blog

Soft Skills

Les différents types de conflits

Quels sont les différents types de conflit ?

Timothé Colas

Directeur pédagogique

|

Le conflit, qu’il soit ancré dans le milieu personnel ou professionnel, est un acte de rupture. Conflit vient du latin conflictus qui signifie “un choc né d’une rencontre d’éléments ou de sentiments contraires”. Le conflit est la troisième et dernière étape d’un processus en 3 phases, qui débute par des tensions, puis qui se transforment en situation de crise. De la crise au conflit, il y a une limite qui est franchie.

Dans la vie de tous les jours et selon le domaine au sein duquel il s’exerce, le conflit peut prendre plusieurs formes. Nous pouvons distinguer 6 types de conflits (sans ordre d’importance ou de fréquence) : le conflit d’intérêt, le conflit de pouvoir, le conflit identitaire, le conflit de valeur, le conflit affectif et le conflit interculturel. 
Vous souhaitez vous former à la gestion des conflits ? Découvrez notre formation gestion des conflits avec un formateur expérimenté et des cas pratiques.

1. Le conflit d'intérêt

Parmi les différents types de conflit, le conflit d’intérêt est la forme la plus classique. Le conflit d’intérêt a une définition claire : deux personnes (minimum) ont un intérêt convoité, mais divergent, et elles ne trouvent pas de solution à la situation. L’exemple de l’héritage est parlant : deux personnes au sein d’une même famille sont en conflit, car l’une souhaite vendre un bien et l’autre ne le veut pas.

 

Si la crise est bien installée et si des problèmes relationnels s’ajoutent par-dessus, il est difficile de trouver une issue et le conflit d’intérêt peut mal se terminer. Dans ce cas, le conflit d’intérêt peut aller jusqu’en justice, pour qu’un juge délibère entre deux personnes ou deux groupes de personnes. C’est un type de conflit fréquent dans la vie de tous les jours, car nous sommes souvent en désaccord avec les autres. C’est une attitude inhérente à la nature humaine.

img test

Gérez les conflits professionnels

Notre formation en ligne complète pour gérer les conflits dans un cadre professionnel : communication, désamorçage et résolution.

DÉCOUVRIR LA FORMATION

2. Le conflit de pouvoir

Le conflit de pouvoir peut s’installer au sein de la sphère privée (familiale) ou professionnelle, comme c’est souvent le cas dans les logiques hiérarchiques d’entreprise. Les structures pyramidales, mais aussi les structures transversales ou horizontales, favorisent les conflits de pouvoir.

 

Dans ce type de conflit, le pouvoir est contesté, quelqu’un se bat pour récupérer du pouvoir ou pour ne pas subir le pouvoir d’une personne ou d’une entité. C’est un cas pratique de gestion de conflit au travail. Généralement, ces conflits se jouent entre des personnes qui sont (plus ou moins) avides de pouvoir. Ce sont des conflits qui peuvent dégrader le bien-être d’une entreprise ou la qualité d’une organisation, en allant, parfois, jusqu’à la mettre en danger.

3. Le conflit identitaire

Toute forme d’identité, à consonance culturelle ou autre, présente une source fréquente d’intolérances qui prennent la forme de lutte, de combat ou de conflit. C’est un conflit d’actualité, lié à l’idée de communauté, de groupes et de sous-groupes qui créent des rivalités et des conflits. Le phénomène de non-reconnaissance est souvent à la source du conflit identitaire.

 

Les conflits territoriaux sont aussi une forme de conflit identitaire. Ils se retrouvent dès la cour de récréation, à l’école. Cela tient à l’idée d’avoir sa place, de ne pas la perdre et de la conserver. C’est un élément sensible et une source large d’éléments de conflits. Toutefois, dans la gestion des conflits, l’on se rend compte que ce sont des conflits qui peuvent se résorber et se résoudre, notamment grâce à l’intervention d’un tiers.

img test

Comment gérer un conflit ?

Apprenez à gérer un conflit avec Walter Learning.

Lire l'article

4. Le conflit de valeur

Les conflits de valeur, ou conflits cognitifs, peuvent se retrouver au sein d’un groupe, d’une organisation ou d’une famille. Par exemple, entre deux conjoints, il y a de nombreuses situations où se pose la question des valeurs de l’un et de l’autre : doit-on donner plus de poids aux valeurs familiales et d’appartenance, en privilégiant les moments de famille et d’échange, ou en privilégiant les valeurs professionnelles et d’engagement, en choisissant de terminer un travail le week-end plutôt que de passer du temps avec sa belle-famille.

