blog

CPF

Mes droits CPF selon mon statut

Mes droits CPF selon mon statut

Hippolyte Le Dem

Fondateur de Walter

|

Le CPF ou Compte Personnel de Formation est un dispositif qui permet à toute personne active et de plus de 16 ans de bénéficier de droits à la formation. Mobilisables durant toute la vie professionnelle, ces droits s’appliquent mais peuvent différer selon son statut (demandeur d’emploi, salarié en CDD, travailleur indépendant, etc.). Il est donc important de pouvoir comprendre les droits CPF liés aux différents statuts professionnels. Si vous ne savez pas encore comment consulter son solde CPF, consultez notre article sur le sujet.

Le CPF pour les demandeurs d'emploi

Lorsque vous êtes demandeur d’emploi, vos droits sont ceux que vous avez cumulés lorsque vous étiez actif, c’est-à-dire salarié en CDI ou CDD mais aussi travailleur indépendant. Ces droits CPF acquis vous permettent de bénéficier de formations pendant votre période de demande d’emploi.


Les droits à la formation sont alimentés sur la base des déclarations sociales transmises par votre employeur. Par conséquent, les périodes de chômage ne permettent pas d’acquérir des droits à formation. Toutefois vous pouvez utiliser vos droits déjà acquis pour vous former.

 

Deux cas de figures peuvent se présenter :

  1. Vous avez suffisamment de droits pour la formation sélectionnée.
  2. Vous n’avez pas encore de droits ou pas suffisamment. Dans ce cas, vous pouvez effectuer une demande d’un financement complémentaire auprès de votre région ou de Pôle emploi.

 

Pour bénéficier d’un abondement de votre CPF de la part de Pôle Emploi, il est très facile, depuis le 8 juillet 2020, de faire une demande via votre espace sur Mon Compte Formation.

Le CPF pour les retraités

Lors de votre départ en retraite, votre compte formation cesse d’être alimenté. Deux cas de figure peuvent se présenter :

  • Vous faites valoir vos droits CPF à la retraite à taux plein et/ou sans décote. Vous ne pouvez alors plus mobiliser vos droits à la formation CPF en retraite car vous n’avez plus de projets professionnels et n’avez plus besoin de vous adapter au marché du travail. De plus, vous ne pouvez plus acquérir de nouveaux droits, même si vous reprenez une activité dans le cadre du cumul emploi retraite.
  • Vous obtenez votre retraite avec un taux minoré (avec décote, taux de moins de 50% à la sécurité sociale). Dans ce cas de figure, et uniquement si vous reprenez une activité dans le cadre du cumul emploi retraite, vous pouvez acquérir de nouveaux droits et en bénéficier pour de nouvelles formations.

Le CPF pour la fonction publique

Tous les agents de la fonction publique possèdent un droit à la formation, qu’ils soient titulaires ou contractuels et relevant des dispositions de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 portant aux droits et obligations des fonctionnaires.
Comme tout salarié, vous cumulez vos droits à la formation et vous pouvez les mobiliser pour suivre une formation et en obtenir le financement. Pour vous renseigner sur ces droits, nous vous invitons à consulter notre article plus complet sur le CPF pour la fonction publique.

Le CPF pour les auto-entrepreneurs

Si vous possédez une micro-entreprise, vous avez également un droit à la formation auto-entrepreneur depuis 2018. Vous cumulez, chaque année, un nombre de crédits CPF que vous pouvez utiliser pour suivre une formation. Vous payez une Contribution à la Formation Professionnelle (CFP) en plus de vos cotisations sociales à l’URSSAF, vous ouvrant ainsi des droits à la formation auto-entrepreneur en continu.


Depuis 2018, les droits acquis par les travailleurs indépendants sont crédités sur leur compte CPF. Pour les activités antérieures (en 2017 et avant), vous n’avez pas généré de droits puisque le CPF ne vous concernait pas encore.


Chaque année, vous cumulez donc 500 € pour le financement de formations auto-entrepreneurs et le plafond de votre CPF est fixé à 5000 €. Si vous créez votre micro-entreprise en cours d’année, vos droits CPF acquis sont proratisés.

Le CPF pour les salariés en CDD

La contribution CPF pour un salarié en CDD est la même que pour un salarié en CDI et ces droits CPF peuvent même être reportés auprès d’un futur employeur ou comme demandeur d’emploi.


En revanche, certains contrats à durée déterminée ne peuvent pas bénéficier du CPF :

  • Contrats d'accompagnement dans l'emploi ;
  • Contrats d'apprentissage ;
  • Contrats de professionnalisation ;
  • Contrats conclus avec des jeunes au cours de leur cursus scolaire ou universitaire ;
  • CDD se poursuivant en CDI.

