blog

Restauration

HACCP

7 principes

Quels sont les 7 principes de la méthode HACPP ?

Hippolyte Le Dem

Fondateur de Walter

|

La méthode HACCP se décompose en 12 étapes, dont les 7 dernières représentent les 7 grands principes de ce protocole sanitaire. Quels sont ces 7 principes ? Comment les appliquer concrètement ? Quel lien entre les 7 principes HACCP et la méthode des 5 M ? Voici toutes les clefs pour comprendre les principes de la méthode HACCP.

Rappel des 7 principes HACCP

  • Principe 1 : Analyser les dangers
  • Principe 2 : Identifier les CCP (points critiques de contrôle)
  • Principe 3 : Fixer un seuil critique par CCP
  • Principe 4 : Établir un système de surveillance par CCP
  • Principe 5 : Établir des mesures correctives
  • Principe 6 : Vérifier et valider le plan HACCP
  • Principe 7 : Enregistrer et constituer des registres

Suivre une formation HACCP en ligne vous permettra de comprendre comment opérationnellement parfaitement appliquer ces principes dans votre établissement. La formation Walter Learning est éligible au CPF. Nous vous accompagnons gratuitement dans les démarches d'inscription et de financement.

Obtenez votre certification HACCP

Notre formation en ligne complète pour comprendre et maîtriser les règles d’hygiène alimentaire. 14h de formation accessible de chez vous.

Découvrir la formation
img test

Principe 1 : Analyser les dangers

Il s'agit en réalité de l'étape 6 de la méthode HACCP. Cette analyse doit être réalisée à chaque changement du processus de production des aliments, ou chaque changement de recette. Elle vise 3 objectifs :

  1. Identifier les risques et dangers pouvant survenir à chaque étape de la production alimentaire, et les classer au sein de la bonne catégorie (danger biologique, physique ou chimique).
    Les professionnels de la restauration commerciale peuvent être par exemple confrontés à des risques de contamination des aliments par des déchets.
  2. Évaluer la récurrence de ces risques. Peuvent-ils intervenir tous les jours ? Ponctuellement ? Exceptionnellement ?
  3. Le cas échéant, établir des mesures préventives pour éradiquer ces dangers, ou les limiter à un niveau acceptable.

Bon à savoir

En effectuant cette analyse des risques, les professionnels de restauration se retrouvent souvent avec une très grande liste de dangers potentiels. Il va alors falloir classer ces risques, du plus important au moins important pour ensuite hiérarchiser les mesures de préventions.

Ce principe peut être très concrètement mis en application grâce à la méthode Ishikawa d'identification des sources d'un problème (ou méthode des 5 M).

Principe 2 : Identifier les CCP (points critiques de contrôle)

Une fois la liste des dangers potentiels établie, l'objectif est désormais de déterminer les dangers identifiés qui peuvent avoir un impact considérable dans la salubrité et la qualité hygiénique des aliments.
Ce sont les dangers qui requièrent un véritable contrôle, et que l'on appelle CCP (Critical Control Point).

Pour définir un danger identifié est un point critique et s'il peut être maîtrisé, il est nécessaire de pouvoir répondre à ces trois questions :

  1. Est-il possible que le danger identifié puisse engendrer un effet négatif sur la salubrité du produit ?
  2. Pouvons-nous mettre en place des mesures préventives pour réduire ce risque ?
  3. Ces mesures peuvent-elles éradiquer ce risque, ou le limiter à un niveau raisonnable ?

Important

Les produits proposés ne doivent pas porter atteinte à la santé de vos clients.
Si un danger est identifié et qu’aucune mesure préventive ne peut être prise pour limiter ce risque, vous devrez reprendre, complètement votre procédé de fabrication.

Principe 3 : Fixer un seuil critique par CCP

L'enjeu ici est de fixer les limites du danger, qui correspondent aux limites d’acceptabilité ou de non acceptabilité d’un risque.

Des valeurs limites de tolérance doivent être fixées.

Dans le cas où les dangers ne sont pas acceptables et dépassent les valeurs critiques, ils deviennent succeptibles de mettre en danger les consommateurs. La production sera alors déclarée non conforme.

La formation HACCP en ligne Walter Learning vous enseigne comment fixer vos seuils critiques et ne pas risquer la non-conformité. N'attendez plus pour vous former.

Obtenez votre certification HACCP

Notre formation en ligne complète pour comprendre et maîtriser les règles d’hygiène alimentaire. 14h de formation accessible de chez vous.

Découvrir la formation
img test

Principe 4 : Établir un système de surveillance par CCP

Pour prévenir tout risque de dangers biologiques (moisissures par exemple), de dangers chimiques (contaminations) ou physique (produits trop coupants), il est impératif de mettre en place des mesures de surveillance et de vérification.

L’ensemble des mesures prises doivent être effectuées et enregistrées.

