blog

Petite Enfance

Activités d'éveil conseillées en AEPE

Les activités d'éveil conseillées en AEPE

Hippolyte Le Dem

Co-fondateur de Walter

|

Les enfants ont besoin de jouer et l’adulte doit mettre en place l’environnement pour qu’il y ait accès. L’article 31 de la convention des droits de l’enfant le rappelle. Le jeu répond à de nombreux besoins fondamentaux du petit enfant. Si le jeu peut être libre, avec un espace préparé par l’adulte et mis à la disposition des petits, les moments d’éveil sont programmés. Mais quelles activités d’éveil sont conseillées en AEPE ? Découvrez-le immédiatement.

Qu'est-ce qu'une activité d'éveil ?

L’activité d’éveil proposée par le titulaire d’un CAP petite enfance est un moment planifié et préparé, proposé aux petits, en collectivité ou à domicile. Vous pourrez parfois entendre parler d’activité dirigée. Ne soyez pas étonné(e), notamment si vous y êtes confronté(e) quand vous passez votre entretien de stage. Ces termes ont le même objectif.

 

La définition d’une activité d’éveil n’est pas figée dans le temps ou dans l’espace. Ce qui fait l’unanimité chez les professionnel(le)s, c’est qu’elles sont un droit. Chaque petit doit y avoir accès, selon l’article 31 de la convention internationale des droits de l’enfant. Il y est question de l’obligation qu’ont les adultes : mettre à disposition ce qui est nécessaire pour que chaque petit joue et se divertisse.

 

Les activités d’éveil sont aussi reconnues comme faisant partie des besoins fondamentaux de l’enfant. Vous pouvez vous référer aux besoins définis par Virginia Henderson. Le jeu répond aux besoins suivants :

 

  • apprendre ;
  • divertir ;
  • communiquer ;
  • se réaliser ;
  • etc.

Chaque moment visant l’éveil sensori-moteur est organisé par un(e) professionnel(le). C’est cette personne qui en est à l’origine, contrairement au jeu libre. C’est un moment où le petit peut explorer et découvrir. Il y fait des essais et apprend, tout en prenant du plaisir.

 

Toute activité d’éveil a un but, en lien avec les besoins de l’enfant. Pour vous aider, vous pouvez choisir des thèmes en lien avec les périodes de l’année. Mais ce qui est le plus important, c’est que le/la professionnel(le) ne doit pas imposer quoi que ce soit au petit.

CAP AEPE

Notre CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance 100% en ligne pour préparer les épreuves professionnelles (EP1, EP2, EP3) et la PSE. Formation de 40h.

DÉCOUVRIR LA FORMATION
img test

Pourquoi mettre en place une activité d'éveil ?

Toute activité d’éveil a un objectif, défini pour répondre à un besoin spécifique de l’enfant. Souvenez-vous que l’intérêt numéro un est de prendre du plaisir. Ensuite, le petit doit découvrir. L’adulte accompagnant(e) est tenu(e) de lui proposer un moment qui stimulera sa curiosité. Bien sûr, l’animation est en accord avec les capacités du public. En expérimentant, les petits vont se découvrir eux-mêmes, et apprendre à se connaître. 

 

Prenons l’exemple d’une activité de peinture. Pendant ce moment, il y a un cadre. L’adulte a préparé et organisé l’espace et le matériel. Mais l’enfant y apporte son imagination. Il peut, par exemple, peindre avec des pinceaux, mais aussi avec ses doigts, ou même des objets.

Bon à savoir

Une animation menée dans un accueil collectif doit regrouper un maximum de 8 enfants en crèche. Cela permet à chacun de profiter d’un moment privilégié. Une activité en petit groupe offre une période plus calme dans la journée. En tant que professionnel(le), les activités d’éveil vous permettent aussi de vivre un moment agréable avec moins de personnes.

Gardez en tête que, lors de l’épreuve EP1 de votre CAP petite enfance, vous proposez une fiche d’activité à l’oral. Vos choix pédagogiques feront l’objet de questions lors de votre examen de CAP AEPE. Le jury vérifiera ainsi la cohérence entre vos choix pédagogiques et vos connaissances théoriques, notamment le développement de l’enfant.

Quels sont les différents types d'activités d'éveil ?

À partir du moment où un bébé se tient assis, vous pouvez lui proposer un livre. L’éveil à la lecture en petite enfance va commencer par des phases d’exploration de l’objet. Il va l’observer, particulièrement si les contrastes colorés sont marqués. Vous pouvez aussi lui proposer des livres sensoriels. En effet, certains livres proposent différentes matières à toucher : certaines sont douces, d’autres rugueuses ou encore collantes. Cela permet de mettre en place une activité d’éveil sensoriel, aussi bien en crèche qu’à domicile.

 

À partir de 4 mois, vous pouvez proposer une activité d’éveil musical pour la petite enfance. Un fond musical adapté, choisi spécialement pour les enfants. Vous pouvez aussi leur proposer un moment pour découvrir différents instruments, en les choisissant judicieusement. Par exemple, une flûte sera proposée à des plus grands. C’est un objet dur et les plus jeunes ne savent pas souffler. Une activité d’éveil musical en crèche doit permettre aux petits de développer leurs capacités sans les décourager.

 

Le chant est aussi une activité à proposer dès le plus jeune âge. Cela permet d’exprimer des émotions, mais les chants peuvent aussi marquer les transitions temporelles dans la journée. Cela permet le développement de la mémoire de l’enfant, mais également de l’ouïe et du langage.

Bon à savoir

Pour connaître les besoins en lien avec chaque stade de l’enfance, passez le CAP petite enfance. Walter Learning vous garantit une formation qui vous permet de devenir un(e) professionnel(le) accompli(e).

