Comment éteindre un feu d'origine électrique ?

blog

Gestion & Administration

Habilitation électrique

Comment éteindre un feu d'origine électrique ?

Quelle méthode pour éteindre un feu électrique ?

|

7 min

|

Par Timothé Colas

Le risque incendie est relié au risque électrique. Les incendies peuvent être causés par des défaillances électriques, un court-circuit ou des appareils défectueux. Les personnes travaillant dans des environnements électriques (comme les particuliers) doivent connaître les risques et comprendre les dangers liés à l’électricité afin de les maîtriser et dans le but d’éviter des départs de feux ou des incendies d’origine électrique.
Les informations que vous trouverez dans cet article sont issues de la formation Habilitation électrique à distance de Walter Learning !

Programme formation Habilitation électrique

+ de 500 téléchargements

Partager sur :

Le départ de feu d’origine électrique

Le risque d'incendie est lié au risque électrique. L’électricité peut causer des blessures ou entraîner la mort, mais elle peut aussi être à l’origine d’incendies. Du point de vue physique, ces incendies sont dûs à l’effet Joule, car l’électricité génère de la chaleur en se déplaçant. Lorsque cette chaleur n’est pas maîtrisée, elle peut déclencher des départs de feux en milieu domestique ou professionnel. 

Bon à savoir

Ce n’est pas le feu le plus dangereux face à un incendie, mais la fumée, parce qu'elle est toxique, se propage rapidement et accélère la propagation de l’incendie.

Le risque incendie doit être maîtrisé par les opérateurs qui travaillent dans un environnement électrique. Ils doivent connaître les équipements présents dans la zone de travail. Des exercices de manipulation peuvent être nécessaires suivant les appareils utilisés. Selon le contexte, les moyens pour maîtriser le risque incendie peuvent varier, mais l’extincteur est l’équipement le plus fréquemment rencontré.

img test
Obtenez l'habilitation électrique H0 B0 H0(V)

Réglementation, maîtrise du risque électrique, bonnes pratiques de sécurité et de prévention, conduite à tenir en cas d’accident.

Découvrir la formation

La marche à suivre

Face à un départ de feu d’origine électrique, il est conseillé d’appliquer la méthode PAS qui est aussi utilisée pour prendre en charge les victimes électrisées :

  • P pour protéger ;
  • A pour alerter ;
  • S pour secourir.

Développons la marche à suivre pour chacune de ces étapes.

La phase de protection

Le premier geste de protection consiste à couper le courant électrique ou à débrancher l’appareil défectueux à l’origine de l’incendie électrique. Lorsqu’un équipement présente des signes de pyrolyse (c’est-à-dire qu’il commence à se consumer) ou qu’il prend feu, cela ne signifie pas qu’il n’est plus alimenté en électricité.

 

Un tableau électrique, en effet, détecte les défaillances d’ordre électrique, mais pas les incendies. Dans cette situation, le courant ne sera donc pas coupé automatiquement par le tableau électrique. Il est tout de même possible d’utiliser un extincteur sur des appareils qui sont encore alimentés en électricité.

 

À cette étape, il convient de déterminer s’il y a des victimes, et si tel est le cas, leur prise en charge est prioritaire sur l’extinction du départ de feu. Il faut toujours privilégier la sécurité des personnes sur la sécurité des biens.

img test
Formations Gestion et administration

Développez vos compétences administratives grâce à nos formations en gestion et administration à distance.

Découvrir les formations

La phase d'alerte

La phase d’alerte se divise en deux temps : l’alerte externe et l’alerte interne. Pour cette dernière, il est possible d’utiliser un déclencheur manuel (le boîtier rouge de l’alarme incendie) ou un téléphone en interne, lorsque ces équipements sont présents en milieu professionnel. L’évacuation des personnes doit être réalisée avant l’extinction du feu. Dans une phase d’évacuation, chaque minute compte.

Important

Il faut savoir que l’alarme incendie n’est, le plus souvent, pas directement reliée aux services d’urgence. Il est donc indispensable d’appeler les pompiers, même après avoir déclenché l'alarme incendie. Le message d’alerte donné doit être clair et efficace, pour que les services d’urgence puissent agir le plus efficacement possible et prendre en charge la suite de l’intervention.

La phase de secours ou d'intervention

La troisième phase de la méthode PAS consiste à secourir, à intervenir. Il est possible d’utiliser un extincteur en veillant à choisir le bon extincteur. Effectivement, les extincteurs (CO2, poudre ou eau pulvérisée avec additif) correspondent à leur milieu et font référence aux combustibles qui sont présents aux alentours. Le placement des extincteurs dans une grande entreprise ou en usine, par exemple, n’est pas choisi au hasard ! Il faut donc toujours utiliser l’extincteur le plus proche du départ de feu.

 

Il faut être prudent(e) lors de l’utilisation d’un extincteur :

  1. le dégoupiller ;
  2. le tester pour vérifier qu’il fonctionne bien ;
  3. viser la base des flammes en se tenant à distance ;
  4. vider l’extincteur et le coucher au sol ;
  5. évacuer la zone et rejoindre le point de rassemblement.

