TVA en restauration : taux applicables et calculs

blog

Restauration

Ouverture d'un restaurant

TVA en restauration

Comprendre la TVA en restauration

|

7 min

|

Par Hippolyte Le Dem

Vous venez de vous lancer dans la restauration mais ne savez pas vraiment comment fonctionne la TVA au sein de ce secteur ? Pas de panique, voici un guide pour comprendre la TVA en restauration. Dans cet article, vous apprendrez les différents taux de TVA applicables en restauration, les établissements de restauration concernés par l’obligation de TVA et comment calculer la TVA. Suivez le guide ! 

Sommaire

  • Les différents taux de TVA applicables en restauration
  • Les établissements concernés par la TVA en restauration
  • Le calcul de TVA en restauration
  • Sources
  • Téléchargez le programme de la formation Ouvrir un restaurant en PDF

Programme formation Ouvrir un restaurant

+ de 1200 téléchargements

Partager sur :

Les différents taux de TVA applicables en restauration

Le taux normal de TVA pour les ventes de biens et services est de 20%. Cependant, certains secteurs bénéficient de taux réduits ou intermédiaires.

 

Depuis 2009, les restaurateurs profitent de taux de TVA variés :

  • TVA 5,5% pour les produits à consommation différée,
  • TVA 10% pour les produits consommés immédiatement,
  • TVA 20% pour les boissons alcoolisées.

Il est important de noter que les taux de TVA en restauration en Corse et dans les DOM-TOM sont différents.

Bon à savoir

Les taux de TVA dans la restauration restent inchangés en 2023 par rapport à 2022.

Rentrons un peu plus dans le détail pour chaque taux de TVA. Le taux de TVA pour la restauration à emporter est de 5,5 %. Celle-ci s'applique aux produits à emporter, tels que ceux conditionnés pour une consommation différée, indépendamment du lieu de vente. Par exemple, des plateaux de fruits de mer avec des coquillages non ouverts, des plats cuisinés à emporter chez un traiteur, des quiches en contenant en plastique, etc.

img test
Ouvrez votre restaurant

Définition du concept, stratégie marketing et démarches réglementaires liées à l'ouverture d'un restaurant.

Découvrir la formation

Le taux de TVA pour la restauration sur place est de 10 %. En effet, la TVA à 10% s'applique aux denrées à consommer sur place, qui doivent être consommées immédiatement pour éviter qu'elles ne se détériorent. Par exemple, des plateaux de fruits de mer avec des coquillages ouverts, des salades déjà assaisonnées avec des couverts, des entrecôtes-frites dans un restaurant, etc.

 

La TVA pour les traiteurs est la suivante : ceux qui proposent des prestations à consommer sur place sont également soumis au taux de 10 %.

 

Pour les boissons, les taux de TVA sont les suivants : 

  • Taux de TVA pour les boissons sans alcool : 5,5 % pour les boissons à emporter sans alcool, 10 % pour les boissons à consommer sur place sans alcool ;
  • Taux de TVA pour les boissons alcoolisées : 20 % pour les boissons alcoolisées. 

Exemple

Une canette de soda est taxée à 5,5 %. En revanche, la TVA pour un café ou un soda consommé en terrasse est de 10 %, et un verre de vin, de bière ou de whisky est taxé à 20 %.

Le taux de TVA pour la restauration rapide (fast-food, kebab, etc.) est le suivant : tous les produits sont soumis au taux de 10 % de TVA, qu'ils soient consommés sur place ou à emporter. Par exemple, des frites dans un fast-food, un sandwich ou des sushis sont soumis à ce taux de TVA.

Les établissements concernés par la TVA en restauration

Tous les professionnels de la restauration sont assujettis à la TVA en raison de leur activité. Ainsi, la TVA sur la restauration s'applique aux :

  • restaurants, cafés, bars, traiteurs, brasseries, fast-foods, etc. ;
  • services de restauration dans les lieux culturels ou sportifs tels que les cinémas, théâtres, musées, espaces sportifs, ainsi que les centres commerciaux ;
  • distributeurs automatiques de boissons ou de produits alimentaires ;
  • services de restauration ambulants tels que les vendeurs ambulants et les marchés alimentaires ;
  • services de restauration à bord des trains ou des bateaux ;
  • grandes surfaces alimentaires ;
  • pensions et demi-pensions hôtelières comprenant le petit-déjeuner.

Bon à savoir

Vous aimeriez en savoir plus sur la meilleure manière de créer le business plan d’un restaurant, faire l’étude de marché d’un restaurant ou encore quelle est la marge brute en restauration ? Lisez nos articles sur le sujet ! 

img test
Formations Restauration & Nutrition

Formez-vous aux métiers de la restauration et de la nutrition avec Walter Learning.

Découvrir les formations

Le calcul de TVA en restauration

Pour calculer la TVA à reverser aux impôts, voici le processus :

  1. Le restaurateur collecte la TVA auprès de ses clients.
  2. Lorsqu'il effectue des achats (matières premières, matériel, etc.), il accumule de la TVA déductible.
  3. Il reverse à l'administration fiscale la différence entre ces deux montants.