Exemple

Si vous rencontrez un problème avec la congélation de vos aliments, vous pouvez installer une alarme qui sonnera en cas d'augmentation de la température.
Ce dispositif montre clairement que le risque est parfaitement maîtrisé.

En cas de contrôle de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations), vous pourrez ainsi justifier le fait que ce CCP est sous-contrôle.

Principe 5 : Établir des mesures correctives

La mise en place de mesures correctives permet de résoudre un problème ou d'empêcher sa répétition.

Elles peuvent porter sur les différents maillons de la chaîne de production, ou sur des réglages de process (modification de paramètres).

Les mesures correctives permettent également de prévoir le sort réservé au produit en cause (par exemple : recyclage).

Enfin, ces mesures doivent toutes être enregistrées dans la documentation associée au Plan de Maîrise Sanitaire (PMS).

Principe 6 : Vérifier et valider le plan HACCP

Une fois toutes les procédures mises en place, le plan HACCP doit être vérifié et mis à jour très régulièrement.

Il faudra par exemple vérifier :

  • si les thermomètres sont correctement calibrés,
  • si le personnel respecte toutes les normes imposées,
  • si les changements de recettes sont bien intégrés au nouveau plan HACCP.

Cette validation permet de s'assurer de la fiabilité de votre plan HACCP.

Principe 7 : Enregistrer et constituer des registres

Dans le cadre de la norme HACCP, il est obligatoire d'enregistrer et de noter tous les procédés employés.

Ceux-ci serviront de justificatifs en cas de contrôle de la DDPP.

Les employés sont donc tenus de noter ce qu’ils font à chaque point critique pour prouver les efforts mis en oeuvre dans le respect de l'HACCP.

Quel lien entre les 7 principes HACCP et la méthode des 5 M ?

La méthode des 5 M (Milieu, Matériel, Matière première, Méthode et Main d'oeuvre) permet d'identifier très simplement les différentes causes d'un problème.

Elle est appliquée en hygiène et sécurité alimentaire afin de déceler les sources potentielles de contamintation dans un établissement de restauration.

La méthode des 5 M permet ainsi d'appliquer le premier principe de la méthode HACCP : l'analyse des dangers.

Pour comprendre comment s'articule la méthode des 5 M avec les principes HACCP, et découvrir comment les appliquer comment les appliquer concrètement, nous vous conseillons de suivre une formation en ligne. Ce format vous permet d'assimiler l'ensemble des procédures (en mettant sur pause ou en retournant en arrière) et d'ainsi pouvoir appliquer la méthode HACCP dans votre restaurant ou votre commerce.

Obtenez votre certification HACCP

Notre formation en ligne complète pour comprendre et maîtriser les règles d’hygiène alimentaire. 14h de formation accessible de chez vous.

Découvrir la formation
img test

Sur le même thème

Normes HACCP et hygiène alimentaire : les bonnes pratiques

Hippolyte Le Dem

|

18 Juin 2021

L’HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point) n’est pas une norme, mais une méthode permettant de définir d’autres normes, telles que la norme ISO 22000. La règlementation européenne impose désormais au personnel des établissements de restauration de suivre une formation HACCP. Quels sont les établissement concernés par cette exigence juridique ? Comment et pourquoi la mettre en place ? Voici toutes les clefs pour saisir la différence entre les normes et la méthode HACCP.

Lire l'article

Pour qui la formation HACCP est-elle obligatoire ?

Hippolyte Le Dem

|

18 Juin 2021

Depuis 2012, les établissements de restauration commerciale doivent compter au moins une personne détentrice de l’attestation HACCP au sein de leurs effectifs. Il s’agit d’une obligation, et la DDPP est intransigeante face à un tel manquement. Nous vous expliquons tout : quels établissement doivent suivre la formation, quels établissements sont dispensés par cette obligation, ou encore les intérêts de suivre une formation HACCP.

Lire l'article

Qu'est-ce que la méthode des 5 M en cuisine ?

Hippolyte Le Dem

|

10 Juin 2021

Créée par le professeur Ishikawa, la méthode des 5 M (ou méthode Ishikawa) permet d’identifier simplement les différentes causes d’un problème. Appliquée en hygiène et sécurité alimentaire, cette technique permet d’identifier les sources possibles de contamination dans un établissement.
Quels sont les 5 points d'attention en cuisine ? Quel est le lien entre la méthode des 5 M et la méthode HACCP ? Voici toutes les clefs pour comprendre comment appliquer concrètement cette méthodologie.

Lire l'article

HACCP en restauration commerciale : quelles sont les règles ?

Hippolyte Le Dem

|

18 Juin 2021

Tout comme en restauration collective, le décret n°2011-731 du 24 juin 2011 oblige désormais l’ensemble des établissements de restauration à caractère commercial à avoir au moins une personne formée dans le domaine de l’hygiène alimentaire. Quels sont les restaurants concernés par la méthode HACCP ? Comment acquérir les connaissances nécessaires ? Voici toutes les clefs pour répondre à cette exigence juridique.

Lire l'article