Celui ou celle qui utilise un extincteur ne doit pas se substituer aux services de secours et personne n’est obligé de manier un extincteur, bien qu’ils soient très efficaces lorsqu’ils sont correctement utilisés.

Bon à savoir

Une fois au point de rassemblement, il convient d’attendre l’arrivée des secours et de compter le nombre de personnes présentes, afin de s’assurer qu’aucune victime n’est restée à l’intérieur.

Les gestes à éviter lors d’un incendie d’origine électrique

Quelle que soit la situation, il y a des gestes à éviter face à un départ de feu ou un incendie d’origine électrique. Voici une petite liste des choses à ne pas faire si vous souhaitez éteindre un feu électrique.

  • Ne jamais essayer d’éteindre un incendie électrique avec de l’eau : l’eau est un élément extrêmement conducteur, ce qui augmente le risque d’électrocution. Vous pouvez d’ailleurs consulter notre article pour savoir comment agir en cas d’électrocution.
  • Ne pas utiliser un extincteur de classe A : c’est un extincteur à eau qui peut provoquer des électrocutions dans le cas d’un incendie d’origine électrique.
  • Ne pas laisser le courant électrique en marche : les risques sont majorés, notamment le risque de court-circuit et d’électrocution.
  • Ne pas toucher l’appareil défectueux à l’origine de l’incendie électrique, car il y a un risque important d’électrisation.
  • Ne jamais négliger un départ de feu, même petit : face à un début de feu, il convient d’appliquer la méthode PAS (protection, alerte et secours) et d’évacuer les personnes présentes.

La formation H0B0 en ligne de Walter Learning est développée pour les opérateurs non électriciens qui réalisent des tâches professionnelles dans un environnement électrique. Cette formation H0B0 revient sur les notions de sécurité et sur la maîtrise du risque (incendie ou électrisation), en insistant sur les gestes pour éteindre un feu électrique, la prévention, les normes électriques à suivre et la conduite à tenir en cas d’accident.

Rappel

Pour obtenir une habilitation électrique, la formation obligatoire concerne les tâches et les opérations à réaliser. Notre organisme de formation pour l’habilitation électrique vous propose ainsi une formation H0B0 en ligne, d’une durée de 4 heures, pour les encadrants ou les travailleurs réalisant des opérations d’ordre non électrique en environnement électrique à risque.

Téléchargez le programme de la formation Habilitation électrique en PDF

Programme formation Habilitation électrique

Programme formation Habilitation électrique

+ de 500 téléchargements

Programme formation Habilitation électrique

+ de 500 téléchargements

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Quelle habilitation électrique pour quelle activité ?

Walter Learning

Timothé Colas

|

26 Septembre 2023

Lorsqu’il s’agit de manipuler en toute sécurité des installations électriques, la connaissance des différents types d’habilitation électrique joue un rôle crucial. Ces autorisations spécifiques déterminent en effet les tâches qui peuvent être effectuées par le travailleur, mais aussi le niveau de compétence et les conditions requises. La bonne compréhension des nuances entre les variétés d’habilitation reste essentielle pour garantir la sécurité des personnes qui travaillent dans le domaine de l’électricité.

Lire l'article

Quelle méthode pour éteindre un feu électrique ?

Walter Learning

Timothé Colas

|

14 Novembre 2023

Le risque incendie est relié au risque électrique. Les incendies peuvent être causés par des défaillances électriques, un court-circuit ou des appareils défectueux. Les personnes travaillant dans des environnements électriques (comme les particuliers) doivent connaître les risques et comprendre les dangers liés à l’électricité afin de les maîtriser et dans le but d’éviter des départs de feux ou des incendies d’origine électrique.
Les informations que vous trouverez dans cet article sont issues de la de Walter Learning !

Lire l'article

L'habilitation électrique H0 B0 H0(v) : à quoi sert-elle et comment l'obtenir ?

Walter Learning

Timothé Colas

|

26 Septembre 2023

L’habilitation électrique est une exigence réglementaire pour tous les travailleurs qui effectuent des opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage. Encadrée par des normes strictes en matière de sécurité, elle dévoile un large faisceau de droits et d’obligations pour l’ensemble des acteurs concernés, qu’il s’agisse des employeurs, des travailleurs ou des organismes de formation. Cet article vous propose un zoom sur un type particulier d’habilitation électrique, la H0 B0 H0(v).

Lire l'article

Qui peut délivrer l'habilitation électrique ?

Walter Learning

Timothé Colas

|

26 Septembre 2023

L’habilitation électrique est une exigence réglementaire pour tous les travailleurs qui effectuent des opérations sur les installations électriques, ou dans leur voisinage. Qu’il s’agisse de simples travaux de maintenance ou de tâches plus complexes, elle demeure fondamentale pour la sécurité de toutes les personnes exposées. Il devient alors essentiel de comprendre l’identité des acteurs impliqués et les conditions de délivrance de cette autorisation, de même que les critères, normes et exigences associés à la démarche.

Lire l'article