CPF : cas particuliers

Il existe plusieurs cas particuliers qui bénéficient de droits à la formation différents ou adaptés : les salariés peu qualifiés, les salariés licenciés, les salariés victimes d'un accident du travail, les salariés en transition professionnelle et les travailleurs handicapés.

Les salariés peu qualifiés

Si vous êtes un salarié peu ou pas qualifié, c’est-à-dire qui ne possède pas de niveau de formation sanctionné par un diplôme classé au niveau 3 (CAP, BEP), alors le montant annuel crédité sur votre compte CPF est majoré à 800 euros et plafonné à 8 000 euros.

Les salariés licenciés

Si vous venez de vous faire licencier, alors vous pouvez conserver vos droits à la formation quelle que soit la nature de la rupture du contrat (licenciement, rupture conventionnelle). En cas de licenciement, que ce soit pour raison économique ou personnelle (faute grave ou lourde), vous pouvez donc continuer à bénéficier de votre CPF. Celui-ci est également mobilisable si vous devenez demandeur d’emploi par la suite.

Les salariés victimes d'un accident du travail

Si, à l'issue d’un accident du travail, votre taux d’invalidité est inférieur à 10%, vous pouvez bénéficier de droits supplémentaires, à hauteur de 7500€ maximum, mobilisables en plusieurs fois.
Vos droits CPF sont abondés si vous avez un projet de formation. Cet abondement est fractionnable et donc utilisable sur plusieurs projets de formation.

Les salariés en Transition Professionnelle

Le Projet de Transition Professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du compte personnel de formation, qui est mise à la disposition des salariés souhaitant effectuer une reconversion professionnelle afin de financer leur projet. Ce dispositif prend en charge le prix de la formation ainsi que le maintien d’une rémunération durant cette période.

 

Plusieurs conditions sont à respecter selon votre statut pour pouvoir développer un projet de transition professionnelle.

Votre statutConditions
Vous êtes en CDDComptabiliser 24 mois d’activité professionnelle dans les 5 dernières années (tout type de contrat ou de statut) dont 4 mois en CDD au cours de la dernière année
Vous êtes en CDIAvoir exercé une activité salariée pendant 24 mois, continue ou non, dont les 12 derniers mois chez votre employeur actuel
Vous n'êtes ni en CDI, ni en CDDRespecter trois critères : cohérence du projet, pertinence du choix de formation, perspectives d''emploi

 

Les travailleurs handicapés

Depuis 2019, les personnes bénéficiant de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés bénéficient comme tout salarié du droit à la formation CPF ainsi que de 300 euros supplémentaires versés par l’employeur. Le capital présent sur le compte CPF est plafonné à 8000 euros.

Sur le même thème

Comment financer sa formation avec son Compte Personnel de Formation ?

Hippolyte Le Dem

|

18 Juin 2021

Le Compte Personnel de Formation est un dispositif qui  vous permet de financer des formations tout au long de votre vie professionnelle. Comment utiliser son solde CPF ? Quels sont les compléments disponibles pour le reste à charge et comment les solliciter ? 

Lire l'article

Comment consulter son solde CPF ?

Hippolyte Le Dem

|

18 Juin 2021

Le Compte Personnel de Formation (CPF), dispositif de financement public de formation continue, est un compte en euros détenu par tous les travailleurs de plus de 16 ans, voire 15 ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage. Il est crédité une fois par an et a pour objectif de permettre à chacun de continuer à se former tout au long de sa carrière. Le CPF est donc très utile pour pallier un manque de diplôme, pour rester compétitif dans son secteur d’activité, pour trouver un emploi ou bien encore faciliter une reconversion.

Nous vous expliquons comment accéder à vos droits CPF et comment fonctionne votre solde.

Lire l'article

CPF : qu'est-ce que le bilan de compétences ?

Hippolyte Le Dem

|

3 Decembre 2021

Si vous êtes amené à vouloir évoluer professionnellement, ou vous réorienter complètement via une reconversion professionnelle, il est utile de vous demander si vous avez les connaissances, les capacités et la motivation nécessaire et suffisante à ce changement de cap. C’est à ce moment-là que le bilan de compétences entre en jeu et vous aide à y voir plus clair.

Lire l'article

CPF et Fonction Publique : comment ça marche ?

Hippolyte Le Dem

|

3 Decembre 2021

Afin d'évoluer dans sa carrière, se former au poste actuel, changer de voie ou simplement s’informer, bien connaître ses droits à la formation en tant qu’agent public est important. 
Comment fonctionne le CPF pour un fonctionnaire ? Comment est-il alimenté ? À combien d’heures ai-je le droit ? Comment les utiliser ? Et que faire si je n’en ai pas assez ? 
Quelles sont les spécificités liées au compte CPF pour la fonction publique ? On vous explique tout ici.

Lire l'article