Enfin, vous pouvez proposer des activités motrices. Il s’agit de jeux mettant le corps en mouvement. L’éveil corporel pour la petite enfance peut commencer dès que bébé s’assoit, et jusqu’à ses 12 mois. Il s’agit de leur proposer de découvrir leur corps et leurs capacités, à travers des objets. Ainsi, installez-leur un tunnel ou une balançoire. Les mouvements différents leur demandent une maîtrise de leur posture et de surmonter leur peur. Vous pouvez aussi installer quelques marches qu’ils seront heureux de grimper.

CAP AEPE

Notre CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance 100% en ligne pour préparer les épreuves professionnelles (EP1, EP2, EP3) et la PSE. Formation de 40h.

DÉCOUVRIR LA FORMATION
img test

Comment adapter l'activité à l'âge de l'enfant ?

Vous ne pouvez pas mener une activité de la même façon à tous les âges. Un bébé de 18 mois n’a ni les mêmes besoins ni les mêmes compétences qu’un enfant de 3 ans. Votre rôle est donc d’adapter le cadre du jeu.

 

Ces adaptations sont principalement d’ordre matériel. Reprenons l’exemple d’un atelier peinture. Vous modifiez déjà la hauteur du mobilier. Ensuite, vous allez proposer une mise en œuvre différente. Peut-être que les plus petits découvriront la matière avec leurs mains, ou avec des objets de leur quotidien, comme les petites voitures. Les plus grands sauront tenir un pinceau avec un gros manche.

 

Vous pouvez aussi choisir d’adapter le support. Les enfants s’empareront différemment de l’activité si leur feuille est posée au sol, sur une table ou sur un plan incliné. Vos choix doivent être faits en tenant compte de l’âge de votre groupe et de ses besoins fondamentaux.

 

De même, vous adapterez la durée de votre proposition. Un bébé de 18 mois a une capacité de concentration inférieure à celle d’un enfant de 3 ou 4 ans. Vous ne devez pas forcer le petit à participer ou à rester à l’animation s’il n’en a pas envie.

 

Enfin, une dernière adaptation est possible, en choisissant des jouets proposés en parallèle de votre animation. En effet, prévoyez toujours la situation où un enfant n’est pas intéressé par l'activité. En ayant anticipé, vous pourrez lui proposer un environnement qui saura aiguiser sa curiosité malgré tout.

Préparez le concours ATSEM

Notre formation au concours ATSEM 100% en ligne : 4 heures pour découvrir le métier d'ATSEM et préparer les épreuves écrites et orales.

DÉCOUVRIR LA FORMATION
img test

Sur le même thème

Quelles sont les épreuves du CAP AEPE ?

Hippolyte Le Dem

|

23 Mai 2022

Le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE), anciennement le CAP Petite Enfance, est un certificat d’aptitude professionnelle vous permettant de travailler auprès d’enfants âgés de 0 à 6 ans.

Le CAP Petite Enfance a été mis à jour afin de renforcer les compétences des professionnels travaillant dans la petite enfance. Aujourd’hui, le CAP Petite Enfance a été remplacé par le CAP AEPE et son nouveau référentiel.

 

Pour travailler dans le secteur de la petite enfance, vous allez devoir passer des examens pour obtenir votre diplôme de CAP AEPE. Dans cet article, Walter Learning vous présente les 4 épreuves du CAP AEPE auxquelles nous vous formons :

• l’EP1 : accompagner le développement du jeune enfant ;

• l’EP2 : exercer son activité en accueil collectif ;

• l’EP3 : exercer son activité en accueil individuel ;

• la PSE : Prévention Santé et Environnement.

Lire l'article

Les métiers de la petite enfance accessibles après un CAP AEPE

Hippolyte Le Dem

|

23 Mai 2022

Depuis 2017, le CAP petite enfance a évolué pour devenir le CAP AEPE ou Accompagnant Éducatif Petite Enfance. Il offre un diplôme de premier niveau pour exercer différents métiers de la petite enfance, dans trois secteurs : la petite enfance, l’animation et l’éducation. Ce diplôme vous offre aussi la possibilité d’exercer en collectivité ou à domicile. De nombreux métiers s’offrent à vous grâce au CAP petite enfance. Découvrez la liste des métiers de la petite enfance auxquels vous prépare le CAP AEPE.

Lire l'article

CAP AEPE : créer une fiche de soins

Hippolyte Le Dem

|

29 Août 2022

Pour valider votre CAP AEPE, vous passez 2 épreuves professionnelles. Pour valider la première, vous devez présenter, lors d’un oral de 30 minutes, deux fiches petite enfance. Cet examen vous demande une préparation anticipée, notamment pour le modèle de soin EP1 de CAP petite enfance. C’est une épreuve importante : elle a le plus gros coefficient de validation de votre diplôme, soit un coefficient 7. Alors, arrêtons-nous particulièrement sur la rédaction et la présentation de votre fiche de soins CAP AEPE.

Lire l'article

Gestion du handicap dans le CAP AEPE

Hippolyte Le Dem

|

29 Août 2022

La loi du 11 février 2005 reconnaît le droit à l’accueil et à l’éducation des personnes handicapées comme un droit fondamental. Le handicap y est défini comme une limitation ou une restriction de participation à la vie en société, subie par une personne, en raison de l’altération de ses fonctions physiques ou cognitives. Vous passez le CAP AEPE ? En tant que futur(e) professionnel(le) de la petite enfance, découvrez comment gérer le handicap, en accueil collectif ou individuel.

Lire l'article