurs formes. Nous pouvons distinguer 6 types de conflits (sans ordre d’importance ou de fréquence) : le conflit d’intérêt, le conflit de pouvoir, le conflit identitaire, le conflit de valeur, le conflit affectif et le conflit interculturel. 
Vous souhaitez vous ? Découvrez notre formation gestion des conflits avec un formateur expérimenté et des cas pratiques.

Lire l'article