 

Si l’un des conjoints favorise les valeurs familiales et l’autre les valeurs professionnelles pour le planning du week-end, il y a un conflit de valeur. Les conflits de valeur peuvent se superposer lorsqu’il y a une rupture de confiance, avec le fameux “tu m’avais promis que (...)” ou “tu m’avais dit que (...)”. La gestion des conflits de valeur peut être complexe, car la rationalité a peu d’emprise. En général, la discussion n’apporte pas d’issue favorable, car chacun justifie ses valeurs et s’éloigne des valeurs de l’autre.

 

Aujourd’hui, au sein des entreprises, des chartes de valeurs sont fréquemment mise en place, pour réunir les employés et les collaborateurs entre eux et éviter le conflit de valeur au travail. C’est un travail sur la raison d’être de l’entreprise.

5. Le conflit affectif

De nombreuses émotions sont mises en jeu dans le conflit affectif : jalousie, haine, amour, passion, désir, vanité, cupidité, etc. C’est le domaine des sentiments humains et de la sensibilité humaine où il y a inévitablement des frictions. Certaines personnes sont davantage attirées par ce type de conflit et d’autres sont plus sensibles et n’arrivent pas à gérer un conflit quand il survient.

 

C’est un conflit que l’on peut retrouver en entreprise, selon le caractère des employés. Il y a des degrés de gravité du conflit affectif : les formes d’humiliation, d’animosité et d’irrespect sont dures et difficilement tolérables, que ce soit dans la sphère personnelle ou dans la professionnelle.

6. Le conflit interculturel

Un conflit interculturel peut être régionalisé (les Bretons et les Normands) ou plus large, réparti sur le monde entier. Différents types de conflits sont compris dans le conflit interculturel, comme le conflit ethnique ou le conflit de religion. Ces conflits occupent l’espace et le monde, avec, d’un côté, les spectateurs et, de l’autre, les acteurs. Dans ce type de conflit, lorsqu’un observateur se transforme en acteur, bien souvent, il ne fait qu’aggraver les choses.

 

Notre formation de gestion des conflits vous aide à comprendre et à appréhender ces différents types de conflits, et à résoudre un conflit dans le domaine professionnel.

img test

Appelez-nous

Vous êtes intéressé(e) par nos formations ? Échangez en direct avec l'un de nos conseillers du lundi au vendredi, 9h30-19h.

☎︎ | 01 76 49 09 99

Sur le même thème

Comment trouver sa posture de formateur ?

Timothé Colas

|

9 Mai 2022

Lors de votre formation pour devenir formateur, vous vous attendez peut-être à apprendre comment adopter la bonne posture pédagogique du formateur. Vous avez aussi peut-être, à travers une expérience, trouvé un modèle auquel vous souhaitez ressembler ? Vous serez alors peut-être surpris d’apprendre qu’il n’existe pas de posture prête à l’emploi pour dynamiser vos sessions de formation. Cependant, les conseils qui vont suivre vont vous permettre de trouver votre propre posture de formateur et de savoir quelles sont les qualités requises pour être formateur.

Lire l'article

Comment définir un parcours de formation ?

Timothé Colas

|

9 Mai 2022

Élaborer un parcours de formation personnalisé pour chacun des participants est au cœur du métier de formateur. Créer un parcours pédagogique de développement des compétences demande de savoir distinguer la formation du parcours en lui-même. Le formateur a pour mission de proposer les bonnes méthodes pédagogiques et les différentes actions pour créer une formation sur-mesure. Du bilan de compétences au coaching, comment définir un parcours de formation individualisé ?

Lire l'article

Comment devenir formateur ?

Timothé Colas

|

9 Mai 2022

Vous souhaitez transmettre une ou plusieurs compétences que vous avez acquises tout au long de vos expériences professionnelles ? Vous aimez partager et apprendre ? Le métier de formateur est fait pour vous. Dans un environnement stimulant et en pleine évolution, devenir formateur s’inscrit depuis 2018 dans une démarche réglementée. L’objectif répond à une demande d’accompagnement de qualité tant pour l’apprenant que pour le formateur.

 

Alors, comment devenir formateur ? Du cadre légal au statut du formateur en passant par la formation de formateur, nous vous disons tout sur ce métier en plein essor.

Lire l'article

Comment apprendre à négocier ?

Timothé Colas

|

11 Juillet 2022

Vous souhaitez apprendre la négociation ? Négocier peut être utile à de nombreuses personnes, salariés, étudiants, demandeurs d’emploi, commerciaux, entreprises, etc. Les domaines d’application de la négociation sont variés. En choisissant de suivre une formation technique de négociation, vous vous donnez les moyens d’acquérir les bases indispensables pour identifier et pour mener à bien une négociation, mais vous pouvez aussi améliorer vos compétences et devenir un négociateur hors pair.

Lire l'article