Rappel

TVA exigible = TVA collectée - TVA déductible.

La plupart du temps, les restaurateurs vendent différents produits soumis à des taux de TVA différents à un même client. Dans ce cas, ils doivent appliquer le bon taux de TVA à chaque produit, ce qui nécessite la ventilation des recettes. Si cette ventilation n'est pas effectuée, l'ensemble du ticket de caisse sera soumis au taux de TVA le plus élevé, soit 20 %.

Important

Appliquer le mauvais taux de TVA peut entraîner des problèmes. Il est important de ne pas se tromper, car l'administration fiscale surveille les fraudes à la TVA.

Une autre particularité est que la TVA dans la restauration est une TVA sur les encaissements. Cela signifie que les clients paient leur facture immédiatement après l'encaissement, ce qui correspond à la date de facturation.

 

Dans ce cas, il est important de :

  • indiquer le chiffre d'affaires encaissé dans la déclaration de TVA.
  • le faire pour la période appropriée et au bon moment (la fréquence de déclaration de TVA varie en fonction du régime de TVA applicable).

Pour calculer la TVA à collecter dans la restauration, il suffit d'appliquer le taux de TVA correspondant à chaque produit.

Exemple

Imaginons que dans votre pizzeria, vous proposiez une offre comprenant une pizza à 15 € et un verre de vin à 5 €.

 

La TVA serait calculée comme suit : (10 % x 15 €) + (20 % x 5 €) = 2,5 €.

 

Vous devrez collecter 2,5 € de TVA sur ce ticket de caisse à reverser à l'État.

 

Le client paiera finalement : 15 + 5 + 2,5 = 22,5 € TTC (20 € HT).

Le calcul de la TVA déductible dans la restauration est similaire à celui de la TVA déductible classique.

Exemple

 

Supposons que vous ayez payé 100 € de TVA pour des achats liés à la préparation de pizzas (farine, tomate, etc.).

 

Vous pourrez déduire ces 100 € de votre TVA collectée, puis reverser le montant obtenu aux impôts.

Testez vos connaissances sur l'ouverture d'un restaurant

Quel est l'objectif principal d'un business plan pour un restaurant ?

A

Trouver les meilleurs fournisseurs pour les ingrédients

B

Concevoir la décoration intérieure du restaurant

C

Attirer des investisseurs et des prêts bancaires

Sources

Taux de TVA sur les produits alimentaires et les boissons - Entreprendre.service-public.fr

Téléchargez le programme de la formation Ouvrir un restaurant en PDF

Programme formation Ouvrir un restaurant

Programme formation Ouvrir un restaurant

+ de 1200 téléchargements

Programme formation Ouvrir un restaurant

+ de 1200 téléchargements

Testez vos connaissances sur l'ouverture d'un restaurant

Quel est l'objectif principal d'un business plan pour un restaurant ?

A

Trouver les meilleurs fournisseurs pour les ingrédients

B

Concevoir la décoration intérieure du restaurant

C

Attirer des investisseurs et des prêts bancaires

Partager sur :

Commentaires

Publier un commentaire

Un doute, une question, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Sur le même thème

Comment fonctionne la location-gérance ?

Walter Learning

Hippolyte Le Dem

|

24 Octobre 2023

Les différentes formes d’exploitation d’un restaurant sont nombreuses, il existe la création, la reprise, la location-gérance, et bien d’autres encore. Tous ces statuts sont délimités par la loi et répondent à des exigences précises. 

Dans cet article, vous retrouverez les obligations et les conditions qui encadrent le contrat de location-gérance d’un restaurant.

Lire l'article

Les étapes pour trouver un bon nom de restaurant

Walter Learning

Hippolyte Le Dem

|

24 Octobre 2023

Il existe de nombreuses formations nécessaires pour ouvrir un restaurant, et notamment des formations obligatoires dans la restauration. Grâce à elles, vous pourrez développer les aspects techniques, découvrir les normes d’hygiène, mais aussi les actions stratégiques à mettre en place. 

Le choix d’un nom pour un restaurant apparaîtra parmi ces procédés marketing. En effet, il représente l’identité de votre établissement. Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider à sélectionner un bon nom de restaurant.

Lire l'article

Les formations requises pour ouvrir un restaurant

Walter Learning

Hippolyte Le Dem

|

30 Mai 2023

Vous souhaitez ouvrir votre restaurant ? Si détenir un diplôme n’est pas obligatoire, des formations sont exigées. Découvrez dans cet article les formations requises pour pouvoir ouvrir son restaurant.

Lire l'article

Convention collective en restauration : les règles à connaître

Walter Learning

Hippolyte Le Dem

|

24 Octobre 2023

La convention collective des hôtels, cafés, restaurants (HCR) crée des règles propres au secteur d’activité très spécifique de la restauration. Découvrez dans cet article les règles à connaître de la convention collective en restauration.

Lire l'article